Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Where the Wolf is, the Owl follow. PV: Eto

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Mar 28 Juin - 5:04
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
L'excitation était à son comble, l'air était tendu. Se tenait sur le toit d'un bâtiment Rykker, main dans les poches, observant l'horizon en silence tandis que la nuit tombait. Tokyo était si beau de nuit. Les lumières qui émanaient des buildings et des quartiers fréquentés étaient... tout simplement beau. Ce qui le rendrait plus beau, ce qui le rendra encore plus beau ce soir, ce sera la mort de quelques personnes. Il expira lourdement, de la condensation s'échappant de sa bouche. Derrière lui, il entendit des bruits de pas, léger mais audible. Rykker le reconnaissait comme étant un de ses hommes sinon l'intrus aurait déjà été a terre. Un homme de grande taille, portant un masque de corneille, son Kagune étant un Bikaku.

''Boss, on est tous prêt à y aller. Z'inquiétez pas, ils sont tous prêt aussi et calme.''

''Je te rejoins toi et les autres dans quelques minutes. Merci de me suivre dans cette opération.''

''De rien boss. Vous m'avez sauvé de ces Colombes une fois, je vous dois bien ça'' L'homme afficha un sourire derrière son masque et s'en alla, laissant le brun tranquille.

Rykker afficha un sourire aussi, derrière son masque.

Ce soir, le sang allait couler. Ce soir, il aura sa revanche.

Ce soir, il y aura un festin de sang et de chair.

*

Vingt-trois heures du soir.

Le vent était froid, la lune était haute dans le ciel, le ciel noir comme de l'encre. Rykker et son équipe étaient présents, et ce, depuis une vingtaine de minutes, attendant l'arrivée des personnes qui étaient censées les aider, Eto et ses petits soldats. Rykker leur en avait parlé et bien sûr, certains ont été contre, mais d'autres avaient accepter de l'aider sans rechigner, pour plusieurs raisons. Il s'était par contre tut sur l'identité véritable d'Eto, alias la Chouette Borgne. Ils n'avaient pas a savoir son identité. Pas pour l'instant.

Consultant son téléphone, assis sur une carcasse de voiture, Rykker attendait l'arrivée d'Eto. Elle devait arriver dans quelques minutes, elle et ses subordonnées. Pendant ce temps, Rykker en avait profité pour examiner le bâtiment en question. Un vieil entrepôt abandonné de grande taille qui avait appartenu a une entreprise alimentaire qui avait fait faillite. Des camions étaient dans la section parking, abandonnés depuis longtemps. Par contre, il y avait certaines voitures prés de l'une des entrées de l'usine, qui elles, étaient récentes. Rykker s'était fait discret, peu de chance qu'il s'était fait remarquer. Il n'avait vue aucune activité extérieure mais il avait senti de drôle d'odeur émanant du dit entrepôt.

Poussant un soupir, il tourna sa tête dans toutes les directions. Quand est-ce qu'Eto allait arriver ? Il savait que le lieu était plutôt éloigné de Tokyo, mais pas trop pour être hors de la capitale et entouré de forêt, simplement... son excitation était a son plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 28 Juin - 13:37
Where the Wolf is, the Owl follow × ft. Rykker


Ces derniers jours avaient été longs et chargés , tant les "petits amis" d'Aogiri  s'étaient remis  à fonctionner.  Ce n'est pas ce qu'on pouvait appeler un repos, malheureusement pour certains mais Eto avait demandé à ceux qui allait partir en mission ce soir  de se faire plus discrets, d'éviter au maximum les combats. Si l'opération de ce soir échouait  à cause de la fatigue, ce serait vraiment un problème... Mais elle avait assez confiance en ce petit groupe pour tout ce qui était discrétion, espionnage et endurance. Elle savait qu'ils se fatiguaient très difficilement lorsqu'il s'agit de combat , tant ils sont motivé lorsqu'il s'agit de faire couler le sang d'un ennemis. Toujours est-il qu'ils n'oseraient pas faire le contraire de ce que demande leur grande chef.

Eto était parfaitement calme  et concentrée, comme  si elle avait un étrange sentiment, ce qui n'était pourtant pas le cas.  Ce soir, elle ne s'était pas recouverte de bandages mais  avait prit la peine de porter une cape avait une capuche assez large pour cacher son visage vi les personnes lui faisant face sont  à plusieurs mètres d'elle. Les plus proches, quand à eux, ne pourront pas distinguer entièrement son visage  et de toute façon, elle tuerait toute personne qu'elle croiserait sans hésitation. Qu'est ce qu'un mort pourrait dire ?!  Maintenant qu'elle y pensait, il serait temps qu'elle dévoila son vrai visage à tout Aogiri  tout en motivant un maximum les troupes... Beaucoup la connaissait encore comme la goule aux bandages et surtout, ils ignorent qui elle est vraiment.   Il faut dire que toutes les occasions ne se présentent pas, surtout pour une personne qui se fait discrète parmi les leaders d'Aogiri.
Doucement, ses camarades arrivèrent en même temps derrière elle tandis que la borgne ne lâchait pas l'horion du regard, comme si elle ne les avait pas remarqué.  

-Nous sommes tous prêts, Eto.  
-Bien, on y va !

Sans perdre une seconde, le groupe se mit en route afin de se rendre au point de rendez-vous. Tout était prêt ; ils avaient discuter d'un plan à suivre, au moins pour lancer l'attaque et ils avaient même prévus des solution de secours si un problème devait se présenter. Après tout, il y a toujours un petit risque d'imprévus et ce n'était pas à négliger. Ceci dit, ça relevait plus de l'instinct et donc, il n'y avait pas besoin de réfléchir énormément à quoi faire... Ca devrait aller tout seul.  Rykker a surement fait en sorte de tout préparer de son côté, comme Eto... en espérant que la méfiance ne viendra pas perturber l'opération. En tant que chefs, les deux borgnes se devaient de s'assurer que tout fonctionne bien entre eux, au moins pour cette nuit. Puis chacun reprendra son train-train quotidien.  Après tout, chacun sa vie et la jeune femme n'était pas du genre à compresser ses membres. S'ils veulent régler leurs comptes, ils en assument les conséquences, qu'elles soient positives ou négatives.

[...]  Rapidement, groupe arriva enfin derrière celui de Rykker qui était déjà prêt depuis un moment. Ils devaient être arrivé largement en avance mais au moins, ils ont pu repérer le terrain. Eto  retira légèrement et doucement sa capuche afin  de dévoiler un rien son visage, ses yeux verts regardant le groupe de Rykker... Non pas de façon dérangeante en soi mais plutôt comme pour repérer qui allait être "ses coéquipiers" pour cette nuit. Ce serait bête de s'attaquer à une personne qui fait équipe avec nous par erreur, non ?  

-Bonsoir, désolé si vous nous avez trop attendu  ... dit la jeune femme d'un air parfaitement serein.

Ses partenaires hochèrent la tête en guise de salutations, un minimum de politesse avant le combat. Ils regardèrent Rykker un instant, sachant que c'était aussi pour lui qu'ils étaient venu. Ils étaient parfaitement calmes  et semblaient même aimer cette idée, aussi bien pour le combat  qui se préparait que pour le plaisir d'aider leur patronne et leur camarades. Etonnement, pas un seul signe de rancune n'était visible sur eux, en tout cas pour le moment mais ça faisait plaisir à Eto l'air de rien. Si ils restent ainsi, ils n'en seront que plus forts et fixés sur leur but tout en surveillant les arrières de ceux qui allaient combattre avec eux, juste au cas ou... Il fallait éviter que quelqu'un meurt et pour ça, ils allaient devoir travailler aussi bien en solo qu'en équipe !

Après avoir hocher la tête à ses petits subordonnés, elle s'avança vers Rykker, passant entre les autres par un passage qu'ils lui avaient fait. Elle se plaça aux côtés du brun  et le fixa d'un air sérieux, pas comme d'habitude où  elle était beaucoup plus joueuse et provocante.  

-  Ca va, c'est parti ?

Sur ces mots, tout se confirma ...Tout le monde était prêt et tout pouvait enfin commencer ! Eto se contenta de leva légèrement l'avant-bras, deux secondes, puis le baissa pour dire à ses troupes de se lancer ... Le plan ;  supprimer les trois caméras de surveillances situées à l'extérieur, entrer par surprise , se débarrasser de toute personne se trouvant sur leur passage pendant qu'Eto et Rykker rejoindraient le  centre du bâtiment, là où tout était contrôlé.  C'était là qu'ils allaient pouvoir  désactiver tout ce qui pourrait venir en aide à ces humains, comme des détecteurs, caméras intérieures,  éventuels pièges,... Pour un lieu se abandonné en forêt,  l'intérieur était bien entretenu et informatisé... Ce qu'on ne dirait pas vu de l'extérieur. A coup sûr, ils croisement des personnes à affronter et ils pourraient même être séparés durant un certain temps... Ils devait tout détruire, libérer  d'éventuelles  cobayes et tuer ces humains.


code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Ven 1 Juil - 4:27
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
La Demi-Goule n'avait plus besoin d'attendre encore longtemps quand vinrent Eto et sa petite bande de Goule venant d'Aogiri. Il sentait déjà les regards noirs de certains de ses hommes dans son dos, même s'ils n'étaient dirigés contre leur chef. Ils étaient plutôt dirigés contre les membres d'Aogiri mais heureusement, ils ne faisaient rien de stupide. Il secoua légèrement la tête en réponse à sa phrase, elle n'était pas si en retard que ça, même si son état en ce moment démontrait qu'il était excité. Rykker ne pouvait s'en vouloir qu'a lui-même d'être trop excité et d'être impatient par la même occasion. Contrairement a ses hommes, les soldats d'Aogiri avaient au moins le sens de la politesse, saluer leurs coéquipiers temporaires.

La jeune femme s'avança vers Rykker et lui demanda s'il allait bien. Physiquement, il était correct. Il avait mangé récemment et avait refait ses forcés. Mentalement... des tas d'émotions se mélangeaient dans son esprit, principalement de l'excitation, avec un soupçon de colère et... de peur. Peur pas si grande, pour l'instant du moins. Il se tint prêt aux côtés d'Eto, examinant le bâtiment du regard. Pas d'activité en vue. Tout devait se passer à l'intérieur, dans des salles ou dans le sous-sol, si sous-sol, il y avait. Il connaissait le plan aussi, heureusement. Cependant, il y avait toujours quelque chose pour bouleverser les plans, aussi ingénieux et aussi sur qu'ils soient.

Elle donna enfin le signal de départ. D'un mouvement de sa main, il en fit de même et enfila son masque, son Kakugan s'activant. Hommes d'Aogiri et les siens se mélangèrent. Les Ukakus, utilisant leurs projectiles de cristaux, détruisant les caméras silencieusement tandis que les autres ouvraient les portes avec précautions, vérifiant s'il n'y avait personne a l'intérieur des entrepôts avant de s'élancer dedans.

''Et c'est parti.'' se dit-il en s'élançant à grande vitesse vers les portes, ne jetant aucun regard a son compagnon Borgne.

En entrant à l'intérieur, il se dirigea ensuite vers un des corridors de l'intérieur de l'entrepôt. L'endroit était poussiéreux par endroits, mais il y avait des traces qui montrent une vie récente. Après s'être engouffrer dans ce corridor, au loin, il entendit des bruits de combats. Ils avaient trouvés de la compagnie, on dirait. Ses hommes et ceux d'Eto allaient s'occuper des gêneurs tandis qu'ils allaient se diriger vers le centre de contrôle. Rykker s'arrêta de courir et regarda aux alentours. Deux couloirs différents, quelles directions prendre ?

Il tourna son regard vers l'un des deux chemins. Des bruits de pas. Il se cacha dans une salle adjacente et écouta, prêt a agir.

'Il semblerait que nous sommes attaqués ce soir. Kessler avait raison, quelque chose de ce genre allait se produire. Que devons nous faire ?''

''Brûlez les documents que nous avons ici et occupez-vous d'installer une bombe au centre de contrôle. Nous allons tout effacer. Kessler ne veut pas de témoin et le CCG ne doit en aucun cas trouver notre planque. Aucune erreur ne sera tolérée, cette fois-ci.''

Rykker fronçait des sourcils. Il murmura, si Eto l'avait suivi. ''Tu entends ca...?''

Guettant la réponse, il se mit à réfléchir. Combien étaient-ils ici ? Possédaient-ils des moyens de combattre ? Y'en avaient-ils d'autres a Tokyo qui pourrait venir en renfort ? Peu de temps pour spéculer. Sans avertissement, il sortit de la salle et assomma l'un des deux hommes d'un coup-de-poing et tua l'autre en fracassant le crâne contre un mur, réduisant ce crâne a néant.

Il empoigna l'assommé par le col de son vêtement et le souleva dans les airs, le giflant de sa main libre. Il lui fit un regard noir, l'unique trou de son masque montrant son Kakugan actif. ''Où est le centre de contrôle ? Il y a combien de gens dedans ? Sont-ils équipés ?''

''P-Par-la! Environ dix hommes, trois avec des Quinques volés !''


Rykker l'assomma une nouvelle fois et le jeta au loin avant de se diriger vers la direction indiqué du centre de contrôle, se préparant a activer son Koukaku à tout moment. Il arriva auprès d'une porte métallique pourvu d'une petite fenêtre. Il y jeta un coup d’œil discret a l'intérieur. Des ordinateurs de toute sorte, des serveurs, des écrans montrant différentes caméras de sécurité. Cette salle ressemblait a ceux qu'on pouvait voir dans les films d'espionnages. Il vit sur un écran que ses hommes ainsi que ceux d'Eto ne se débrouillait pas trop mal dans l'autre partie de l’entrepôt, a s'occuper des défenseurs.

''Tu est prête a entrée?'' Demanda-t-il a voix basse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 2 Juil - 0:39
Where the Wolf is, the Owl follow × ft. Rykker


Rykker semblait complètement impatient, au point qu’Eto le ressentait depuis son arrivée. Mais maintenant, son impatience était déjà plus contentée vu que le coup d’envois était  lancé.  Rapidement, les deux groupes s’étaient mélangés pour permettre l’accès à la base puis chacun pénétra dans ce bâtiment. Bien camouflée, Eto  se rendait déjà avec Rykker au centre de contrôle, comme prévus, et ce le plus rapidement possible sans négliger les éventuels ennemis pouvant être sur leur chemin.
Rares sont les plans qui se déroulent comme prévus et il ne fallait pas négliger l’ennemi qui pouvait très bien avoir  une arme secrète, voire plusieurs. Il semblait que le combat  avait déjà commencé au loin, en espérant que tout irait bien pour eux… Mais il fallait penser  à la destination sans s’en détourner, sinon,   la situation pourrait tourner à leur désavantage si quelque chose devait être contrôlé depuis là-bas. La technologie était fortement avancée l’air de rien ici, même si ce lieu n’était pas comparable à Cochlea  qui était déjà plus perfectionné et sécurisé… On pourrait dire que si Aogiri a réussi à prendre ce bâtiment d’assaut en libérant certains détenus tout en affrontant le CCG, le groupe pourrait très bien faire de même ici. Sauf que dans le cas présent, ils étaient moins nombreux, mais pour un endroit plus facile à attaquer l’air de rien, un peu…  

Une fois arrivé à  un double couloir, les deux borgnes  se firent discrètes afin d’écouter deux humains discutant de la situation, le personnel plus précisément. Vraiment ? Le CCG ne doit pas découvrir où est leur planque. Un large sourire s’étendit sur les lèvres d’Eto ; le CCG ne viendra donc pas les déranger, ou si c’est le cas, ce ne sera certainement pas à cause de ces délinquants. Et heureusement, chacun avait été assez discret pour ne pas se faire repérer …  Mais une autre phrase interpellait Eto : « Aucune erreur ne sera tolérée, cette fois-ci. ». Est-ce une référence à ce qui s’était passé pour que Rykker leur échappe, se réveillant après leur disparition ?  
Mais pas le temps d’y penser pour le moment, Eto hocha la tête à Rykker en guise de réponse.
-Oui…

Ouais, pas le temps de vraiment voir quoi faire ; Rykker avait déjà tué un des deux hommes avant de s’occuper du deuxième. Sans plus attendre, le duo partit vers le centre de contrôle. Comment avaient-ils pu voler des quinques au CCG ?!  Quelque chose  clochait dans toute cette histoire ! A moins qu’ils ne tuent un agent pour s’emparer de sa quinque, comment cela se fait-il qu’ils n’ont jamais éveillé les soupçons ?  
[…] Dans la salle, il n’y avait que de la nouvelle technologie et donc de bons écrans. La bataille faisait rage du côté des compagnons des deux borgnes et contre toute attente, ils assuraient les arrières des autres, un minimum, surement pour tenter de garantir un maximum la réussite de l’opération.  Eto hocha la tête tout en fixant un écran et le vitre se trouvant face au personnel, comme si cette dernières donnait vue sur quelque chose qu’elle ne pouvait pas encore  distinguer.

-Oui… Et Rykker …. Elle marqua une pause, sans lâcher du regard ce qu’elle regardait –Ils savent qu’on est ici et ils  ont déjà préparé leur quinques volées. Ils sont situés dans les angles morts qu’on ne peut voir d’ici. Dit-elle à voix basse à son tour.

Comment elle le savait ? Premièrement, un écran radar repérait les activités situées près de la porte.  Ils savaient qu’il y avait quelque chose et se doutait bien que ce n’était pas l’un des leurs sinon, ils ne seraient pas rester pendant un certain temps devant la porte. Ensuite, la vitre reflétait ce qu’il y avait à l’intérieur de la salle de contrôle, dont les hommes camouflés sur le côté. Pour rentrer sans grand danger, le duo allait devoir directement les contrer dès leur entrée.
Au fond, quoi de mieux que de tous les gêner d’un coup pour mieux se placé et attaquer ? Eto avait un moyen de le faire, avec son kagune. On dit que la taille d’un kagune dépend du rc et que sa forme dépend de l’intelligence et de l’inventivité de son possesseur. Ca tombe bien …
Sans plus attendre, Eto défonça la porte et entra avec une vitesse phénoménale dans la pièce avant de sortir son kagune qui frappa directement  le personnel sur son passage, laissant une place autour d’eux. Elle laissa aussitôt Rykker venir prendre place, celui-ci pouvant entrer sans risque d’avoir de mauvaises surprises.  

-Hé ! Vous êtes qui vous ?!

Eto se contenta de répondre par un sourire sadique, un sourire mauvais qui faisait presque froid dans le dos… Juste avant de  faire voler à l’aide de son kagune l’homme qui se fit aussi tôt couper en deux.  

-Désolé, je n’aimais pas son ton …   dit-il d’un air glacial  avant de laisser Rykker voir ce qu’il voulait faire maintenant.

C’était surtout son combat et donc, c’est à lui de voir ce qu’il veut faire de ces gens qui lui ont fait tant de mal. La chouette borgne l’épaulera, selon son choix. Autant en profiter vu qu’ils sont calmes, malgré leur positions de défense qui devenait peu à peu une position d’attaque, guettant le moindre geste de la part des deux goules. Et dans le pire des cas, Eto fera appel à une arme bien plus puissante que son kagune...  

Kagune d'Eto:
 

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Jeu 14 Juil - 22:55
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Il examinait l'intérieur de la salle tout en guettant une réponse de la part de son compagnon borgne. Où avaient-ils pu se procurer autant de technologies et d'équipements highs-tech sans même se faire prendre la main dans le sac ? Avaient-ils un commanditaire ou quelque chose dans le genre ? L'avaient-ils volé ? Si oui, a qui ? Le brun avait toute sorte de questions, mais il n'avait ni le temps ni l'envie, pour l'instant, d'en savoir les réponses. Il tourna ensuite son regard vers Eto, les sourcils froncés. Ils savaient donc qu'ils étaient ici. Rykker avait eu un doute évidemment, mais il pensait qu'ils croiraient que lui et son compagnon étaient avec les autres Goules.

Selon elle, des membres du personnel les attendaient dans des angles morts, équipés des Quinques dont l'homme qu'il avait interrogé quelques moments plus tôt en a parler. Il ne restait plus qu'a savoir quelles sortes de Quinques était-ce. Rykker savait se défendre pas trop mal contre les Bikakus et les Koukakus mais si jamais ils possédaient des Quinques de type Ukaku ou Rinkaku, il allait avoir des ennuis. Plongés sans le vouloir dans ses réflexions, il fut surpris en entendant quelque chose de bruyant : la porte se faisant défoncer par Eto. Il avait oublié momentanément qu'il avait la Chouette Borgne avec lui.

Sans plus attendre, il entra dans la salle, regardant aux alentours. Elle avait fait le ménage et les hommes a la Quinque s'étaient fait massacrer aussi d'ailleurs par le Kagune si meurtrier d'Eto. L'un d'eux avait eu la brillante idée de lui parler de la mauvaise manière, résultat, il n'était qu'un bout de viande sanguinolent a présent.

Rykker s'avança vers un des hommes, l'empoignant au col et le plaquant contre une table sous le regard noir et étonné de certains d'entre eux. Le pauvre homme qui était prisonnier de sa prise avait l'air effrayé et à juste titre d'ailleurs, vu ce dont Rykker était capable quand la colère le prenait et en ce moment, il était d'humeur massacrante. Sa voix n'en faisait que démontrer davantage sa mauvaise humeur.

'' Tu te souviens de moi, enculé, ou faut que je te rafraîchisse la mémoire ?''

''N-non pitié, je ne vous reconnais pas, j-je suis nouveau ici ! Laissez moi partir, je vous en prie !''

Alors que Rykker allait lui donner un coup-de-poing au visage, l'une des autres personnes dans la salle de contrôle parla, une femme.

''Sujet 17, Rykker. Né au Canada, ville de naissance inconnue. Cependant, on vous a trouvés dans une réserve indienne... où vous étiez sous la tutelle de parents Goules qui appartenaient à une organisation semblable a celle d'Aogiri, nommée la Chasse Sauvage.''

Le brun lui lança un regard noir et donna quand même un coup-de-poing a l'homme, ce qui lui fit perdre de nombreuses dents. Il attrapa par le col la femme qui avait des cheveux bruns sous le regard noir de certains, d'autres sous des regards effrayés.

''Où sont les Goules et les cobayes que vous détenez ? Comment désactiver les systèmes de sécurité ?! Dis-moi tout ou je te jure que tes os ne seront plus jamais comme avant après que je t'aurais battue a mort !''

La femme sourit de manière sardonique, comme si elle était amusée. ''Tu ne tireras rien de moi, ni des autres. Nous avons tous jurés fidélité a nos chefs et rien ne nous fera délier notre langue. Allons donc, Loup-Garou, montre moi ce que tu sais faire.''

Rykker poussa un cri de rage et enfonça son poing dans son visage plusieurs fois d'affiler, défoulant sa colère sur elle pendant un moment. Sur les écrans de sécurités, on pouvait voir les Goules d'Aogiri et ceux du Loup-Garou combattre cote a cote, presque en symbiose, face a leurs adversaires équipés de Quinque ou de pistolets avec des balles Q. Quand la Demi-Goule eut fini de se défouler, le visage de la femme n'était plus qu'un sac de viande sanguinolent et difforme. Tournant son regard vers les autres, il activa son Koukaku de couleur mauve sombre qui prit la forme d'une main de loup-garou qui possédait des griffes longues et tranchantes.

''Bon, puisqu'ils ne veulent pas parler, on va s'assurer que plus jamais, ils vont utiliser cet endroit''

Rapidement, et sans pitié, il tua les humains de la salle de contrôle et en un rien de temps, ils n'étaient que des cadavres encore chauds et dégoulinant de sang. Il avait détruit au passage quelques ordinateurs, serveurs et autres technologies de la salle.

''Oh que ça fait du bien de les avoir massacré comme de vulgaires morceaux de viande. Ils savaient ce que ça faisaient d'être la proie, a présent. Viens Eto, vu qu'on a détruit leur centre de communication, les autres auront besoin de notre aide... sauf si tu veux libérer les cobayes et les Goules retenues prisonnières en premier ?''

Il lui sourit, mais ses yeux s'écarquillèrent. Sans avertissement, il fonça sur Eto et l'enveloppa dans ses bras, tournant son dos a la porte où ils étaient entrés. Des volées de cristal vinrent se ficher sur le dos de Rykker, le transperçant douloureusement.

Des Quinques Ukaku, pensa-t-il avec colère et il se baissa derrière une rangée de tables d’où était monté des ordinateurs qu'il avait détruit, et ils ne doivent pas être seuls, d'autres renforts vont surement rejoindre ceux qui combattent nos compagnons. Des hommes se trouvaient dans le corridor, équipés de leur Quinque. L'un des scientifiques ont du déclencher une alarme silencieuse ou quelque chose de ce genre.

''Merde, ils font chier ! Eto, débarrasse-toi d'eux s'il te plaît, le temps que je leur fonce dessus, je serais une passoire, vu le poids de mon Kagune!''

Il essaya avec grande peine de retirer les cristaux de son dos, serrant les dents de douleurs. Il semblerait que les choses allaient se corser a présent...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 16 Juil - 3:11
Where the Wolf is, the Owl follow × ft. Rykker


Une fois qu’on y voyait plus clair, il ne restait plus qu’à finir de faire un bon triage et ça, Rykker allait rapidement s’en charger.  C’était à la fois divertissant et étonnant pour la Chouette Borgne de voir Le Loup-garou  se défouler autant qu’il le faisait… Jamais elle ne l’avait vu dans un tel état, avec autant de rage et de haine. Oh bien-sûr, elle l’avait ressenti même quand il la cachait mais le voir l’exposer autant était surprenant bien que largement justifié.
Eto ne disait rien elle ; elle se contentait de surveiller ce qui se passait, si quelqu’un ne tentait pas un sale coup ou si leurs petits groupes ne rencontraient pas de gros soucis. Contre toute attente, ils semblaient parfaitement s’entendre pendant le combat qui les opposait à ces malfrats et cela permettait une bien meilleure défense et attaque. Tant mieux, le duo n’a pas à se soucier d’eux pour le moment.  
Lors que le massacre prit enfin fin, Eto jetta un regard à Rykker tout en regardant par la vitrine ; c’est donc là qu’ils font leur expériences. Mais pas de quoi s’y attarder vu que pour l’instant, tout en vide donc rien à signaler de ce côté ; en espérant que ça restera ainsi.

-Les prisonniers peuvent attendre que ça se calme.  Dit-elle tout en se retournant et en se dirigeant vers Rykker. Mais aussi tôt, elle écarquilla un bref instant les yeux –Ryk…

Tout s’est dérouler vraiment trop vite ; elle n’avait même pas eu le temps de finir que son camarde l’avait déjà enveloppé avant de  recevoir des projectiles dans le dos.  Un geste protecteur pourtant pas si nécessaire, ce qu’Eto n’allait pas tarder à faire remarquer de façon  inhabituelle.

-Bon sang, Rykker !  T’aurais dû te protéger toi… J’ai bien plus facile à guérir et à me protéger que toi dans de telles circonstances ! dit-elle sur un ton à la fois sévère et énervé. Pourtant, on distinguait bien une certaine inquiétude  dans son ton comme dans son regard froid traduisant parallèlement une sorte de « Faut parfois réfléchir avant d’agir même dans les moments les plus critiques ».

Il fallait dire qu’Eto se régénérait très facilement… On pouvait la couper en deux, elle redeviendrait entière en à peine quelques petites heures. C’était un avantage sans oublier qu’elle ressentait peu la douleur, ayant appris à la maitriser… Ca l’amuserait presque quand on lui coupe un membre maintenant ! Alors avec ça et son kagune pouvant lui apporter une large protection, elle n’avait nullement besoin que quelqu’un prenne les coups à sa place.

La situation allait devenir plus compliquée. C’était évidemment qu’il y aurait des imprévus et que leur ennemi aurait plus d’un tour dans son sac  et là, ils comptaient bien faire partir les intrus. Mais c’est qu’ils sont nombreux les petits ; ça allait devenir intéressant !  
En quelques petites secondes, dont la majeure partie étant celles durant lesquelles Rykker parlait, Eto devait faire un choix  et elle l’avait fait. Elle n’allait certainement pas laisser l’un d’un côté et les autres de l’autre. Sans plus attendre, elle frappa fortement avec son kagune l’espace au-dessus de la porte, lui permettant de repousser ses adversaires tout en faisant s’effondrer le haut de la porte, isolant le duo temporairement. La jeune femme se rapprocha alors du jeune homme sans dire un mot, l’aidant à retirer les projectiles dans son dos… Elle avait plus facile que lui de le faire après tout.
Bien-sûr, la douleur se faisait largement sentir  mais c’est un risque à prendre dans ce genre d’opération. Le regard vide, la Chouette fixa alors le mur effondré qui commençait à bouger ; il semblerait qu’il y a de l’agitation derrière, au point que d’autre semblait arriver.  Eto ferma un bref instant les yeux avant de se relever et marcher vers l’entrée inexistante…

-Rykker… Prends le temps de guérir un peu. Tu ne sauras pas te battre si tu as trop mal. Je m’occupe d’eux et je reviens après …

A peine dit, ce n’est pas par où elle s’était dirigée au départ qu’elle disparut mais plutôt par la vitre qui s’était brisée à son passage. A peine quelques secondes plus tard, c’est un bruit assourdissant qui résonna dans le bâtiment, un bruit de mur détruit et de cris d’hommes. Ce n’était plus une goule d’apparence humaine qui attaquait ses agresseurs avec son kagune… C’était une toute autre créature, qui n’a rien d’humain, qui massacrait tout le monde sans pitié ; un kakuja complet.  Ainsi, elle savait tous les massacrer tout en laissant Rykker à l’abri le temps de se régénérer pour retourner au combat par la suite.  


code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Dim 17 Juil - 22:33
ft.
NOM Prénom
« Titre »
sous-titre
Rykker avait eu beau être habitué à la douleur au fil de sa vie et vu ce qu'il avait subis aux mains de ces... bouchers, il avait néanmoins un mal de chien partout sur son dos. Un simple coup d'œil en arrière de lui et il comprenait encore plus pourquoi il avait tant mal, les projectiles cristallins des Quinques Ukakus étaient énormes, comme si c'étaient carrément des missiles qui s'étaient fichés sur son dos. Il avait eu de la chance néanmoins. Une fois, lors d'un combat contre des agents du CCG, il avait vu quelques cristaux d'une de leur Quinque se ficher sur une Goule et exploser. Au moins, il n'allait pas finir partout.

Malgré ce que disait Eto sur sa facilité de guérir et de se protéger elle-même, il ne pouvait s'empêcher de penser étrangement qu'il ne supporterait pas qu'elle souffrirait, aussi puissante qu'elle est. Il avait agi sur le moment, il avait délaissé son corps pour protéger celui d'Eto, agir comme un bouclier tandis qu'il recevait des rafales de cristaux. En détruisant la partie solide au-dessus de la porte par là où ils étaient passés, elle bloqua l'avancée quand celui-ci s'effondra. Cela allait leur donner au moins un moment de répit, moment qu'elle utilisa pour aider le brun a retirer les projectiles de son dos. Celui-ci serra les dents tandis qu'elles les retiraient, ce qui faisait extrêmement mal.

Une fois ceci fait, Rykker se mit lentement debout. Le mur effondré commençait déjà à bouger et il en déduit qu'ils étaient presque prêts a entrer dans la salle en trombe une fois que ce mur sera dégagé pour éliminer les intrus. Il n'allait pas en leur laisser l'occasion et certainement pas le plaisir de récolter de nouveaux cobayes. Il tourna lentement son regard vers son compagnon Borgne, fronçant des sourcils. Qu'allait-elle faire ? Il ne tarda pas à avoir sa réponse. Alors qu'elle se dirigeait vers ce qui fut quelques moments plutôt la porte par laquelle ils étaient entrés, elle fonça soudainement vers une vitrine qui se brisa a son passage et il entendit un rugissement effroyable qui lui glaça le sang, accompagné de cris d'agonie d'homme qui se faisait tuer. Son Kakuja... il était effroyable, difforme, inhumain et qui plus est, dangereux.

Il grogna. Non, tu n'avais pas besoin de faire ça, se disait-il intérieurement avant de s'attaquer à un des cadavres des scientifiques qu'il avait éliminé, arrachant de la chair a pleine dent pour accélérer sa guérison. Une fois que ses blessures furent guéri, le mur effondré s'ouvrit et découvrit les mêmes agents qui lui avaient canardé dessus tout à l'heure. Sans plus attendre, il leva son bras recouvert de son Kagune et se protégea le torse et le visage des projectiles et s'avança lentement vers la porte, recevant des projectiles aux jambes et au bas du ventre. Enfin, quand il fut a porter de l'un deux, il le trancha en deux, attrapa son Quinque au passage et l'utilisa, non sans avoir de la difficulté, pour tirer sur les autres. Ils moururent quelques instants plus tard et il jeta la Quinque. Rykker retira ensuite les cristaux avec un peu plus de facilité cette fois-ci et se régénéra rapidement. Les cobayes se trouvaient aux sous-sols ainsi que les cellules des Goules capturés. Pas besoin de les aider, pour l'instant, et puis il se doutait que c'étaient surement des cellules bien gardées.

Pour l'instant, il fallait qu'il aide Eto. Passant par la vitrine en sautant, il atterrit au sol en faisant un rouler-bouler. Plus loin, il entendait les autres Goules alliés commencer par avoir des difficultés. Des renforts venaient, surement des sous-sols. Il vit cependant nombres de cadavres humains autour du Kakuja d'Eto, qui semblait aux prises avec d'autres proies bien plus difficiles a attraper, dix survivants qui lui donnaient du fil à retordre. Rapidement, il fonça vers eux et l'un d'eux le repéra. Son Kagune était lourd mais lourdement blindé et leurs Quinques étaient heureusement, pour la plupart, des Bikakus ou des Koukakus. Esquivant à grand-peine leurs attaques, il réussit néanmoins à en éliminer trois d'entre eux, mais il s'était fait encercler au passage

De la sueur froide coulait de son front tandis qu'il peinait à esquiver leurs attaques. Rykker était au bord de l'épuisement, ce n'était pas facile de les éviter et parfois, ils réussissaient à le blesser.

L'un des humains, profitant de la diversion qu'offraient ses compagnons, sauta sur le dos du Kakuja d'Eto et planta une sorte d'épée Bikaku sur son dos, s'accrochant dessus fermement. ''Je te tiens, sale bête ! Tu feras un bon cobaye pour nous, Chouette Borgne !'' dit l'humain avec un ricanement sinistre

''Merde, Eto, il y en a un sur ton dos !'' criait Rykker à son amie. Profitant d'une ouverture, il sauta sur une caisse qui traînait par là et atterri sur le dos du Kakuja avant de donner un coup de pied a l'humain qui atterrit sur le sol et Rykker retourna au sol pour combattre à nouveau. ''Si tu veux aider tes soldats Eto, vas'y, je m'occuperais de ceux que nous avons autour de nous !''

*

À l'extérieur du complexe, sur un rocher, se tenaient deux ombres encapuchonnées, silencieux un moment. D'ici, ils entendaient le vacarme des combats de l'entrepôt et la bataille faisait rage.

''Kessler ne tardera pas à arriver. Notre QG est en danger et nous ne devons absolument pas faire d'erreur, cette fois-ci, ou nous allons servir de sujets expérimentaux à ces projets. Va-t-il arriver avec sa garde personnelle, d'après toi ?'' parla l'un.

''Surement. Ce que nous faisons ne doit en aucun cas filtrer aux oreilles du CCG ou sinon, adieu nos vies. Les renforts arriveront et nous les maîtriserons, tous autant qu'ils sont, même si on aura de la difficulté avec cette Chouette Borgne, elle est plutôt sauvage. Prépare-toi d'ailleurs...'' Répondit l'autre d'une voix profonde et grave qui se faisait sérieux.

Le combat ne faisait que commencer. Un long et exténuant combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 19 Juil - 1:35
Where the Wolf is, the Owl follow × ft. Rykker


Eto n’avait eu aucune difficulté à éliminer tous ceux qui se dressaient sur sa route et il fallait dire que beaucoup avaient été déstabilisés par sa présence.  Mais comme elle pouvait s’y attendre, certains étaient plus coriaces mais qu’est-ce que c’était au fond, comparé à Arima. Disons juste que la chouette était fatiguée ces derniers temps, surtout avec sa lutte récente contre son pire ennemi, les troupes à motiver et surtout, elle veillait  à protéger le territoire acquis par Aogiri.  
Ah oui vraiment, il y en avait un sur son dos ; elle l’avait bien senti ça et comptait bien le transpercer mais apparemment, Rykker avait décidé de la protéger et d’assurer ses arrières.  Genre, elle ? Une cobaye ?! Qu’est-ce qu’il s’imaginait celui-là ! La chouette regarda un instant son compagnon ; aider leur camarades. C’est vrai qu’ils semblaient commencer à avoir du mal en-dessous. La jeune femme sentait qu’ils avaient largement assuré leur défense et elle le ressentait ; d’autres personnes allaient arriver.  
Eto sourit intérieurement tandis qu’elle tournait un instant le regard vers de ses subordonnés qui lui fit un signe, comme si tout était prêt. Rapidement et sans demander l’avis de Rykker,  elle saisit ce dernier et sortit rapidement de la pièce avec lui et juste au moment où ils s’étaient éloignés, hors de portée, tout explosa dans la pièce. En à peine quelques seconde, la pièce où ils se battaient s’effondra entièrement,   tuant tout le monde sous le choc. Au moins, tout ceux que le duo avait affronté il y a moins d’une minute n’étaient maintenant que des tas de chaires, écrasées sous les décombres. Visiblement, le bâtiment était assez bien construit vu que tout le reste tenait.
Aussitôt le ce danger écarté, Eto reprit une apparence normale et vérifiait si personne n’était dans les parages mais non, il n’y avait qu’elle, son subordonné et Rykker.  La jeune femme, tout en soufflant, préféra en savoir plus sur la situation, par pure précaution.

-Alors ?
-De base, il n’y avait que deux lieux de combats… ici et au sous-sol. Les seuls ennemis présents dans ce périmètre sont morts suite à la destruction de la pièce mais les renforts sont nombreux au sous-sol…
Eto hocha la tête –Ok. Retourne au combat… Nous allons vous rejoindre rapidement.

Aussitôt dit, aussitôt fait ; le membre d’Aogiri était repartit auprès de leurs compagnons tandis qu’Eto se rapprochait de Rykker afin de regarder ses plaies qui semblaient bien guérir.

-Le reste du combat se déroulera là en-dessous. Tu te sens apte à y aller maintenant ? lui demanda-t-elle avec sérieux.

Elle voyait qu’il peinait malgré tout, comme si elle avait appris par cœur ses expressions faciales … ce qui n’était pas quelque chose de difficile pour une femme comme Eto. Elle se releva alors pour aller chercher le bras d’une des victimes et l’amener à Rykker pour l’aider à accélérer sa guérison, une nouvelle fois. Parallèlement, elle écoutait et tenait de ressentir tout ce qui se passait autour ; tout était calme …. Il n’y avait qu’eux ici.
Une fois le duo remit de cette luette, direction le sous-sol où le combat faisait rage. Aussitôt qu’Eto fut arrivée, elle déploya son immense kagune afin de propulser le plus d’ennemi possible vers le mur, si violemment que certains pouvait en mourir.  Elle finit par lancer un regard vers son ami,  assura ses arrières lorsqu’un ennemi tenta de l’attaquer par derrière, tuant ce dernier ses difficultés. Une fois cela fait, elle mêla ruse, sadisme, puissance et vitesse dans la lutte afin d’en finir le plus rapidement possible avec eux. C’était presque surprenant de la voir quasis « disparaitre » d’une côté pour « réapparaitre » de l’autre pour tuer ses ennemis.
 


code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Where the Wolf is, the Owl follow. PV: Eto
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Tequila Tequila ! [Téquila Wolf, Rang A, Chasseurs de Primes, Un plan mafieux, réservée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: