Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

C'est ça, la vie, c'est ça, les rencontres c'est ainsi, dans cette imperfection même, qu'il faut saisir le bonheur.

 :: Zone RP - Tokyo :: ► Alentours :: Montagne Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 26/01/2017
Age : 21
Jeu 16 Fév - 19:58

     

[C'est ça, la vie, c'est ça, les rencontres c'est ainsi, dans cette imperfection même, qu'il faut saisir le bonheur. ]

Lev Wezka & Tsubaki Kaede


Lev prit son week-end pour lui. Il décida de visiter les alentours de Tokyo, voir un autre paysage, respirer de l’air frais, voyager pas trop loin. Et il décida d’y aller seul. Sa mère refusait au début et voyant son fils adoptif aussi borné, elle n’avait pas d’autres choix que d’accepter, pour son plus gros malheur. De plus elle travaillait et ne pouvait pas se permettre de louper un jour de travail pour le surveiller en cachette. Elle grogna au début puis du accepter. Pourquoi est-ce que son fils devait-il absolument rester seul ? Il n’avait pas l’air de vouloir sociabiliser avec quelqu’un, toujours à travailler, réviser, visiter ou s’amuser seul. Anastasya se demandait pourquoi est-ce qu’il avait ce comportement depuis qu’il était au Japon alors qu’en Russie il en avait beaucoup des amis. Était-ce le fait de devoir abandonner son pays donc ses origines, sa maison, ses amis du jour au lendemain qui avait rendu le garçon ainsi ? Elle se posait sérieusement la question.

Pendant qu’une certaine mère se posait mille et une questions, le russe lui décida de louer un petit chalet en montagne. Il se demandait si les montagnes japonaises valaient les montagnes russes. Il faisait un peu moins froid qu’en Russie déjà, première constatation. Néanmoins la neige restait présente et il était tout à fait possible de faire du ski. Lev n’hésita pas, il déposa sa petite valise dans son petit loft du week-end et se changea rapidement. Une bouteille d’eau avec lui. Il mit sur lui tout l’équipement de sport de neige, acheta un snowboard rouge, lunette rouge au bout du pif et le voilà déjà en train de monter les montagnes en tire-fesses et les redescendre en glissant. Il s’amusait à faire quelques figures, des zigzag comme un enfant gâté. Lev était un garçon très heureux tout seul, il s’amusait comme un fou. Anastasya n’avait pas pu poser de jour de congé, malheureusement donc elle n’avait pas pu venir. Ça allait bientôt être la fin de la saison de ski et le garçon avait attendu bien assez longtemps pour que sa mère pose un jour. Elle n’avait jamais pu, tant pis pour elle.

Ah notre Lev, un grand sportif. Un drogué au sport et il était très heureux de pouvoir pratiquer un bon sport de saison hivernal. Ça changeait un peu de la salle ou de la corde à sauter. Là quand il glissait il sentait le froid lui frapper le visage, il avait la sérieuse impression de ne jamais toucher le sol avec son snowboard, passait son temps à changer de piste car son objectif du week-end était d’essayer de toutes les faire en un seul week-end. Se fixer un objectif c’est une chose, le réussir s’en est bien une autre et allez savoir s’il allait vraiment y arriver. Mais le garçon avait l’air bien motivé. On aurait dit un enfant de huit ans tiens ! Le voilà d’ailleurs sur une piste noire, une piste difficile à faire tellement elle était raide. Mais l’excitation de la faire prit le dessus, aucune peur en vue, le garçon se jeta sur cette longue piste le sourire aux lèvres. Il cria un bon coup pour faire passer ce coup d’adrénaline qu’il eut le temps de quelques secondes et commença donc sa glisse. Le garçon prenait de plus en plus de vitesse à cause de la raideur de la piste et le garçon se sentait revivre. En fait il avait l’impression d’enfin ne plus penser à plusieurs choses en même temps. Dieu seul sait à quel point cela pouvait être reposant de débrancher son cerveau juste le temps de quelques secondes.

Néanmoins le garçon ralenti sa course. Il vit un bras sortir de la neige et il releva un sourcil, étonné de cette découverte. Quelqu’un avait-il eut un accident à ce moment-là ? Qu’est-ce qu’il venait de se passer ? Une avalanche ? Un mort ? Trop de questions d’un coup et voilà un poussin qui commençait déjà à trop réfléchir. Le garçon soupira, son cerveau n’allait donc jamais se déconnecter juste quelques minutes ? Mais pas le temps de se plaindre à ce moment-là, un mort l’attendait peut-être, qui sait ? Il décrocha ses bottes de son snowboard qu’il prit en main et le garçon s’approcha petit à petit, essayant de retirer toute la neige qui recouvrait le corps. Il entendit aussi des pas dans la neige autour de lui. Quelqu’un avait-il appelé les secours ? La personne sous la neige était-elle recherchée par une autre personne ? Ou une ghoul. Dans tous les cas le garçon sortit son portable de sa poche, il retira un de ses gants pour pouvoir composer le numéro des urgences. Rapidement il fit un état des lieux, décrit là où il était avec le numéro de piste et il retira donc le corps de la fille qui respirait toujours de la neige. Toutefois elle était gelée donc le garçon se contenta de l’entourer avec son manteau, son écharpe, son bonnet et la serra dans ses bras le temps que les secours arrivent. Normalement il aurait dû la déshabiller afin que l’humidité de ses vêtements ne fassent pas chuter davantage sa température mais au vu de toute la neige qu’il y avait autour de lui, il ne pouvait pas se permettre cela. Mettre le corps nu de cette personne dans la neige ? Elle allait être davantage en danger. C’était hors de question. De ce fait il essayait de lui parler même s’il ne savait pas si la personne était consciente ou non. Essayer peut-être de rassurer son subconscient. Il essayait aussi de la tenir au chaud. Jamais le garçon ne s’était retrouvé dans cette situation. Il garda son sang-froid afin de pouvoir l’aider au maximum, soufflait pour rester calme et aider la personne qu’il avait dans ses bras. Mais ce n’était pas évident pour une personne comme lui qui ne savait pas du tout comment gérer ce genre de problème. Dans tous les cas elle était encore vivante et c’était bien ça le plus important à ce moment précis.




  (c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tsubaki Kaede
Civil || Etudiante
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Ven 17 Fév - 17:02

Un terrible départ de week-end


Lexv Wezka| Tsubaki Kaede




-----------------------------------------------


Ah~ La montagne avec ses paysages blancs, son air pur... et son froid. Kaede ne s’en plaignait pas, mais...néanmoins, elle aurait préféré un week-end sous le signe de la chaleur. Mais bon, comme d’habitude, ses parents l’embarquaient sans prévenir et sans prendre son avis au préalable.
La jeune blanche soupira, une tasse de chocolat chaud à la main. Dans sa combinaison d’un orange fluorescent ridicule, elle arrivait encore à avoir froid.

« Hé Kaede, on se fait une piste noire ensuite ? »

Seul point positif, elle exagérait ce n’était pas le seul, elle s’était trouvée une bonne compagnie en arrivant au chalet. Une bonne surprise, puisqu’il s’agissait de la fille d’un habitué du café de sa mère. Chihiro Hanasaki. Kaede ne lui avait jamais vraiment parlé, mais tout avait un début, nan ?

« Bien sûr Chihiro ! Mais entre nous, chuis bien ici ! »

Son interlocutrice se marra. Kaede avala encore une gorgée de son chocolat, puis encore une autre...et constata qu’il n’en restait plus. Elle soupira encore une fois.

« Bon...quand faut y aller, faut y aller »

Les deux jeunes femmes payèrent leur commande, mirent leur équipement et foncèrent sur les pistes. En haut des montagnes, Kaede sentit le froid la mordre. N’empêche, elle se sentait bougrement bien. Chihiro se lança. La blanche la regarda filer, prenant encore le temps d’admirer le paysage et de se faire peur avec cette piste raide. L’adrénaline monta. Kaede sourit, appréciant cette sensation et se jeta à l’eau. Enfin, à la neige du coup.

Prenant de la vitesse avec cette pente, elle arriva à la hauteur de l’autre fille et finit par la dépasser. Faisant des zigzags à travers la piste, elle appréciait cette sensation de glisse qui lui donnait un avant-goût de liberté.
Puis, elle entendit un bruit sourd. Kaede stoppa sa course. Le bruit...il venait de là-haut nan ? Kaede décida d’attendre Chihiro pour avoir des informations. Voir si ce n’était pas un coup de son imagination. Ҫa arrivait. Une minute passa. Kaede commença à s’impatienter, et à avoir froid. Elle avait envie d’un chocolat chaud.

Puis, cinq minutes passèrent, et là, la jeune aux cheveux de neige commença sérieusement à s’inquiéter. Normalement, Chihiro aurait déjà dû arriver devant elle. Kaede retira ses skis et se mit à remonter la piste. Elle voulu crier son prénom, mais ça risquait de déclencher une avalanche, même si elle n’y croyait pas trop. Dans sa remontée, elle aperçue une masse colorée. Elle approcha le plus rapidement possible.

« Ah ? »

Elle ne s’attendait pas à ce qu’elle découvrit. Chihiro était dans les bras d’un jeune homme, les yeux fermés, un peu de neige sur le corps. Que ? Il lui fallu quelques instants pour qu’elle ne comprenne la situation. Chihiro portait des vêtements qui ne lui appartenaient pas, le garçon était vachement découvert et elle semblait... ne pas répondre aux appels du jeune. Inconsciente ? Autre ?

Kaede posa ses skis près de la scène. Elle retira son bonnet et, sans commentaire, le posa sur la tête du brun. Elle savait combien c’était désagréable d’attraper froid. Puis, complètement dans sa bulle et ignorant tout, elle retira ses bottes et ses gants pour être plus confortable. Aussitôt, le froid la prit en grappe. Ce n’était pas le moment de se soucier d’elle.

De geste sûrs et complètements calmes, elle chercha à faire une constatation de l’état de Chihiro. D’abord, elle vérifia le pouls et la respiration. Yosh. Tout fonctionnait. Puis, elle prit la main congelée de la jeune endormie.

« Hé, Chihiro, si tu m’entends, serre une fois ma main. »

Pas de réponse. Kaede ne perdit pas son calme pour autant. A ses souvenirs de secourisme, il fallait la mettre en position latérale de sécurité, et crée un abri contre le froid. Elle sortit enfin de sa bulle.

« Hé toi, dit-elle au jeune homme, aide-moi, faut la mettre en PLS, et faire un abri... Avec nos manteaux je suppose. Et à part toi, t’as une autre source de chaleur ? Et t’as déjà appelé les secours ? Tu sais depuis combien de temps elle est comme ça ? Tu l’as trouvée dans quel état ? Et.... »

Kaede s’arrêta. Finalement, elle l’avait inondé de question.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 26/01/2017
Age : 21
Mer 1 Mar - 16:48

     

[C'est ça, la vie, c'est ça, les rencontres c'est ainsi, dans cette imperfection même, qu'il faut saisir le bonheur. ]

Lev Wezka & Tsubaki Kaede


Les pas s'approchaient de plus en plus alors que notre garçon attendait les secours en essayant de réchauffer au maximum la personne qu'il tenait fermement dans ses bras. Il sentait le léger vent froid traverser son pull, il frissonna mais ne bougea pas d'un poil. Non, il devait aider cette personne du mieux qu'il pouvait. Comment pouvait-il l'abandonner là ? Ce n'était pas dans le caractère de notre garçon aux yeux dorés. Lev avait l'impression que les minutes passaient lentement, que les secours n'allaient pas arriver. Il soupira, il devait juste prendre son mal en patience à ce moment-là pour éviter de faire une bêtise.  

Une fille apparut non loin. Lev leva la tête, il l'observa en silence alors qu'elle était là, à l'ignorer. Du moins c'est l'impression qu'il avait. Lev sentit quelque chose sur sa tête. Un bonnet ? Il avait mit le sien sur la tête de la fille inconsciente. Cela lui réchauffa un peu la tête. Juste un peu. Car Lev avait froid mais ignorait complètement cette sensation totalement désagréable. Suite à ça elle retira ses bottes et ses gants, le russe ne fit aucun commentaire à cela. Elle était bien consciente que si elle les retirait trop longtemps ses grosses chaussettes allaient être trempées et qu'elle pouvait attraper froid à son tour. Et il n'avait pas envie d'avoir une seconde personne inconsciente sur les bras. Mais soit, il l'observa simplement faire. Elle essayait de parler à son ami, vérifia son pouls et sa respiration. Heureusement qu'elle était encore vivante. Qu'est-ce qu'il aurait fait d'une morte dans ses bras ? Il n'aurait pas pu abandonner le corps. Elle aurait fini dans l'estomac d'un ghoul. Quoi que, ce n'est pas si mauvais pour les ghouls de manger des personnes déjà mortes. Ca fait des meurtres en moins … Disons que c'est déjà ça. Lev secoua la tête, perdu dans ses pensées. Trop de choses en même temps défilaient et il devait rester concentré sur la victime qu'il tenait actuellement dans ses bras. Ses pensées avait pris le dessus quelques secondes, mais assez longtemps pour entendre qu'une moitié de questions que la fille devait de lui poser. Il secoua la tête. Stop de réfléchir. Déconnection du cerveau.  

« J'ai appelé les secours il y a quelques minutes. Ils ne devraient pas tarder à arriver. Je l'ai trouvé comme ça, enfin enfouie sous la neige. Donc je l'ai sortie de là. Après je ne sais pas depuis quand est-ce qu'elle est là. Je ne faisais que passer. »

Lev lâcha enfin la jeune fille enroulée dans son manteau et son écharpe. Il retira ses gants ainsi que son pull qu'il tendit à la jeune fille en face de lui. Ah non, la pudeur ? Mais est-ce qu'il devait vraiment penser à ça ? Alors qu'il avait une fille inconsciente congelé sous ses yeux ? Pas vraiment. Du moins il ne jugeait pas les choses ainsi. Sachant en plus qu'il n'avait aucun complexe concernant son corps musclé. Par contre il avait les muscles contractés à cause du froid mais prit encore une fois sur lui à ce moment-là. Lev était-il gentil au point de geler sur place pour une inconnue ? Faut croire. Dire que cet idiot vit encore dans le monde des bisounours parfois.

« Met lui ça en plus, il lui tiendra bien chaud. Il lui faut une source de chaleur importante à cause de ce froid qu'il y a autour de nous. »

Avait-il l'air débile à être torse nu avec un bonnet féminin sur la tête ? A vrai dire le garçon s'en fichait totalement à ce moment-là. Après tout s'il pouvait aider quelqu'un à s'en sortir il le ferait. Lev reste humain avant tout, même s'il a été élevé par une ghoul. Enfin bon, là n'est pas notre question principale pour l'instant. Non, ce qu'il fallait se poser comme question c'était surtout si cette fille allait vivre ou non. Il espérait pour elle que oui. Suite à ça, il s'approcha du corps de la fille au sol pour la manipuler. La mettant en position latérale de sécurité. Il ne savait pas s'il devait essayer de la réchauffer à nouveau avec son corps ou non. Mais s'il le fallait, il le ferait. Brusquement il entendit une alarme sonnée. Les secours approchaient petit à petit de l'endroit de l'incident. C'était bon signe en tout cas.



  (c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tsubaki Kaede
Civil || Etudiante
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 23/07/2016
Age : 17
Sam 18 Mar - 20:46

L’art et la manière d’attraper froid


Lev Wezka | Tsubaki Kaede




-----------------------------------------------


Kaede fut soulagée l’espace d’un instant en entendant la réponse du brun. Il avait déjà appelé les secours, qui devraient maintenant arriver d’une minute à l’autre. Par contre, il l’avait trouvée sous la neige. Et ça n’était pas un très bon signe. Le corps de Chihiro a pu subir un choc thermique, qui engendrait plusieurs problèmes.... La jeune femme cessa d’y penser. Il fallait qu’elle se concentre sur le présent. Si la jeune mourrait, son père ne s’en remettrait probablement pas. Au fond, elle se sentait coupable. En fin de compte, elle aurait dû forcer pour ne pas qu'elles y aillent, et que l'accident n'arrive. Kaede déprima. Elles auraient pu passer l'après-midi devant un film en buvant des chocolats chauds. Cela aurait été très bien....

Le jeune, après avoir parlé, se déshabilla un peu plus encore et tendit son pull et ses gants à Kaede, en ajoutant de mettre ça sur son amie. La violoniste haussa un sourcil mais ne dit rien. A présent, c’était sûr que son interlocuteur allait attraper froid. Et avoir un gros rhume dans les meilleurs des cas.
Puis, toujours avec les vêtements chauds dans les mains, elle le regarda mettre Chihiro en position latérale de sécurité. Lorsqu’il finit, elle approcha de son amie, s’accroupissant près d’elle et lui enfila les gants, et posa simplement le pull sur les épaules de l’inconsciente.

Soudainement, elle entendit au loin l’alarme des secours. Ils arrivaient enfin ! Kaede s’autorisa à souffler. Tenter de sauver une vie, s’était fatiguant. Surtout mentalement.

« Atchum ! »

Ce simple éternuement la fit revenir sur son état. Ses pieds et ses mains étaient congelées, il fallait vite qu’elle se couvre. Kaede se releva et marcha maladroitement jusqu’à ses chaussures qu’elle enfila avec des gestes un peu saccadés. Puis elle retourna auprès des deux jeunes. Elle tendit ses gants au brun.

« Tiens... »

Elle observa le brun. Il était grandement exposé aux griffes du froid, et pour seule protections sur ses membres supérieurs un bonnet de jeune femme. Dans d’autres circonstances, ça aurait pu la faire rire. Elle esquissa tout de même un sourire. Elle ouvrit son manteau, se déshabilla de son pull, puis, referma les fermetures de son manteau. Elle tendit l’habit noir au jeune.

« Ce pull est trop grand pour moi, il devrait t’aller... Désolée, j’peux pas t’offrir plus, j’ai très peu d’résistance au froid. Au fait, tu es ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» SOS POUR NOUNOURS Border Collié (57) Sarrebourg
» SHREK 6 ans type Bichon beige (Dépt 78) ADOPTE
» potion de boost des familiers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Zone RP - Tokyo :: ► Alentours :: Montagne-
Sauter vers: