Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Noé Larsen
CCG || Inspecteur 3ème Classe
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 05/01/2017
Age : 19
Jeu 23 Mar - 10:33
   
C'est fatiguant la vie
“La gaieté chasse la fatigue, or de la fatigue provient le découragement.”

Noé, tu avais la trace des dossiers que tu remplissais imprimée sur ta joue, et évidemment, comme tu bavais comme un escargot quand tu dormais, tu avais tâché tes dossiers. C’est l’un de tes collègues qui t’avait réveillé d’un coup de poing dans la tête. Tu faisais la moue, très peu motivé. Tu aurais préféré retourné chez toi pour finir ta nuit, bien trop courte à ton goût. Au lieu d’envoyer paître la personne et lui dire que tu rendrais les dossiers à temps, tu te contentas de grogner en posant le front sur ta table en soupirant, n’ayant pour le coup pas du tout envie. Pourquoi tant de haine ? Pourquoi tu étais là en fait ? Tu détestais la paperasse, mais tout bon inspecteur passait par-là. Enfin, tu avais l’impression d’être le larbin de service car les autres prenaient un malin plaisir à te refiler leurs dossiers. Toi, trop gentil, tu disais oui. Trop bon, trop con. Surtout trop con, mais bon, qu’est-ce que tu pouvais y faire ? Non ne faisait pas parti de ton vocabulaire.

« Eh Noé, arrête de rêver, c’est pas comme ça que tu vas pouvoir sortir plus tôt ce soir ! », lança un de tes collègues.

Une personne réactive aurait fait un beau doigt d’honneur, mais tu ne savais plus déjà si les japonais étaient vexé comme les européens sur ce plan-là. Enfin, tu n’avais pas envie d’essayer. La flemme. Tu te contentas de grogner de nouveau en mettant ton casque sur les oreilles pour pousser la musique à fond. Le métal, y a que ça de vrai. Du coup, ça te donnait l’énergie qu’il te manquait, tapant avec ton crayon au rythme du batteur du groupe que tu écoutais. Si tu pouvais jouer de la batterie aussi bien que ces gars, tu serais le Noé le plus heureux du monde. En attendant, tu t’investissais à fond dans ta tâche pour aller plus vite, et cela fonctionnait. Une fois que tu étais isolé, tu pouvais accomplir des miracles. Ici, c’est de te mettre à jour en un temps record dans les dossiers, ce qui surprenait du monde. A croire que la charge de travail ne te faisait pas peur, ce qui était le cas indirectement. Tu aimais énormément faire ça, parce que tu prouvais à tes collègues que tu travaillais vite et bien. Bien sûr, tu laissais des « erreurs accidentelles » sur leurs dossiers, car ce n’est pas toi qui devait t’en charger à la base. C’était ta petite vengeance pour accepter tout et n’importe quoi. Tu faisais les tiens à la perfection, mais les autres pouvaient s’enfoncer le doigt jusqu’au coude. Au final, tu pouvais être assez vicelard, surtout envers ceux qui abusaient. Enfin, cela n’empêchait pas le fait que tu disais toujours oui à tout le monde. Tiens, et si on te demandait de te jeter d’un pont, tu le ferais ? C’est une bonne question.

Quand tu eus enfin terminé, tu reposas ta tête entre tes bras, ton casque toujours sur les oreilles pour ne pas écouter les gens. C’était le seul moyen que tu avais trouvé pour ne pas être tenté d’aider quelqu’un. En même temps tu réfléchissais. Tu étais fatigué, c’est assez rare de te voir dans un état végétatif. Tu n’avais pas assez dormi aussi la nuit dernière, voilà pourquoi tu étais aussi mou aujourd’hui. En plus les autres n’avaient pas l’air de vouloir te laisser tranquille, toujours à tourner autour de ton bureau, tandis que tu faisais signe de dormir, le volume quasiment à fond dans tes oreilles, quitte à t’exploser les tympans. Tu te demandais comment dire non, comment refuser quelque chose… Mais cela ferait de toi quelqu’un de con, de pas fiable ? Tu n’avais pas envie d’être considéré comme tel, et cela te faisait mal au coeur rien que d’y penser. Comment ils font les gens pour dire non ? Il fallait que tu demandes, parce que ce n’était plus possible à force. Ils te déprimaient lentement, petit à petit.

Tu écoutais attentivement le batteur dans la musique, tu chantonnais les paroles, tu faisais attention au moindre instrument, que ce soit la guitare, la basse… Tu étais vraiment attentif, car cela t’isolait du reste, de tout ce qui t’entourait. Tu n’avais pas spécialement d’amis ici, tu t’entendais relativement bien avec tout le monde… Parce que tu étais un véritable pigeon. Tu t’en rendais bien compte, tu le savais, c’est ça le pire. Cela te fit mal au coeur, et tu enfonças ta tête un peu plus dans tes bras, voulant oublier fondamentalement tout ça. Tu avais envie de rentrer chez toi, te rouler en boule en mode sushi dans ta couette et passer les prochains mois affalés devant ta télé à zapper les chaînes. C’était un bon plan. Décidément tu n’étais pas au mieux de ta forme. Peut-être même que tu couvais quelque chose, du genre un virus de merde qui te pompait toute ton énergie. Tu relevas la tête en soupirant, regardant l’heure. 10H10. Putain ça allait être terriblement long cette journée.

codage par rhum antique de Never-Utopia

_________________
"As you can see, when you look at me, I'm pieces of what I used to be."
Revenir en haut Aller en bas
Kai R. Furuta
CCG || Inspecteur 2ème Classe
avatar
Messages : 107
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 20
Dim 26 Mar - 21:32

C'est fatiguant la vie



ft. Noé Larsen

... mots
pensées en italique
dialogue en #003399

Comme d'ordinaire, tu n'étais pas des plus aimables. Comme d'ordinaire, tu avais juste envie qu'on te laisse tranquille et de faire ton bonhomme de chemin dans ton coin. Comme d'habitude, quelques imbéciles n'allaient pas respecter ta volonté d'être tranquille. Tu venais juste d'arriver au boulot et tu venais à peine de déposer tes affaires au bureau que déjà, un inspecteur venait te voir en te saluant gaiement. Tu avais juste haussé un sourcil en le voyant arriver et tu t'étais renfrogné en faisant mine de l'ignorer. Mais il fallait croire que ce type n'était pas au courant de ton sale caractère. Il te tapota l'épaule et tu soupiras d'un ton découragé avant de te tourner à contrecoeur vers lui. Toute cette bonne humeur qui dégoulinait de cet inspecteur te donnait envie de vomir. Tu ne comprenais pas comment des gens pouvaient être aussi heureux avec tout ce qui se tramait autour d'eux en ce moment.

"Alors mon petit Kai comment tu vas aujourd'hui?"

"Bien, avant que tu viennes me pourrir avec ta présence" Tu soupiras légèrement à nouveau. "Bien. Je suppose."

Tu voulais, tu souhaitais même qu'il te laisse tranquille après avoir eu sa réponse. Seulement, ce type ne semblait pas en avoir fini avec toi et tu t'en rendis compte lorsqu'il s'appuya sur toi. Tu le foudroyas du regard mais il n'en eut visiblement rien à faire puisqu'il continua à te soûler de ses paroles.

"C'est une bonne chose ça! Au fait ça te dirais de rendre un petit service?"

"Et puis quoi encore?" Tu gardas le silence un instant cette fois avant que ton regard bleu glacé ne se pose de nouveau sur l'inspecteur. "Hm..."

Il t'offrit un sourire aimable. Trop aimable à ton goût.

"Ce serait sympa si tu pouvais aider les petits nouveau à la paperasse. J'ai crû comprendre que tu n'avais pas de mission avant un moment donc ce serait l'occasion d'aller faire connaissance avec eux tu ne penses pas? "

Tu fronças les sourcils. Ok tu comprenais mieux pourquoi ce type était venu te voir. Il espérait te faire sociabiliser en te prenant pour un imbécile par dessus le marché. Tu allais protester mais sans comprendre comment tu te retrouvas soudain avec une pile de paperasses sur les bras que tu manquas de faire tomber. Et l'autre type lui s'éloignait en te souhaitant bon courage et en agitant la main. Etrangement tu avais juste envie de lui faire avaler ses papiers jusqu'à l'étouffement. Tu restas un moment où tu étais avant de finalement te décider à bouger, déposer ces papiers aux nouveaux qui s'en occupaient et repartir vite fait. Tu étais peut être associable, mais quand tu acceptais de faire un boulot, même à contrecoeur, tu le faisais.

Il te fallut à peine deux minutes pour trouver les bureaux concernés par les papiers qu'on t'avait confié. Tu ne pris pas la peine de toquer d'ailleurs et poussa la porte avec le pied d'un coup sec. Le bureau était pratiquement vide à part un type que tu avais déjà croisé, un blond lui aussi originaire d'Europe. Noé qu'il s'appelait, enfin, de ce que tu avais pu entendre rapidement. En tout cas une chose était sûre, il faisait tout sauf travailler, affalé sur son bureau. Tu fronças un peu les sourcils et tu t'approchas de lui avant de claquer la liasse de papiers juste à côté de lui. Tu reculas ensuite d'un pas et le toisa en croisant les bras.

"T'as du boulot champion."

Le ton que tu employais était froid et reflétait toute ta mauvaise humeur actuelle. Tu espérais pouvoir te tirer de là le plus rapidement possible.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Noé Larsen
CCG || Inspecteur 3ème Classe
avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 05/01/2017
Age : 19
Mer 29 Mar - 8:22
   
C'est fatiguant la vie
“La gaieté chasse la fatigue, or de la fatigue provient le découragement.”

Concentré sur ta musique de « barbare », tu n’entendis pas la personne entrer dans ton bureau. En fait, tu restas la tête entre tes bras sans broncher, t’endormant presque pour oublier cette journée de merde, parce que tu savais qu’elle allait être merdique. Ce qui te fit sursauter, c’est quelqu’un qui déposait une pile de dossier près de toi, et en te redressant tu fis même tomber ton casque par terre. Tiens, tu n’imaginais pas que tu écoutais si fort… Sans doute pour oublier à quel point tu es con. Tu tournas un œil vers le type qui était entré dans ton bureau. En ramassant d’abord ton casque en éteignant ta musique (adieu Striker), en fixant ensuite la pile que ce type venait de lui ramener. Des papiers. Des tas de papiers. Tu eus tellement mal au coeur qu’on te refile encore du boulot alors que tu avais fini le tien que ça t’enleva le peu de motivation qui te restait. A la place de quoi tu fis un sourire tremblant à Kai (car c’était son nom, à cet emo) en entendant dire que tu avais du boulot. Deux solutions s’offraient à toi. Soit tu l’étranglais parce que tu avais une envie de le tuer, soit tu te pliais à la tâche qu’on te demandait. Bien évidemment, le choix était vite fait.

« Ok… C’est pas comme si j’avais fait mon boulot en plus de celui des autres… Comme d’habitude... »

Tu passas une main dans tes cheveux, vraiment mal. Avec un peu de chance tu ferais un burn out, et on ne te reverrait plus d’ici un bon moment, grâce au médecin. Ou alors tu pouvais aller le voir pour lui demander un arrêt. Tout était bon en fait, pour arrêter de travailler. Là ce qu’il te fallait surtout, c’était un putain de psychologue pour lui parler de tout ça, et apprendre à dire non. Ton collocataire avait une fois essayé de te faire dire non. Déjà, tu adores les chats, mais tu détestes les chiens. Alors quand il t’a demandé si vous pouviez adopter un Shiba Inu, tu as dit oui direct parce que tu savais que ça lui ferait plaisir. Ensuite, il t’avait refilé le soin du chien. Nettoyage, sortie, bouffe, c’est toi qui t’en occupait alors que c’était SON chien. Encore une fois, tu n’avais pas su dire non. Tu étais comme ça. Ca te tuait, ça te rendait presque malade. Les gens ne voient que ton sourire joyeux et ta bonne humeur permanente, mais jamais ils ne se posent de question. Tu déprimes toujours quand tu es seul dans ton bureau, et cette fois quelqu’un t’avait dérangé dans cette activité tout à fait passionnante que de ruminer de sombres pensées en espérant que le temps passe.

Tu avais mal à la tête, et tu jugeas le travail que Kai venait de te refiler. Lui, c’était typiquement le genre à te dire non, bizarrement. Tu n’avais pas osé le remballer, d’une parce que c’était le fils du directeur du CCG, donc rien que ça c’était assez dissuasif, et de deux, eh bien il te regardait comme s’il avait envie de t’arracher les yeux. Quand tu te tournas vers lui, tu frissonnas vu l’air qu’il avait. Il semblait énervé. Voilà. En plus de la paperasse de merde, tu te tapais sa mauvaise humeur. Génial. Tout simplement génial. Cette journée était décidément merdique jusqu’au bout. Tu avais envie de brûler ces papiers, très sincèrement. Sauf qu’en bon petit soldat, tu les rendrais à temps, comme d’habitude, on ne te remercierait pas, comme d’habitude, et ils s’attribueraient ton travail, comme d’habitude. Enfin, tu pouvais toujours faire des fautes pour les faire chier, c’était la seule satisfaction que tu avais à travailler pour une personne parfois. Sauf que ta conscience te rattrapait et au final tu ne le faisais pas tant que ça. Vraiment quand ça n’allait pas. C’était aléatoire, sûrement une personne sur deux. Tu poussas un soupir.


« Seigneur Odin tout puissant, viens me foudroyer pour me sortir de lààààà... »

Tu marmonnas avant de poser ton front contre ton bureau, le regard vide d’envie. S’ils voulaient te configurer pour être un robot à vie, ils étaient très bien partis bizarrement. Putain. C’était long. Tu tournas un œil vers la pendule. 10H20. Elle était cassée ou quoi ? D’où le temps passait aussi lentement ? Cela te stressait un peu quand même, de savoir qu’il n’y avait que dix minutes qui venaient de passer depuis que Kai avait débarqué. Tu te levas pour aller ouvrir la fenêtre. Tu te sentais mal. Tu étais fatigué de travailler,et d’être le larbin de service. Tu étais fatigué de toi-même. Tu tournas de nouveau les yeux vers Kai, en te massant les yeux, près de la fenêtre pour respirer lentement et ne pas faire une crise de panique. Il avait vraiment l’air d’un tueur ce mec. Pourquoi il passait sa mauvaise humeur sur toi ? Pourquoi il était comme ça ? Pourquoi la vie, pourquoi la mort, pourquoi les sushi ? Tu te contentas de lui décocher ton fameux sourire que tu servais à tout le monde, le sourire d’un joyeux luron qui hurlait à l’intérieur pour qu’on lui foute la paix, mais trop gentil pour le dire.

« Tu peux partir si tu veux, je me débrouillerais tout seul… Comme d’hab. Je poserais les dossiers sur ton bureau. »

Parce qu’attention, toi tu ne pouvais pas demander un service aux autres. Ah non. Surtout pas. Si tu osais demander à quelqu’un « Tu peux déposer ça pour moi ? », il te riait au nez avant de dire de te débrouiller tout seul. Il ne fallait SURTOUT pas abuser de leur gentillesse. Ton sourire se fana, avant de disparaître pour retourner à ton bureau et surtout commencer avec cette paperasse sans fin, sans aucune motivation. A tous les coups, Kai allait partir et tu te retrouverais encore seul avec tes idées, mais au moins tu pourrais écouter de la musique.

codage par rhum antique de Never-Utopia

_________________
"As you can see, when you look at me, I'm pieces of what I used to be."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission de rang D: Fatiguant Travail [Chris Tsukiyo]
» Mission pour tous - Fatiguant Travail [part 1]
» C'est fatiguant... -Luka-
» DG le plus fatiguant
» Demande de RP (c'est trop fatiguant de trouver un titre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Zone RP - Tokyo :: ► Quartiers Nord :: District 1 - Adachi :: Siège du CCG-
Sauter vers: