Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Twinkle Twinkle little crow.. ~

 :: Avant-propos :: ► Papiers s'il-vous-plait :: Goules Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 22 Juin - 14:39
Crosszeria Ayumi

Feat. Rino - hite Clarity.

Nom : Crosszeria
Prénom : Ayumi
Surnom : Black Feathers
Âge : 24ans
Genre : Féminin
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Groupe : Goule
Rang : A
Type de Kagune : Ukaku
Caractère

Tu es certainement une des personnes les plus compliquée à décrire ma petite Ayumi ! Surtout que tu détestes quand on parle de toi et qu’on te demande de te présenter. C’est pour cela, que je vais m’occuper de cette étape.

Ah ma petite Crosszeria, tu ne pouvais pas être quelqu’un de plus simple dans ta vie ? Tu n’aimes pas parler, tu n’aimes pas te rapprocher des gens. Pourquoi ? Parce que tu ne veux pas souffrir, tu ne veux pas encore faire souffrir. La solitude est ta meilleure amie, comme ta pire ennemie. Tu stresses, tout le temps et tu ne connais presque que ça. Pourtant, ce n’est pas forcément que négatif. Cet état d’esprit te fait analyser une situation dans tous les sens et ne pas tomber dans un piège. Cependant, tu te mets à tout analyser même sur des choix banaux préférant garder les côtés négatifs que positifs.

On n’a bien compris que tu n’es pas quelqu’un aimant la vie sociale et tu fais vite la tête quand on vient te parler. Ce regard froid, tu aimes le projeter sur ces inconnus qui parlent de toi et derrière ton dos. Ce n’est pas rare que tu leur tranches la tête pour te venger. Pourtant, ton cœur aimerait bien se réchauffer un petit peu en s’attachant à quelqu’un. Mais tu es aussi très timide et maladroite. Tu ne sais pas comment gérer ou montrer tes sentiments. De même que ce sourire que tu ne sais plus faire depuis des années. Peut-être qu’un jour, tu trouveras un individu capable de te faire retrouver le goût à la vie ? On a parlé des sentiments que tu n’aimes pas montrer, il en reste encore un que tu hais et que tu ne montras jamais en public. Tes larmes.. Oui, tu détestes ce sentiment de faiblesse et tu t’es promis de ne plus jamais pleurer. Pourtant, ton cœur en aurait besoin. Tellement besoin… Laisse le parler, rien qu’une fois.

Maintenant, on va parler de ce côté sadique qui s’est gentiment développé aux fils des années. C’est simple, tu aimes voir le sang couler et tu ne te retiens pas pour le faire. C’est pour cela que ton métier de mercenaire te plait et te défoule quand ça ne va pas. Ça te permet d’oublier ton passé quelques heures.  Néanmoins, tu t’es posée une règle bien précise. Tu ne tueras jamais un innocent ou un enfant. Si tu vois que ta mission et à double sens, c’est ton client qui mourra après lui avoir menti. Il est vrai que la manipulation, tu aimes bien ça. Enfin, surtout écraser les personnes qui se croient puissante alors que pas du tout. Tu es fourbes, bien fourbe petite enfant.

On va croire que je te décris mal vu que je vais parler de tes relations. Pourtant, il y en a bien eu quelques-unes et tu en possèdes encore. Pour commencer, tu n’arrives pas à oublier les souvenirs avec ton frère. C’est encore ce qui te fait vivre. Cette vengeance que tu veux accomplir pour tuer son meurtrier. C’est ton pire ennemi au même niveau que ton père. Tu as envie de les voir souffrir, de les voir mourir de tes mains… C’est cette haine en commun qui t’a fait te rapprocher de Neal. Il est la seule personne te comprenant et te soutenant. Vous êtes un peu comme un frère et une sœur qui recherchent une nouvelle famille. Tout ce que tu veux, c’est qui ne lui arrive rien…

Pour finir ce récit, nous allons passer aux choses que tu aimes et que tu n’aimes pas. Pour te faire passer pour une humaine, tu as dû apprendre à manger de la nourriture normale. Tu détestes ce goût horrible qui passe entre tes canines. Mais tu fais semblant de raffoler de fraise et divers fruits. Pour te changer les idées, tu adores t’isoler dans un coin de la ville qui ne possède aucune lumière et observer les étoiles danser dans le ciel. Cela t’apaise énormément… Cherchant des activités pour te libérer, tu écrits beaucoup, mais tu n’as jamais osé publier une de tes histoires. La confiance en toi, tu ne connais pas. Elle est en dessous de zéro… C’est peut-être pour ça que tu es devenue journaliste. Pour combler cette envie que tu n’arrives pas à accepter.
Ce que tu n’aimes pas, c’est toute cette histoire de politique et de haut placés. Pour toi, tout le monde est au même niveau. Mais tu adores tuer les personnes au pouvoir. Leur viande est infecte, mais le plaisir que plus présent. Le cri de ces victimes est tellement délicieux à tes oreilles ! Ah… ~

Physique

Vous voulez vraiment que je vous décrive le physique de notre demoiselle ? A part sa couleur de cheveux, il est plutôt assez commun… Enfin, si vous êtes vraiment curieux, je vais donc vous le décrire tranquillement.

Du haut de ses un mètres septante, Ayumi possède un poids normalement voir même un peu en dessous de la moyenne ne se nourrissant jamais comme il le fallait. Sa peau était bien clair voir très blanche ne faisant donc pas un contraste avec la couleur blanc-neige de ses cheveux. Ceux-qui était un peu coupé en carré lui arrivant aux épaules. Étant très fin, ce n’est pas rare de voir quelques mèches partirent de tous les côtés ainsi que celle intrigante se trouvant au-dessus de sa caboche ! A croire qu’on était dans un manga et que la méchotte allait faire les expressions de la demoiselle. Pour continuer sur son visage, ses yeux sont d’une couleur gris-cendré, mais souvent plus foncé que son gris clair. Pourquoi ? Simplement que quand la goule ne va pas bien, ses yeux prennent la mauvaise manie de devenir trop noir. Cela sera tout pour sa figure, je ne vais pas vous parler de son nez, ses oreilles ou encore ses lèvres car elles sont tout bonnement normales !

Une dernière chose est assez importante sur le corps de notre petite, c’est la marque se trouvant dans son dos. Ayumi n’eut jamais vraiment l’occasion de voir sa forme au complet n’ayant pas forcément l’habitude de se regarder devant un miroir. Quand l’envie-lui pris de peut-être le savoir, ce fut le jour où son père lui mutila le dos pour ses expériences à voir comment le corps de sa fille réagissait. Comme quoi une envie nous prenant souvent quand on ne le peut plus… D’ailleurs, la marque dans son dos semblait avoir beaucoup de peine à cicatriser tellement elle était grande. De ce fait, la demoiselle ne lésinait pas sur les bandages et évitait de se prendre un mauvais coup dans le dos et ainsi voir sa blessure recommencer à saigner. On y croit, un jour elle sera cicatrisée !

Passons à la façon de s’habiller de la petite Crosszeria. Pour commencer, vous ne verrez jamais Ayumi une robe ou encore une jupe ne supportant pas ces vêtements qu’elle trouve beaucoup trop féminine ainsi que pupute. Les goûts de la petite reste principalement dans le noir ainsi que le blanc touchant quelques fois sur un rouge très discret. Une chemise était sa meilleure amie comme haut ou encore un pull assez long voir même trop. En fait, dès que ses bras pouvaient être cachés, elle était contente ! De temps en temps, l’albinos aime bien porter des gants qu’ils soient noires ou encore blanc. Tout dépend de son humeur et de son travail. Pour bas, vous la retrouvez toujours avec un short arrivant à ses genoux dans la pensée d’avoir une mobilité parfaite n’aimant pas être encombrée par du trop long. S’il fait vraiment trop froid, un pantalon noir et blanc lui sera fourni. Dans une de ses poches, elle cache tout le temps une petite dague.

Dernière précisions importantes. Quand Ayumi part pour ses missions personnelles, elle est vêtue d’une cape noire ainsi qu’un masque à allure de corbeau qui cache ses yeux ainsi que la moitié de son visage. De ce fait, elle peut tuer sans aucun problème et on ne la reconnait pas. Pour le moment, l’adolescente s’en est servie que pour espionner ses futures victimes. Attendant le bon moment pour leur ôter la vie.



Histoire


https://www.youtube.com/watch?v=ZsB54FzKL_s

Notre histoire commence dans la grande ville de Tokyo où des cris d’enfants firent leurs apparitions un soir d’été. Deux enfants naquirent en même temps une petite fille pour ainée, un petit garçon pour le deuxième. Malheureusement, leur mère avait toujours eu une santé fragile et eut des complications lors de l’accouchement. C’est pour cette raison que les enfants naquirent les cheveux totalement blancs et la peau très claire. Mais la mère avait toujours eu ce rêve de fonder une famille et même sous les menaces de son mari, elle n’avait pas voulu avorter.

Nos petits jumeaux eurent des premières années de vient normale bien qu’ils avaient la particularité d’être né du côté des goules. Malheureusement, ce ne fut pas leur amour qui soigna les handicapes de la maman qui finit par perdre la vie après des années de luttes. Evènement qui fit définitivement perdre la tête au père qui priva de liberté nos albinos les laissant seulement aller en cours. Le moyen de pression ? S’ils n’obéissaient pas, c’était sa moitié qui allait prendre cher. Mais ce train-train quotidien ne fut trop ennuyant pour Monsieur papa qui décida de prendre les choses en main. Noctis commença à prendre sa fille à part pour lui enseigner un art particulier : Celui de tuer.

Ce fut à partir de dix ans qu’Ayumi commença à passer ses journées à savoir comment se battre, esquiver des coups, s’en prendre sans dire un mot… Perdre les émotions qui pourraient la stopper  dans ses mouvements. Quelques fois, elle avait le droit d’aller en cours pour apprendre et que ses absences ne paraissent pas suspecte… Son père avait donné l’excuse comme quoi elle avait une santé de plus en plus fragile comme sa mère. Pourquoi ne pas avoir choisi le garçon ? Car étant né deuxième, il était bien moins résistant. Pourquoi donc ? Car Noctis n’y  allait pas de main morte et la torture mentale et physique était, selon lui, le meilleur moyen d’apprendre des choses à sa fille.
Zion, de son côté essaya plusieurs fois de calmer son père et de lui demander d’arrêter. Mais jamais il ne l’écouta. A la place, il se prenait un coup plutôt violent et sa sœur venait se mettre entre eux avant que la situation ne dégénère. La vie était bien trop compliquée pour des enfants aussi jeunes…

Les premières vraies missions dangereuses de la goule commencèrent environ à ses quinze ans. Envoyée sur le terrain, sa première fut contre un monstre plutôt puissant et crut bien y passer… Blessée, elle rentra à la maison couverte de sang et se fit engueuler par son père pour son manque de discrétion. Heureusement, Zion était toujours là pour soigner ses blessures et faire garder espoir à notre adolescente. Ce fut aussi cette année que son père continua dans la malice et coupa les cheveux de sa fille au niveau des épaules. Pourquoi ? Car elle devait s’adapter à n’importe quelle situation. Vous avez compris ? Ce n’était pas rare qu’elle se fasse passer pour un homme pour mieux charmer une femme et après lui trancher la gorge. De même pour une goule qui se trouvait tuer par son Kagune sans qu’elle ne remarque rien. Ayumi se rappellera toujours de ce jour où elle décida toute seule de s’habituer à la nourriture humaine. Elle en vomit toute la nuit…

Ce fut une année plus tard qu’elle commença à ne plus en pouvoir. Ayant dut tuer des enfants en bas âge à cause d’une mission, elle se rebella contre son père lui disant clairement qu’elle ne voulait plus tuer par envie et encore moins pour lui. Sans la laisser finir de parler, Ayumi fut envoyée contre un mur de manière violente. L’assommant presque et ayant de la peine à bouger. Noctis prit cela comme la crise de l’adolescence et alla prendre son frère pour le mettre devant-elle. Voyant l’état de sa sœur, Zion ne bougea pas et se laissa faire. Il avait meilleur tant… ou pas. Pour se venger, le paternel sortit une dague et sans crier gare, il creva un œil à son fils pour montrer à l’adolescente qu’il ne rigolait pas. Ce fut le premier traumatisme de l’albinos qui ne put s’empêcher de s’en vouloir alors que Zion garda le sourire lui disant que ce n’était pas grave…

Cet événement donna d’autres idées au père qui eut envie de développer les pouvoirs de la petite. Ayant entendu parler des Kakujas et du pouvoir qu’une goule pouvait développer en devenant cannibale. De temps en temps, il força donc la jumelle à tuer une autre goule pour en dévorer la chaire. Ayumi ayant bien compris sa magouille, mentit plusieurs fois ne voulant pas développer ce genre de don qui pourrait la détruire mentalement. Ce n’était pas le bon moment pour en avoir un. Mais quand elle pourra le tuer, là, elle n’hésitera pas.

N’en pouvant plus de voir la souffrance de sa moitié, Zion força la jeune femme à l’entrainer de temps en temps pour qu’ils puissent partir en mission ensemble. Bien que plus faible, il restait tout de même une goule. Bien que très retissant au début, la jumelle finit par accepter et entraina son frère bien moins violemment que son père sur elle. Et vous savez quoi ? Se comprenant mieux que personnes, nos jumeaux firent une équipe du tonnerre. Mais ce n’était pas pour autant qu’Ayumi prenait Zion avec elle quand elle jugeait celle-ci bien trop dangereuse pour son niveau.

Ce fut aussi à cette période qu’Ayumi commença à oser montrer ses dessins et  ses écrits à son frère. Depuis petite, elle tenait des cahiers qu’elle cachait par manque de confiance en elle. Sa moitié n’hésita pas à lui dire d’essayer de se faire publier ! Mais elle ne voulait pas qu’un de ses remèdes se fassent écraser…

Mais cette vie changea radicalement aux environs de vingt ans. Les deux jeunes gens furent en mission pour tuer un groupe de goule. Ils y arrivèrent sans aucune difficulté. Jusqu’à que le noir complet vienne soudainement à leur vision. Pourquoi ? Des fléchettes contenant un liquide qui les endormit en quelques secondes. Quand Ayumi ouvrit les yeux, elle se retrouva dans une espèce de cave où pour seule lumière était une lampe pas vraiment puissante. Essayant d’arracher les liens de sa chaise, ce fut impossible… Ses membres étaient encore engourdit par le produit et même son Kagune ne voulait pas lui obéir. Qu’est-ce qui se passait… ? Tournant la tête sur le côté, l’albinos put voir son frère dans le même état qu’elle, mais bien plus réveillé.

Continuant de se débattre pour essayer de briser ses liens, une personne vêtue d’une cape noire entra dans la pièce. Aucun moyen de voir son visage, tout ce qu’Ayumi pouvait retenir, c’était sa petite taille. Le voyant se diriger vers son frère,  ses mouvements devinrent plus violents et ses poignets commencèrent à saigner.

«  On va jouer à un jeu. D’accord ? Je vais m’occuper de ton frère. Si tu arrives à te libérer avant, il aura la vie sauve. Sinon,  elle sera à moi ! Mais ne t’en fais pas. Je te laisserai des indices pour me retrouver. Parce que, la vie est un jeu ! » Rigola la personne.

Etait-ce le karma qui s’abattait sur son sort ? Pourtant, les jumeaux n’eurent jamais envie d’une vie pareille. Juste vivre simplement comme toutes personnes normales.  Commençant à hurler sur l’assassin, Ayumi continua de se débattre quitte à s’arracher les poignets. Mais aucun moyen.. La drogue était trop puissante et les liens ne se brisèrent pas. La jumelle vit sa moitié se faire torturer sous ses yeux et à la fin, le corps en sang de son frère par terre. La détachant, l’assassin s’enfuit rapidement en laissant Zion presque mort. Ayumi le prit dans ses bras en larmes. Des larmes qui n’avaient pas coulé depuis des années et qui disparaitront définitivement.  Le jeune homme posa sa main couverte de sang sur la joue de sa moitié en lui disant de continuer à vivre pour eux deux et surtout, ne plus se laisser faire par leur père. Un sourire sur les lèvres, la vie le quitta définitivement. Ayumi se mit à hurler et hurler encore… Elle resta toute la nuit avec le cadavre de son frère. Son esprit totalement brisé par le seul lien qui la faisait vivre…

L’esprit d’Ayumi fut brisé pendant environ une année. Elle écouta son père comme une marionnette n’ayant plus aucun goût à la vie. Pourquoi devrait-elle en avoir un d’ailleurs, hein ? Mais heureusement, elle rencontra quelqu’un qui lui remit les idées en place. Ce garçon s’appelait Neal et l’ayant observé pendant pas mal d’année, il eut envie de jouer avec. Jusqu’à qu’il apprenne son histoire et fit le lien avec le tueur de ses parents. A ce moment, il prit en charge Ayumi et lui redonna le goût de vivre dans l’espoir de tuer cet enfoiré et honoré la mémoire de son frère. C’est ainsi que Neal lui apprit la manière de voler, manipuler et quelques tours de magie. De l’autre côté, Ayumi lui apprit comment se battre. Un lien assez fort unit les deux goules. Surement un moyen de combler ce manque familial. C’est aussi Neal qui lui trouva son surnom de goule : Black feathers et qui lui donna l’idée de signer ses crimes d’une plume noire.

Ayant appris que Neal faisait partie du Suicide Circus, Ayumi décida de prendre un métier où des informations furent données facilement. Bah oui, un adulte qui ne travaillait pas, ça n’était pas invisible aux yeux de la société. Elle devint journaliste et n’hésitait pas à aller sur le terrain. Des informations sur le tueur de Zion. Elle en aura un jour, c’est sûr. Elle donna cette excuse à son père. Devenir journaliste pour se faire plus d’argent grâce aux informations.  

Ce fut à l’âge de vingt-quatre ans que l’albinos prit enfin sa liberté. Son père avait entendu parler de sa relation avec Neal qui devenait un peu trop proche à son goût. Les espions les avaient surpris à plusieurs reprises dans des situations tendancieuses. Noctis l’ayant révélé à sa fille, il ne se retint pas de lui dire que la vie lui sera bientôt ôtée.  Ayumi réagit au quart de tour et activa son kagune pour attaquer son père avec les techniques qu’il lui avait lui-même apprises. Que cela soit lui ou elle, le sang gicla sur les parois et la demoiselle se décida de fuir pour pouvoir mieux revenir.

C’est ainsi que nous sommes arrivés à aujourd’hui. Ayumi se trouvant dans une ruelle couverte de sang sans avoir la possibilité d’aller chez Neal pour ne pas le mettre en danger… Ah et oui, elle changea bien sûr de nom de famille pour prendre celui de Crosszeria.

Derrière l'écran

Pseudo : Ayumi
Âge : 23ans
Comment tu es venu ici ? : Je me suis dédoublée
Tes impressions ? : Shinya ♥
Code du règlement : Mangé par Clyde~
Une dernière pour la route ? : Pénis

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 22 Juin - 16:08
Rebienvenue o/

Alors j'aurais presque rien à redire sur ta fiche, y'a qu'un point qui me chagrine à vrai dire. En fait je suis pas très pour les interactions entre deux persos joués par une même personne, alors le fait qu'Ayumi et Neal soient proches et puissent se rencontrer c'est pas un truc que j'approuve totalement et que je demanderais de changer :'D

Après cette modification je pourrais te valider o/
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 22 Juin - 16:16
Merci !

Si ça peut te rassurer, c'est surtout une sécurité au cas où Neal deviendrait un prédéfini en faite.
A part en citation, il n'y aura pas mes deux perso dans le même RP ! \o Je tiens quand même beaucoup à leur relation ><'.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 22 Juin - 16:23
Okay, j'y vois pas d'inconvénients alors o/

Je te valide, n'oublie pas de recenser ton avatar, ton DC, toussa toussa °^°
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 22 Juin - 16:25
Fiou. Merci beaucoup ! J'ai eu peur l'espace d'un instant.
Je fais tout ça Monsieur le grand chef. \o

Thanks !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Twinkle twinkle little star - pv Anna
» Twinkle twinkle little star ✧ Kim Brothers
» Twinkle twinkle, little star, do you know how loved you are?
» Médérick Crow ~ Black Crow
» The Crow, Le corbeau et la mythologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Avant-propos :: ► Papiers s'il-vous-plait :: Goules-
Sauter vers: