Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Bêtes sauvages en liberté dans un zoo PV: Rinka FINI

 :: Zone RP - Tokyo :: ► Quartiers Est :: District 13 - Taito Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Sam 10 Sep - 4:05
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
La prise sur son arme était ferme, pourtant, il tremblait. Les couloirs étaient longs et sales, couverts de sang. Les lumières accrochées au plafond clignotaient et semblaient prêt a lâcher à tout moment pour plonger les lieux dans un noir absolue. L'ambiance était lourde et le stress avait transpercé ton corps comme une flèche transperçant le corps d'un homme, fulgurante et douloureusement pesante. Un bruit au loin, devant lui, une cannette qui tombe et qui roule sur le sol, dans un léger éclat métallique et par accident, il appuie sur la gâchette, laissant échapper un coup de feu. Des bruits s'échappèrent des conduits d'aération et de nombreux bruits sourds se font entendre, comme quelque chose de lourd tombant au sol.

Les coups de feu commencent à résonner dans ce lieu sombre et froid. L'arme, un simple pistolet équipé d'une lampe-torche dont la batterie a cessé de fonctionner depuis un bon moment, émettait une vive lumière un bref instant, chaque fois qu'un coup partait, qu'une balle allait se ficher dans ces choses aux silhouettes difformes et effrayantes. Elles approchaient. Chaque corps qui tombait, mort, deux autres tombaient des conduits. Puis il était submergé... et une main se porta vers sa gorge, l'étouffant...

GAME OVER

Rykker jura silencieusement et soupira, relâchant les joysticks de l'arcade d'un jeu d'horreur japonais qui se déroulait dans un asile abandonné. Les gens qui étaient dans la salle d'arcade ne s'occupaient que de leurs affaires. Il y avait diverses personnes, ici, dans cette salle, notamment des étudiants qui profitaient de leur fin de semaine pour s'amuser entre copains avant de retourner a l'école, les garçons buvant et mangeant dans un coin ou jouant à des jeux violents et les filles, évidemment, étaient soit aux stands d'attrape-peluche ou dans un jeu de danse. Rykker, en éternel 'homme', était comme les autres garçons ici présents, auprès d'un jeu violent. Cliché, oui,  mais il adorait ces genres de jeux.

Attrapant son café glacé, il sortit de la salle et un rayon de soleil l'aveugla un moment. Une autre chaude journée au Japon, chaleur qu'il détestait, mais il avait eu envie de sortir de son appartement pour se trouver un coin ou se divertir. Un mal pour un bien. Le Borgne n'aimait pas la chaleur, surtout d'une telle intensité, et malgré cela, il portait une veste noire avec un capuchon rabattue en arrière et de simples jeans. Ses pas le portèrent dans des directions au hasard, peu lui importait où il allait. Il devait se divertir. Rykker s'ennuyait fermement dans son appartement et en plus, la climatisation était brisée et ce n'était que le lendemain que quelqu'un allait venir pour la réparer.

Un grognement s'échappait de sa gorge, profondément irrité par cette maudite chaleur. Heureusement que le café glacé le gardait aux frais, même s'il allait bientôt le finir. Il se ruinait en café glacé, aujourd'hui, par cette chaleur. Il tourna dans une rue et décida de s'engouffrer dans un zoo qu'il vit, plutôt bondée. Rykker sentait l'odeur fraîche et attrayante des humains, enfants comme vieillards et ceux des animaux aussi. En s'engouffrant dans le zoo, après avoir payé son entrée... Il sentit cependant une odeur étrangement familière. Le Borgne fronça des sourcils... Où avait-il déjà senti cette odeur ? Il eut sa réponse en bousculant quelqu'un par accident et tourna son regard vers l'individu.

''Toi?'' Dit-il simplement en apercevant son ancienne sauveuse sur un ton de surprise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 10 Sep - 23:19
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


Rinka tapotait son stylo  contre le bureau, regardant la jeune fille qui se trouvait en face d’elle. Ca faisait longtemps qu’elle n’avait plus eut de ses nouvelles et la revoir après tant de temps la surprenait fortement.
Elle l’avait rencontré il y a environ trois ans, alors que la gamine était perdue durant le divorce de ses parents. Il avait été décidé qu’elle devait voir quelqu’un pour la soutenir, l’aider et la conseiller … Il se trouve que ce boulot était tombé sur Rinka  qui faisait alors ces début dans le métier. Mais elle était déjà très douée et une grande confiance s’était rapidement installée entre le personnel et les clients ; quoi demander de mieux.

Aujourd’hui, la petite était revenue vers celle qui avait été présente pour elle durant des moments durs mais ici, ce n’était pas pour la même raison. Elle avait des soucis oui, mais elle avait surtout besoin de se distraire selon Rinka qui ressentait la nervosité de l’enfant, une petite humaine. Cette dernière avait une forte pression sur elle et le supportait mal. La brune s’était jusque-là contentée de l’écouter mais elle finit par baisser son stylo  et fermer son  carnet sans lâcher l’humaine des yeux.  

-Tu sais, c’est normal d’être mal dans de tels cas. Ecoute moi, je pense qu’on devrait commencer par en parler avec ta maman … que dirais-tu  si on allait quelque part ensemble te changer les idées en l’attendant ?

La jeune fille sourit alors en hochant la tête, montrant son enthousiasme. Les deux  demoiselles quittèrent alors le bureau, le soleil  tapant sur elles une fois qu’elles furent dehors.  Il faisait vraiment chaud, presque étouffant et autant ça pouvait plaire, autant  cela pouvait être dérangeant après un certain temps. Heureusement qu’elle avait mis une tenue simple et légère aujourd’hui !

Il fut alors décidé que leur destination serait le zoo ; la gamine adorait ce lieu et y allait souvent lorsque ses parents étaient encore ensembles. C’était une activité qu’elle ne pouvait plus vraiment pratiquer à leurs côtés maintenant vu  qu’elle ne voit plus son père et que sa mère savait que son nouveau mari n’aimait pas ce genre d’endroit. Bien-sûr, il lui arrivait de prendre sur lui mais ce n’était plus comme avant.

Une fois arrivées sur place, toutes les deux prirent une petite boisson, histoire de ne pas mourir de soif et être ainsi déshydratées. Rinka laissait la petite se balader près de ce qui l’intéressait, le surveillant en même temps  d’un œil bienveillant. Elle fut toutefois distraite lorsqu’elle sentit quelqu’un la bousculer…

-Oh ! avait-elle commencer par dire de façon agacée jusqu’à ce rendre compte de qui il s’agissait.

Rykker … Tient donc… Il semblait tout aussi surpris qu’elle, à en juger par son expression.

-Moi ! Qu’est-ce que tu fais ici ? Je ne savais pas que tu fréquentais ce genre d’endroit.

Elle marqua une petite pause, le regardant de bas en haut avant de reprendre la parole, lui laissant le temps de se reprendre ses esprits.

-Comment ça va depuis le temps ? lui demanda-t-elle alors  d'un air désinvolte tout en vérifiant de la petite humaine était toujours là. Chose faite vu qu’elle était passionnée par les lions en face d’elle.



code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Dim 11 Sep - 4:03
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Son regard se fit vide et sans émotion un bref instant, la surprise passée, et son corps ne bougeait plus. On aurait pu le prendre pour une statue vue l'immobilité totale dont il faisait preuve en ce moment, mais sa respiration le trahissait, sa poitrine montant et descendant, calme et rythmée. La loi des probabilités. C'est une loi qui décrit le comportement aléatoire dépendant du hasard. C'est une loi qui s'appliquait dans la vie de tous les jours, au travail comme a la maison et même dans les casinos, avec les jeux de cartes comme le Blackjack, une partie de Poker ou bien même des jeux de dés ainsi que le jeu de pile ou face.

C'est aussi une loi qui dicte les vies de chacune des personnes en ce monde. Un soldat aurait par exemple plus de chance de se faire tuer d'une balle que de se faire secourir par une équipe alliée ou un médecin aurait autant de chance de sauver un patient que de sauver un autre patient bien plus grave. Cependant, en ce moment, la loi des probabilités semblait se moquer de lui. De toutes les personnes qu'il aurait pu rencontrer aujourd'hui, une Goule amicale envers lui ou un agent du CCG qui le recherchait et qui le pistait, il fallait qu'il rencontre une nouvelle fois sa sauveuse qui était possiblement cannibale.

Elle n'était pas seule, qui plus est. Avec elle se trouvait une petite fille humaine qui semblait fascinée et impressionnée par les lions qui se trouvaient dans une cage proche d'ici, un mâle et quelques femelles avec leurs lionceaux. Des prédateurs au grand charisme. Enfin, quand ils sont dans la nature en tout cas, pensait-il. Revenant de sa surprise, il entreprit de répondre à sa question.

'Oui, toi. Je ne fais rien de particulier ici, je me promenais, puisque je m'ennuyais chez moi et la climatisation était brisée donc je crevais de chaleur. Toi, tu fais quoi ici? Tu promènes l'enfant de quelqu'un ou tu aimes ce zoo ?''

Il croisa les bras, écoutant sa réponse si elle daignait répondre avant de répondre à l'autre question.

''Oui, je vais bien, j'ai plutôt bien guéri. Et toi ? Tu as bien récupérée depuis la dernière fois ? Les agents du CCG te recherchent toujours autant ?''

Il tourna ensuite son regard vers la cage aux lions, écoutant sa réponse. Les pauvres lionnes et le lion avaient l'air de s'ennuyer ferme dans la cage, mais les lionceaux jouaient entre eux, indifférent aux autres. Le lion, cependant, semblait s'ennuyer bien plus que les autres. Sur un écriteau, Rykker vit que le mâle était importé directement d'Afrique et qu'il n'avait jamais été élevé en captivité, contrairement aux lionnes. Arraché de son chez lui... Il devait avoir envie de retourner dans son pays natal.

''C'est triste, n'est-ce pas ? Que le pauvre lion soit plus chez lui et qu'il doit servir de divertissement aux humains comme aux Goules ?''

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 14 Sep - 0:23
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


C'était vraiment une sacrée surprise pour Rinka de retrouver Rykker dans un tel endroit ; bien qu'elle ne le connaissait pas des masses, voir pas du tout, elle trouvait qu'il ne collait pas à ce genre de lieu. Elle dirai plutôt qu'il est du genre à s'enfermer pour jouer comme tout garçon quand il n'est pas avec des amis... Du moins, c'était cette impression là qu'il lui renvoyait.  Chose plus ou moins confirmée d'une certaine manière. C'est vrai qu'il faisait chaud, trop même et c'est bien pour ça que Rinka    avait enfiler une simple robe malgré son "boulot" qui nécessitait une tenue un peu plus convenable. Mais bon, dans de tels cas, on peut se faire un peu plaisir  !

-J'accompagne juste la petite en attendant sa mère ... Je ne raffole pas trop de ce genre de lieux un peu trop bondé à mon goût, surtout quand la chaleur s'en mêle ... dit-elle simplement d'un air posé et  lointain, réfléchissant malgré elle à ce qu'elle allait bien pouvoir faire du cas de l'enfant.

La brune releva doucement ses cheveux en un chignon vite fait afin  d'être moins accablée par la température élevé, tout en donnant des nouvelles à son interlocuteur.

-Tant mieux dans ce cas ! Je vais bien personnellement. Mais tu sais, le CCG ne me lâche plus depuis que je suis née ... dit-elle d'un air volage.

Peut-être paraissait-elle amusée par sa situation et au fond, c'était certainement le cas. Elle avait fait assez parlé d'elle dans le passé et en tant que membre d'Aogiri, maintenant, elle n'est pas prête de s'en débarrasser.

La jeune femme se déconcentra un peu, lâchant un bref instant le présent pour se rappeler son propre parcourt. Mais elle revint aussi tôt à ses esprits lorsque le jeune homme ouvrit la bouche pour parler "lion". Sa remarque surpris Rinka autant qu'elle lui semblait logique.  On imagine souvent être à la place de quelqu'un d'autre mais d'un lion... comment peut-on savoir à ce quoi il pense ?

-Je suppose. Mais tu sais, c'est ça l'humanité ; on pense plus vite à notre propre bonheur qu'à celui des autres... On regarde un spectacle sur scène sans se soucier des coulisses. dit-elle en regardant à son tour la petite qui leur fit signe tout en revenant en courant. Cette dernière salua Rykker avec un sourire innocent, un sourire d'enfant  qui rappelait à quel point nous sommes naïs jusqu'à ce qu'un évènement marquant vienne s'introduire dans notre vie. Rinka avait bien connu ça, sauf qu'elle, sa vie entière jusqu'ici est une marque.

-Tu veux rester avec nous peut-être ? J'irai surement manger une fois la petite repartie...


code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Mer 14 Sep - 2:59
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Plus le Borgne regardait les lions enfermés dans la cage, plus ses souvenirs remontaient dans son esprit, mauvais et torturé. De mauvais souvenirs resurgissant le rendaient mauvais. Il avait simplement envie de libérer en ce moment les lions en relâchant son Kagune et trancher les barreaux des cages pour les laisser se nourrir des humains qu'ils auront à porter de mains, ou de pattes plutôt et des crocs. Les mauvaises pensées en engendraient d'autres. Son envie d'agir se faisait plus pressante, ses pulsions violentes ressurgissaient peu à peu, comme un volcan qui allait bientôt entrer en éruption. Il avait besoin de leur faire du mal. Personne n'avait à être en cage, surtout pour servir de divertissement ou d'autres choses plus sinistres et mauvaises.

Son Kakugan allait s'activer quand tout d'un coup, il fut ramené brutalement à la réalité en écoutant la réponse de Rinka. Il avait momentanément oublié la petite fille. Il allait se donner une petite gifle pour se réveiller soi-même, mais se souvenant du gobelet de café glacé qu'il tenait dans sa main, il but le reste du liquide frais et soupira silencieusement d'aise. La caféine le réveilla un peu plus et lui apporta un petit boost d'énergie. Rinka accompagnait donc la gamine fan de lions. Il y avait donc quelques possibilités. Soit elle travaillait dans un milieu où il y a des enfants, soit c'est l'enfant d'une amie. Il penchait donc pour la première hypothèse.

Il l'avait laissé parler durant tout le long et l'écouta pleinement a présent.

''Ouais, je te comprends pour la chaleur. Parfois, j'ai envie de partir du pays un moment pour aller me poser sur un pays froid pour échapper a la chaleur'' Il jeta ensuite le gobelet de café vide dans une poubelle et s'accota à une rambarde de métal. ''Moi, depuis que je suis ici, le CCG ne semble pas me lâcher aussi. Enfin bon, en même temps, vu ce que je fais pour attirer l'attention...'' Il sourit de manière taquine.

Il jeta ensuite un regard à la jeune fille qui souriait naïvement et qui la saluait. Il lui rendit donc son salut par un petit clin d'œil et regarda ensuite Rinka. ''Rester avec vous ? Pourquoi pas, je n'ai rien à faire. Vous voulez aller où ? Moi, je vous suis, je ne connais pas tellement ce zoo en fait.''

Ce qui était un fait. Rykker n'était pas quelqu'un qui allait souvent dans les lieux publics. Actifs  généralement durant la nuit, le Borgne ne se contentait que d'aller dehors en cas d'urgence, ce qui signifiait aller acheter un café meilleur que ce que l'on trouvait dans les supermarchés ou les petits magasins ou bien simplement aller s'acheter un jeu vidéo pour passer le temps. Bref, le Borgne était comme en quelque sorte les nombreuses Goules qui vivaient dans la ville de Tokyo, actif la nuit, mais dans un état calme le jour.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 24 Sep - 21:49
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


Rinka remarquait chaque détail de ce qui se déroulait autour d’elle, ne manquant pas de remarquer l’absence mentale de Rykker. Elle sentait presque qu’il risquait de céder à la colère à tout moment mais si tel avait été le cas, elle aurait bien dû lui refaire face afin de le stopper net, surtout en la présence de la petite dont elle était responsable.  
La brune sourit écoutant sa remarque vis-à-vis du CCG ; quand on cherche, on trouve alors forcément, il n’y avait rien d’étonnant à ce qu’il se fasse frapper sur les doigts quand il commence à trop délirer avec l’ennemi. Bien que Rinka soit peut-être mal placé vu qu’elle en a provoqué plus d’un et compris des gardiens lorsqu’elle était au centre de détention des goules.

-Cool ...

La jeune femme saisit l’enfant par les épaules afin d’attirer son intention et  la voir un peu sourire.

-Où veux-tu aller mon ange ? Ta mère ne devrait plus trop tarder.

La petite , après un court moment de réflexion, indiqua une directement un peu plus loin afin de passer parmi d’autres grandes cages qui menait tout droit à un petit air de repos. La goule hocha la tête avant de lui faire signe de reprendre la route sans trop s’éloigner tandis qu’elle et Rykker la suivrait de près.
Ce n’était pas tous les jours qu’elle était avec une de ses patientes et encore moins si une autre goule était présente aussi. Bien-sûr, impossible d’éviter de croiser des goules  quand on se promène dehors mais la brune évitait de mélanger les torchons et les serviettes. Pourtant, elle avait décidé d’accepter la présence de la demi-goule… sans raisons particulières. Elle n’aurait même pas su dire pourquoi elle restait avec lui : peut-être qu’elle l’avait trouvé encore supportable. Bon, aussi ce n’est pas tous les jours qu’on rencontre une demi-goule comme elle le disait si bien alors forcément, ce n’est pas de refus d’en apprendre plus sur elles et leurs différences.

Au moins, ils n’étaient pas ennemis pour le moment alors ça devrait passer et puis, autant ne pas se faire la guerre durant une journée à l’air si pesant.  
Surveillant la petite fille tout en emboitant le pas, elle rattacha ses cheveux en un petit chignon vite fait afin d’avoir un peu plus d’air tout en interrogeant son congénère.

-Qu’est-ce que t’as pu faire comme bêtises pour te mettre autant le CCG à dos ?

Elle était peut-être un peu trop curieuse mais c’était ainsi ; difficile d’éviter les questions  sur une personne qu’on connait depuis peu de temps surtout quand sa première rencontre avec elle n’a pas commencé de manière chaleureuse. Après un petit moment, elle reprit la parole tout en  changeant un peu de sujet alors que le trio  avançait entre les différents enclos.

-Ca fait quoi d’être une demi-goule ?



code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Dim 25 Sep - 22:38
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Il préférerait rester chez lui, dans la bonne température, a ne rien faire et à se reposer pour une autre nuit d'activités plus que douteux. Au moins, dans son appartement, il ne se sentait pas agresser olfactivement par les différentes odeurs des humains, des animaux et des environs et par le soleil plus que tapant, mais le destin en a décidé qu'aujourd'hui, sa climatisation se devait d'arrêter de fonctionner et de se briser. Quelle décision géniale et totalement logique. S'il y avait un dieu qui s'amusait a gâcher ses journées, Rykker passerait ses journées gâchées a prier que ce dieu aille au plus profond des Enfer, si ces endroits existaient vraiment.

Mais il semblerait que l'enfant n'en soit pas préoccupée, à première vue. Elle semblait bien trop excitée et intéressée par les animaux dans les cages de ce zoo plutôt remplis aujourd'hui. Rinka lui demanda ou est-ce qu'elle voulait aller et après un moment de réflexion, elle indiqua un endroit et Rykker suivit donc ainsi la petite humaine et la Goule en silence, mains dans les poches. Il se demandait ce qu'aurait été sa vie s'il n'avait jamais été une Goule Borgne. Serait-il en ce moment dans une université, en train de travailler et d'étudier pour réussir son année ou en train de faire la fête avec ses amis et ses copains, façon film américain, avec la musique à fond ?

Le brun promenait son regard aux alentours tandis qu'ils marchaient. Ces types de réflexions le hantait constamment, mais il savait que cela n'allait rien changer son statut de Demi-Goule. Il en était une et franchement, tuer des humains ne lui fait plus grand-chose. Il ne faisait que vivre. Et parfois, il s'amusait avec ses victimes avant de les tuer. Rykker devait bien s'amuser de temps en temps, mais malheureusement, ses actions avaient attiré l'attention des Colombes.

Il sourit en entendant la première question de Rinka et, sans cacher son amusement, il y répondit avec plaisir, a voix basse pour que la petite n'entende rien :

''Disons que parfois, avant de tuer, je fais comme les chats : je m'amuse avec ma nourriture, et pas forcément de la bonne manière. Un morceau de peau en moins par-là, des os cassés par-ci... Tu vois, ce genre de chose qui n'attirent pas forcément les faveurs des humains. Et surtout ceux du CCG.''

Puis il répondit à sa deuxième question après un moment de réflexion, le temps de se rappeler de son propre passé qui avait été plutôt actif après qu'il s'était libéré.

'C'était étrange et difficile à vrai dire, au début. Me nourrir d'un cadavre était une chose... dégoutante à faire, et encore plus de me nourrir d'un humain bien vivant quand il n'y avait pas de cadavres dans les environs. Je ne savais pas ce que j'étais. Étais-je encore un humain ou ma nature de Borgne me plaçait automatiquement du côté des Goules, vu mon Kakugan et mon Kagune? Je ne savais pas. Finalement, après des années, je me dis que je n'appartiens a aucune des deux espèces et c'est tant mieux. À choisir entre deux maux, je ne préfère en choisir aucun.''

Rykker craqua ensuite ses jointures en appuyant dessus avec la paume de ses mains, soupirant d'aise avant de reporter son regard vers Rinka.

''Et toi ? Comment t'est-tu mis autant le CCG à dos... ? Quels sont tes sentiments quant a ton statut de... Goule?''

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 1 Oct - 22:20
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


Rinka écoutait attentivement la petite histoire de Rykker concernant sa façon de faire... Ce qui avait pour effet de la faire rire ; elle ne l'aurait pas cru si sadique. Il faut dire que les apparences étaient souvent assez trompeuses et  il n'était pas l'exception qui allait confirmer la règle. Elle aussi avait une apparence trompeuse mais elle savait gérer ses pulsions meurtrière la plupart du temps.

-Oh,  le sadisme je connais mais t'as façon d'opérer est originale. dit-elle rien que pour eux deux.

Le ton redevint soudain sérieux alors que le trio arrivait tout doucement vers l'air de repos pour se poser un peu. Ainsi, le dilemme était si fort que ça ; dans quel camp être ? Gérer une faim qu'on avait jamais connu avant... Il est vrai que ça pouvait être quelque chose de complexe ou du moins, la brune l'imaginais. Si c'était possible d'aller en sens inverse et qu'une goule devienne humain, elle risquait de ne pas s'habituer facilement à manger la nourriture humaine et  à se battre sans utiliser son kagune. Elle savait le faire mais elle préférait en finir rapidement avec une arme typique des goules plutôt qu'avec le reste. Les simples humains sont si faibles  par rapport aux goules, bien que moins traqué et ayant plus de choix... En réalité, Rinka savourait sa nature de goule ; c'était elle et elle assumait parfaitement son statut de "monstre".

-Je vois... Personnellement je pense plutôt que tu appartiens aux deux.  répondit-elle tout en se posant et en envoyant un petit message.

Ce n'est pas dans ses habitudes d'être gentille avec des personnes qui ne sont pas proches d'elle mais ce petit brun avait réussit à attirer son attention, certainement par sa nature de demi-goule. Sa curiosité l'amenait à  être plus négociatrice, plus facile d'approche. Il faut dire que Rinka avait plus l'habitude de provoquer les autres et de faire du mal à ceux qui ne lui plaise pas un minimum. Une mauvaise habitude qui la faisait bien rire la plupart du temps !

Alors que la petite allait s'amuser avec d'autres enfants, Rinka se posa sur un banc tout en regardant Rykker suite à sa question. Un moment de silence régna, moment durant lequel Rinka repensait un peu à tout ce qui avait pu lui arriver.

- Disons que mes parents se faisaient déjà assez bien remarqué et donc, je suis née et j'ai grandis dans le district 24. Je suppose que tu en as déjà entendu parler ?! Alors forcément, j'ai commencé à m'attirer des ennuis sans l'aide de mes parents dès mon plus jeune âge et lorsque  je me suis retrouver au centre de détention pour goules... et bien disons que j'étais loin d'être coopérative avec les gardes donc forcément, ça en plus de a fuite pour ensuite me battre aux côtés d'Aogiri, ça ne m'a pas ait développer une belle amitié avec le CCG.... Mais j'aime être une goule , je le vis bien !

Elle s'attira un peu tout et après une ou deux minutes, elle finit par se redresser en voyant une femme approcher, la saluant tandis que la petite lui sautait dans les bras.

-Merci pour vous êtres occupé d'elle, miss Rinka. Je suppose que je dois venir vous voir prochainement ?
-C'est normal. Et ce serait bien mais ne vous en faites pas : ce ne sera pas long. Désolé de prendre de votre temps !
-C'est moi qui devrait dire ça... Sur ce, à bientôt jeune gens ! dit la femme en repartant avec la petite après avoir saluer les deux bruns.  

Rinka répondit par un signe avant de reporter son attention sur Rykker, affichant un sourire qui ne disait rien de bon. Elle avait envie de s'amuser un peu ce soit et c'était préférable vu  les dures journées qu'elle vit depuis quelque temps, à son grand malheur... Elle était un peu fatiguée mais prenait malgré tout, il faut l'avouer, un malin plaisir à faire souffrir ses ennemis.

-Si t'es libre au soir, ça te dit une partie de chasse ? Ce sera l'occasion de se défouler un peu et de me faire pardonner !




code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Dim 2 Oct - 22:42
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Façon originale d'opérer, qu'elle disait, et cela avait eu pour effet de ne le rendre qu'encore plus fier de ce qu'il était capable de faire aux humains avant de les tuer... ou après les avoir tués. Tout dépendait de son humeur, à vrai dire, quand il fallait tuer un humain pour se nourrir. Les 'perdants chanceux' se faisaient dépecer après s'être fait tuer. Cependant, pour les malheureux qui restaient éveillés... ils connaissaient une longue et atroce douleur avant de rendre l'âme, la peau arrachée de leurs corps, agonisant lentement. Rykker ne faisait pas dans la dentelle. Dans ce monde de Goules et d'humains, il fallait être le plus effrayant et le plus fort possible pour survivre. Autrement, on servait de casse-croûte aux créatures de la nuit. Ou de jouets.

Après être arrivé a l'air de repos, Rinka lui dit une chose surprenante, même pour lui : selon elle, le brun appartiendrait aux deux mondes, celui des prédateurs et de l'agneau. Cela eut pour effet de le faire rire un petit peu. Depuis longtemps, depuis longtemps... qu'il avait choisi d'être le prédateur. En surface, le CCG, ainsi que les gens qui ne le connaissait que de nom ou de vue, il était un monstre aux yeux de tous. Et même intérieurement, il savait qu'il n'avait plus rien du Rykker d'avant, un enfant déchiré et brisé par les expérimentations. Mais il devait avouer aussi qu'au fond, malgré ce qu'il pouvait penser, il avait encore une part d'humanité en lui. Et pour cela, il appréciait ce que la brune lui avait dit. Ce n'était pas tous les jours, indirectement ou non, qu'on se montrait gentil avec le Loup-Garou.

Avec elle, il s'assit sur un banc et l'observa de ses yeux gris, écoutant sa réponse. Ainsi, elle venait donc du 24e district de Tokyo, un lieu sordide et dangereux pour toute personne n'étant pas des Goules. Même pour un Inspecteur Spéciale du CCG, selon ce qu'il avait entendu de la plupart de ses hommes, c'était un endroit dangereux et risquer pour s'y aventurer pour y tuer des Goules. On pouvait s'y perdre et donc, bonne chance pour retrouver la sortie, car c'était un réseau souterrain. Il acquiesça de la tête quand il lui demanda s'il en avait déjà entendu parler. Rykker y avait même déjà passé la nuit les premiers jours qu'il était arrivé a Tokyo. Des nuits bien désagréables, il devait l'admettre.

Ce qui le surprit, cependant, c'était qu'elle avait fini au centre de détention des Goules. Elle avait donc dû souffrir là-bas... il savait profondément que cet endroit n'était pas le lieu rêvé des Goules. Pourtant, elle disait qu'elle le vivait bien, de vivre en tant que Goule. Il aurait aimé lui poser une autre question quand il fut interrompu par l'arrivée de la maman en compagnie de la petite fille dans ses bras, remerciant Rinka avant de s'en aller avec son enfant. Puis elle tourna son regard vers Rykker et lui offrit un sourire méchant et mauvais. Il lui rendit son sourire, tout aussi méchant, son Kakugan s'activant presque a la mention de chasse.

''Hmm. Oui, je suis libre ce soir pour une partie de chasse, Rinka. Mais tu préférerais chasser ou avant ? Une préférence pour un district, une heure précise ? Pour moi, je n'ai pas de préférence, je prends ce qui vient.'' Dit Rykker en croisant ses bras tout en souriant méchamment, se léchant les lèvres. Le grand méchant loup était réveillé et bien affamé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 5 Oct - 21:26
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


Rinka se rappellera toujours de son merveilleux séjour au centre de détention des goules.  C'était quelque chose de monotone et elle cherchait toujours à se distraire d'une façon ou d'une autre... Malheureusement, ce n'était pas vraiment  de façon à s'attirer les bonnes vues des gardiens  qui en bavaient autant qu'ils lui en faisait baver. L'air de rien, la brune  en avait garder des cicatrices mentale qui faisait son caractère  défensif et cruelle d'aujourd'hui. Peut-être que cela peut sembler cliché, de voir une goule devenir "sans coeur" après avoir été "torturée" mais, il faut dire que la jeune femme était déjà un sacré cas avant d'entrer dans ce lieu de l'enfer pour les goules.
Au fond, qu'est ce qui était le pire ? Devoir toujours se battre pour survivre dans un district des plus dangereux ou supporter les petites "vengeances" de ses ennemis ? C'était quelque chose de discutable mais Rinka aurait tout de même préféré la première option, vu qu'elle prenait toujours un plaisir fou à faire du mal aux autres et encore plus maintenant d'ailleurs.

La goule laissa apparaitre un mauvais sourire tout en regardant autour d'elle alors que le soleil se faisait de moins en moins remarqué. Tous ces souvenirs lui donnait bel et bien une envie de chasse mais, pas uniquement des plus classiques.... Elle voulait manger mais aussi s'amuser, comme si un tas de pulsions meurtrières s'étaient tout à coup réveillées en elle.  Ne lâchant pas ce mauvais sourire qu'elle avait sur les lèvres, elle avait peut-être des idées en tête.

-En ce contentant de  ne pas en faire de tonnes, les petites rues dans les environs feront l'affaire. Mais si tu veux vraiment t'amuser avec du challenge, un endroit plus un peu plus fréquenté d'où personne ne devra s'échapper fera l'affaire.... Comme ce zoo  om traine encore quelques rares personnes  ou même la petite soirée dans une jolie petite maison éloignée des autres un peu plus loin. C'est comme tu préfères trésor ! dit-elle tout en s'asseyant et en regardant l'horizon.

Ce genre de partie de chasse, elle en avait déjà fait avec son amie et plus d'une même. C'était toujours un véritable amusement mais il fallait avouer qu'il était risqué en même temps ; il ne fallait pas attirer le CCG sinon, pas le temps d'en profiter... C'est pourquoi il était hors de question de faire les choses à moitié, ce qui n'était pas dans les habitudes de la brune d'ailleurs qui était prête à agir une fois le soleil encore plus camouflé.

Ce genre de moment lui rappelait des souvenirs, non pas au niveau de ce qui se tramait mais plutôt au niveau du calme qui règne en ce lieu et de la nuit qui tombe. Rinka et son ancien meilleur ami avaient l'habitude de se réunir à ce genre de moment afin de prendre du bon temps... bien que ça ne se terminait jamais par un massacre vu que la brune n'avait jamais révélé son statut de goule. Ou du moins pas au début...


code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Lun 10 Oct - 22:49
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
L'excitation de la chasse était une jouissance pour la Demi-Goule ici présente, surtout quand il y avait des risques de se faire attraper. Il aimait bien jouer avec ses proies, oui, chose que ne devrait pas faire tout bon chasseur de la profession, mais la peur qui remplissait l'esprit et le corps de la victime alors qu'elle fuyait et plaidait pour qu'on le laisse en vie, l'odeur qu'elle dégageait lorsqu'elle sentait la mort s'approcher. Tout l'excitait dans la chasse, alors si on lui offrait une partie de chasse, tant qu'elle soit intéressante, Rykker n'allait jamais refuser. Surtout en présence de quelqu'un avec qui il peut bien développer une possible amitié parce que oui, il commençait à apprécier la jeune femme, même s'il a toujours en mémoire la fois où elle l'avait attaqué.

Elle ne semblait pas non plus effrayée par son sourire méchant, ce qui était déjà une chose bien en soi. Quand Rykker souriait envers quelqu'un sans raison particulière, c'est qu'il n'avait pas des idées joyeuses en tête. Pas pour la personne qui allait les subir, en tout cas. Elle lui fit donc, sans pour autant lâcher son sourire tout aussi méchant que Rykker, des propositions de lieux de chasse, et il réfléchit donc quel lieu il allait choisir. Les petites rues étaient, pour les Goules, comme aller au supermarché pour aller acheter des petits trucs, ce qui était peu passionnant mais nourrissant néanmoins. Cependant, il pouvait aussi chasser en ce zoo, mais dans un lieu ou la proie ne pourrait point s'échapper. Amusant et intéressant. Il y avait de nombreuses excuses parfaites pour simuler la disparition de cette ou ces proies. Il y avait parfois des jeunes adolescents qui venaient ici, la nuit, pour faire des choses pas très correctes. Ils pourraient avoir sauté dans une cage aux lions ou d'un quelconque prédateur sans le savoir. Mais il y avait aussi des problèmes. Notamment les caméras de sécurités, le brun ne pouvait pas tous les localiser et cela prendrait trop de temps. Ce serait bête que leur visage se fasse repérer et signaler au CCG.

Il avait donc fait son choix, en considérant que celle-ci était plus amusante et certainement plus nutritive que de se contenter de sans-abris et de pauvres travailleurs maigrelets.

''On va aller à cette jolie petite maison où il y a une petite soirée, alors. Rejoins-y moi dans dix minutes. Ce serait assez suspect que de partir ensemble, tu ne trouves pas ?'' dit-il avec une voix taquine et lui envoya un clignement d'œil avant de se lever et de partir.

Au bout d'un moment, après avoir sorti du zoo, il finit par trouver la dite maison d’où il y avait une petite soirée entre amis, a ce qu'il semblerait. Malgré le fait que Rykker se trouvait sur le toit d'un bâtiment, la musique qui émanait de la petite maison était assez forte, à se demander si les voisins aux alentours n'étaient pas sourds vu le boucan d'enfer émanant de la petite maison, même si celle-ci était un peu éloigné des autres. Rykker voyait des adolescents à l'intérieur de la maison. Une fête d'étudiants, surement. Il entendit des pas derrière lui et sourit.

''Des étudiants, Rinka. Ils écoutent de la bonne musique rock très forte. Ne t'inquiète pas pour la tuerie qu'on va faire a l'intérieur... les voisins ne semblent pas dérangés par le boucan de la maison. Tu préfères qu'on entrent comment ? Par la force ou en essayant de se faufiler parmi les invités ?''

Il tourna son regard vers la brune et ajouta avant qu'elle ne puisse répondre a sa question.

''Si tu as une autre idée bien excitante, je te suivrai. Autrement, hey bien, choisis l'une de celle que je t'ai proposé, je te suivrais aussi''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 15 Oct - 0:50
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


Rinka sourit de manière qui était tout sauf rassurante tout en lui faisant signe qu’elle le rejoindrait comme il l’avait proposé.  Entre temps, elle restait à sa place à contempler le ciel sombre.  Ce n’est pas tous les jours qu’elle a l’occasion d’aller faire une petite chasse avec quelqu’un qui n’est pas d’Aogiri. Cela lui changerait un peu les idées et s’il est si mauvais qu’elle, il y aurait moyen de passer un bon moment de distraction en sa compagnie.
La goule était de bonne humeur aujourd’hui, ce qui expliquait certainement le fait qu’elle soit si agréable et facile à côtoyer alors qu’en temps normal, il aurait été bien plus difficile d’éviter toute prise de tête.  Mais elle le sentait bien ce bonhomme, ce qui n’aurait surement pas été le cas si le CCG ne s’était pas mêlé à leur petite bagarre le premier jour de leur rencontre… Indirectement, cet évènement était un parfait exemple de ce qui faisait l’union de l’organisation de goule ; un point commun, un ennemi à abattre et donc, une bonne alliance malgré les tensions qu’il peut y avoir.
On n’est jamais à l’abri du danger et des combats, mais il faut pouvoir prendre sur soi si on veut pouvoir avancer dans un projet.  

Après un petit moment de repos avant la grande chasse et le massacre, la jeune femme finit par rejoindre sa nouvelle connaissance sur les lieux. La musique se faisait entendre à une distance phénoménale. Et oui, des étudiants ; leur réactions sont bien plus drôles ! La brune afficha un sourire tout en regarder un des invités qui venait de sortir du bâtiment pour prendre l’air, cigarette à la main.

-Un mélange des deux ? Disons qu’on s’invite. Dit-elle juste avant de disparaitre rapidement vers le jeune homme qui était sorti. Elle lui adressa un sourire innocent, négocia un moment pour pouvoir faire une entrée digne de ce nom… L’adolescent finit même par dire qu’elle pouvait y entrer, que son ami ne dirait rien. Cette idée dit sourire Rinka de plus bel qui activa ton kakugan tout arrachant le cœur de son interlocuteur.
Elle se tourna ensuite vers Rykker, la main ensanglantée tenant l’organe  qui ne tarda pas à passer par la fenête, laissant entendre un cri féminin.

-Je crois que c’est bon ! dit-elle en haussant les épaules avant de défoncer la porte et entrer comme si de rien n’était.

Certains regards étaient fixés sur ce qui avait été lancé, d’autres fixaient plutôt les deux intrus. On lui a dit qu’ils pouvaient entrer, donc autant en profiter.




code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Dim 16 Oct - 5:03
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Le jeune homme souriait en entendant la réponse d'Amaya Rinka, se léchant les lèvres doucement. Un mélange des deux, donc. Soit. Il allait devoir peut-être se mêler un moment auprès des jeunes étudiants de la maison, mais qu'importe. Il allait surement paraitre pour un petit vieux malgré qu'il était dans sa vingtaine, ce qui allait faire un énorme contraste quant aux jeunes étudiants de quinze ou de seize, voire dix-sept ans, mais encore une fois, qu'importe ce qui allait y arriver. S'ils ne les laissaient pas entrer, il allait forcer son chemin. Mais il semblerait qu'il n'en avait pas besoin, on dirait. Rinka disparut tout d'un coup et se retrouva face à face a un jeune étudiant qui était sortit vraisemblablement pour une quelconque raison, probablement pour prendre l'air tout en fumant un coup sans déranger les autres. Mais était-ce vraiment une cigarette ou était-ce de la drogue ? Les jeunes d'aujourd'hui avaient tendance a tester de nouvelles choses, légales ou non.

Les jeunes d'aujourd'hui avaient tendance a tester de nouvelles choses, légales ou non. Mais en les rejoignant, la jeune femme arracha soudainement le cœur de la poitrine du jeune homme qui, un instant, il eut les yeux surpris, tomba au sol, mort au bout de quelque secondes et jeta le cœur a travers une fenêtre ouverte, ce qui eut pour effet de faire crier une jeune fille de frayeur.

''Moi aussi, je crois que c'est bon. Que la fête... commence!'' Dit-il en activant son Kakugan unique à son tour après qu'elle défonça la porte, un sourire mauvais au visage, entrant dans la maison en compagnie de Rinka. Des regards étaient posés sur le duo, d'autres regardaient plutôt l'organe sanglant qui avait cessé de battre depuis quelques secondes. Attrapant la gorge d'un étudiant, il fracassa son crâne contre un mur grâce à sa force surhumaine et le chaos commença. L'odeur du sang avait empli les narines de Rykker et une fois que le sang coule, rien ne l'arrêtait.

Son Kagune se forma  lentement autour de son bras tandis que les étudiants tremblaient de peur. Puis il fonça parmi la foule d'étudiants dans la maison tandis que la musique continuait de jouer, toujours aussi fort et bruyant, couvrant heureusement les cris d'agonies et de frayeurs des étudiants qui se faisaient déchiqueter, couper, massacrer par les Goules. Enfin, la Goule et le Borgne, plutôt.

Certains avaient tenté de fuir, mais Rykker réussissait toujours à les rattraper, faisant confiance a Amaya pour tuer ceux qui voulaient s'échapper aussi dans son coin a elle. Du sang recouvrait les murs et le sol, des membres furent coupés, des ventres étripés et des os brisés. Une boucherie, c'était le mot qu'il fallait pour décrire le nouvel environnement sanguinolent de la maison. Une fois le massacre terminé, la musique jouant toujours, Rykker se tenait dans la cuisine, mordant dans des intestins, lâchant un soupir d'aise, son Kakugan brûlant d'une lumière écarlate.

''Ils sont... Appétissants et délicieux. Les jeunes ont la viande tendre et moelleuse. Mais ils manquent de viande, malheureusement, comparés à la viande des adultes. Certes, ils sont durs, mais au moins, ils en ont.''

Alors qu'il allait continuer a parler de viande humaine comme s'il avait été un fin gourmet mondialement reconnu, il entendit soudainement un bruit sourd au-dessus d'eux, venant précisément d'une chambre en haut.

''Je crois qu'il y a encore un rat qui se cache...''

Rykker déposa les intestins sur le comptoir de la cuisine et se dirigea vers l'étage supérieur, mettant les pieds dans une chambre décorés de posters de groupes de musique. Suivant son instinct, le brun se dirigea vers un placard et l'ouvrit, souriant de toutes ses dents en voyant une adolescente qui avait essayé de se cacher, les larmes aux yeux, tremblants de peur.

''Désolé, ma grande... Mais va falloir que tu y passes aussi. Cela n'a rien de personnel, je peux te l'assurer. Après tout, nous aussi, on a faim''''

Avant qu'elle ne puisse crier, sur un sourire mauvais, le borgne enfonça deux 'griffes' de son Kagune dans ses yeux, qui traversa son cerveau et la tua sur le coup, même si son corps s'agita pendant quelques secondes avant d'arrêter de bouger. Ignorant si Rinka l'avait suivi, il demanda néanmoins d'une voix forte.

''Oi, Rinka! Tu veux celle-là ?!''

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 27 Oct - 22:49
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


La fête battait son plein lorsque les deux goules ont débarqués soudainement. Elle était super oui, mais pour des humains. Nombreuses sont les goules pouvant s’amuser de cette même façon mais lorsqu’on est affamé et sadique sur les bords, même beaucoup, on aime les ambiances plus sombre.
C’était quelque chose de parfaitement réussit car après à peine quelques secondes, des corps inanimés étaient déjà allongés sur le sol salis par les pas des étudiants.  

Alors que Rykker s’était déjà lancé sur la foule, Rinka veillait à ce qu’aucun jeune ne sorte de  cette maison devenue un véritable enfer où la mort régnait à chaque mètre. C’est avec un plaisir malsain que la brune s’amusait à casser quelques os  aux petits humains soit trop téméraires, soit trop fous.  Elle s’adaptait en fonction de ce qui se passait autour d’elle, laissant son partenaire se défouler librement. Cela lui rappelait des souvenirs, lorsqu’elle s’était faites une jolie petite partie de sport avec des humains il y a de cela quelques mois. Une équipe de baseball dont le chef était  bien trop agaçant à son goût alors, elle avait pris un malin plaisir à casser les jambes aux membres de l’équipe tout en les faisant jouer en rampant au sol. Une scène des plus succulentes pour elle mais macabre pour les intrus, s’il y en avait eu un… Elle aurait voulu être avec ses plus proches amis ce jour-là afin de partager avec eux ce moment d’amusement. Quel bonheur de voir ces jeunes humains ramper à ses pieds, la supplier et tenter  de trouver les mots pour vivre ou au contraire, être tué sur le champ plutôt que de continuer à endurer cette souffrance !

Un bruit la fit alors lever la tête, bruit que le borgne sembla également remarquer puisqu’il  le dit lui-même avant d’aller voir à l’étage ce qui se passait. De son côté, Rinka observait avec un grand sourire le seul garçon encore vivant au rez-de-chaussée qui tentait de  s’enfuir comme un serpent sur le sol. La jeune femme se rapprocha alors de lui, plaçant brutalement son pied sur le dos de ce dernier avant de s’accroupir.

-Vous êtes si faibles et pourtant prêts à tout pour survivre. Dit-elle tout en le tirait vers elle,  plaçant un bras devant lui et une main sur son front, comme si c’était une grande sœur qui venait de relever son petit frère pour le rassurer et le dorloter.

Sa main passait soigneusement sur le visage du jeune homme alors qu’elle affichait un sourire rassurant.  Une étrange douceur venue de nulle part mais qui semblait pourtant fort naturelle. Ce visage, elle l’avait déjà vu… tout comme cette expression. Ce type, si ses souvenirs sont bons, était un ancien ami de son meilleur ami… Ou plutôt, il faisait semblant. D’ailleurs, la petite victime écarquilla soudainement les yeux comme s’il venait de la reconnaitre elle-aussi, ce qui était le cas.

-Toi ?! Je te croyais morte.
-Pareil.
-Je t’ai toujours détesté. Je savais que t’étais louche !
-T’inquiète, c’est réciproque. Dit-elle en affichant un sourire mauvais avant de l’achever, se relevant lorsque la voix de Rykker résonna dans la maison. Une voix qu’elle était parvenue à entendre malgré la musique.

Elle monta alors à l’étage et rentra dans la pièce et observa le corps de la demoiselle.
-Oh, elle est trop mignonne ! J’avoue que je ne peux pas refuser. Dit-elle tout en  se plaçant de l’autre côté du corps, face au brun. –On partage ? Je suis d’humeur généreuse ce soir alors profite-en ! ajouta-elle tout en le laissant choisir ce qu’il préférait prendre.

Pour elle, ce sera le cœur. Elle adorait cet organe même si elle trouvait celui des hommes plus nourrissant. En  y pensant, elle n’aurait certainement pas toute la nuit devant elle, alors autant profiter de cette bonne fin de soirée comme il se doit.
La jeune femme se mit à l’aise tout en mangeant, observant attentivement son coéquipier comme si  elle l’analysait ; sûrement une sale habitude mais qui lui est néanmoins nécessaire en ce qui la concerne.



code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Ven 28 Oct - 4:23
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Cette odeur était grisante et une aura sauvage entourait le brun, son œil rouge semblait brûler d'une flamme ardente et passionnée. Il était un fier prédateur qui se tenait dans le lieu d'un massacre avec une pauvre victime qui a essayé de se cacher dans un placard en attendant que les Goules passent... Il était dommage pour eux qu'a l'école, il n'y avait pas de cours Anti-Goule et comment en reconnaitre une ainsi que les dangers, hormis la mort et la souffrance, qu'elle représente aux humains. Mais c'était une bonne chose pour les Goules et les créatures comme Rykker. Une bonne chose pour les prédateurs de ce monde, que les proies ne savent rien de leurs tyrans. Surtout qu'il ne fallait pas essayer d'en combattre une. Ceux qui avaient essayé de frapper Rykker avec un bâton ou de le poignarder avec un couteau de cuisine, voire même ceux qui ont voulu essayer de le battre avec leurs propres poings en avaient fait les frais.  

Il retira les deux griffes de son Kagune de ce qui fut autrefois les yeux de la victime et les approcha de sa bouche avant d'en lécher les bouts, goutant le sang de la jeune fille, mais grimaça ensuite un peu. Malgré le fait qu'elle fut consciente il y a quelques instants, elle avait bu une certaine quantité d'alcool. Il détestait le goût, mais appréciait néanmoins la 'force' du sang.  

Quand Rinka monta le rejoindre, il fut ravi de voir qu'elle était contente de sa nouvelle prise et qu'elle la trouvait même mignonne. Et il n'eut aucune raison de refuser sa proposition plus que charmante. Autant profiter de la bonne humeur et de l'ambiance cordiale et amicale entre eux autant que possible !

''Bien sûr. Sers-toi en premier.''

Quand elle le fit, Rykker s'accroupit et arracha les jambes avec aisance et entreprit de la manger par la cuisse tout en sentant le regard de la jeune femme posée sur lui, mais il n'y fit pas attention. Une fois qu'il en eut assez, il jeta la jambe sur le lit et arrache ouvrit son corps avec son Kagune avant d'en extirper deux reins qu'il mâcha et avala goulûment.

''Ah, les reins... Ceux des sportifs sont absolument délicieux et je peux le dire, elle était une sacrée sportive. Tu apprécies son corps ?'' Demanda-t-il entre deux bouchées avant d'avaler et de rechercher quelques autres organes a mâcher. ''Oh, et en passant... Elle est peut-être mignonne, mais pas autant que toi.'' Il lui fit un clin d'œil, celui ou se trouvait son Kakugan et affichait un sourire qui se voulait charmeur, malgré le sang qui se trouvait autour de sa bouche jusqu'aux oreilles, lui donnant un plus grand 'sourire'. Il avait l'air d'un certain clown anarchiste tiré d'un film d'un grand réalisateur.

Et en ce moment, la nuit était propice a l'anarchie. Il ne pouvait s'imaginer la réaction des parents le lendemain en découvrant ce charnier sanglant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 4 Nov - 1:07
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


Cette soirée était décidément parfaite : un véritable carnage juste pour manger un peu. Ca faisait longtemps que Rinka n’avait plus eut droit à ce genre de distraction, devant plutôt tué sans manger la plupart du temps. C’était l’occasion de faire ressortir son côté le plus mauvais, certes pas le plus bestiale, mais ce n’était pas loin non plus.  
La brune releva la tête vers Rykker en l’écoutant parler, ne manquant pas de savourer le cœur qu’elle tenait en main.  

-Elle est très plaisante en effet. Ca faisait longtemps que je ne m’étais pas autant régalée. Surement l’ambiance ! dit-elle dans un sourire narcissique. –Je sais, pas besoin de me le rappeler ! ajouta-t-elle face à sa remarque sur un ton ironique.  

Elle devait l’avouer, le sang qui coulait sur le visage de jeune hommes avait quelque chose de plaisant, attirant et avantageux surtout quand il était associé à un visage déjà agréable à regarder. Rinka aurait presque envie de  se charger de l’enlever de ce visage, à sa manière… Mais ça, c’était un privilège réservé à des gens bien spécifiques pouvant être dans deux catégories différentes. Rykker se trouvait entre les deux, ce qui n’aurait pas convenu.
Alors, la jeune femme se contenta de finir son « assiette » avant de s’essuyer le bord des lèvres et se relever en allant regarder le massacre depuis l’étage. C’était du joli  et la réaction de la population risquait  d’être très divertissante.  La vie ne tient décidemment qu’à un fil, plus particulièrement pour les humains dont le fil était bien trop fragile… au grand malheur de leur congénères mais au grand bonheur de leur bourreaux. Rinka aimait pourtant la résistance qui lui donnait encore plus envie de dévorer sa proie après avoir joué avec elle. C’est si agréable de voir quelqu’un ramper à ses pieds, d’entendre leurs gémissements ainsi que leur os craquer les uns après les autres… Chose qu’elle adorait faire lorsque son terrain de chasse lui apportait peur de victime. Car oui, il est difficile de jouer ainsi lorsqu’il y a trop de personnes comme ce soir. Mais elle comptait bien s’y remettre !  

Après un petit passé à analyser la situation, une étrange sensation vint la perturbée, la faisant froncer les sourcils tout en l’amusant.

-Hé Rykker, on a de la visite ! dit-elle avant de s’enfoncer à nouveau de sa chambre pour se camoufler temporairement alors qu’un adulte venait de rentrer dans la  maison. Un agent du CCG qui n’était autre que le père de celui ayant organisé la soirée. Et justement l’homme qu’elle attendait !
Dans un sourire mauvais et avec un regard sombre, la brune l’encastra contre le mur avant de lui briser les jambes pour éviter qu’il ne s’enfuit, ainsi les bras pour qu’il ne puisse rien faire de plus.  

-Tu tombes  bien toi ! dit-elle tout en prenant sa mallette, sachant pertinemment ce qu’il y avait dedans.

Elle tourna ensuite la tête vers son partenaire.

-Rykker, je te présente... ben un inspecteur. Tu vois, lui et moi sommes de bons amis ! fit-elle en guise de présentation pour l'homme qui avait participé à son "arrestation" plusieurs années auparavant mais ayant également tué l'un de ses plus proches amis goules et se baladant aujourd'hui avec sa quinque  faite avec son kagune.



code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Ven 4 Nov - 4:10
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
En compagnie de gens que l'ont appréciaient, les choses devenaient plus amusantes et plaisant, de la simple marche jusqu’à la sortie au restaurant ou au cinéma. Mais dans le cas des Goules, une partie de chasse pouvait virer en joyeux massacre où ils avaient droit à la fin a un festin des plus délicieux, succulents et abondant, faits de chair et de sang ainsi que d'os. C'était une belle fin de journée pour la Goule Borgne et la Goule normale. Il sentit le regard de son compagnon posé sur lui et il le lui rendit, tout en souriant. Lui aussi, il devait se l'avouer, il n'avait pas non plus eu de festins de ce genre depuis un sacré moment et surtout avec une ambiance pareille, ricanant même en réponse quand il entendit le ton de sa réponse.

Le Borgne aimait bien cette femme et les traits de son visage, malgré le sang qu'il s'y trouvait, étaient désirables et surtout regardables. Il aimait bien ses yeux et ce qu'il pouvait s'y cacher derrière. Il devait se l'avouer, en sa présence, il pouvait être confortable et agir comme il le voulait. Se sentait-elle aussi confortable en sa présence qu'il ne l'était ? Il semblerait que oui, vu la manière dont elle agissait en présence du Loup-Garou, un nom qui possédait une certaine importance dans certains endroits dans la capitale du Soleil Levant. Cela aidait d'être quelqu'un de violent et de craints.

Il eut aussitôt fini de manger lui aussi et se leva lentement pour ensuite s'étirer longuement et paresseusement comme un gros matou avant de soudainement se raidir. De la visite ? Il sourit. Des policiers ou le CCG, peu lui importait. Avec son aide, il allait s'occuper d'eux assez aisément. Il la suivit donc et après un moment, tandis qu'un agent du CCG était entré dans la maison, elle encastra celui-ci contre un mur et lui brisa plusieurs de ses os pour l'empêcher de fuir pour ensuite le présenter au brun. Il sourit de manière mauvaise et s'approcha de l'agent qui gémissait bruyamment de douleur, mais heureusement, la musique jouait toujours aussi fort. De la sueur s'écoulait du front de l'agent et une des griffes du Koukaku vint caresser le bout de son menton.

''Ah, je vois... Ton ami... Je suis sure que tu dois faire un très bon ami. Une personne... Je suis sure que tu dois faire un très bon ami. Je me demande... ce que tu caches en toi. Est-tu un trésor qui a besoin d'être ouvert ? En ce cas, je serais ravi de faire office de clé.''

Son sourire mauvais s'agrandit et d'un mouvement, il enleva le lourd et long manteau blanc de l'agent du CCG qui avait les yeux dilatés sous la panique. Puis, l'une des griffes de son Kagune vint lentement caresser le long de l'avant-bras de la Colombe... Avant de s'enfoncer dans la chair aussi facilement que l'on enfoncerait un couteau dans du pain. Puis, peu à peu, il fit des mouvements de va-et-vient tandis qu'il dépeçait une partie de la peau de la victime qui hurlait de douleur sous la musique forte de la maison. Des lambeaux de peaux tombaient au sol et les muscles se révélaient, sanglants et battants. Il avait dépecé prés de la moitié l'avant-bras. Il tourna son regard vers la brune et sourit à pleine dent.

''Tu veux voir le maître a l'œuvre, Rinka, ou préfères-tu en finir rapidement ?''

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 8 Nov - 21:14
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


Tel un poète sanguinaire et sadique, Rykker se prêtait déjà au dangereux jeu qui venait de recommencer, du moins pour l'inspecteur. Un sale coup de plus ou de moins ce soir n'y changerait pas grand chose, tant ce lieu était devenu le théâtre d'un grand massacre qui risquait de faire parler de lui. Rinka se disait qu'Akane aurait bien eut besoin d'un tel moment en sa compagnie, que se dégourdir ainsi lui ferait du bien... Ca fait si longtemps qu'elle reste de son côté.
Mais la brune décida qu'elle trouvera encore mieux pour sa grand confidente, qu'elles s'amuseront plus longtemps. Ce soir, Rinka n'était pas uniquement venue ici juste pour faire joujou avec les étudiants ; ils étaient plus une excuse pour tomber sur ce type en réalité. Lui, c'était sa véritable cible ... un de ses anciens bourreaux qu'elle s'était jurée de faire souffrir de toutes les façons possibles ! Il y a un tas de personnes à qui elle veut s'en prendre, mais autant commencer par celui qui lui est le plus facile à atteindre.

La goule observait la scène qui avait lieu sous ses yeux, semblant complètement ailleurs mais la voix de la demi-goule vint la sortir de ses pensées. Elle soupira dans un sourire tout en redressant et en tirant la tête de l'inspecteur en arrière, par ses cheveux qu'elle tenait fermement.

-Hé ! j'ai passé plusieurs mois à devoir supporter ce type. La réponse est évidente ... dit-elle d'un air mauvais.

Rinka lâcha alors son emprise, laissant tomber l'homme lourdement au sol, laissant entendre un bruit sourd que seul les deux goules pouvaient entendre. L'homme les observaient du coin de l'oeil : il n'avait rien d'un agent du CCG vu ainsi. Non, il était juste une pauvre victime prête à ramper tel un serpent sur le sol pour supplier ses agresseurs de le laisser ou de l'achever rapidement. C'était la deuxième option qui était la plus juste mais Rinka n'avait en rien envie de le laisser mais le soigner, pourquoi pas ! Et quel meilleur désinfectant que l'alcool... fort bien-sûr sinon ça ne sert pas à grand chose. Celui qu'on trouve en pharmacie est très utile, mais encore faut-il en avoir ou en trouver dans cette maison. Tempi, ce sera de l'alcool à boire.

Rinka prit la première bouteille qui lui passa sous la main, celle contenant le meilleur alcool. C'était même surprenant de voir que jeunes adolescents en pleine puberté avaient eut accès à ce genre de boisson, peut-être trop forte pour eux. Ce n'était le genre de chose que les parents laissaient aux mains de leurs enfants. Cet homme étai-il si mauvais père que ça ? Il fallait bien le croire ou alors, il n'était pas du genre à ouvrir les yeux.
La brune se rapprocha alors du duo et commença à déverser un peu de la boisson sur le bras dépecé du nouvel intrus, juste un peu mais cela suffit largement à empirer la douleur qu'il ressent déjà.

-Tu vois, j'ai passé plusieurs mois au centre de détention pour goules. Comme je te l'ai dis, je ne m'étais pas fait des amis parmi les gardiens ou les éventuels membres du CCG qui venaient m'interroger. Ce type aimait passer après l'un des gardiens qui étaient son ami. Le premier aimant bien , lorsque j'allais trop loin, me laisser de belles plaie et cet homme aimait bien augmenter la douleur. Parfois, la pression ou ce que l'on met sur une plaie fait plus mal que la blessure elle-même... dit-elle pour Rykker sans pour autant lâcher l'inspecteur des yeux, le regard complètement indifférent alors que tout continuait de couler.

-Dites-moi inspecteur... Ou puis-je trouver votre ami.
-Si je promets de vous le dire, tu ne me fera plus de mal
-Je le promet

L'homme soupira, tenta de se calmer pour parler et décrit alors un endroit plutôt éloigné de la ville mais pas trop non plus. Rinka sourit.

-Merci, maintenant j'abrège tes souffrances. dit-elle avant de casser le bas de la bouteille pour lancer avec hargne le haut qui vint alors prendre logis dans la gorge de l'agent. Deux ou trois secondes et cet homme n'était plus qu'un tas de chaire et d'os sans vie. Elle respira profondément : ben oui, elle avait dit qu'elle ne lui ferait plus mal. Le tuer, c'était justement faire cessée sa douleur. La jeune femme se tourna alors vers son camarade, sourit.

-Et si on parait ?





code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Jeu 10 Nov - 22:11
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Tuer quelqu’un, c’était facile de le faire. En briser un, c’en était une autre affaire. Certains ne pensent que la torture physique suffit pour briser une personne, pour la plier à sa volonté, mais pour briser un homme, il faut briser sa volonté. La torture physique n’était qu’un outil, mais pour briser la volonté, il faut d’abord détruire ce qui le motive et seulement là, une fois, on pourra vraiment briser un homme. Il savait comment en briser un. Le Loup-Garou ne le savait que trop bien concernant la manière de vraiment briser quelqu’un.

Mais maintenant, il n’était plus celui qui avait été brisé, mais maintenant, il était celui qui détruisait les gens. La griffe de son Kagune laissant une traînée sanglante derrière lui avec de la peau en moins en était la preuve. Il avait entendu bien des choses sur les Inspecteurs, aussi bien des Goules que des humains, la plupart étaient des rumeurs assez… Tirés par les cheveux tandis que d’autres paraissaient plus logiques et réalistes. Entraînés de manière intensive, modifications génétiques, voire même obtenir les capacités d’une Goule sans en être une, tel était les rumeurs courant sur ces Inspecteurs, mais il penchait beaucoup plus sur la première option, l’entrainement intensif était plus cohérent selon lui.

Mais un homme reste un homme, un paquet de viande restant en place grâce à quelques os.

Relâchant l’Inspecteur qui tomba au sol lourdement dans un bruit sourd, Rinka prit une bouteille d’alcool qu’elle trouva sur une petite table à proximité, plutôt forte, chose étonnante puisqu’il pensait que les étudiants ne buvaient que des alcools légers et eut un monologue expliquant son passé tout en versant une quantité d’alcool sur la blessure ouverte et saignante de l’homme. Il était ainsi donc l’un de ses tortionnaires lorsqu’elle avait été emprisonnée dans la prison des Goules, a Cochlée. Il allait la laisser faire. Rykker aurait fait la même chose en la présence de ses anciens tortionnaires, s’il en avait eu la chance. Œil pour œil, dent pour dent. La vie allait comme ça, selon beaucoup de gens. Le mal que l’on fait nous retournera dans le futur, comme un boomerang. Sauf que le boomerang pouvait faire mal lorsqu’il entrait en collision avec la gueule de quelqu’un, faire beaucoup de mal.

Toujours avec ce mauvais sourire au visage, il assistait à cette petite séance de torture improvisée un moment avant qu’elle ne le tue soudainement après avoir obtenu de lui une information concernant la localisation de son ami.

‘’Oui, partons… Tu as bien fait. Mieux valait le tuer rapidement que de le laisser en vie et souffrant. Si des gens l’avaient récupéré, les Inspecteurs auraient essayés de nous retrouver et de le venger. Lui et toute les victimes ici.’’

Sortant de la maison en sa compagnie, il inspira profondément. L’air était froid et lourd. Les autres maisons ignoraient toujours ce qui s’était passé, leurs occupants se contentant de s’occuper de leurs affaires. Il tourna son regard vers Rinka avec un sourire.

‘’C’était sympa, vraiment. Je ne me suis pas fait chier. Je t'en dois une. Besoin d'aide avec cet ami dont il a parler?’’

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 3 Déc - 0:33
Bêtes sauvages en liberté dans un zoo  × Rinka & Rykker


La jeune femme regarda un instant son partenaire, hochant la tête tout en se dirigeant vers la sortie. Les rues étaient si calmes et paisibles comparées à ce qui s’était tramé à l’intérieur de  la maison que s’élevait derrière eux. Rinka gardait un air calme, impassible,  froid. C’était tout ce qu’elle pouvait ressentir en ce moment : rien. Ni peine, ni joie, ni colère par rapport à ce qu’elle venait de faire. Elle aurait pourtant dû se sentir heureuse d’avoir pu en finir avec ce type et pourtant, elle ne le sait pas car c’était allé trop vite. Mais, dans le cas présent, elle n’aurait pas su aller moins vite ou attendre. C’était étrange comme sentiment mais une chose est sûre, il  y avait une sorte de grand vide en elle en ce moment. La brune feint toutefois un sourire, jetant un regard en coin à Rykker.

-Je préfère les faire souffrir plus longtemps d’habitude mais,  disons que quelque chose m’en empêchait. Peut-être que je veux garder mon énergie pour mon véritable problème. Dit-elle alors avec un sourire mauvais avant de s’étirer.

Elle marqua une pose, ne répondit pas tout de suite mais finit tout même à donner des « nouvelles » après quelques pas.

-Tant mieux si tu t’es bien divertit. Et ne t’en fait pas pour ce type, je saurais faire seule maintenant, si tu tiens à venir, pourquoi pas…

Elle continuait sa route aux côté du brun, observant les passants qui les saluait alors qu’elle lui répondait avec un large sourire. Hormis le petit détail du temps passé trop vite, elle s’était bien amusée, elle aussi… Elle ne refuserait d’ailleurs pas de passer plus de temps avec ce nouvel ami, ami avec qui ça avait pourtant mal débuté. Mais pour le moment, avant de retourner dans ces petits moments de liberté, elle avait des choses à faire avec Aogiri et un travail à gérer. Elle allait devoir se faire discrète durant un moment et relâcher la pression tant qu’elle y est !
Après un long moment de marche, elle se stoppa, sachant qu’elle n’allait pas prendre le même chemin que celui qui avait été  son partenaire de route jusqu’ici. Un profond soupire s’échappait de sa bouche, alors qu’une petite fumée blanche en ressortait, tourbillonnant  dans les airs. Il faisait déjà plus froid qu’avant mais qu’importe, elle tenait bien ce genre de température.

-Je te quitte ici. Mais on se reverra : appelle moi la prochaine fois que tu veux faire une petite sortie ou sinon, tu sais où me trouver. Dit-elle avec un petit sourire  défis.

Il n’avait pas beaucoup de solution ; s’il ne lui téléphonait pas, il devrait faire avec sa maison ou le territoire s’Aogiri. Entre temps, quelques jours de repos s’annonçaient. Elle lui passa donc un papier avec son numéro, le laissant alors seule en disparaissant comme si de rien n’était dans la nuit.



code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bêtes sauvages en liberté dans un zoo PV: Rinka FINI
» Né en 17 à Leidenstadt de Fredericks, Goldman, Jones...
» Un bon moment en liberté dans le camp avec Mon ami indien. Mais il falait qu'une jument arrive??!( parachute)
» Soujiro Takimoto,un froussard dans un corps de....Froussard.[Fini]
» Rien n'est éternel sauf, chez les hommes courageux, le goût de la liberté [Max Velmist/Sakura Saïto] [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Zone RP - Tokyo :: ► Quartiers Est :: District 13 - Taito-
Sauter vers: