Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Sunny days || PV Haru'

 :: Zone RP - AUs :: ► Past Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 24 Juin - 15:24
Akikazu & Haruna... mots ▬ dialogue en ...
Sunny days

Il faisait chaud aujourd'hui. Les grillons chantaient sous le soleil brûlant d'été, parmi les grandes herbes sèches. Ca faisait des jours que les chaleurs estivales étaient enfin là, apportant leur lot d'avantages et d'inconvénients. L'ensemble du village semblait dormir par cette chaleur et était désert à l'heure actuelle. Enfin... Presque désert. Longeant les murs pour rester à l'ombre, une frêle silhouette se déplaçait hâtivement tout en tenant un petit sac de toile contre elle, talonnée de près par un vieux shiba inu roux et blanc. Kogeinu espérait vraiment passer inaperçu aujourd'hui. Ca faisait des semaines qu'il n'avait pas mangé et actuellement il ne pouvait plus tenir. Il avait donc décidé d'aller dans la montagne malgré le risque de se faire attraper en train de chaparder des cadavres vu qu'il y allait en plein jour. La faim était trop forte pour que l'enfant puisse faire autrement de toute façon. C'était ça ou s'en prendre à un des villageois, mais il doutait que son grand-père aurait apprécié qu'il fasse cela. Un soupir quitta ses lèvres en repensant au vieillard, tandis que ses yeux rouge vif commençaient à larmoyer légèrement.

La vie pour l'albinos était devenue un véritable Enfer depuis la mort de son protecteur il y a quelques mois. Quand il était encore de ce monde, Kogeinu subissait des brimades et des harcèlements certes, mais pas autant que maintenant, depuis que le vieil homme était parti pour de bon. Personne n'avait voulu le prendre en charge après ce tragique événement, et il avait dû se débrouiller seul pour vivre, malgré son jeune âge. Bien que la présence du vieux shiba était réconfortante de temps à autre, l'albinos se sentait malheureux. Après tout, chaque fois qu'il sortait c'était pour se faire caillasser, maltraiter et accuser de tout les maux qui pouvaient s'abattre sur ce village paumé d'Hokkaido. Il fallait une victime, et Kogeinu remplissait tout les critères: orphelin, albinos, un chien pour seule compagnie et ne se défendait pas quand on venait à le violenter. En même temps, le petit garçon avait peur de tout ces gens qui le jugeaient juste parce qu'il était différent des autres. Il n'avait personne à qui se confier et se méfiait de tout le monde ici. Et il espérait vraiment devenir fort un jour pour rendre à tout ces humains la monnaie de leur pièce.

Occupé à ruminer des pensées de vengeance, l'albinos ne remarqua pas le groupe d'adolescents à l'ombre d'un cerisier qui complotait en ricanant. Il ne se rendit compte que trop tard de leur présence, lorsqu'ils commencèrent à lui faire peur en le suivant de très près. La jeune goule s'était alors mis à courir en serrant plus fort le sac qu'il tenait contre lui, son vieil ami canin traînant la patte quelques mètres derrière lui. Un des adolescents frappa le pauvre chien assez fort pour l'envoyer sur le bas côté de la route qu'ils longeaient et comme l'animal était fort âgé il ne pouvait résister. En entendant le gémissement de douleur du shiba, Kogeinu se stoppa et se retourna, juste pour se retrouver soudainement plaqué au sol, une douleur vive lui vrillant les tympans. Il n'avait pas compris ce qui venait de se passer, il avait juste conscience qu'il était actuellement en train de prendre des coups, violemment pour quelqu'un de son âge et sans pouvoir répliquer. L'albinos se protégeait faiblement, bien que ça ne servait pas à grand chose dans l'état actuel des choses.

Il eut l'impression que ça dura une éternité. Une éternité pendant laquelle il dut subir coups et moqueries vraiment méchantes de la part de ses agresseurs. Mais Kogeinu ne disait rien. Il ne disait rien et ne bronchait pas, habitué désormais à tout ça même si ça faisait mal. Même quand les adolescents s'en allèrent, l'albinos demeura prostré au sol pendant quelques minutes. En se redressant, il remarqua que son sac s'était vidé de son contenu et avait été piétiné, des fruits qu'il avait ramassé dans le jardin de son grand-père adoptif pour ne pas se faire suspecter.  Tournant la tête, il remarqua son ami le chien qui se traînait en boitant vers lui. Ce n'est qu'en remarquant l'animal que les larmes coulèrent librement sur les joues de l'enfant et il s'approcha pour se blottir contre lui, enfouissant son visage dans sa fourrure malgré la chaleur étouffante actuellement. Tout ça parce qu'il était différent, parce que les autres aimaient lui faire du mal, le vieux shiba devait en pâtir lui aussi. Ce n'était pas juste pour un animal aussi gentil et âgé, qui n'avait jamais mordu personne et encaissait lui aussi sans broncher. Kogeinu pleurait à chaudes larmes sans lâcher son vieil ami et sans daigner bouger du bord de la route, quitte à reprendre des blâmes si quelqu'un passait dans les environs. Il avait tellement hâte de pouvoir se défendre et montrer qu'il valait plus que ça un jour...

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chroniques d'Haru Rav'Rain
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» En un coup de vent Haru est là
» Sunny invita Aurélien au ciné (pv Aurélien)
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Zone RP - AUs :: ► Past-
Sauter vers: