Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Kunawa Nako
Rang A || Thanatos
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2016
Age : 20
Localisation : Tokyo 20ème
Mar 6 Sep - 22:19
Le soleil frappait de ses derniers rayons le district 22 de Shinjuku, il y régnait l'ambiance de cette fin d'été qui apaise les esprits. Les rues étaient fourmillantes d'activités, de bruits, de mouvements. Les gens rentraient chez eux après une journée au travail, à l'école. D'autres sortaient pour la nuit, croisant ceux qui allaient passer du temps à leurs loisirs, que ce soit dans une salle de sport ou dans une médiathèque. Tout le monde vaquaient à ses occupations et personne n'avait remarqué le jeune homme qui marchait vite dans la foule.
Kunawa Nako était une goule qui a fui la mort de sa famille à Sapporo, pour s'installer à Tokyo, vivre une nouvelle vie. Il était étudiant à l'université de Kamii dans le district 20. La raison qui l'a poussé à se trouver ce soir-là dans un autre district était la faim. Cela faisait un mois qu'il n'avait rien mangé et son estomac le tiraillait. Il se dirigeait vers l’hôpital de Shinjuku qui se trouvait à quelques encablures.
Nako a un profond respect pour la vie humaine. De ce respect découle donc un principe de vie : il ne se nourrit que de personnes qui sont mortes et qui ont donc terminé leur vie, ou alors de personne qui ne sont plus en mesure de la vivre. Des gens que les médecins appellent « patients en phase terminal ». Nako n'a qu'une seule exception dans ce choix de vie : les criminels, avec une préférence pour les meurtriers et les violeurs.
Mais aujourd'hui Nako n'avait pas poursuivi un de ces rebuts de l'espèce humaine et il avait fait le choix de se procurer de quoi manger dans la morgue de cet hôpital. Il tournait toujours entre 4 établissements hospitaliers du district 19, 20, 21, 22. Aujourd'hui, c'était donc le tour de celui du district 22.
Il passa par l'entrée de service, devant le guichet des urgences. Beaucoup de gens étaient là, à attendre que ce soit leur tour. Certains étaient seuls, d'autres avec un ou plusieurs membres de sa famille. Les médecins marchaient vite dans les couloirs, parant au plus grave, essayant d'être le plus efficace. Cette ambiance a toujours fait rire Nako. Les malades imaginaires côtoient ceux qui ont vraiment besoin d'aide. L'humain est tellement fascinant.
Nako savait qu'il passerait inaperçu. Il y avait tellement d'activités partout, que personne ne se soucierait de lui, puisqu'il ne pose pas problème. Nako se dirigea vers l'étage -1, celui des chambres froides, l'antre des thanatopracteurs, la profession de feu ces parents. Si il pouvait avoir accès à un mort, ce serait parfait pour Nako, qui n'aurait pas à prendre une vie. Car prendre une vie, même si cette dernière ne vaut plus la peine d'être vécue, est toujours difficile. On pense toujours aux gens pour qui cette disparition pourrait être terrible, eux qui s'accrochaient à l'espoir d'un miracle. Mais Nako sait que dans le milieu médical, le miracle n'a pas sa place.
Nako passa dans les couloirs, mais il fut interrompu dans ses pensées par un médecin.

« -Excusez moi, mais vous ne devriez pas être là. »

Nako dévisagea celui qui s'était adressé à lui. Il lui adressa un sourire et lui répondit :

« -Ah oui, pardon, je savais bien que je m'étais perdu. Je suis désolé, je vais remonter. Bonne soirée à vous. »

Nako maudis le médecin de l'intérieur. Ce dernier venait de sacrifier une vie ce soir. Mais il ne savait pas ce qu'il faisait, et forcément Nako était celui qui était en tort. Il remonta au rez-de-chaussé, croisa plusieurs infirmiers et se dirigea vers le secteur des accidentés de la route. Très simple de prélever de la chair sur une personne qui est en lambeaux. Il passa par la cour intérieur. Le soleil s'était couché et seul ses derniers rayons roses transperçaient les grandes vitres de l'hôpital. Il se présenta face à une chambre, au troisième étage et entra. Personne, seulement un homme, la quarantaine, la moitié du corps dans du plâtre et dans le coma. Nako regarda sa fiche inscrite à l'avant de son lit. « Admis le 5 mai ». Quatre mois. Dans l'état où il se trouve, la vie de cet homme ne vaudra pas la peine d'être vécu s'il venait à se réveiller. Il ne ressentira pas l'amour et la délivrance que ses proches lui témoigneront. Nako soupira. Son ventre le tiraillait. Il fallait passer à l'acte. Il joignit ses mains et murmura une prière, un pardon envers sa victime.
« -Je dois manger. Je te remercie d'être là pour me permettre de continuer à vivre. Je te libère de cette vie ingrate. Merci ».

Il s'avança vers l'homme, qui n'avait pas réagi depuis que Nako était rentré dans la pièce. Ce dernier regarda le visage du patient. Il n'y avait aucune émotion, aucune vie qui transparaissait sur ce qui était avant le tableau de l'expression de sa vie. Nako n'allait pas avoir besoin de son Kagune. Sa seule force physique allait lui permettre de tuer cet homme et de prélever ce qu'il fallait. Il partirait ensuite, le ventre plein mais pas forcément heureux de ce qu'il allait faire.
Nako allait enfin manger.
Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Jeu 8 Sep - 2:31
  • Kunawa Nako
  • Ange Frey Ingemar
Theme Hospital
Forcé de rester confiné au QG du CCG jusqu'à nouvel ordre. Quoi genre, sérieusement? SERIEUSEMENT? Depuis quand on dictait au grand Ange sa conduite, hein? Bon ok il avait fait un petit écart durant la dernière mission à laquelle il avait participé et qui avait failli coûter la vie à une vieille croulante, mais c'est pas si grave si? Après tout cette mamie était au bout de sa vie déjà, elle n'en avait plus pour longtemps d'une manière ou d'une autre... Qu'elle meurt là ou un autre jour c'est pareil aux yeux du roux. Mais visiblement ça n'avait pas été du goût de ses supérieurs qui l'avaient puni comme un enfant qu'on interdit de sortir de sa chambre. Sauf que là c'était à plus grande échelle évidemment. Il n'était pas censé retourner sur le terrain dans les jours qui venaient et on lui filait à la place toute la paperasse chiante à trier. Mais bon, rien à foutre de la paperasse, certains papiers finissaient en petits avions ou en bateau. Et Ange faisait voler les uns à travers le bureau et flotter les autres dans les lavabos des toilettes. Peu importe ce qu'on lui dirait ça tombera dans l'oreille d'un sourd.

Bien vite fatigué de son boulot d'un jour, le rouquin finit par s'éclipser dans les bureaux de plus hauts gradés, d'une parce qu'il avait envie d'y installer quelques pièges de sa fabrication pour se venger et de deux parce qu'il voulait fouiller leurs papiers afin d'y trouver un truc intéressant ou compromettant qu'il pourrait réutiliser plus tard en feignant l'innocence. Fort de ses capacités à s'incruster dans des endroits où il ne devrait pas être sans attirer l'attention sur lui, Ange se rendit dans l'un des bureaux déserts de ses supérieurs. Et une fois à destination évidemment il fourra son nez dans les affaires qui ne le regardaient pas. Papiers officiels, effets personnels laissés sur place... Il notait tout dans un coin de sa tête pour le ressortir un jour, quand on l'emmerderait. Et par la même occasion tant qu'il y était, il s'amusa à changer l'ordre des lettres du clavier d'ordinateur, bloqua les tiroirs avec un crayon à l'intérieur,... Une fois ses méfaits accomplis, un sourire satisfait aux lèvres, le roux allait repartir quand un dossier sur le coin du bureau qu'il n'avait pas vu du premier coup attira son attention.

Sa curiosité fit qu'il s'arrêta un instant afin de lire de quoi il s'agissait. Apparemment cela concernait une goule en particulier, qui avait la fâcheuse manie de s'introduire dans les hôpitaux pour bouffer des macchabées ou des comateux. Ca le fit sourire doucement. Certaines goules ne manquaient pas de culot et c'était fascinant. Etant donné que l'affaire l'intéressait grandement, il glissa le dossier dans sa veste avant de repartir comme si de rien était. Il allait étudier ce cas, et montrer qu'il pouvait se débrouiller seul pour attraper une goule. Et le tout sans se faire choper lui-même. Ou pas, tout dépendrait de sa discrétion pendant cette affaire.

Le soir même en feignant retourner chez lui, Ange prit quelques détours afin de se rendre rapidement dans le quartier de Shinjuku, là où se trouvait l'un des hôpitaux visés par la goule. Après avoir lu les rapports du dossier qu'il avait illégalement emprunté, et dont il s'était amusé de voir les inspecteurs chercher après toute la journée, il avait conclu en toute logique que c'était cet hôpital du 22e qui allait être ciblé par la goule. Une occasion en or donc, même s'il était parti pour totalement improviser la capture du monstre. Et puis Ange et les hôpitaux... Il était tellement à la limite de l'irrespect avec son humour noir quand il allait dans ce genre d'endroits qu'on le dégageait bien vite avant qu'il n'y ait conflit. Mais bon, il allait faire un effort pour cette fois, c'était pour le bien de... La justice? Hm, nan. Le bien de son ego plutôt.

Une fois passé la porte coulissante, Ange se fraya un chemin parmi la foule de gens qui attendaient leur tour pour les urgences, soit pour eux-mêmes ou pour aller rendre visite à des patients. Le rouquin lui se dirigea subtilement et discrètement vers les vestiaires du personnel, avec cette méthode bien à lui qui consistait à savoir se faire oublier quand il fallait et ce malgré ses cheveux presque rouges et ses vêtements aux couleurs criardes. Tant qu'il restait discret ça fonctionnait. Profitant de l'absence momentanée d'infirmiers, il s'introduisit donc dans le vestiaire afin d'emprunter un uniforme pour passer un peu plus crème dans les couloirs de l'établissement. Une fois cela fait, il se mit à errer dans les couloirs en tâchant d'éviter le plus possible d'autres membres du personnel. Maintenant il devait réfléchir comme une goule, penser au meilleur endroit pour se nourrir. Et dans un hôpital... Quoi de mieux que la morgue où finissaient tout ceux qui n'avaient pas eu de bol avec la vie?

Ce fut donc la destination du roux en premier lieu. Faire un tour dans ce coin morbide, possiblement s'y poster un moment afin d'essayer de repérer un type suspect se balader tranquillement parmi les morts pour ensuite l'éliminer proprement. Ou pas. Enfin, il verrait bien, après tout Ange aimait improviser comme ça, pour preuve il n'avait que son kagune de Quinx pour se défendre, n'ayant pas pris la peine d'embarquer son quinque en se lançant dans cette mission illégale. Bref, il n'eut pas à attendre longtemps avant qu'il n'entende une discussion non loin de sa destination. Caché au détour du couloir menant à la morgue, le rouquin aperçut un médecin qui interpellait un civil visiblement, qui s'était vraisemblablement perdu dans le coin. En jaugeant cette personne, Ange se rendit compte qu'il ne devait pas être bien plus vieux que lui, probablement un étudiant ou quelque chose du genre. Mais que viendrait faire un étudiant ici franchement? C'était suspect pour le Quinx, qui attendit que le médecin retourne dans la morgue avant de suivre à distance raisonnable l'autre jeune homme.

Il remonta au rez-de-chaussée, se dirigeant ensuite vers le secteur des accidentés de la route. Descendre à la morgue pour ensuite venir dans ce coin là... C'était plus qu'étrange. A moins qu'il ait cru qu'on avait foutu un de ses proches chez les macchabées alors qu'il vivait encore, ce qui serait franchement glauque et peu probable de nos jours. Ange s'arrêta à nouveau en fronçant les sourcils en voyant le type entrer dans l'une des chambres. Après il avait peut être faux sur toute la ligne et ce garçon n'était pas son suspect, il s 'était peut être vraiment égaré en cherchant la chambre d'un proche... Oh puis merde qu'est-ce qu'il en avait à faire de ça? Au pire s'il se plantait sur la personne il offrirait des excuses hypocrites comme toujours et ce serait réglé. Enfin... Tant que ses supérieurs ne venaient pas derrière prolonger sa suspension de travail sur le terrain.

Ange attendit un moment derrière la porte, avant de se décider à entrer sans toquer. Il y avait dans cette pièce un homme presque complètement plâtré, entouré des machines qui le maintenaient en vie actuellement. Un type qui avait pas eu du bol. Ou qui l'avait cherché, en téléphonant au volant par exemple. Le roux s'en fichait honnêtement, ce qui le faisait sourire en revanche actuellement c'était de voir le jeune garçon être visiblement en position de prière devant le comateux. Hey, il était pas encore mort quand même, bien qu'il devait ne plus en avoir pour longtemps. Pour lui c'était signe qu'il tenait sa goule. Ange se plaça de façon à ce qu'on ne puisse pas sortir par l'unique porte de la chambre, sans se départir de son petit sourire vicieux.

"Bonsoiiiiir~ Vous êtes un proche de ce monsieur?"

Ange ne devient jamais infirmier, ce rôle ne te va absolument pas. On voit clairement que tu ne fais pas partie du corps médical de cet hôpital autant physiquement que dans ta voix et ton attitude détachée, insolente. Il était certainement grillé et même crâmé sur toute la ligne, étant donné qu'il n'était pas homme à cacher sa vraie nature contrairement à beaucoup de personnes. Mais bon il avait moyen de se défendre en cas de soucis et s'en tirerait par une pirouette comme à chaque fois si la situation était vraiment mauvaise.
Je jure sur la tête de ma mémé que je suis une infirmière normale!

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kunawa Nako
Rang A || Thanatos
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2016
Age : 20
Localisation : Tokyo 20ème
Sam 10 Sep - 1:44
Manger, enfin. Manger, manger, manger. Ce mot revenait en boucle dans la tête de Nako, pourtant peu enclin à la folie. Mais ce soir-là, il était à sa limite.

« -Bonsoir, êtes-vous un proche de ce monsieur ? »

Mang... Nako fut coupé dans son élan. Cette question lancée de façon nonchalante le stoppa net et le ramena à la raison. D'où ça venait ?
Il se tourna vers la porte et vit un jeune homme aux cheveux de feu, et habillé d'une façon pas très habituelle. Nako réfléchis très vite. Il recula dans la pénombre de manière à ce qu'on ne puissa pas bien voir son visage. Il vérifia que son masque était toujours dans la poche intérieur de son sweat et puis il commença à regarder celui qui l'avait interrompu. Sa tenue n'était pas celle d'un infirmier, ni même sa voix ou encore sa posture ne pouvait faire croire une seconde qu'il était du personnel médical. Une goule ? Non, Nako ne connaissait pas d'autres goules qui se nourrissait comme lui. Il écarta donc cette hypothèse. Il en restait donc deux. Ce jeune homme était un civil lambda, un proche de la personne qu'il s’apprêtait à manger. Mais le ton de la question détachait vraiment avec ce que dirait une personne qui rend visite à un proche pour qui il n'y a plus d'espoir. Sa dernière hypothèse clignotait dans son esprit : un inspecteur du CCG, même si il n'en avait pas du tout l'apparence. Mais Nako savait qu'il existait des inspecteurs qui ne respectaient pas le code vestimentaire strict de l'organisme anti-goules. Mais rien ne le faisait vraiment dire. C'était seulement l'instinct de Nako qui lui dictait ceci. Et il faut souvent écouter son instinct.

Mais Nako tenta le coup de bluff. Après tout il pouvait toujours s'enfuir par la fenêtre, sa rapidité lui permettant souvent de s'en sortir.

« -Oui, c'est un cousin à mon père. Je passais par Tokyo et je m'étais dis que je lui rendrais visite. »

Le jeune homme ne répondit pas. Il se contentait de sourire, non content de voir l'effet que son arrivée avait fait à Nako. Il ne fallait pas qu'il perde son self-contrôl, alors même que la faim le tiraillait. Il continua la conversation.

« -Enfin, dans son état (il montra l'homme dans son lit d'hôpital qui n'avait toujours pas réagi à la scène qui se passait dans sa chambre) je pense qu'il n'y a plus pour longtemps. C'est triste... Et vous êtes ? »

Son sourire ne s'était toujours pas effacé. Ce sourire d'une personne qui se fout de votre gueule et qui s'en amuse. Nako ne savait plus quoi penser. L'hypothèse CCG remonta de plus belle dans l'esprit de Nako. Ainsi que la faim. Ces yeux ne purent résister et toute la faim accumulée ainsi que la frustration de n'avoir pas mangé éveilla ses cellules RC. Merde, pensa Nako, il s'était dévoilé. Son regard désormais noir et rouge éveilla un intérêt de la part de l'homme aux cheveux rouges. Nako décida de jouer la dernière carte en sortant son kagune. Il pouvait faire fuir cet intrus et s'enfuir très vite par la fenêtre. On était qu'au troisième étage. Avec son kagune, il pouvait très bien planer sur quelques mètres et amortir sa chute. Sa vitesse au sol fera le reste. Nako sortit son masque de la poche intérieur de son sweat et le mit sur son visage. Il s'avança et prit une pose de combat. Il avait plusieurs options et toutes pouvait passer. Nako sourit intérieurement en pensant que la soirée pouvait pas mieux se passer.
Un homme au masque rouge, qui vous regarde avec des yeux noirs et rouges, tout en ayant des ailes de feu dans le dos, voilà qui devrait faire fuir n'importe qui.
Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Sam 24 Sep - 0:23
  • Kunawa Nako
  • Ange Frey Ingemar
Theme Hospital
Comme Ange s'y attendait, le jeune garçon qu'il suspectait être une goule jouait la carte de l'innocence sur ce coup en prétendant que l'homme allongé là dans le coma était de sa famille. Il s'était même reculé dans l'ombre entre-temps, ce qui confirmait son hypothèse. N'importe quelle goule censée cacherait son visage face à une personne qu'elle suspecte, il l'avait appris sur le terrain plus d'une fois. Malgré tout, le roux se contenta de sourire, sans lâcher l'autre du regard, comme s'il cherchait à voir ou juste entrapercevoir les traits de son visage, n'importe quoi qu'il pourrait mémoriser pour le traquer par la suite s'il ne le butait pas ce soir. Mais il ne voyait rien qui pourrait l'aider. Intelligent le monsieur, mais ça ne durerait pas, Ange serait plus malin~

Le jeune homme continua son discours émotionnel. C'était tellement poignant, Ange en avait la larme à l'oeil... Nan sérieusement il n'en avait rien à foutre. Que cet homme comateux soit son père, son frère, l'empereur ou le président des Etats-Unis ça lui passait par-dessus la tête. Oui il allait crever à coup sûr et alors? C'est pas comme s'il serait le premier ou le dernier. On a tous une place réservée au cimetière après tout. Aussi ne rétorqua-t-il rien non plus à ça, tout comme lorsque la supposée goule lui demanda qui il était. C'était plus drôle de faire planer le doute après tout. En plus il sentait le malaise monter, un malaise qu'il rendait encore plus pesant avec son silence. Et dieu sait que c'est dur pour le roux de se la fermer d'ordinaire. Mais là c'était pour une bonne cause et pour le travail. Littéralement.

Soudain dans la semi obscurité, Ange put apercevoir les yeux du type rougeoyer d'une lueur peu banale. Le rictus sur ses lèvres s'élargit. Il avait mis dans le mille là. Il avait bien trouvé la goule qui se nourrissait des morts et des mourants dans les hôpitaux. Maintenant il s'agissait de l'attraper, ce qui serait une autre affaire, surtout lorsque le rouquin remarqua qu'il déployait son kagune, un Ukaku, en plus de mettre son masque. Il voulait quoi, lui faire peur en prenant une position de combat ainsi qu'en revêtant cet accoutrement? Si c'était le cas c'était loin de marcher, au contraire ça l'amusait davantage de voir ça. On aurait dit un animal en détresse. Fourrant les mains dans ses poches, l'air désinvolte, Ange fixait de haut la goule masquée de rouge.

"Hmm... Tu me fais tellement peur vieux, je tremble comme une feuille vois-tu."

Un propos appuyé par un bâillement de sa part avant de se frotter la nuque en soupirant. Allez c'était le moment de s'amuser désormais... Ange s'étira légèrement, faisant comme si la situation à laquelle il était confronté était complètement normale.

"Tu as de jolies ailes dis-moi~ Ce serait dommage qu'un autre ange te déchoit de ton rang n'est-ce pas?"

Ange ferma les yeux un instant les rouvrant la seconde d'après pour dévoiler son kakugan unique, qui tranchait fortement avec la couleur claire habituelle de ses yeux. Un sourire plus carnassier se dessina sur son visage.

"Pas de chance pour toi, je serais cet ange là~"

Sans prévenir il déploya son kagune  rappelant des ailes osseuses avant d'envoyer une salve de cristaux sur la goule le plus sauvagement possible. Il ne faisait pas attention au patient présent dans la chambre d'ailleurs, sa vie lui important très peu vu son état. Un léger rire lui échappa également. Le rouquin aimait déployer ainsi sa puissance. Il se sentait ainsi sans entraves, impossible à arrêter. Il volait de ses propres ailes, loin de tout ceux qui cherchaient à le diriger. Et il pouvait être violent à souhait. Oui, définitivement il aimait l'adrénaline que procuraient des combats.

Ange ne se soucia pas de savoir si son attaque avait fait mouche. Il ne fit pas preuve de répit puisqu'il fonça directement sur l'adversaire, pour le faire passer à travers la fenêtre et lui avec. Le verre explosa sous l'impact, reflétant les derniers rayons du couchant comme des centaines de cristaux. S'ensuivit ensuite une chute de trois étages au cours de laquelle le roux ne lâcha la goule qu'à mi-chemin avant de se projeter contre la façade de l'hôpital puis d'y planter son kagune pour stopper sa chute à un étage et demi de hauteur. Il resta contre la paroi en utilisant son Ukaku comme appui tout en regardant en contrebas ce qui se passait. Le fracas de la vitre brisée et la chute de deux corps depuis le troisième étage avait fait paniquer quelques passants, mais Ange n'en avait que faire. Ce qui l'intéressait désormais, ce serait de voir quelle réaction la goule aurait face à tout ça.
Je jure sur la tête de ma mémé que je suis une infirmière normale!

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kunawa Nako
Rang A || Thanatos
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2016
Age : 20
Localisation : Tokyo 20ème
Sam 24 Sep - 15:49
Nako se tint prêt. Mais la réaction de son interlocuteur ne fut absolument pas celle qu'il attendait. Au lieu de partir en courant, le rouquin se mis à se moquer de lui. L'ironie de sa phrase le perturba. Mais qui était ce type ? Normalement un être humain normal détalerait en courant. Ce garçon n'était donc pas vraiment normal, pas du tout même.

"Tu as de jolies ailes dis-moi~ Ce serait dommage qu'un autre ange te déchoit de ton rang n'est-ce pas?"

De quoi ? Nako n'avait pas le temps de répondre à cette question qui lui paru complètement ridicule. Un ange ? Ce type délirait ou quoi.
"Pas de chance pour toi, je serais cet ange là~"

C'est alors qu'il vit son vis-à-vis déployer son kagune.
« Comment ? C'est une goule ? Il a faim lui aussi ? »
Il n’eut pas plus le temps de réfléchir, qu'il se retrouva dans le vide, poussé par une incroyable violence. La chute fut longue et rapide à la fois. Les derniers rayons du soleil qui se reflétaient dans les cristaux envoyés par le kagune de son adversaire donnaient un côté dramatique à la scène.

« Une goule ? Ici ? Il venait pour manger aussi non ? Pourtant, je pensais être le seul qui me nourrissait de cette manière dans le coin... Mais j'ai jamais vu ce mec avant. Bon, je suis nouveau dans le coin donc c'est possible que... Pourtant il n'avait pas l'odeur d'une goule, et en plus j'aurais partagé avec lui sans problème. Enfin... On y réfléchira plus tard hein ? Je dois d'abord m'en sortir. »

Nako fut surpris de sa stabilité d'esprit. Il était au sol depuis dix secondes, mais avait eu le temps de faire le point sur sa situation et sur celle de son adversaire. « Un ange vraiment? ». Il se releva. Sa chute n'était pas bien grave, l'adrénaline plus sa condition physique optimale lui avait fait oublier sa faim. Il était prêt à en découdre avec ce type.

« -Un ange ? Désolé j'ai jamais vu un ange avec un accoutrement aussi stupide. Tu veux me déchoir. Mais sache mon petit, que l'enfer n'a pas voulu de moi il y a longtemps. Alors c'est pas un gars comme toi qui va mettre fin à ma vie. »

Il essuya le sang qui perlait de sa bouche de sa main gauche. Et il ajouta :

« C'est bien que tu nous ait descendus. La morgue va avoir du travail ce soir. »

Il sauta vers son adversaire qui se tenait encore au bâtiment. Mais ce dernier esquiva rapidement. Nako utilisa la fenêtre du premier étage pour replonger au sol, assénant un puissant coup de pied à son adversaire, tout en envoyant une pluie de cristaux. La plupart d'entre eux furent évités, mais certains touchèrent leur cible. Sauf que les dégâts ne furent pas maximales, loin de là. Il sauta vers l'arrière, pour se mettre hors de portée, envoyant toujours une myriade de cristaux. Les deux hommes se rendait coup pour coup, et de l'extérieur on aurait du mal à les apercevoir tellement ils se déplaçaient vite dans l'espace d'une cour qui était de plus en plus endommagé, à chaque impact.
Son endurance était pas trop mal ce soir. C'était le minimum vu la confrontation de ce soir. Il fonça droit sur son adversaire, esquiva son kagune qui piquait vers lui et essaya de le prendre en étau. L'objectif était de planter son kagune dans le dos de son adversaire et de lui adresser un gros coup de pied. Mais en s'approchant du rouquin, il croisa son regard pour la première du combat. C'est alors que Nako aperçut l'unique œil écarlate de son vis-à-vis.
Il s'arrêta et demanda :

« Alors comme ça on est une demi-goule et on se présente même pas ? »

Il se mit à rire et se rua à nouveau sur sa cible. Il s'arrêta brusquement, comme pour mieux surprendre son adversaire et lui envoya un énorme cristaux dans le torse. Nako espérait que ce coup allait mettre un terme à cet affrontement qui avait trop duré. Du monde allait finir par arriver, et ce ne serait certainement pas pour demander des autographes.
Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Dim 2 Oct - 1:36
  • Kunawa Nako
  • Ange Frey Ingemar
Theme Hospital
Tiens donc la goule essayait-elle de le provoquer en le désignant comme un ange à l'accoutrement ridicule? Si c'était le cas, il se plantait lamentablement. Ange était loin d'être le genre de type qui s'offusquait pour des remarques si facilement. Au contraire il se faisait un plaisir de les ignorer et de continuer à se vanter pour embêter le monde. Une chose était sûre en revanche, le masque rouge n'allait pas se laisser faire. Et c'était tant mieux pour le Quinx qui ne souhaitait pas avoir affaire à quelqu'un qui ne savait pas se battre, se ferait tuer facilement ou fuirait lâchement. Il se donnerait à fond pour se battre. Les dommages collatéraux? Concrètement il s'en foutait comme de l'an quarante.

Et voilà qu'il tentait le sarcasme. Ca fit rire doucement le roux qui lui était un maître dans le domaine. Malgré tout l'insolence dont il faisait preuve ne l'empêcha pas de voir son adversaire tenter une attaque, et Ange se propulsa hors de sa portée en s'aidant du mur auquel il était suspendu. Il atterrit au sol assez lourdement avant de se mettre à sprinter en zigzaguant, ses ailes osseuses déployées dans son dos pour les utiliser comme moyen de dévier certains des cristaux qui lui envoyait la goule.Malgré tout ça n'avait pas suffit à tout stopper puisqu'il sentit certains d'entre eux se ficher dans sa chair tandis que d'autres éraflaient sa peau et déchiraient ses vêtements. Une légère grimace apparut sur les lèvres d'Ange qui se transforma vite en sourire insolent, alors qu'il faisait un demi-tour éclair pour foncer sur la goule et contre-attaquer.

"Tss. Tu me dois une nouvelle veste maintenant, c'était ma préférée~"

Plus le temps passait, plus le roux se rendait compte qu'ils ne faisaient que surenchérir chacun leur tour, détruisant la cour au passage. Une pensée fugace lui traversa l'esprit pour aussi vite repartir; il allait tellement prendre cher lorsque ses supérieurs seraient au courant de toute cette histoire et de l'initiative qu'il avait prise... Mais tant pis, au moins ça lui permettait de se défouler comme il le voulait, pas en étant sous les ordres d'un mou du genou incapable de prendre les bonnes décisions. Là, Ange n'était que son propre chef et ça lui convenait bien mieux ainsi. Il n'avait qu'à faire attention à ne pas se fatiguer trop vite étant donné son kagune ailé mais ça ne l'inquiétait pas plus que ça puisqu'il avait appris à gérer son endurance comme il le fallait au cours de ses quelques années d'entraînement. Pour cela il limitait les déplacements rapides et ne faisait qu'esquiver en restant un maximum sur place, parfois lançant une attaque en traître histoire de surprendre l'adversaire et d'autre fois fuyant à un autre point sur lequel il restait quelques secondes avant de changer. Le tout en faisant en sorte que la goule elle se déplace le plus possible et utilise au maximum sa vitesse.

Ange fit cependant une erreur à un moment. Une erreur qui lui soutira un air enragé en voyant l'autre en profiter pour le prendre en étau. Il s'était attendu à recevoir un coup et s'y était préparé mentalement. Mais rien ne vint. A la place il entendit la voix du masque rouge résonner alors qu'il lui posait une question. Une question qui le fit sourire doucement tandis qu'il bondissait hors de portée de son adversaire. Cette distance qu'il avait pu imposer lui permit de voir arriver sa nouvelle attaque qu'il esquiva toutefois de justesse, le cristal lui laissant un éraflure profonde sur la joue. Le roux se tourna ensuite vers la goule tandis que sa blessure se résorbait à vue d'oeil.

"Je cause pas avec les déchets, je les envoie direct au dépotoir~"

Autant faire durer le plaisir sans dévoiler tout de suite qu'il n'était pas une vraie demi-goule. Ange jeta rapidement un coup d'oeil aux alentours. Il y avait un début d'attroupement, et des gens qui essayaient visiblement d'aider des blessés aux abords de leur zone de combat. Et ça ne faisait ni chaud ni froid au jeune Quinx. Ces gens n'avaient qu'à pas être là au mauvais moment c'est tout. Après tout il faisait son boulot, illégalement certes, mais quand même. Ils seront bien content en voyant une nouvelle goule se faire mettre hors d'état de nuire. Maintenant il n'avait plus qu'à le faire avant l'arrivée du CCG sur place.

Ange commença à tourner en rond autour de la goule, sans la lâcher du regard, mains dans les poches et en adoptant une attitude nonchalante qui ne collait absolument pas à la situation, d'autant plus que son Ukaku était toujours déployé dans son dos. Il était prêt à se défendre si l'autre se montrait encore hostile. Mais en attendant il allait se montrer provoquant. Parce qu'il aimait ça et pas particulièrement parce qu'il avait une idée derrière la tête.

"Alors déchet, ça fait quoi de se retrouver face à l'un de ces borgnes qui alimente les histoires au sein de ton espèce hein? Je suis sûr que tu meurs d'envie de me tuer pour t'en vanter après. Je te comprend cela dit, "Tueur de Borgnes" ça doit être tellement chouette à porter comme sobriquet, huhu~"
Je jure sur la tête de ma mémé que je suis une infirmière normale!

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kunawa Nako
Rang A || Thanatos
avatar
Messages : 20
Date d'inscription : 04/09/2016
Age : 20
Localisation : Tokyo 20ème
Sam 8 Oct - 19:42

Nako hallucinait. Il se battait contre son adversaire depuis un petit moment déjà et pourtant ce dernier continuait de le narguer. Ce gars-là devait avoir un sacré grain. Il continuait à se battre à la vue de tous, sans masque, alors que Nako commençait de plus en plus à penser à la fuite. Ce type n'était pas une vraie demi-goule, du moins il ne faisait pas partie du monde auquel Nako faisait partie depuis sa naissance.

« -Tueur de demi-goule ? J'avoue que ça claque, mais si on me demande je préférerais qu'on m'appelle « tueur de rouquin hystérique », ça fera plus personnalisé. »

Nako savait bien que ces remarques n'avaient engendré aucune réaction chez son interlocuteur, mais il les sortait pour se décharger émotionnellement et continuer à avoir l'esprit vif. La faim allait revenir à un moment ou un autre, et Nako ne voulait pas faire de victimes innocentes. Ce rapport aux humains et ce souci d'autrui à toujours été moqué par la plupart des autres goules que Nako avait rencontré dans sa vie. Il y en avait quelques unes qui partageaient son point de vue, mais elles étaient faibles. De manière générale, plus une goule est puissante moins elle fait attention à ce qu'il entoure, gargarisé par sa puissance meurtrière. Nako était devenu plus fort ces dernières années mais il ne voulait pas trahir ses convictions.

La goule se lança à nouveau à l'assaut, échangeant des coups avec celui qui avait provoqué tout cela. Nako essayait d'acculer son adversaire contre un mur et envoya un coup de poing surpuissant sur le mur malheureusement. Le mur explosa littéralement. Un trop-plein de puissance, alimenté par une folie qui grandissait en lui à mesure que la faim revenait dans son esprit. Des éclats volèrent dans la cour et touchèrent les gens qui étaient venus assister les gens surpris et blessés par l'affrontement. Nako entre-aperçut une gamine en sang. Elle avait dû prendre des coups de kagune ou bien des gravats durant l'affrontement. Il fallait fuir, se mettre en sûreté. Les agents du CCG allaient arriver et Nako allait finir comme ses parents ou ses frères avant lui. Morts, sans aucune considération de la part des humains pour sa dépouille et son existence passée.
Nako pouvait tuer cet homme, mais cela allait lui prendre du temps... Et il en manquait. Il profita de la poussière qui s'était élevée lors de son coup de poing pour reculer d'un coup et se diriger en courant vers la sortie. Il fallait profiter de la confusion. Il courut dans la cour, sans regarder son adversaire. Il était blessé à dans le bas du dos, après avoir pris des coups en traître de son adversaire. Il entendit des sirènes de véhicules qui arrivaient à pleine allure. Il y avait sûrement des inspecteurs du CCG dedans. Si l'autre ne fuyait pas aussi, il ne comprendrai plus rien. Il sauta par dessus le portail et tourna directement à gauche. La nuit était tombée et elle allait l'aider à fuir. Il courut, encore et encore, tournant tantôt dans une ruelle, puis longeant les avenues en prenant soin de ne pas rester trop longtemps le long de ces grandes rues ouvertes. Il avait enlever son masque. Il espérait que son adversaire ne le poursuivait pas.

Nako se posa dans une petite ruelle. Il s’essouffla et cracha du sang. Personne autour de lui, le calme de la ruelle était seulement troublé par des bruits de musique un peu plus loin. C'était le soir et les gens sortaient, il devait y avoir un bar à l'entrée de la ruelle.
Etait-il loin ? Il avait l'impression d'avoir couru sur des kilomètres. Nako se tenait le ventre. Il avait mal de partout et crachait du sang. Le combat s'était avéré beaucoup plus violent pour son organisme que prévu.

« Mange, mange, mange, il faut manger pour vivre, allez, allez, allez, des gens sont pas loin, pas loin, pas loin... »

Ça y est la folie s'était emparée de lui... Il n'arrivait plus à penser de façon claire. Il avait trop demandé à son esprit pour rester calme la-bas à l’hôpital. Il avait les yeux rouges et son kagune sortait de manière incontrôlé de son corps.

« Le premier, le premier, le premier qui sort, rentre, sort, qui qui qui, arrive dans cette rue, ruelle, je le, je le, je je je, le bouffe, bouffe ».

« -Attendez moi, les gars, je vais pisser. »

Citation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Theme] Un ciné mon ange ? [PV]
» Julia Birthday Party || Ange ou Demon?
» Ange gardien
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Reshiram l'ange céleste :P Je m'y crois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Zone RP - Tokyo :: ► Quartiers Ouest :: District 22 - Shinjuku-
Sauter vers: