Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

L'imprévu arrive souvent quand tout tourne au vinaigre [PV : Mutsuki Tooru]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 12 Juil - 17:50

ft. Mutsuki Tooru

ft. Takano Akimitsu

「 Eyes from above 」


Rouges, bleus, jaunes. Des éclats lumineux à droite et à gauche, transperçant les ténèbres nés de la nuit. Dans le ciel, l'astre lunaire dardait ses propres rayons là où ils pouvaient se glisser, comme autant de cheveux d'argent. Dans les grands arbres de béton et d'acier, certains travaillaient, d'autres passaient le temps ou dînaient tardivement. La ville ne dormait pas, les étudiants, pas tous. Après tout, ils devaient encore être dans leur période d'étude. Akimitsu se rappelait vaguement de ses années universitaires, en difficulté, peinant à rattraper l'immense retard qu'il avait accumulé. Finalement, il avait réussi.

Cessant de ressasser ce qui était, la goule au masque improbable se concentra sur ce qui se déroulait là, devant lui, dans le présent. Agenouillé sur le rebord d'une petite bâtisse aux couleurs communes, abritant des appartements de taille réduite, pour ceux qui travaillaient pour concevoir leur avenir. D'habitude, il ne traînait pas dans ces quartiers animés, la foule était encore un élément à qui il faisait la grimace. Mais ce soir était différent. C'était, après tout, un quartier où les goules pouvaient agir, chasser, comme tous les autres. Et il avait décidé de faire sa ballade dans ce coin du jardin sanglant, dans l'espoir d'empêcher une fleur de faner et dépérir.

Prenant appui au sol, le jeune homme se redressa avant de porter la main à son masque pour le remettre en position. Un regard autour de lui, puis il plia ses jambes et sauta sur le toit voisin. Le District en lui même était plutôt aéré, comparé à d'autres plus actifs. Ainsi, il était aisé de se déplacer dans les hauteurs des bâtiments, tant que ceux-ci ne dépassaient pas les trois étages et où l'ascension s'avérait plus complexe. Derrière lui, son manteau voletait quelque peu, comme un voile de brume accompagnant une ombre errante. Seul le bruit de ses pas sur les toits pouvait se faire entendre, mais il avait, à force d'entraînement, réussi à se faire plus discret.

La discrétion était devenue chose plus importante. En effet, il porta sa main à son bras gauche, qui se remettait tout juste...cela faisait un bon moment déjà, depuis Old Cat, mais il avait toujours du mal à le bouger. Encore une chance qu'elle avait jetée son dévolu sur celui qui n'était pas son atout majeur. Ses élucubrations furent interrompus par deux personnes qui marchaient dans une rue en contrebas. Se décalant alors au dernier moment, il parvint à se poser dans une cage d'escalier, dont les barreaux métalliques chuintèrent calmement à son arrivée. L'une des personnes tourna la tête dans sa direction...l'avait-il vu? Quelques secondes passèrent...et il décela des détails importants.

Premièrement, l'habit qu'ils portaient tous deux. Manteau blanc, ou une couleur proche tout du moins. Puis une couleur métallique, à la main...une sorte de malle? A partir de ce moment, il y avait peu de doutes à avoir. Des colombes qui, elles aussi, parcouraient la nuit à la recherche de quelque chose...de quelqu'un. Là où les oiseaux se trouvaient, les ronces se trouvaient très certainement, elles aussi. Patient, le Picasso resta coi et immobile. Et les deux investigateurs reprirent leur routes, reprenant une discussion chuchotée dont il ne parvint pas à saisir les sens.

Reprenant sa route, mais plus attentif encore aux sons qu'il produisait, c'est par un vif ordre à ses jambes qu'il se propulsa en haut d'un poteau électrique. Bien que cela soit dangereux, il était en effet plus visible ainsi, il avait également une bonne vision des alentours. De nombreuses questions dansaient dans l'esprit de la goule. Pourquoi étaient-ils ici? Que cherchaient-ils? Étaient-ils seulement deux ou bien y'en avait-il plus? Impossible de savoir tant qu'il n'observait pas les environs. Il y avait toujours la possibilité qu'ils fassent une simple ronde dans une zone qu'ils avaient considérés dangereuse, active. Pourtant, ce n'était pas vraiment le genre dans ce quartier extrêmement calme. Bien trop calme d'ailleurs.

Etait-ce dû à ce fameux café dont il avait entendu parler? Celui-là même qui accueillait les goules ne souhaitant pas chasser les humains dans le but de se nourrir? Il ignorait comment un simple café pouvait espérer nourrir un nombre indéfini de goules...pourtant, ils semblaient y parvenir, en plus de maintenir l'ordre dans le quartier pour réduire l'attention des colombes, de ce qu'il avait entendu. Alors pourquoi se trouvaient-ils ici? Il ignorait peut-être un événement récent, et il maugréa entre ses dents. Un jour, il devrait vraiment prendre l'habitude de se renseigner un maximum avant d'entreprendre quoi que ce soit. Il avait déjà fait cette erreur avec Old Cat...mais c'était dans sa nature, il ne pouvait s'empêcher d'agir avant de planifier, craignant de ne laisser les choses lui filer entre les doigts. Qu'elles ne lui échappent, qu'il ne puisse les maîtriser, qu'il...subisse...au lieu de...

Un bruit à proximité le sortit des sombres pensées dans lesquelles il commençait doucement à se noyer. De quoi s'agissait-il? De grands rectangles, cubes et autres formes de métal et de pierre gênaient son champ de vision, pourtant, il avait juré entendre un cri de surprise...ou non, autre chose. Dans tous les cas, ce n'était pas un animal, un bruit de la nuit...normal. Intriguée, la goule masquée quitta son perchoir en prenant garde à la chute, comme un chat sachant grimper, mais non descendre avec finesse. Par la suite, il se mit à suivre l'écho de ce qu'il avait perçu.

Cette piste ténue le mena sur le rebord d'une bâtisse. Penchant la tête au dessus du précipice, Akimitsu observa les lieux. Il s'agissait là d'une ruelle étriquée, coincée entre deux édifices serrés l'un contre l'autre, probablement un endroit où seuls traînaient les chats errants, ou des bandes douteuses cherchant à être "au clair". Cependant, elle donnait sur une sorte de petit espace au milieu duquel poussait un arbre ancien, oublié de tous, vraisemblablement, sauf du soleil et de la pluie. Pourtant ce n'était pas tant l'environnement qui attirait le regard du jeune homme que les deux personnes se trouvant dans cette espace...et le parfum de la peur mêlé à celui d'une goule qui, de son point de vue surélevé, lui semblait tout sauf amical. Elle semblait d'ailleurs s'approcher...d'une colombe?

La ronce curieuse observait la scène, du haut de son jardin dans les hauteurs, spectatrice de l'acte se déroulant sur la scène en contrebas. Mais qui observe avec un coeur ouvert peut vite s'impliquer, et du spectateur, il était aisé de devenir acteur, dans ce monde de surprises et d'imprévus.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les imprévus sont souvent les choses les meilleures [PV Blaze Scott]
» Dean Davis - C'est quand tout semble parfait que tout part en vrille
» Un rendez-vous qui tourne au vinaigre ? [ Pv Dragger Jack ] [ FB 1923 ]
» Comme un grain de sable [quête]
» Quand une soirée tourne au vinaigre (Edward & Ophelia)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: