Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Albinos & Blond fraise [PV Haruna]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 21 Mai - 0:10
Avec ce que tu peux manger comme conneries, tu te demandes encore comment ça se fait que tu n’es pas encore en surpoids ou malade. Tu regardes les restes de pizza, de soda et tout ce qui va avec éparpillés un peu partout dans ton appartement de manière absolument dégueulasse mais tu n’es pas quelqu’un qui aime l’ordre. Au contraire, plus y a de bordel et plus tu retrouves les choses. C’est pareil avec tes dossiers de la CCG que tu dois parfois ramener chez toi pour terminer. Le plus dur c’est de ne pas mettre de gras dessus.

En parlant de dossier, tu te rappelles à juste titre que tu dois remettre ton rapport de ta dernière mission aujourd’hui, et que tu es en train de glander en jogging-débardeur en te disant qu’il faudrait que tu nettoies. Tu te demandes encore où est le sens des priorités mais c’est comme le nettoyage, en vacance en Europe très certainement. Dans tous les cas, tu n’es pas en avance mais tu t’en fiches tellement que tu prends encore ton temps pour aller te préparer. Ton appartement attend encore son balai charmant qui viendra le délivrer de tout ce bordel.

Sans pression, tu allas te préparer avant d’aller t’habiller, bien tranquillement, le plus lentement possible parce que tu n’es pas du matin. D’un coup tu tournas la tête vers ton horloge. 11h54. Bon. C’est presque midi mais pour toi c’est encore le matin. En fait, tu as la tête dans le cul jusqu’à ce que ce soit l’après-midi ou jusqu’à ce que tu fasses quelque chose de tellement intéressant que tu en oublies ta fatigue. Avant, même après quatre tasse de café bien serré, tu es un bon à rien. A tes yeux bien sûr, parce que pour les autres, il paraît que tu bouges sans arrêt, que tu ne t’arrêtes jamais, et que c’est dur de te parler parce que tu veux faire trente-six trucs à la fois.

Décidément, eux et toi vous n’avez pas la même vision des choses. Armé de ton éternel sourire et de ta mallette de toute beauté dans la main droite, tu quittas ton petit chez toi douillet pour aller travailler. La dernière fois tu avais failli y laisser la peau avec deux goules, mais tu t’étais remis depuis et il n’y avait plus qu’à recommencer ! Alors depuis ce temps, tu avais fait des petites missions pour ne pas aggraver les choses, et maintenant tu pouvais sans soucis reprendre les missions comme avant. Soit. Tu es content parce que ça va pouvoir te faire bouger, mais tu demanderais maintenant un partenaire parce que ça va bien cinq minutes. Tu l’avoues, tu n’es pas encore assez fort, mais tu continues à progresser et t’améliorer pour faire tes preuves. Pas que tu vis pour ça, après tout, tout le monde sait que tu ne vis que pour la pizza.

Suite à quoi tu te rendis au QG du CCG, tranquillement. Au pire tu sais que tu peux rendre ton rapport jusqu’au soir, donc que tu avais largement le temps avant de le déposer chez ton supérieur, tout allait bien. Dans tous les cas, il est très rare que tu te stresses, vu que tu es un éternel optimiste qui voit toujours tout du bon côté, alors être en retard, ce n’est pas grave, tant que tu rends le dossier quand même. En arrivant, tu saluas tes collègues avec ton éternel sourire aux lèvres, pour aller rendre immédiatement son rapport et en être débarrassé.

Pourtant lorsque tu t’apprêtas à quitter la pièce, ton supérieur t’interpella. Tu te retournas en haussant un sourcil.

« Crowley, je veux que tu fasses équipe avec Nakamura pour une mission. Rien de bien méchant, mais il vaut mieux que vous soyez deux. Pour attraper une goule de rang A. »

« Bien m’sieur. »


Tu hochas la tête sans discuter, curieux de savoir qui est Nakamura. Franchement tu ne savais pas qui c’était, c’était un peu la surprise, mais bon, ça ne t’embêtait pas plus que ça. Sûrement quelqu’un du même rang que toi, ou plus gradé. Sans doute plus gradé finalement. Enfin, tu le saurais bien quand tu rencontreras cette personne. Te baladant un peu avant d’y aller, tu étais en train de te dire que tu ne savais pas à quoi ressemblait Nakamura. Du coup tu allas mener ta petite enquête. On te dit que c’est une fille aux cheveux blond fraise. Pour le coup, tu te demandes sérieusement ce que c’est blond fraise. On ne peut pas dire blond ou rose tout simplement, c’est trop demandé ? Visiblement.

Au bout d’un moment tu entras dans une des pièces, où on t’avait dit que cette femme, ton futur partenaire, était là. Tu en avais un peu marre de courir à droite et à gauche pour la trouver mais tant pis, avec un peu de chance c’était elle.

« Salut, c’est toi Nakamura, la fille aux cheveux blond fraise ? »

Comme salutation, on avait vu mieux, mais on n’allait pas changer une équipe qui gagne.
"Mais c'est rose ça, pas blond fraise j'sais pas quoi encore !"
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Anastasiya Ivanova
Rang SS || Cauchemar
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 06/02/2016
Age : 16
Sam 28 Mai - 1:09
Albinos und Blond
fraise- Berni', ich liebe dich ;w; -

Lazzio Crowley

Nakamura Haruna

La vie était semé d’embûches, de choses désagréables  et pénibles, de personnes désagréables et pénibles, bref, la vie était peu sympathique, même en apprenant à la connaître. Rude, impolie et hautaine, la vie, cet horrible chien femelle m’avait posé un ultimatum. La tâche. Mais pas n’importe quelle tâche ! De graisse ! Mais pas n’importe quelle tâche de graisse ! Celle qu’on  retrouve dans la nourriture de fast-food ! Mais pas n’importe quelle tâche de graisse qu’on retrouve dans la nourriture de fast-food, non !  Celle qui a été à moitié mangé par les piafs qui ont aussi déposés leur fiente dessus ! Mais pas n’importe quel piaf qui a fait ses besoins dessus ! Un corbeau ! Et pas n’importe où ! Oh non… Sur ma douce Bernadette… Enfer et damnation ! Vade Retro Satanas !

Il était neuf heures et demie, quand j’ai entendu le bruit suspect. Le ménage, dans la résidence des Quinx je faisais, lavant le sol avec férocité, lorsque le malheur s’est abattu sur ma tête. (Enfin, pas vraiment sur la mienne… ) Courant sur mes jambes, manquant de trébucher, implorant pour que cela ne soit guère ce que je pensais, imaginez mon visage horrifié en voyant le désastre !.... Trois centimètres… La tâche  faisait trois centimètres et six millimètres de diamètre, exactement. Ma vie, et celle de ma Berni’ étaient foutues, inutiles et maussades. Je me jetais alors, dans un élan de désespoir, au cou de ma bien-aimée.

BERNADETTE … Ô douce Berni’, ne me quitte pas !... Ne me quitte pas !... Ne pars pas, ne suis pas ce qu’on nomme « l’histoire de la vie », ce cycle éternel !...  

Et j’avais tout fait, pour la ranimer, mais… rien n’y fit. C’était peine perdue, tout ce que je faisais était sans importance, il était déjà trop tard. Je me maudissais pour mon manque de vigilance envers ma belle et l’oiseau de malheur qui avait tué mon amour. Jamais, aussi triste, je n’avais été. Vide, comme si tout sentiment de bonheur m’avait été pompé, comme une sangsue pompe votre sang…

Malheureusement, au lieu d’honorer la mémoire de ma chère et tendre Berni’, mon mari m’appela : travail. Une mission, pour moi, avec un certain Lascaux  ou je ne sais quoi,… Aujourd’hui. Moi qui avais prévu de passer ma journée à nettoyer et m’apitoyer sur mon pauvre sort… Raté. M’habillant avec lenteur, à cause de ma tristesse sans nom, je pris uniquement du noir, en signe de deuil, et non pas du blanc, car Bernadette était d’origine américaine, je voulais que les traditions soient respectés, ainsi qu’une paire de lunettes noires opaques, pour cacher mes yeux rougis.

Marchant, non pas vers l’avenir mais vers le Siège du CCG, le chemin me paraissait long, exténuant. Entrée dans la bâtisse, c’était avec peine que je restais debout sur mes pauvres petites jambes. Oh, comme les joues qui avaient coulées sur mes larmes m’avaient fatigué. Il n’y avait pas que Bernadette qui était morte…
 
Ah… Pendant vingt bonnes minutes, je ne fis que me plaindre à mes collègues, qu’ils me laissent exprimer ma tristesse avant de devoir couper de la goule !... Une pauvre chose de rang A, un seul inspecteur suffisait amplement ! Mais non ! Moi, en pleine dépression, ils voulaient me faire travailler… Quelle vie injuste ! Et dire que j’aurai pu…

◄   Salut, c’est toi Nakamura, la fille aux cheveux blond fraise ?

Confusion emplissait mon cœur. Alors que je me plaignais chez un énième collègue, une voix venue de l’au-delà m’interpella. De qui parlait-elle ? Nakamura, mais c’était moi ! Avais-je les cheveux blond fraise ?!... Oh, les idées dans ma tête n’étaient plus claires, je me tournais machinalement vers la voix pour voir un homme, certes mal vêtu, mais aux cheveux blanc et yeux bleus. Un Être de lumière. Mon heure était arrivée. Alors, je demandais à cet Ange descendu des Cieux pour me ramener à Dieu une dernière faveur, d’une petite voix.

Emmenez-moi voir Berni’ une dernière fois…




;w;:
 

_________________
Je vous aime les gens ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 28 Mai - 14:14
Quand tu arrivas et que tu détaillas plus attentivement cette fille aux cheveux roses, tu haussas un sourcil lorsqu’elle te demanda de l’emmener voir « Berni’ » une dernière fois. Pour le coup, tu te demandas quel était son problème. Tu regardas tout autour de toi, en te demandant s’il y avait une échappatoire possible. Il y en avait bien une oui, et elle se situait dans ton dos. La porte en l’occurrence, et tu te demandas ce que tu devais faire. Cela semblait con d’y penser mais tu étais franchement intrigué par cette demande. Peut-être qu’il lui manquait une case, tu n’en savais rien.

Tu pris une inspiration avant de prendre ta collègue par les épaules et la secouer. Ce n’était pas la technique la plus délicate mais peu importait, elle te perturbait, cette demande. Tout ça pour cette demande d’ailleurs. Tu étais en train de te mettre dans un état improbable rien que pour ça, ce qui était étrange. Peut-être bien que tu étais sensible à sa tristesse ? Tu ne disais pas que tu t’en foutais, mais quand même, tu n’allais pas lui dire cash que oui, tu t’en fous, que oui il y avait plus important dans la vie. Mais si tu disais ça, peut-être que ça la vexerait ?

Peut-être que c’était un proche qu’elle venait de perdre ? Mais qui, aujourd’hui, appelait quelqu’un « Berni » sérieux ? Dans ta tête, ça sonnait moche comme nom, mais ça non plus tu n’en fis aucun commentaire. Pas la peine de te la mettre à dos alors que tu l’avais rencontré il y a à peine deux minutes.


« Calme-toi Nakamura, c’est qui ce Berni’ ? Où est-il ? Qu’est-ce qu’il lui est arrivé ? » [/color]

Elle avait parlé d’une voix minuscule, tu venais à peine de percuter. Merde, si ça se trouve c’était vraiment très grave et toi tu prenais ça à la rigolade ? Cela dit, quand on ne va pas bien à cause d’un proche, on prend un jour ou deux de congés et on ne va pas en faire un drame. Tout le monde meurt un jour ou l’autre. Là pour l’instant, tu réfléchissais à un moyen de la consoler. De plus, comme tu faisais des gaffes par rapport à ça, puisque tu n’es pas du genre à déprimer, tu risquais d’enfoncer le clou un peu plus en voulant la rassurer. C’était tout toi, du made in Crowley. M’enfin bon, tu n’allais quand même pas la laisser toute triste comme ça, si ?

« Ecoute, je ne sais pas qui c’est, mais il doit être dans un endroit meilleur à présent, et tout ce que tu peux faire c’est de penser encore à lui. »


Tu essayais de te montrer rassurant, tu étais allé jusqu’à la prendre dans tes bras pour la serrer un moment, pour la soutenir dans cette épreuve douloureuse. Tu avais même oublié le but du pourquoi du comment tu étais là, avec elle. Enfin, tu n’allais pas partir en mission avec une dépressive quand même ? Tu n’allais pas ET veiller sur elle ET affronter une goule en même temps ? C’était hors de question, tu étais loin d’être Mère Térésa, loin d’être une baby-sitter, donc tant pis, elle devra être forte, comme tout le monde dans ce monde.

Puis tu te demandas surtout ce qu’était Berni’. S’il fallait, c’était une grosse connerie et elle était en train de se foutre de ta gueule. Enfin pour bien simuler la tristesse, soit elle était vraiment triste, soit elle était une comédienne hors paire. Tu fronças les sourcils avant de reculer pour la regarder un moment et essayer de détecter quelque chose sur son visage, qui pourrait trahir l’éventuelle connerie. Tu la passais sous le peigne du détecteur de mensonge. Et tu n’avais pas envie de perdre ton temps surtout, la pizza de ce soir t’attendait déjà.


« Je veux bien t’emmener le voir mais c’est quoi Berni en fait ? Un humain, un hamster, un poisson rouge, une trottinette ? »


En plus, tu disais il mais c’était peut-être un elle. NON MAIS POURQUOI TU TE PRENAIS LA TÊTE POUR UNE MERDE PAREILLE ? Crowley sérieusement, tu n’allais pas t’occuper de ça, si ? Eh bien si, puisque tu accordais de l’importance à cette histoire, et si tu en accordais de l’importance, cela voulait dire que ça t’intéressait, et si ça t’intéressait, eh bien tu voulais en savoir plus, et si tu voulais en savoir plus, cela voulait dire poser des questions, et si cela voulait dire… Ok stop.

Ce n’était vraiment que des conneries, tu en étais persuadé maintenant. Tu te laissais berner par les petites larmes au coin des yeux, mais en fait, c’était pour ne pas travailler. Tu n’y voyais aucune autre solution autre que celle-ci. Tu soupiras d’un air las en braquant ton regard bleu dans le sien, le plus sérieusement du monde.


« Tu te foutrais pas un peu de ma gueule Nakamura ? »


En posant cette question, tu te dis que si elle te disait oui, tu allais lui coller un coup de tête gratuitement, rien que pour t’avoir fait perdre du temps. Plus vite ce serait terminé, plus vite elle pourrait voir son/sa Berni et arrêterait de te les briser. Tu étais en plus quasi persuadé qu’elle était capable de faire chier les autres avec cette histoire. C’était ton instinct qui te le disait et ton instinct ne se trompait que rarem… Ok il n’était pas fiable, mais quand même, tu faisais des efforts et tu n’étais pas couillon. Tes neurones étaient actifs, heureusement pour toi. Mais cette mission se transformerait en « Où est Berni ? » si ça continuait, et pas une chasse à la goule.

D’accord tu n’avais pas non plus envie de travailler, mais c’était ton gagne-pain et tu avais envie de continuer à manger de la pizza régulièrement, donc il fallait que tu bosses même si franchement ça te cassait les pieds par moment, surtout quand c’était de la paperasse, que tu avais envie de tout brûler. Bref là n’était pas la question, mais de s’occuper de Berni-le-truc-inconnu. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire sérieusement.

"Mais c'est rose ça, pas blond fraise j'sais pas quoi encore !"
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fraise Tagada et Mister.Joachim vous demande d'applaudire ♥ /SBAF/
» Oh la poisse une albinos!! (recherche parents adoptif)
» Fraise Tagada s'en va~ {Marre de vous xD ?}
» the blond kid is here ▬ samevans
» Rp a la fraise [Pv Boxer Ninja]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: