Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Une photo ou la vie! [Pv: Kaneki Ken]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 13 Avr - 1:05

Il était 1h30 du matin, mon estomac grondait de plus en plus fort… Mais je ne pouvais pas manger.

Parce que si je m’avisais de sortir un pain au curry ça aurait salopé tout mon camouflage de rêve… Je puais ! Je puais tellement que j’avais envie de vomir toutes mes tripes.

Tous ce qu’il ne faut pas faire pour pouvoir photographier un instant de pure beauté ! J’attendais cela avec impatience ! Évidemment mon rêve était de chopper un Kagune le plus près possible… Mais je pouvais déjà m’estimer heureuse d’en avoir eu avec mon zoom…

Je fixais mon appareil photo… Il m’avait couté une blinde…

J’allais perdre espoir quand j’entendis un bruit ! Je levais mes petites fesses avec hâte ! Ma vielle c’est ton jour de chance… Peut-être.
L’appareille presque sur mon nez je me jetais littéralement dans la gueule du loup, la scène était des plus surprenante…

OH OUI !!! J’avais tiré le gros lot ! Enfin ! ça valait le coup d’attendre toutes ces années de patience !

Un Kagune tout fraîchement sorti s’agitait devant moi, son propriétaire était de dos… Personnellement je n’en avait strictement rien a faire… L’important c’était le Kagune… Justement parlons-en, celui-ci ressemblait à des tentacules, elles étaient rouges, magnifique… Je me demandais même si au toucher c’était chaud, froid, doux ou rugueux… Tant de questions qui alimentaient ma passion… Morbide !

J’appuyais sur le déclencheur ! Le souffle coupé, l’instant de ma vie ! Pitié que la photo soit belle, à la hauteur de son modèle !
Le flash illumina toute la ruelle et mon sourire se crispa… J’avais oublié le flash ! Mon dieu le fail !!

-Merde quel fail ! Dis-je avec dégoût. Je ne pensais même pas au fait que j’étais complètement découverte ! Genre open bar 100% free barbaque !
Peut-être que la goule ne capterais pas le fait que je n’étais qu’une humaine 100% inoffensive et à sa mercie. Étant donné que mon odeur était plus ou moins camouflée, enfin théoriquement, c’était la première fois que je testais cette technique… Justement pour prendre en photo un Kagune de près.

D’ailleurs la photo était-elle bien prise ? Bien cadrée etc ?

Vite mes yeux se braquaient sur l’écran du reflexe ! Seigneur, puis-t-elle être parfaite ! Mon visage se déconfît ! On ne voyait presque rien ! Si j’avais pu me frapper la tête contre un mur je l’aurais sans doute fait ! J’avais envie de balancer mon reflexe à la gueule de la goule en l’insultant de tous les noms ! du genre « Tu as bougé au mauvais moment idiot ! Incapable ! Tu as chié toute la photographie ! »

Je relevais mon nez de l’écran les sourcils froncés puis… Je réalisais.

Je réaliser l’absurdité de la situation et dans quelle merde je m'étais encore fourrée ! En une fraction de secondes j’avais fui.‏
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Lun 13 Avr - 2:48

Une photo ou la vie!




Il n'avait pas pu tenir plus longtemps. La faim avait eu raison de lui alors qu'il s'était promis de ne plus chasser avant quelques mois et juste se contenter de café et de ce que lui fournissait l'Anteiku pour survivre. Tout bonnement parce que le régime particulier qu'il avait adopté commençait à lui faire peur. Kaneki avait voulu devenir plus fort, seulement il ne s'était pas rendu compte des conséquences que le cannibalisme avait fini par amener. Plutôt d'être celui qui dévorait il devenait celui qui se faisait dévorer par la puissance incontrôlable qui l'habitait. Le borgne avait dû jeûner depuis sa dernière chasse et refouler ses pulsions meurtrières afin de ne pas se laisser déborder par ça.

Seulement il avait juste vraiment atteint sa limite, au point qu'il était en train de chasser un criminel goule sur le territoire d'Aogiri dans le district 11 actuellement. Il avait pris soin de le mettre sous pression, afin de l'acculer à l'abri des regards pour le dévorer tranquillement. Une chasse facile pour un criminel qui selon lui ne méritait pas de vivre. Comme tout les autres qui avait péri de sa main avant celui-ci d'ailleurs. C'était les seules personnes que Kaneki n'avait aucun regrets à tuer: il contournaient les règles du monde des goules, ils mourraient tout simplement. Et ils alimentaient la puissance du Centipède par la même occasion.

Finalement, le borgne se lança à l'assaut de sa proie lorsque celle-ci fut suffisamment éloignée des regards indiscrets. Avant même d'être dans son champ de vision, il sentait déjà la peur émaner de ce pauvre bougre. Sa chair ne serait peut être pas la meilleure à dévorer mais ce serait mieux que rien pour calmer une faim grandissante. Kaneki déploya alors son kagune et sans laisser le temps de comprendre à la goule qui lui faisait face ce qui lui arrivait, se jeta sur elle pour l'assassiner sans autre forme de procès. C'était certes risqué de faire ça en territoire ennemi, et encore plus s'il tenait compte du fait que c'était l'ancien territoire de chasse de Lize mais... Il n'aurait pas tenu plus longtemps avec la faim qui lui tenaillait l'estomac. Et c'était le genre de chose qui poussait à faire des trucs risqués.

Penché sur le cadavre encore chaud, Kaneki s'apprêtait à le dévorer sans avoir pris la peine de cacher son rinkaku vu qu'il pensait être seul, ayant longuement examiné les environs. Cependant alors qu'il baisser la tête pour arracher la chair fraîche du cadavre un flash de lumière aveuglant se manifesta, stoppant net la goule artificielle dans ses gestes et le faisant grimacer à cause de cet éclat soudain trop vif. D'où ça venait? Il n'en avait aucune idée. Tout du moins jusqu'à ce que retentisse un "Merde le fail!" dans son dos, qui le fit sursauter et se retourner vivement. Une certaine surprise et une certaine confusion apparurent sur son visage lorsqu'il remarqua là une femme avec un appareil photo dans les mains. Depuis quand elle était là et qu'est-ce qu'elle foutait sérieusement?! En plus elle puait c'était une infection... A l'odeur comme ça Kaneki n'aurait su dire si elle était humaine ou goule, son odeur naturelle étant masquée par cette puanteur.

Encore sous le choc d'avoir trouvé quelqu'un dans son dos et visiblement en train de le prendre en photo alors qu'il allait dévorer une proie, le borgne ne réagit pas tout de suite quand son regard croisa celui de l'inconnue puis que celle-ci prit la fuite. Il ne se rendit compte de la situation une fraction de seconde plus tard. Si elle était d'Aogiri et qu'elle parvenait à le signaler à ses camarades il était foutu. Si c'était une journaliste en quête d'un scoop il était foutu aussi. En fait dans tout les cas il était foutu comme elle avait vu son visage, étant donné qu'il n'avait pas pris soin de se masquer cette nuit là. La seule nuit où il prenait le risque. Et la seule nuit où quelqu'un croisait sa route et pouvait potentiellement le reconnaître désormais.

Kaneki finit par réagir et décida de stopper la femme dans sa fuite, abandonnant le cadavre de sa proie dans la ruelle. Il reviendrait chercher ça plus tard s'il en avait l'occasion. Pour l'heure il devait empêcher la fuite d'un témoin de sa nature de goule. Profitant de la portée que lui procurait son kagune, il attrapa la fuyarde par une cheville pour la faire tomber et l'immobiliser avant de la soulever toujours par ladite cheville, tête en bas tandis qu'il se rapprochait lentement, l'air un peu irrité.

"Qui es-tu pour interrompre une goule en chasse et prendre des photos par dessus le marché? Une perverse?"

Il était loin de dire ça sur un ton humoristique ou léger. Non il était très sérieux, surtout parce qu'il venait d'être grillé en pleine action de chasse. En même temps il observait l'inconnue, ayant pris soin plus tôt de cacher son kakugan unique pour ne pas trahir davantage sa nature, essayant de deviner sa nature à elle rien qu'en la regardant vu qu'il ne pouvait se fier à l'odeur. Il verrait bien selon la façon dont elle allait réagir de toute façon et avec une goule il n'hésiterait certainement pas à la supprimer pour qu'il n'y ait aucuns témoins. Une humaine ce serait une autre histoire...





© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 13 Avr - 21:36

HEEE? HENTAI DESU DESU <3.






Je courais, courais, courais… La maladie d’amour dans le sang et puis…. Et puis ma face s’étala contre le goudron. Je relevais mon visage rougi par le choc plutôt violent… Un
« piouuuf » s’échappa de  ma bouche… Ce n’était pas passé loin… Un centimètre de plus et je m’étalais dans quelque chose de pas net. Je venais à peine de me remettre de toute cette émotion quand quelque chose de rugueux agrippa ma cheville et me traîna sur quelques centimètres. Mon dos ressemblait à une râpe à fromage maintenant. Mais, comme dirait un vieux sage chinois, ce n’est pas fini !

En même pas une fraction de seconde j’étais les jambes en l’air, écartées, la tête en bas, la bouche un peu ouverte, à moitié sonnée et tanguait de droite à gauche… Cela ressemblait à du déjà vu…

Mon sweat-shirt tombait petit à petit laissant apparaître mon ventre plat et blanc… Un petit courant d’air vint chatouiller mon nombril. J’étais encore dans les vapes, un filet de bave commençait à s’échapper d’entre mes lèvres. Cependant, quand je senti que mon soutien-gorge rose, commençait à être visible, je repris subitement mes esprits, essayant tant bien que mal de remonter mon sweat-shirt.

Mon appareil photo reflexe se cognait contre mon front, m’empêchant de mieux voir mon assaillant. Je l’agrippais et le soulevais légèrement, pour enfin entrevoir la goule. J’écarquillais les yeux, alors lààà pour être une surprise ça en était une… La dite goule n’avait pas son masque. Etais-je une privilégiée ? Mon kokoro faisait doki doki ! Mes joues se rosèrent légèrement.

"O
.
M
.
G
SEXY BOY"
! M’écriais-je  alors qu’un flot de sang humain s’écoulait de ma bouche et de mon nez. La chute avait été beaucoup plus violente que ce que je pensais… Non mais vous vous attendiez à quoi ?


"Qui es-tu pour interrompre une goule en chasse et prendre des photos par-dessus le marché? Une perverse?"

Le peu de sang qu’il me restait ne fit qu’un tour dans mon cerveau !

« Comment ? Moi une perverse… Non !! »
M’exclamais-je en agitant ma main gauche devant ses yeux. J’étais toujours sonnée.

Après cette courte présentation, qui n’en était pas une, je pointais mon reflexe sur ma cheville pour prendre son Kagune en photo.


« Quelle drôle de sensation, j’ai l’impression d’avoir les idées au clair… C’est encore mieux que ce que je pensais. » Mes mots n’avaient ni queue ni tête, je ne distinguais plus mes paroles de mes pensées. La seule chose qui faisait tilt dans mon système neuronal c’était mon appareil photo, que je braquais sur le visage du jeune homme… Non, de la goule… Non, du jeune homme… Non… DU BEAU GOSSE.

Mon doigt appuya sur le déclencheur. Le flash ? Bhaaa entre temps je l’avais viré… De ce fait, à une distance de plus en plus proche, étant donné que la goule se rapprochait de plus en plus de moi, je ne pouvais pas louper une seule de mes photos ! Mon dieu c’était comme un rêve… Ou un cauchemar… Ou un rêve qui devenait petit à petit un cauchemar.

Plus il s’approchait plus son expression se détaillait… Elle était annonciatrice de grands problèmes… La peur gagnait mon ventre petit à petit et la chair de poule recouvrait mon corps. Cependant mon doigt continua à marteler le déclencheur. C’était nerveux, ça l’est toujours !

Je réactivais mon flash.

« Ne bouge plus… L’angle est parfait »

Mes jambes tremblaient, mes doigts tremblaient… Tout mon corps était assailli de tremblements.


[PS: Je crois que je suis partie un peu, beaucoup loin... Si ça pose problème n'hésiter pas à me le dire, je changerais tous ;D]

   



© Truth.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Mar 14 Avr - 0:50

Une photo ou la vie!




Kaneki n'aurait jamais crû avoir un jour à un cas pareil. Cette femme... Elle semblait bien plus surexcitée de se retrouver devant un prédateur bouffeur de chair humaine qu'effrayée. En fait, il remarquait bien qu'elle avait des réactions confuses... A commencer par le fait que la première chose qu'elle trouva à dire (ou s'exclamer plutôt) fut qu'il était beau gosse. Ca avait eu pour effet de stopper net le borgne pendant une fraction de seconde sous le coup de la surprise. C'était qui cette femme sérieusement pour réagir ainsi tout en prenant tranquillement des photos comme si tout était normal alors qu'elle s'était visiblement bien fait mal et faisait face à une goule? Ca l'agaçait un peu à vrai dire.

Plus il s'approchait, plus Kaneki pouvait déterminer sa nature à l'odeur de son sang. Une humaine. Voilà il ne manquait plus que ça. Jamais il n'aurait le cran de la tuer pour la faire taire. Il devrait certainement trouver un compromis à la place, surtout qu'elle ne cessait de le mitrailler avec son appareil et voyait clairement son visage. D'ailleurs le clic clic infernal du déclencheur lui courait peu à peu sur le système. Un soupir irrité lui échappa lorsqu'elle lui demanda de ne plus bouger. Et la faim dont il était victime actuellement n'arrangeait pas son état d'esprit. N'ayant pas eu le temps de manger, ses idées étaient loin d'être claires et pour le moins primaires dans tout ce qu'il pouvait actuellement envisager pour se sortir de ce pétrin. Ca tournait autour de la violence. Toujours la violence. Et rien d'autre.

Bref, il finit par tout simplement lui arracher l'appareil photo des mains en utilisant un des tentacules de son kagune et de le lui garder hors de portée. Il ne le casserait pas, juste parce qu'il ne savait pas comment cette fille réagirait à ça et qu'il ne voulait pas plus d'ennuis qu'il n'en avait déjà. Une fois cela fait il la reposa au sol, un peu brusquement. L'odeur du sang ambiante le rendait fou aussi, mais ça il tâchait de le cacher au mieux. Il n'avait nullement l'intention de s'attaquer aux humains parce qu'il en avait été un lui-même, ça ne changerait pas ce soir.

"Je suis pas ton modèle personnel alors on évitera ce genre de commentaire ok?"

Franchement, le borgne ne voyait pas ce qu'il y avait d'intéressant ni de beau à photographier chez les monstres qu'ils étaient. C'était une immense prise de risque inutile. Il s'approcha encore un peu et planta son kagune dans le sol de façon à ce que cette humaine téméraire ne puisse pas reprendre la fuite si facilement cette fois. Il avait des comptes à régler et ne laisserait pas passer de pareils événements. L'appareil photo désormais à la main de façon dédaigneuse, il toisait d'un air froid la jeune femme afin de montrer que lui prenait toute cette affaire au sérieux. Il en allait de sa vie si jamais ces photos tombaient entre de mauvaises mains (donc dans ce cas le CCG) après tout et puis même cette humaine pourrait être en danger après ça tellement le monde des goules pouvait être impitoyable avec ceux qui leur servaient de bétail pour ainsi dire.

"T'as rien à faire dans le 11e. A moins que tu sois suicidaire."

Il laissa planer un silence un peu pesant avant de lancer sur un ton de reproche et de curiosité mêlés:

"Qu'est-ce que tu fous ici exactement d'ailleurs?"




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 14 Avr - 20:45

100% pure bœuf de KOBE.



Toujours la tête en bas, j’avais bien pigé que la goule devant moi ne me ferait rien… EN tout cas elle ne me bouffera pas. Tant mieux. Je prenais mes aises.

Mon odeur de camouflage commençait à se dissiper ! Évidemment, puisque je n’avais pas prévu de rester aussi longtemps dans le 11ème. Là ça commençait à craindre. J’allais prendre une dernière photo avant de lui demander gentiment de me reposer parterre, quand l'une de ses tentacules me l’arracha des mains.

« HA NON ! Hors de question, prends-moi une jambe ou un bras mais pas le… L'ap… Trop tard ! »

Effectivement mon reflexe était déjà loin de moi. Une expression de terrible panique s’empara de
Mon visage ! Il n’allait pas… Non il ne l’avait pas fait, il n’avait pas brisé l’appareil photo en mille morceaux.

Brave garçon pensai-je.

Mon visage redevenais serein, je me balançais un peu de gauche à droite parce que la sensation était marrante, jusqu’à ce qu’il me repose parterre comme un bourrin. Le cul sur le goudron et la tête enfin à l’endroit, je laissais mon sang retomber petit à petit.

"Je ne suis pas ton modèle personnel alors on évitera ce genre de commentaire ok?"

J’étais subitement vexée… Mes sourcils se froncèrent légèrement et je relevais mon menton en le regardant avec un air hautain.

J’aurais pu lui dire, que de toute façon il était trop petit pour être modèle photo et qu’il pouvait aller se faire voir. Mais je n’oubliais pas ce qu’il était, un monstre, rien qu’un monstre… Qui avait mon réflexe entre les pattes maintenant ! Petit fripon!

Mon dos fut parcouru de frisson quand il se rapprocha un peu et qu’il planta, dans le goudron, son Kagune de façon à ce que je ne m’enfuie pas. Mes yeux se braquèrent sur la goule… Maintenant j’avais un doute, finalement peut-être qu’il allait me bouffer.
"Tu n'as rien à faire dans le 11e. A moins que tu sois suicidaire.»

*V'la qu'il fait d'la prévention!*
Je roulais des yeux… en le regardant, comme si je n’étais pas au courant du danger. Je me relevais difficilement, mais au moins cela voulait dire que j’étais de moins en moins sonné. J’essuyais le sang sous mon nez d’un revers de manche bien maitrisé.

« M’en fou » expliquais-je en haussant des épaules.

«Tu sais ce n’est pas la première fois que je fais des escapades nocturne sur les territoires des goules. Regarde, tu n’avais même pas capté que j’étais derrière toi. »
Je penchais ma tête sur le côté et je regardais mes bottes blanche sur les quelles il y avait du sang... C'était le mien ou pas?

« Si tu ne me crois pas, tu peux visionner les photos sur mon appareil. »
Je m’appuyais contre l'une de ses tentacules. Je la tripotais un peu. (Cette phrase sortie de son contexte est affreuse)

"Qu'est-ce que tu fous ici exactement d'ailleurs?"

Je lui coupais la parole, car il n’y avait pas de réponse précise à cette question, à part… It’s my life. Mon visage se crispa un peu.

« Tu vas la bouffer cette goule. Parce que si c’est pour passer tes nerfs sur moi, vaut mieux abréger, dévore moi qu’on en finisse… A moins que tu sois sadique... Tes un sadique? »

Il me fixait avec son air hautain ça m’énervait beaucoup…  énormément. Je n’appréciais pas le fait que l’on me rappel, directement ou pas, à quel point mes actes étaient insensés et stupide. Je prenais cela comme insultait ma raison d’être. N’ayant pas ma guitare sous la main, je continuais à gratter énergiquement le Kagune du jeune homme.

« Tu ne me tueras pas… J’ai l’impression… »


Il y eut un petit silence.

« Tu sens quelque chose quand je touche ton … Kagune c’est ça ? Tu vas la manger cette goule . Il y a une différence entre la chaire de goule et celle des humains ».


Il fallait savoir un truc avec moi… Plus je stressais plus je me transformais en un moule à parole. De plus j’avais beau faire comme si je maîtrisais la situation, j’étais de plus en plus mal à l’aise entre le Kagune du monstre…

Je glissais un regard vers le cadavre dans la ruelle sombre. Cette scène m’était familière. Je devenais un peu plus blême… Finalement j’avais sans doute eu tort de venir ici et jouer avec le feu. Pourtant il m’avait semblé que depuis le temps… J’étais guérie de ce pseudo trauma d’il y a 3 ans. Ce n’était peut-être pas le cas.

Le spectacle macabre que je regardais, venait de raviver un goût douteux dans mon palais… « Je me souviens du gout… De la viande de bœuf crue » murmurais-je à moi-même.




 



© Truth.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Mar 21 Avr - 1:03

Une photo ou la vie!




Oui, cette fille était vraiment une pure suicidaire. Apparemment ce n'était pas la première fois qu'elle commettait de telles folies et vu son comportement, Kaneki savait qu'elle n'arrêterait pas tant qu'il ne lui arriverait pas une grosse tuile. Parce que là limite elle avait eu de la chance d'être tombée sur lui. Elle en avait eu un peu moins quant au fait qu'il était à visage découvert en ce moment et ne tenait pas à ce que son identité soit connue de n'importe qui. Après elle avait raison, il ne l'avait absolument pas vue venir tout à l'heure... Ca faisait d'elle un danger potentiel d'une certaine façon. Malgré tout il fit vite fait le tour des photos de son appareil comme elle lui avait dit et il put constater qu'elle ne mentait pas de part les nombreuses photos de goules prises sur le fait. Oui, un vrai danger si elle se faisait prendre par plus cruel que lui.

Il allait continuer de la sermonner comme une gamine pour lui faire comprendre qu'elle devait arrêter ça, lorsqu'une sensation étrange le traversa, quelque chose qui ne lui était jamais arrivé et ne lui était absolument pas familier. Il se rendit alors compte que cette insouciante touchait son kagune comme si de rien était. Etrangement se rendre compte de cela le fit frémir et ça commençait à le gêner très fortement. Il secoua la tête à sa question, s'efforçant de garder calme et patience, choses qui le quittaient peu à peu.

"T'en fais pas je compte pas laisser pourrir un cadavre comme ça. Puis je risque pas de te bouffer non plus, je touche pas aux humains et concernant le sadisme... Disons que seuls ceux le méritant le subisse."

La sensation de toucher sur son kagune commençait en même temps à sérieusement le déranger. D'autant plus que visiblement sous un coup de stress la jeune femme frottait le tentacule sur lequel elle s'appuyait de plus en plus énergiquement. Alors qu'elle lui demandait s'il sentait quelque chose lorsqu'elle touchait son rinkaku, il envoya balader les mains de la jeune femme d'un coup sec du tentacule avant de rabattre les quatre appendices derrière lui, lui laissant désormais champ libre. Malgré tout, Kaneki ne se défit pas de son air froid et sérieux.

"Oui. Et c'est loin d'être agréable, c'est même plutôt gênant. Alors évite de recommencer."

Puis le borgne recula de quelques pas sans lâcher la photographe clandestine du regard. Il avait toujours son appareil avec lui d'ailleurs, l'ayant placé en bandoulière autour de son cou entre temps. La faim l'emportait sur lui et pour éviter de blesser la jeune femme, il devait bouffer la goule qu'il avait tué plus tôt, même si ça le rebutait de devoir manger devant une humaine. Une fois devant le cadavre, il s'arrangea pour à la fois cacher ce qu'il faisait mais aussi pouvoir surveiller l'humaine et prévenir toute tentative de fuite de sa part. Agenouillé devant le fruit de sa chasse, il fixa longuement le cadavre avant de s'adresser à la jeune femme:

"La chair de goule a un goût horrible, presque comme de la pourriture. Mais c'est le meilleur moyen de gagner en force et en puissance que d'en manger."

Il ne savait même pas pourquoi il expliquait ça à cette fille... Peut être parce que pour une humaine elle semblait n'éprouver aucun véritable dégoût pour le monde des goules? Ca le perturbait un peu d'ailleurs. Elle le dérangeait mais en même temps il avait l'impression de pouvoir se confier à quelqu'un de son ancienne espèce qui ne jugerait pas ses actes. Un peu comme Hide... Et encore, qui dit que même lui ne le rejetterait pas en connaissant sa nature de goule désormais? Sur ces pensées il attaqua son repas, malgré les nausées que lui donnait cette chair si spéciale. S'il en mangeait actuellement c'était parce que sa torture lui avait appris qu'il se devait de devenir plus fort pour protéger tout le monde, peu importe les sacrifices, bien que ces sacrifices commençaient à lui faire peur depuis peu.

Après en avoir fini avec sa proie et être rassasié, Kaneki se releva, essuyant machinalement sa bouche couverte de sang frais tout en se retournant vers la jeune femme, l'air un peu triste. S'il avait su que cette nuit finirait dans un pétrin pas possible... Il se rapprocha à nouveau d'elle, calmement mais sûrement. Il devait au moins tenter d'arriver à marchander avec elle par rapport à ce qu'elle avait vu cette nuit. Il ne tenait pas à ce que tout le monde connaisse son visage à cause de ces photos compromettantes, ni que l'un de ses proches n'ait à la tuer parce qu'elle représente une menace pour les goules.

"Je veux bien te rendre ton appareil photo à une condition. Oublie mon visage et supprime toutes les photos de ce soir. Sinon c'est moi qui m'en chargera et ce ne sera pas seulement tes dernières photos que tu perdras."

Il dit cela tout en jonglant un peu avec l'appareil entre ses mains. Il espérait vraiment qu'elle ne prendrait pas ça à la légère et comprendrait la gravité de la situation.



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 1 Mai - 21:21

Hey tu envois du PATHOS mec!


"T'en fais pas je compte pas laisser pourrir un cadavre comme ça. Puis je risque pas de te bouffer non plus, je touche pas aux humains et concernant le sadisme... Disons que seuls ceux le méritant le subisse."

"Osef pas de quoi s'inquiéter!"

Je perdais subitement l'équilibre, la jeune goule venait de rabattre ses... Trucs rouges. Il était peu délicat avec les donzelles l'animal! Maman ne lui avait jamais appris que les jeunes filles sont toutes des princesses?


" c'est loin d'être agréable, c'est même plutôt gênant. Alors évite de recommencer."


Oh, ainsi ils sont sensibles à cet endroit-là. Sans plus attendre je sortais de ma poche un petit carnet sur lequel je reportais ce qu'il venait de m'apprendre. Une autre question me brulait les lèvres mais... Il venait juste de reculer pour aller dîner... Tout le monde sait qu'il ne faut pas embêter un animal quand il mange.

Je le regardais s'éloigner vers son repas du soir... Avec mon appareil photo... Allais-je seulement le revoir un jour ? Plus les minutes s'écouler plus je devenais nerveuse.

"Évite de salire l'objectif avec des taches de sang, c'est chiant à nettoyer..."

Pourquoi ne me laissait-il pas partir une bonne fois pour toutes? Il devait bien se douter que je n'allais
pas exposer mes photos aux regards de tous. Je paraissais si stupide que ça?
Je fixais la goule, il ne mange pas les humains... C'est bizarre ça... Avait-il jamais mangé d'humain?

"La chair de goule a un goût horrible, presque comme de la pourriture. Mais c'est le meilleur moyen de gagner en force et en puissance que d'en manger."


Alors ça, ce n'était pas tomber dans l'oreille d'un sourd. Mais quelque chose me dérangait, il venait de piquer ma curiosité à vif, mes yeux étaient braqués sur le jeune homme. Ce qu'il venait de me dire ressemblait plus à une confidence qu'à une explication.

J'avais relevé un autre point... Notre sens du goût était plus qu'altérer... Il était carrément différent, incomparable, étant donné que pour un humain, la chaire de goule avait un gout de boeuf et que pour une goule cela lui rappelait de la pourriture...

"Je ne pensais pas qu'une goule pouvait avoir autant de compassion pour les humains... Alors ? ça a quel gout un humain, parce que je suppose qu'il t'ai déjà arriver de croquer un humain? ça a toujours le même goût où..."


Je stoppais ma question, venant d'une humaine cela pouvait soit l'amuser, soit le choquer. Je haussais des épaules, c'était trop tard, autant aller jusqu'au bout de ma pensée.

"où peut-être... Suivant ce que l'humain mangait, le gout est différent?"


Demandais-je alors que les bruits de mastication et de déglutition de la goule retentissaient dans la petite ruelle mal éclairée. Je pouvais voir l'ombre grandissante du monstre qui avalait, avalait, avalait... Et je n'avais plus peur. Indifférente à ce spectacle j'attendais simplement qu'il termine son oeuvre.
Plus je le regardais, plus je m'apercevais à quel point je me sentais à l'extérieur, qu'il mange une goule ou un humain peut m'importait tant que ce n'était pas moi. Égoïste que je suis! Je m'en fiche.

Il se releva, essuya sa bouche pleine de sang et se rapprocha de ma personne avec prudence... Je m'attendais à ce qu'il me pose une question du genre, mais qui es-tu? Mais il ne paraissait pas très curieux! Je tirais la gueule, en réalité je savais exactement ce qu'il allait me demander et la réponse serait non!

"Je veux bien te rendre ton appareil photo à une condition. Oublie mon visage et supprime toutes les photos de ce soir. Sinon c'est moi qui m'en chargera et ce ne sera pas seulement tes dernières photos que tu perdras."

L'appareil photo jonglait entre les mains blanches du jeune homme. AH pitié qu'il ne le laisse pas tomber!

"Merci pour ta confidence, je ne m'attendais pas à ce que tu me parles autant de t'as "condition"... Mais, si tu voulais vraiment te débarrasser de moi au plus vite tu t'y es pris comme un manche à ballait!"

m'exclamais-je en fronçant des sourcils.

"Grâce à toi j'ai tout un tas de questions qui vont me torturer l'esprit, car je doute fort que tu daignes m'accorder des réponses."

J'avoue là, j'étais un peu en colère. Parce qu'il était LA chose la plus bizarre qui m'ait été donner de voir! Parce qu'il venait de m'apprendre qu'une goule devenait plus forte en répétant des actes de cannibalisme! Parce que je voulais savoir pourquoi il voulait être plus fort, était-il menacer par le CCG au point de manger ses semblables à s'en faire vomir?
De plus, je n'avais jamais vu une goule aussi contradictoire, il essayait de m'effrayer et de me rassurer en même temps!

"Je te trouve contradictoire, pourquoi ne t'en prends-tu pas aux humains? Pourquoi tu veux devenir plus fort? Tu ne me répondras pas hein?"


Sifflais-je entre mes lèvres, comme un serpent.

"Et maintenant tu me demandes d'effacer les photos et d'oublier ton visage? Désolé, je ne suis pas une machine... Pour les photos, on va s'arrenger, en ce qui concerne ma mémoire c'est niet, nada, que dalle... Tu n'avais qu'à porter ton masque comme toutes les autres goules. Assume"

Je m'approchais un peu plus de lui pour attraper mon précieux instrument de recherche. Je lui tendais ma main, la paume tournée vers le ciel.

"Donne on va faire un deal trésor"
dis-je d'une voix beaucoup plus pausée, pleine d'assurance et un sourire en prime!

Ce surnom lui allait à merveille! Ce type était une mine d'or d'information et de curiosité! 1.69m de pure splendeur!


 



© hahaha, bonne chance pour marchander avec cette tête de mule.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Ven 22 Mai - 12:19

Une photo ou la vie!





Il l'observa d'un air mi-choqué, mi-en colère. Elle parlait des humains comme si elle se fichait de sa propre espèce, comme si elle était en train d'étudier des souris de laboratoire. Kaneki n'aurait jamais pensé croiser quelqu'un comme ça un jour, qui s'intéressait de près au goût que devait avoir sa propre chair. Ca le répugnait et par dessus le marché il était fixé que cette fille n'était pas normale. A vrai dire, il la détestait comme il voyait en même temps un espoir qu'un autre être humain comprenne éventuellement à quel point être une goule était rude. Et du coup, il hésitait à se confier. Après tout, il ne savait pas ce qu'elle pourrait faire des informations qu'il lui donnerait.

"Je me serais pas débarrassé de toi d'une manière ou d'une autre."

Il soupira ensuite. Après tout c'est vrai, pourquoi ferait-il une chose pareille alors qu'il ne voulait pas devenir un monstre? Même si elle l'agaçait au plus haut point il n'irait pas jusqu'à la tuer pour conserver une part de son humanité. Enfin en tout cas, cette femme semblait s'énerver vis-à-vis de toutes les paroles énigmatiques qu'il avait prononcé depuis le début de leur rencontre. Mais Kaneki avait conscience que si elle ne le lâchait pas, c'était surtout de sa faute. Il n'avait pas caché son visage et avait trop parlé. Encore une fois il faisait trop confiance, sinon ça ferait un moment qu'il se serait sauvé. Il espérait peut être juste sincèrement pouvoir se confier aujourd'hui à une parfaite inconnue sur le terrain dangereux qu'était le district 11, territoire d'Aogiri.

"Je ne te répondrais que si tu promets de tenir ta langue à ce sujet."

Si elle était un peu censée et qu'elle voulait ces infos à tout prix il y avait plutôt intérêt qu'elle ne dise rien par la suite. Ce n'était pas souvent que Kaneki pouvait déballer tout ça à un humain. Enfin, ça n'était même jamais arrivé, surtout par peur de se faire rejeter en bloc en particulier par son meilleur ami. Le borgne ne savait pas comment ce dernier le prendrait s'il venait à l'apprendre d'ailleurs... Après peut-être se faisait-il de fausses idées à ce propos.

Il regarda ensuite en silence pendant un long moment la main qu'elle lui tendait pour récupérer l'appareil photo. Kaneki soupira. "Trésor". Elle était sérieuse là? Il avait l'impression d'avoir affaire à une femme plus âgée qui donnait des surnoms affectueux à un jeunot. Ca le dégoûtait un peu en fait. M'enfin bon, il n'allait pas lâcher l'affaire comme ça et donc la regarda droit dans les yeux, l'air inflexible.

"Ca dépend quel deal. Pose tes conditions et je verrais si je te rend cet appareil."




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 11 Juil - 0:20

Croie moi, il vaut mieux m'avoir comme allier que comme ennemi


"Je me serais pas débarrassé de toi d'une manière ou d'une autre."


Les yeux de Tsukasa s'illuminèrent tel des veilleuse.

« Ah ouais, je me demande comment ? » Dit-elle en haussant des épaules, sérieusement... Elle doutait de la véracité des mots de la goule.

La jeune femme jeta un coup d’œil à sa montre, hum il était déjà si tard. Puis elle fit la moue, elle commençait à perdre patience. Quand allait-il cracher le morceaux ?

"Je ne te répondrais que si tu promets de tenir ta langue à ce sujet."

Tsukasa eu un petit rire, cette phrase était d'un ridicule ! Mais que croyait-il ? Qu'elle s'exposait volontairement aux yeux du monde ? Peut-être pensait-il qu'elle avait une sorte de blogue ou elle rapportait tous ses faits et ses gestes ? Sérieusement, elle n'avait même pas Facebook !
Mais s'il fallait promettre pour pouvoir accéder à la boîte de pandore, alors elle le fera ! Pour l'amour du savoir et le goût du risque !

« De toute manière à qui veux-tu que je rapporte cela ? Au CCG ? Si j'avais un quelconque rapport avec eux tu l'aurais sentis... »

Elle croisa ses bras les sourcils froncé.

« Dis moi, tes plutôt intelligent, mais pas très rusé... » Dit-elle en penchant sa tête sur le coté.

La main toujours tendue Tsukasa rongeait son frein, bon dieu ! Il n'était pas rapide pour prendre une décision !
Le jeune monstre soupira « trésor » avec un air dégoûter, Tsukasa esquissa un sourire forcer, il n'était pas facile à apprivoisé l'animal ! Quand allait-il enfin se dévoiler ?

"Ca dépend quel deal. Pose tes conditions et je verrais si je te rend cet appareil."

On y était enfin ! Le point le plus important pour la suite de la conversation ! Évidemment la jeune femme avait tous prévue et elle savait très bien quoi lui offrir !

« Oh, j'ai plusieurs chose à t'offrir » Elle trépignait d'impatience, exalter de bonheur et suffoquer d'exitation !

« Tu sais j'ai le bras long, j'ai même des contactes au CCG, des anciens camarades de classe qui une fois plusieurs coup dans le nez parlent bien. A ton avis, pourquoi n'ont il jamais mis la main sur ma personne, et pourtant j'en ai pas mal des infos sur les goules ».

Tsukasa marqua un arrêt.

« En faite sur les deux camps en général » Elle eu un sourire sournois.

« Plus mes talents de magouilleuse huhu, avec mon aide, tu pourras espérer avoir un coup d'avance sur les rats du CCG, même si je n'ai pas l'impression que cela soit t'as priorité ».

La liste était longue, alors elle continua un peut pour arriver au point le plus important.

« Et puis, dans toutes les situations, si tu as besoins de moi... Je ne serais jamais très loin »
Aussi tôt dit, elle gribouilla son numéro de téléphone sur un bout de papier qu'elle tendit à Kaneki.

« Sur ce bout de papier, il y a mon adresse et mon numéro de téléphone... » Ne voyant pas de réaction de la part de la goule, Tsukasa inspira a fond et pris une expression sérieuse.

« Croie moi, il vaut mieux m'avoir comme allier que comme ennemi, tu as pus voir de quoi je suis capable »

 



© hahaha, bonne chance pour marchander avec cette tête de mule.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» photo de gérouville
» une photo de faiblesse!!!
» Reportage photo sur les makis de madagascar
» PHOTO HONVILLE
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: