Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Nuit repérage (Ft. Takayu Kaze)

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 26 Nov - 20:59

Nuit repérage
Aiko Saya | Takayu Kaze •••
Le regard plongé sur la copie, mes yeux  parcouraient la feuille à toute vitesse, bien que s'arrêtant un peu plus longtemps sur certains détails.  Il faisait silencieux aujourd'hui, comme si tous mes coéquipiers du CCG étaient  bien trop occupés à enquêter alors qu'ils se contentaient de boire leur tasse de café tout en fouillant dans divers documents. Le tout sans la moindre concentration : c'était plus une façon de passer le temps.  Tandis que de mon côté, j'analysais une ancienne affaire qui n'avait pas encore été résolue et qui concernait un ancien   meurtre qui avait eut lieu dans le district 16... On se doute facilement que ce n'était pas  une simple prise de tête entre humains vu qu'on avait fait appel au CCG. Mais malgré les efforts des vieux inspecteurs, l'enquête n'a jamais abouti... Alors pourquoi la remettre sur le tapis ? Sans que je comprenne pour quoi, on m'avait demander de reprendre les choses en mains, comme si j'allais pouvoir y trouver la solution à ce problème plus facilement que les autre inspecteurs connu pour avoir bien plus d'expérience que moi.

Je continuais ma lecture en oblique avant qu'un détail  n'attire mon attention, un détail qui  me fit directement comprendre pourquoi mon supérieur s'était reposé sur moi concernant cette mission. Il semblerait que cette histoire soit semblable à la mienne ou plutôt, à celle qu'avait vécus ma mère avant sa mort... Je me dis alors que  mon patron avait peut-être pensé que ma détermination et ma haine me donnerait envie d'aller jusqu'au bout des choses, que je ferais tout pour y parvenir... Et il avait parfaitement raison. J'étais décidée à   continuer ce qui avait été commencé.  Je soupira profondément  avant de déposer le rapport sur mon bureau, regardant par dessus mon ordinateur l'un de mes collègue qui du sentir que je le fixais puisqu'il releva la tête d'un air interrogateur. Lui et moi, on se connaissait depuis l'académie et on s'était toujours bien entendu.  

Je regardais le gentil petit brun  avec un sourire soudain, sourire auquel il répondit  tout en sachant  où je voulais en venir.  
-Qu'est-ce qu'il y a  ?
-Tu es bien de garde au district 16 ce soir, non ? Ca te dis d'échanger nos place ? Je dois surveiller le district 3 dans deux jours et je sais que tu préfères rester près du CCG. Comme je n'ai rien à faire,   je suis sûr que nos supérieur acceptera !  

Il lâcha un petit rire presque en rougissant, sachant qu'il ne gagnerait pas ce petit combat face à moi. Enfin, ce n'était pas si difficile d'obtenir quelque chose de lui : il me cédait tout facilement et comme il a horreur de s'éloigner du bureau du CCG, cela aidait énormément.

***


Je n'avais pas eus beaucoup de mal à prendre la place de mon "ami", notre patron ayant facilement accepté, surtout qu'il semblait avoir compris que je faisais ça aussi bien pour ne pas m'ennuyer ce soir que pour l'enquête relancée. Je profiterais de ce simple petit moment de patrouille pour  en savoir plus, d'une façon ou d'une autre. S'il est vrai que la goule qui avait assassiné la jeune femme court toujours là-bas, j'en saurais plus à  coup sûr surtout qu'on peut facilement la reconnaitre à sa tenue noire et blanche et à son masque zébré.  

J'avais pris le temps de rentrer chez moi afin de me prendre  le nécessaire et enfiler une tenue plus chaude  avant de partir vers le lieu de rendez-vous." Lieu de rendez-vous" car  celui à qui j'avais pris la place devait partir avec l'un de nos  collègues qu'il devait rejoindre à l'entrée du district 16 en pleine soirée.  Ce n'était pas encore si loin de chez moi et j'y étais donc arrivé facilement et même en avance.  J'en profitais pour regarder les quelques familles qui rentraient  à leur demeure alors que je fermais correctement  ma veste... Le temps s'était bien rafraichit ces derniers temps et  porter quelque chose tenant plus chaud que le manteau du CCG n'était pas de refus : ce soir, je reste avec ma tenue civile, bien que je garde à mes côtés ma quinque en cas de danger.  

Je vérifiais si la silhouette de cet agent apparaissait : j'avais demandé qu'on me le décrive, histoire que je puisse facilement le reconnaitre. Lui ne devait pas être au courant de ce changement de compagnon de route et il devait encore moins savoir à quoi je ressemblais ... et comme ma quinque était camouflée sous mon long manteau pour mieux me faire passée pour une simple civile, ça n'allait pas aider.
Au moment où je me surprends à me demander si  j'allais parvenir à mes fins, j'aperçois enfin celui que j'attendais.  Taille moyenne, carrure plutôt forte, cheveux blond et style  à se faire remarquer.  Je me redressa sur muret sur lequel je m'étais appuyée afin d'attirer son attention tout en lui faisant face puis, par politesse, je lui tendis la main.

- Bonsoir, vous devez-être Takayu Kaze !? Je suis Aiko Saya , je serais votre partenaire pour cette nuit à la place d'Akeno.


© 2981 12289 0
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Takayu Kaze
Quinx || Inspecteur 3ème classe
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 23
Localisation : I can see you mas...
Mar 29 Nov - 4:29
Nuit Repérage

   
Aiko Saya ft Takayu Kaze

   

   Aujourd’hui, c’était tout de même une journée importante. Sa première en tant que fraîchement membre du CCG. Certes, il était dans un groupe peu commun, il vit rapidement que les regards sur lui n’étaient pas très positifs. Il haussait les épaules, nonchalant, après tout être ignorant est bien mieux. De toute façon, les gens ont toujours été du genre à avoir peur de l’inconnu et les inspecteurs n’étaient pas épargnés. Quelques commentaires et paroles vinrent se glisser dans ses tympans. Il prit la décision de rendre un peu ce bureau monotone, un peu plus vivant. Il se faufilait derrière un agent et mit une main sur son épaule.

-Tu sais mon cher, je trouve ça très meugnon que tu te permets de commenter un groupe de cette façon. Serais-tu jaloux? Demandait-il en s’approchant de l’oreille de l’agent qui était figé. Voudrais-tu savoir comment on nous fabrique? Chuchotait-il avant de s’éloigner en faisant un signe de la main qui voulait dire à toute.

Il quittait les lieux en souriant, satisfait et nourri par les sentiments ressentis par l’inspecteur plus tôt. Il se rendit dans une salle où il put s’entraîner en paix. Sachant qu’il n’aimait pas les autres, avoir un quinque rendait les gens encore plus distants, ce qui faisait son affaire d’un certain sens. Kaze prit sa bouteille remplie de liquide rouge épais, buvant quelques gorgées. Il sortit ensuite progressivement son quinque, gémissant de plaisir. Cette douleur, il la savourait si bien! On lui disait de ne pas se nourrir de sang mais il se dit qu’il était ‘’végétarien’’ vu que c’était celui d’animaux et non d’humain. Il s’entrainait un peu, afin de maximiser son aspect au combat, car il venait d’être informé qu’il aurait une mission de repérage. Finalement, il avait passé la journée à s’exercer.

Le lendemain, il devait rencontrer un certain Akeno. Un membre normal du CCG. Il se dit que ce serait intéressant, puisqu’on lui avait mentionné à quel point certains répugnent de travailler près ou avec un membre du quinx squad. À cette pensée, il souriait encore plus, il pourrait peut-être s’amuser un peu avec cet inspecteur. Il prit une gourde de sport noir, la remplie de son liquide préféré pour l’accrocher par la suite à sa ceinture. On lui avait dit qu’on allait le surveiller quant à sa consommation de ce liquide si délicieux, ce pour quoi il préférait maintenant être discret. Kaze sortit dehors, un papier dans la main, qui indiquait où et comment se rendre au point de rencontre. Il avait lu vite fait le dossier auquel il était assigné et se dit que ce serait un jeu d’enfant. La température était devenue plus froide et cruelle, les gens s’habillaient un peu plus, ce qui rendrait le repérage légèrement plus difficile. Comme on dit, pas de défis, pas de plaisir. En tout cas, l’agent du quinx était dans sa tenue habituelle, un peu hors du commun prenant compte de vent et de l’accoutrement des autres. Il arborait un sourire en coin, auquel un bâton de plastique dépassait, avec un suçon sur le bout qui était dans la bouche de Kaze. Les mains dans les poches, il marchait vers le point de rencontre et ne parvenait pas à repérer la personne avec qui il devait entreprendre cette mission.

Au final, c’est une jeune femme, qui vint vers lui en montrant sa main. Cela prit un certain temps à Kaze avant de comprendre qu’il devait lui aussi donner la sienne. Il n’était pas encore tout à fait habitué à ce genre de forme d’introduction et quelque autre manière comme le vouvoiement. Il prit la main et la serra, relativement fort.

-Ouaip, j’suis bien Kaze. L’est pas là l’autre mec? Demandait-il en se grattant le front.

Lorsqu’elle dit qu’elle allait être son partenaire pour cette nuit, il sourit en coin en l’observant de la tête aux pieds. Elle était menue, délicate, mais après tout, ce sont parfois les petites branches qui sont les plus flexibles et endurantes.

-Tu voulais commencer par où? J’sais que la description était assez nulle… Dit-il en ayant toujours ce regard légèrement sadique.

Il perçait de son regard bleu celui de la jeune femme, qui était-elle?
Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 1 Déc - 23:45

Nuit repérage
Aiko Saya | Takayu Kaze •••
Il fallait croire que mon collègue  n’était pas très habitué aux formalités… D’une certaine part, je n’étais pas forcément de nature aussi polie mais je me disais qu’il valait mieux l’être un minimum face  à mes supérieurs. Lui ne l’était pas, certes, mais je me sentais obligée de la saluer comme il se devait vu qu’il était récemment arrivé au CCG d’après ce que j’ai pu entendre dire.  J’étais moi-même fraichement diplômée de l’académie, même si je m’étais déjà fait une place dans le groupe d’agents.   Ce n’est pas toujours simple de ce faire accepter des autres, surtout quand on sort du lot et qu’on est à moitié-goule, si on peut dire ça comme ça.  Et de ce que je sais, c’est son cas : c’est un Quinx après tout.
Mon regard glissa vers les yeux de mon partenaire de soirée alors que je réfléchissais par où commencer.  Je tapotai mon avant-bras du bout du doigt, une habitude que j’avais prise lorsque je me retrouvais dans ce genre de situation.  Je finis par montrer du pouce une direction, ma main passant par-dessus mon épaule pour montrer une large rue derrière moi.

-Souvent, on fait un début de repérage par-là. Mais j’avoue que je compte dévier de trajectoire…
Dis-je d’un air tout à fait naturel.  

Ce n’est pas vraiment un ordre en soi, mais je sais qu’on pourrait le prendre ainsi vu la façon dont je m’exprime. Mais mon expression facile devait facilement rattraper le coup. On a toujours dit que lorsque j’étais à l’aise, je passais rapidement d’une expression neutre à un ensemble de sentiments quoi se traduisent sur mon visage. C’est ce qu’on dit en tout cas et honnêtement, ça ne me plaisait pas. Alors je m’efforce  de  rester impassible ou de simplement garder  mes distances vis-à-vis de mes collègues. C’est certainement pour ça que je devais avoir peu de relation au sein du CCG !  
Trajet choisi, je tournai instinctivement les talons pour commencer à prendre la route : autant de ne pas perdre de temps. Durant le chemin, j’observais mon compagnon de route ; j’avais de quoi me sentir fragile à côté de lui  avec ma petite carrure toute frêle.  Lui aussi semblait avoir décidé de ne pas enfiler la tenue du CCG et que ce soit par manque d’envie ou parce qu’il préférait aussi se fondre dans la foule, il avait certainement fait le bon choix.  

Une question me trottait toutefois dans la tête, bizarrement. J’étais tout à coup curieuse pour une raison que j’ignore moi-même. Peut-être est-ce parce que je ne connaissais pas encore beaucoup de nouveau  groupe du CCG, ces humaines se laissant en partie transformer en goules… en quelques sortes. Le visage tourné vers Kaze,  je finis par prendre la parole d’une voix calme et claire.

-Sans vouloir être indiscrète,  pourquoi es-tu devenu un Quinx ?  Je sais que la plupart de ceux qui en sont ont choisi de le devenir mais j’avoue restée ignorante sur vos motivations.

Ce n’était en rien un reproche bien-entendu. Je suppose que s’ils ont accepté ces changements, c’est qu’il  y a de bonnes raisons. Je suis moi-même prête à tout pour me venger et retrouver la vie que j’avais avant… chose impossible vu que bien trop de choses ont changé.



© 2981 12289 0
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Takayu Kaze
Quinx || Inspecteur 3ème classe
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 23
Localisation : I can see you mas...
Lun 5 Déc - 22:08
Nuit Repérage

 
Aiko Saya ft Takayu Kaze

 

 Il l’observait encore un peu, sans gêne, de la tête aux pieds. Elle finit par pointer un endroit où, selon elle, il ferait bon de commencer. Il haussait un sourcil, ça semblait un bon premier choix. Kaze se mit à ses côtés en la suivant, jetant des coups d’œil un peu partout, afin que rien ne lui échappe. Il était en mode prédateur, prêt à voir la première opportunité à capturer cette ghoule. Le quinx remarquait qu’elle non plus n’avait pas choisi l’uniforme qui rend les autres si fiers. Peut-être par choix stratégique, puisqu’elle semblait plus rigide et stricte sur les règlements. Fragile, elle avait probablement quelque chose pour compenser ce trait qui était si flagrant chez elle. C’est vrai qu’on avait Monsieur entraînement au côté de jeune dame délicate, limite l’opposé.

Marchant les mains positionnées au côté de son corps, elle lui adressait la parole. Cette question aurait pu rendre l’atmosphère plus lourde… Il rit. Très fort.

-J’ai voulu dev’nir plus fort, j’ai rien contre les ghoules moi, elles m’ont amusées toute ma vie!
Dit-il en ricanant. Qu’on se serve de moi comme un simple objet ou un monstre, je m’en fou, tant que j’ai du plaisir, j’suis tout oui! Dit-il en souriant en montrant ses dents. Et toi, pourquoi t’es au CCG? Demandait-il en devenant calme, sourire en coin.

Il attendit patiemment la réponse, observant une ruelle qui réveillait son intérêt. Il la pointait en silence en s’approchant et faire quelques pas. Au fur et à mesure qu’ils avançaient, une ombre apparut du coin de l’œil de Kaze. Il se tournait violemment, avant que quelque chose qui semblait être long et dur soit lancé. Le quinx fixait ses yeux sur un individu qui portait un long manteau avec un genre de voile sur la tête qui l’empêchait qu’on l’identifie.

-C’est pas gentil, il faut tendre la main pour se présenter!
Dit-il en ricanant.

Kaze savait comme l’autre avait fait pour les repérer. Tout était dans l’odorat, l’odeur qu’il dégage en général met la puce à l’oreille. Ou sinon, c’est parce qu’il sentait bon, les ghoules lui disaient souvent cela. Il sortit ses griffes et les plaçait sur le dessus de ses mains en arborant un sourire de carnassier.

-Alors tu veux qu’on fasse quoi? Peut-être qu’il a des infos utiles sur not’mission. Sinon je peux faire le sale job et l’éventrer! S’exclamait-il en léchant une lame de ses griffes.

Pendant qu’ils se décidaient afin de trancher ce qu’ils feraient de monsieur l’individu, celui-ci ne tardait pas à répondre aux provocations du Quinx, en attaquant de nouveau. Kaze montait sur le mur à l’aide de ses armes sur chaque main, les plantant dans celui-ci pour monter et se propulser avec violence sur l’ennemi, qui l’esquivait. Une roulade pour sécuriser sa chute, il se relevait rapidement en riant. Il avait du plaisir, c’était un bon début. Il se demandait tout de même ce qu’elle savait faire pour se défendre, car si elle était au CCG, dans la tête du blond, elle devait avoir quelque chose de tout de même valorisant à cette organisation. S’il avait été sélectionné, c’était avant tout pour être une expérience, donc il devait forcément y avoir un aspect chez cette jeune demoiselle.

Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 6 Déc - 14:46

Nuit repérage
Aiko Saya | Takayu Kaze •••
Ce n'est pas mon genre d'être facilement surprise mais ce rire si fort et soudain m'a toutefois fait hausser un sourcils. N'importe qui aurait crier "mais qu'est-ce qu'il y a de marrant" mais ce n'était pas mon cas car je me rendais moi-même compte du type de question que c'était. Au contraire, je fis un léger sourire.
La force est toujours quelque chose qu'on recherche... sans s'en rendre compte, ça nous rassure mais on cache cette vérité par un "je veux juste être le meilleur et vaincre plus aisément mes adversaires". Lui, était prêt à se laisser manipuler comme une marionnette dans la mesure où il passait du bon temps, chose que je souhaiterais certainement pas : j'aime ma liberté, j'aime faire ce que je veux et hors de question de je laisse quiconque guider ma conduite et ça, mes supérieurs tout comme mes collègues l'avaient rapidement compris. J'étais réputée pour avoir un sale  caractère, même si je n'irais pas jusqu'à me qualifier de rebelle pour autant : j'étais juste une sorte d'électron libre.  

Alors nous en étions déjà là, à discuter de nos  motivations à rejoindre le CCG malgré le fait que l'on se connaissait depuis à peine quelques minutes. Mais après tout, mieux on connait son partenaire, mieux on peut travailler avec lui. Moi, j'aime savoir à qui j'ai affaire afin de savoir comment agir, quand dois-je le rattraper et quand dois-je le motiver. C'est un peu  de l'exploitation de points faibles et de points forts d'un certains point de vue mais moi, je vois ça comme une façon de combler ces différents aspects.  Pour réussir des missions considérées comme difficiles, il faut pouvoir utiliser son coéquipier comme il se doit tout en sachant qu'on peut avoir confiance l'un à l'autre, afin qu'on se retrouve finalement pas en solo ou à plus s'inquiéter pour l'autre qu'autre chose. C'était mon point de vue et c'est pour cela que je répondis, bien que ce fut bref.

-Disons que  bon nombre de goules m'ont pris ce que j'avais de plus cher. Je ne veux pas que ça se reproduise, surtout quand je suis là ... dis-je tout en me concentrant sur les alentours.  

Je ne semblais pas être la seule à avoir été attirée par cette ruelle qui se dressait non loin de nous. Hochant la tête, je suivis calmement Kaze qui semblait déjà avoir commencé le jeu avec une goule.
Un sourire en coin mi-amusé mi-narcissique se glissa sur mes lèvres tandis qu'il plaisantait en s'attardent sur les politesses. "Tu es presque mal placé pour dire ça", pensais-je  en me remémorant notre petite rencontre.
Décidemment, j'avais le dont de finir avec des partenaires qui captaient toute l'attention des goules mais, ça avait aussi ses avantages puisque la goule se concentrait plus sur lui que  sur moi.  

-C'est une option mais comme je suppose qu'il ne nous dira rien ainsi, il faut d'abord l'abîmer.  Pas le tuer de suite...

Je regardais notre adversaire se défouler une nouvelle  sur le Quinx : mais c'est qu'il en avait après lui le petit. Sentant le regard de mon coéquipier sur moi, mon premier réflex fut de reculer d'un pas, un air apeuré sur le visage comme si je venais de  me rendre compte à quel point nous étions mal embarqués. Ce que l'intrus sembla remarqué vu qu'à peine sa tête tournée vers moi, il fonça directement comme pour m'attraper, atterrissant juste devant moi. J'avais beau ne pas voir son sourire malgré mes yeux grands ouverts, j'y devinais un rictus vachement mauvais, malicieux.

-Toujours commencer par les petites filles sans défense ... désolé, c'est moi qui vais t'abîmer.
dit une voix masculine  sûre d'elle.  

Mais rapidement, les rôles se sont inversés. Quand c'est moi qui sourit de manière mauvaise, c'est lui qui se raidit d'un coup. Que pensait-il ? Que j'avais réellement peur : comme il est facile d'attirer ce genre de goule vers soi quand elle nous prend pour une victimes trop facile à tuer.  
Ma quinque sortit d'un coup afin de trancher le bras de la goule, d'un coup sec et précis... Un geste rapidement qui n'a pas laissé le temps à mon adversaire de s'éloigner à temps. Alors que je souris d'un air amusé à ce chère monsieur, ce dernier avait reculer, se tenant l'épaule avec son deuxième bras entre Kaze et moi.  Je donna un coup de pied au bras abandonné, m'avançant un peu sans lâcher ma quinque semblable à un sabre. Un simple pour le moment, le genre qui tranche tout sans exception. Il mettait même arrivé de trancher une goule entière grâce à cet objet bien léger. Pas besoin de force physique... Pour le moment, je n'avais qu'à attaquer près de cette goule, restant assez proche pour la toucher mais assez éloignée pour éviter ses coups. Mais bon, au pire , il me suffit d'appuyer sur simple rond pour activer  le deuxième stade et attaquer ainsi à distance.

-Quoi ? T'as déjà fini de jouer  !  dis-je d'un air impassible en regardant la goule qui commençait à paniquer, légèrement. Il ne valait mieux  pas la laisser se reprendre , c'est plus amusant ainsi et puis, c'est elle qui est venue jusqu'à nous ... -Nous, on en a pas fini alors soit tu persiste dans cette voix et on est sans pitié, soit tu acceptes de collaborer et on se montrera cléments...

Evidemment, il y aura toujours de la méfiance... Les choix n'étaient pas assez ouverts : dans le premier cas, il sait qu'on ne le laissera pas partir éternellement sans le tuer. Dans le deuxième cas, il aura bien trop peur d'être tué, trahis malgré son éventuelle collaboration. Sa réaction en était presque prévisible mais qui ne tente rien n'a rien.




© 2981 12289 0
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Takayu Kaze
Quinx || Inspecteur 3ème classe
avatar
Messages : 15
Date d'inscription : 15/11/2016
Age : 23
Localisation : I can see you mas...
Sam 10 Déc - 17:26
Nuit Repérage

 
Aiko Saya ft Takayu Kaze

 

Pendant le combat, Kaze réfléchit aux motivations de sa partenaire. Beaucoup d’agents avaient sensiblement une certaine haine pour les ghoules, ce pour quoi il n’était pas très populaire, sachant qu’il en était en partie une. Aussi, il ne pouvait pas trancher à savoir si sa coéquipière n’avait un peu de ce sentiment envers lui, quoique au pire, il s’en foutait un peu en ce moment. Ce n’était pas quelqu’un près de ses sentiments, ni un individu qui s’attache rapidement à un autre. Dans le feu de l’action, le blond remarquait que l’ennemi vit finalement sa partenaire, qui réveillait un grand intérêt. Il restait à l’écart, observant sa façon de combattre. Cruel et inattendu seraient les mots justes. La haine de la jeune femme paraissait alors qu’elle répondit que l’on devait l’abîmer un peu. Un immense sourire se dessinait sur les lèvres du Quinx.

Profitant de sa vitesse déjà grande, il courut directement sur la ghoule et lui planta ses deux armes dans les épaules. Il donna un coup de poignet vers le bas, afin de l’ouvrir un peu.

-J’espère que tu n’es pas de type ailé, je pense que je viens les brisés, si c’était le cas! Dit-il en ricanant. Tu veux continuer peut-être? Demandait-il en se tournant vers la jeune femme.

Kaze portait une main vers ses lèvres, léchant une griffe remplie de sang. Il avait un regard carnassier, prêt à attaquer à nouveau si cela n’était pas suffisant. Alors que son corps absorbait le sang qu’il venait d’ingérer, son œil rouge se montrait enfin. Il ne voulait pas casser le jouet, qui était en passant l’ennemi, mais son envi grandissait de plus en plus. Il voulait en faire de la charpie et le torturer jusqu’à son dernier souffle. Il fit cependant preuve de contrôle, attendant la décision de sa coéquipière. On pouvait compter sur ses doigts le nombre de fois où il était docile. Peut-être la nouveauté le rendait quelque peu incertain, chose sûre, il n’allait pas rester ainsi pour longtemps.

La ghoule sorti de sa crise de douleur, se tournant vers le Quinx. Parfait, il aimait jouer la cible. L’ennemi ne semblait pas avoir de bonnes aptitudes aux combats, puisqu’il commit une erreur de débutant, tourné le dos à ses ennemis. Maintenant de dos à la jeune femme, son sourire s’agrandit, il voulait la voir devenir impitoyable et le blesser à son tour. La vengeance était toujours une belle émotion à voir aux yeux de Kaze. Il se régalait de la haine et n’attendait que cela. L’autre faisait des petites attaques bien lentes, que le Quinx évitait sans problème. L’autre ne savait donc pas que sa blessure n’allait que s’aggraver. Finalement, il vit qu’elle guérissait plus vite que prévu. Oh génial, cela semblait être une ghoule écailleuse… Il continuait de faire mumuse avec la petite proie en ricanant. Par contre, lorsqu’il sortit son quinque, Kaze levait un sourcil, bon les choses devenaient intéressantes au final.


Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 21 Déc - 2:03

Nuit repérage
Aiko Saya | Takayu Kaze •••
C'est à se demander ce que certains ont dans la tête : si je devais manquer d'air, j'appellerais les personnes en question pour respirer l'air qui est dans leur tête, tant ils foncent tête baissée. Il y a foncer comme mon coéquipier de ce soir et foncer comme notre ennemi. Le deuxième cas était malheureusement le mauvais : blessé et face à deux agents, que voulait-il ? Je ne le sous-estime pas pour autant en le voyant qu'il guérissait plutôt bien et qu'il se montrait maintenant plus méfiant. Il était temps ! Lui m'avais déjà sous-estimé et en avait perdu un bras en plus d'être blessé par nous... Ne jamais croire que la partie est gagnée mais l'assurance permet toutefois de déstabiliser ou tromper son adversaire, quand on ne se croit pas invincible pour autant ! Tourner le dos à un ennemi et ça, c'était une grave erreur et je l'avais appris très tôt.

Vu la façon dont les choses évoluaient, il semblerait que notre adversaire ait décidé de se battre sérieusement et tant mieux. Je n'aime pas être traitée comme une petite fille sans défense comme il le disait si bien il y a à peine deux minutes : je n'avais qu'une envie dans de tels cas, les trucider. Cette goule ne faisait pas exception à la règle.
En tout cas, l'oeil écarlate de mon partenaire s'était enfin montré, ce qui attira l'attention de l' inconnu tout en me décrochant un sourire. Alors c'est vrai que les Quinx n'ont qu'un seul oeil noir et rouge, un seul kakugan. C'était vraiment très spéciale mais vu ainsi, c'était plutôt cool. Combien y a-t-il d'êtres qui se trouvent être des demi-goules ? Vu la situation et ce que je sais, bien que mes connaissances soient limitées, je suis certaines qu'il y a d'autres demi-goules qui ne sont en rien du côté du CCG. Choix ou simples erreurs ? Erreurs de la science ou de la nature ? A savoir si on peut réellement parler d'erreur. C'est ce que dirait beaucoup de monde mais moi, je restais neutre face à ces différences... Disons que ça va contre ce qu'on a cru durant maintes années.

Observant tous deux de plus près la vitesse à laquelle la goule guérissait, on semblait tout deux supposer qu'elle était de type écailleux. Pfff, ce n'est pas que je n'aime pas ce types de kagune mais ils apportent certaines complications. On allait devoir lancer des attaques aussi rapides que puissantes tout en se protégeant, beaucoup.
Glissant mon doigt vers le haut du lieu de prise de ma quinque, j'activa sa deuxième phase tout en me tenant en position de défense alors que notre petit jouet recommençait à attaquer mais à l'aide de son kagune. Un Rinkaku ! Un plaisir. Portant chacune de ses tentacules vers l'un de nous, il restait en place. Nous séparer.... c'est ça qu'il cherchait. En nous éloignant, il aurait déjà plus facile de savoir vers où s'orienter ou s'enfuir en cas de soucis si la distance entre nous et lui augmentait.

Esquivant de justesse la longue tentacule qui se frôla le bras, je m'avança le plus vite possible, n'hésitant pas à me servir de son kagune comme appuis pour pouvoir prendre de la hauteur, faire en geste vif avec ma quinque et ainsi former un arc qui parti directement en la direction de la goule.
Pratique pour les attaques à distances, mais voulant laisser ma nouvelle connaissance s'amuser aussi, j'avais pris soin de ne pas porter mon attaque en plein milieu de notre adversaire : il aurait finit coupé en deux ! Seul sont bras et son épaule avaient disparus cette fois.
Pieds à peine au sol, j'en profite pour reprendre une distance de sécurité tout en cherchant un moyen de la bloquer si nécessaire et de lui faire face. Mais, quelque chose me perturbait, beaucoup trop, un peu plus loin de nous.

-Takayu ! Tu crois pouvoir le mettre hors d'état de nuire ?!


© 2981 12289 0
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mission de repérage pour le Gondor
» Perdu dans la nuit? Repérez-vous!
» affectation classique des repères de bornes commutateurs Bosch
» Scout / Repérage
» [Présent]Qui sait ou qui c'est ? (mission de repérage)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: