Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

[Sendai] Lorsque deux mondes s'affrontent (pv Arima)

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 10 Juin - 19:11
Sendai
Lorsque deux monde s'affrontent
ft. Arima Kishou
Ʃkaemp はは ™

Dire que je pensais passé une journée tranquille, il a fallu un seul appel pour l’assombrir. C’était Cahin, sur le moment j’ai été surpris vu qu’il devait avoir arrêté les activités illégales, enfin il me remet à ma place en quelque seconde. Il a besoin d’un quatrième gars pour un contrat d’escorte de goules, avant de répondre je lui ai demandé avec qui on serrai. Il rigole un moment avant de me répondre que nous allions être épaulé par Jack et Hox, je marque un certain avant de répondre, si il y a Hox et Jack cela veut dire que tout va finir en bain de sang vu que les deux sont des goules très dangereuse, bon ils le sont surtout pour nos ennemis, mais on a de forte chance d’avoir le CCG sur le dos. Je lui dis que j’accepte en lui demandant où je devais le rejoindre, Sendai, je ne connais pas trop cette ville, pas grave, avec beaucoup de chance je pourrais enfin voir les kagunes d’Hox et de Jack.

J’arrive dans la capitale de la préfecture de Miyagi, je rejoins rapidement le point de rendez-vous, j’ai mon sac qui contient mes pistolets et mon masque. J’entre dans l’entrepôt du départ de l’escorte, il est vide, je m’avance dedans, il y a les fourgons qui ont permis de faire venir les goules, il y a un peu plus loin les camions, au vus des bâches tendues, ils transportent des bateaux.  Vu leurs tailles on doit escorter une dizaine de goules. J’entends des pas et le contact froid du métal vient se poser sur ma nuque.

-Tiens, tiens, au menu de ce soir de la grenouille aux plombs.

Je souris bêtement avant de me retourner pour voir Hox.

-Tiens, tiens, un abruti de buveur de thé qui a toujours une sale gueule.

Un silence s’abat ans l’entrepôt, il est brisé par nos rires, Hox ma tapote l’épaule.

-Alors comment tu vas depuis que t’es ici ?

Je regarde les alentours et je vois Cahi accompagné de Jack arriver, mais un détail me chiffonne.

-Bien, par contre depuis quand tu parles jap ?

Cette fois c’est Cahi que s’approche de moi.

-Depuis que le Japon est devenu un nouveau terrain de casse. Content de te voir nabot.

Je donne un coup dans l’épaule de Cahi.

-Hey, je ne suis pas un nabot…poutre de bamako.

Je reçois un coup de la part de l’ancien, l’ambiance est légère, comme toujours, ça m’avait manqué. On finit rapidement nos retrouvailles, comme à son habitude Jack n’a rien dit. Je les suis en regardant l’entrepôt. Je suis rapidement briefé, on va devoir escorter les véhicules jusqu’à une baie, les yakuzas locaux nous épaule. 

Cahi veut prendre aucun risque, du coup protections semi lourde pour tout le monde, de même pour l’armement. Au moins si on tombe sur un os on aura de quoi le déloger. On part dans 20 minutes, à la fin du briefing on part tous s’équiper, gilet part balle sur le torse avec l’extensions pour la gorge et la nuque, MP5, Ak 47 modifié et mes colts pour moi. Hox c’est bien plus simple, Fusil AA-12 chargeur tambour avec le même gilet que moi et il a toujours son Desert Eagle doré. Cahi c’est encore pire, lui est la discrétion ça fait 20, il prend son fusil M60 ainsi que son fusil à pompe SPAS 12 et il a toujours son revolver, la seule arme qui fait pensé qu’il ne compense rien du tout. Quant à Jack…bah il fait son Jack, même gilet que tout le monde sauf que lui il s’équipe d’un UZI bleu, d’un fusil M4 et de sa fidèle batte de baseball. 

Tout le monde rentre dans les fourgons, comme d’habitude on a le nôtre. Le déplacement est très agité vus qu’il y a beaucoup de véhicule, en chemin on rentre en contact avec notre opérateur, j’apprends par la même occasion que notre itinéraire est couvert de caméra plus des caméras installées sur le lieu d’extraction, en parlant de ce dernier on l’attend, la majorité des yakuzas sécurisent le périmètre, l’autre partie commence à mettre les bateaux à l’eau, le processus nous prend une bonne heure, on commence à faire monter les goules dedans, elles devront rejoindre un navire plus grands pour les faire aller en Amérique. Je ne cherche pas vraiment à savoir pourquoi. Le temps passe, maintenant je suis sûr qu’on a graissé la police locale pour être en paix, le contrat doit vraiment être gros pour mettre autant de moyen. 

On se rapproche de minuit et ce n’est que maintenant que l’on va s’amuser, les bateaux sont quasiment prêts à partir, mais notre opérateur nous informe que le CCG vient chercher les ennuis, habituellement on ne tue pas les inspecteurs sauf en cas extrême, mais pour le coup, je n’ai pas à me plaindre, j’espère juste ne pas tomber sur Pakkun. Je mets mon masque et je suis les autres. Nous sommes au pied d’une baie qui est relié à la mer, il y a un bâtiment entre la route et l’eau, l’endroit où l’hélico devra se placer pour nous chercher est pile au milieu des deux.  On se place de manière défensive, des mines ont été placées autour de de la baie. Les colombes arrivent dans le bâtiment, elles sont armées, mais l’une d’entre elle me titille, elle a les cheveux blancs. Cela ne présage rien de bon. On commence à ouvrir le feu, les corps de certaines colombes s’écroulent sur le sol. On va enfin voir lequel des mondes entre celui du CCG et celui de la pègre est le plus violent.

Equipe Vik'

Hox:
 
Cahi:
 
Jack:
 

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 10 Juin - 20:59
LORSQUE DEUX MONDES S'AFFRONTENT × ft. Viktor
« Ce ne sont que des amateurs du crime, tu verras, ça va passer. Pas besoin d'un géant comme toi.... »



...Siège du CCG


Arima prenait un thé sucré comme son habitude et se reposait sur son canapé. Comme à son habitude, il lisait un livre et pour la première fois depuis des semaines, ce n'est pas de Sen Takatsuki.


Après avoir résolu de nombreuses affaires concernant Aogiri et chasser quelques montées en puissance dans les endroits les plus sombre de Tokyo, Kishou n'avait en réalité, plus grande chose à faire. Pourquoi un inspecteur comme lui irait chasser des goules de rang A qui mettent encore en difficulté quelques nouveaux inspecteurs.


Il devait recevoir une lettre dans l'après midi qui lui indiquerait, si tout est dans l'ordre, sa prochaine mission. On pouvait dire qu'il n'avait pas du tout hâte de quitter sa séance de lecture. Il devait encore combler la perte d'un membre de l'Escouade 0, en ne sachant pas qui choisir et remplir quelques dossiers. Une journée normale d'un Inspecteur de Classe Spéciale.


L'après arriva donc et la lettre était bien parvenu à lui. Il ouvrit la lettre avec le peu d'enthousiasme et la lit attentivement. On lui avait attribué une mission, pas très loin de Tokyo, dans le plus grand port à l'Est sur les côtes. Le CCG enquêtait déjà sur une bande "criminelle" organisée. On dirait qu'elle occupait le port depuis un très bon moment et puis, la Police et le CCG n'avaient pas pu mettre la main dessus.


En tout cas, le CCG avait consacré ses meilleurs inspecteurs dans l'affaire Aogiri et les plus incompétents étaient réellement incompétent. Il n'y avait pas à redire.


Dans les quarts d'heures qui s'en suivaient, plusieurs collègues proches d'Arima l'avaient suggéré de renoncer à la mission. Arima avait évidemment le choix mais s'il était désigné, c'était parce que le CCG hésitait encore à donner un rang aux goules présentes. On dirait bien que leur puissance était incontestable mais éliminer des inspecteurs de troisième et deuxième classe n'avait rien d'exceptionnel à part de prouver que l'on était pas une goule de rang C ou B.


« -Ce ne sont que des amateurs du crime, tu verras, ça va passer. Pas besoin d'un géant comme toi....
-Allons, allons Arima... vient plutôt m'aider sur l'affaire d'une goule S...
-Tient Arima, tu n'es pas censé de t'occuper un peu d'Hirako ? Il commence à ne plus respecter tes enseignements haha ! *rire*»

Mais bon, quelle importance... d'ailleurs, ira-t-il seul ou avec l'Escouade 0 ? Il hésitait encore, mais son choix était évident. De toute façon, il jugeait qu'aucune autre organisation ou bande de crime organisée de Goule ne pourrait être plus puissante qu'Aogiri. Le fléau Aogiri n'étant pas encore éradiqué malgré la participation d'Arima.

C'était au moins précis, il voulait rester tranquille pour le moment. Ou prendre les nouvelles de V, on n'en savait rien. Mais encore une fois, est ce que la mission qui lui était attribué relevait de son niveau ? Bref, il comptait en finir rapidement avant de retourner dans le 24e, peut être, s'amuser un peu avant de vieillir encore et encore....


En tout cas, comme d'habitude, il resta plongé dans son Roman jusqu'à 1 heure du matin....



.... A SUIVRE


« Non... Cela n'est pas possible... Que fais-tu ici ? Non, non.... pas toi.... je ne veux pas mourir ! NOOONNN !!!! »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 11 Juin - 16:40
Sendai
Lorsque deux mondes s'affrontent
ft. Arima Kishou

Les colombes étaient faibles, on les a éliminés sans difficulté, à croire qu’ils ne nous prennent pas pour une menace sérieuse, tant mieux. On serra tranquille. Je vais voir comment avancent les bateaux. Dam, ils ont pas mal de problèmes techniques, il va leur falloir plusieurs heures pour fixer le tout. Les goules qui sont là ont l’air affamé, je m’approche du groupe et leur demande s’ils ont faim ce qu’ils m’acquièrent tous, ils n’ont rien de particulier, mais je suis tout de même curieux de savoir pourquoi ils fuient, ils n’ont pas l’air d’en avoir besoin, je passe une bonne heure à discuter avec eux, si j’ai bien compris, ils veulent rejoindre le Mexique vu que des personnes leur ont proposé un travail bien payé et pour cela, ils veulent quitter le pays sans attirer l’attention vu qu’ils sont fichés. Avant que je ne rejoigne les autres, ils m’apprennent aussi que le CCG surveille cette zone vue qu’il y a eu de fortes activités goules dans ce bâtiment, cela explique ceux qui sont arrivés, ça présage rien de bon. Je retourne en soupirant dans le bâtiment où Cahi amasse les corps, il me regarde et me fait signe d’enlever le masque, ce que je fais dans la seconde qui suit.


-On a plutôt étaient tranquille pour le moment.


Je l’aide à les empiler en regardant les différentes quinques des inspecteurs, je me demande comment ça fonctionne.


-On est temporairement tranquille, leur présence est due à une forte activité de goule dans le secteur, de plus nos amis quittent le pays pour travailler ailleurs, pour couronner le tout, ils sont fichés. Je te le dis, encore heureux que ce soit leur 
futur employeur qui nous paye, rassure-moi, c’est bien eux qui payent ?


Il se stoppe un moment avant de me regarder.


-Tu crois vraiment qu’on mettrait autant de moyen si les sous ne tomberais pas ?


Je le regarde en retour avec un sourire en coin.


-Encore heureux.


On finit d’empiler les corps et je pars chercher les bidons d’essence pour les navires. Je sors du bâtiment pour rejoindre les fourgons, je vois les yakuzas qui commencent à s’impatienter, normalement dans une heure, on a fini et on rentre tous chez nous. Je vois qu’un jerrican est percé, on a perdu la moitié du contenu. Je sens que c’est que le début des emmerdes. J’apporte les bidons d’essence et je commence à remplir les réservoirs. Les mécanos, une magnifique nouvelle, ils ont besoin de plus de temps.


Hox m’appelle pour que je les rejoigne, ce que je fais rapidement et sans poser de question. Lorsque je rentre, je vois le tas de corps empilé, mais ce qui m’interpelle, c’est qu’il y a des voix inconnues qui discutent, je m’approche de leur position, j’arme mon fusil et j’arrive au niveau d’une salle, certainement des vestiaires, j’avance doucement en ralentissant mes pas pour plus de discrétion. Je passe une ligne de casier et je tombe sur quatre colombes dont une qui est gravement blessée, je leur fais comprendre que je les vois en tapotant le bout de mon arme sur un casier. 


Les inspecteurs sont surpris et ils ne savent pas vraiment quoi faire, je suis armé et j’ai une bonne ligne de tir, eux, ils sont fatigués et blessés, même s’ils utilisent leur quinques, je n’aurais aucun problème à les éliminer. Ils sont à ma merci…ils chanceux que ce soit moi et pas un autre. Je mets la sécurité sur mon fusil et je m’approche du plus blessé, il a pris des balles dans les jambes, il survivra si j’arrête le saignement. Je fouille dans mes équipements pour voir si je n’ai pas de quoi faire un rapide bandage, mais rien, je leur fais signe de ne pas bouger. Je quitte la pièce en les voyants surpris, rien d’étonnant. Je n’ai pas à chercher bien loin vu qu’Hox m’intercepte à la sortie des vestiaires en plaquant un kit de premier secours contre mon torse.


-Elle t’a vraiment changé, le Frogi que j’ai connu les aurait tués sans réfléchir.


Je le regarde avec un regard de défi, comment il sait pour Aono ?


-Je ne vois pas de qui tu parles.


Il appuie son coude sur ma tête et ricane.


-Ne me prends pas pour un idiot. On est au courant pour ta goule.


Je baisse la tête s’ils savent, alors le CCG doit l’être aussi. J’ose espérer qu’ils ne viennent pas sonner chez elle et qu’ils me la prennent, je ne m’en remettrais pas.


-Ne le prends pas mal, on s’inquiète pour toi, surtout avec ton frère qui est inspecteur.


Il vient de me plomber, il n'était pas obligé de me le rappeler, je ne sais pas moi, le jour où j’ai volé en me prenant une chevrotine à bout portant ou encore le jour où j’étais déguisé en hot-dog pour tuer un membre de la triade. Sérieusement, il a un de ses panels de choix, mais non, il utilise ce qui me tue directement. Mon enfoiré de frère.

Je retourne dans les vestiaires pour soigner les colombes, je fus reçu avec un coup de planche dans le masque, je tiens le masque comme si je tenais mon visage, je vois à travers les trous du masque que mon agresseur a lâché sa planche, je leur fais comprendre que je vais bien. Je commence à mettre des bandages sur celui qui était blessé. Après que je me sois assuré qu’ils vont bien, je leur explique comment partir d’ici et j’insiste sur le fait qu’il valait mieux de nous laisser agir en toute tranquillité. Après les avoir vu partir, je ressors des vestiaires pour rejoindre les autres, ils m’apprennent que l’un des deux bateaux est réparé, l’hélico ne pourra pas s’approcher de la zone sans prendre de risque, du coup, on se rabat sur la voie maritime. Cahi et Jack font monter les goules dedans, puis ils partent. Les mécanos se concentrent sur le dernier, Hox me donne un coup dans l’épaule.


-Hey Frogi, tu vas bien ?


-Comme un zombie.


On retourne dans la bâtisse, on attend plusieurs heures la réparation du dernier bateau. Il est 2h du matin et le moment de calme est brisé par un yakuza qui arrive pour nous prévenir que des colombes arrivent et ce qui m’inquiète le plus c’est que le fameux Arima est parmi eux. Je regarde Hox en espérant qu’on est suffisamment fort pour tenir le temps qu’il faut. On se positionne en défensive, je suis surélevé par rapport aux autres pour profiter de mon fusil au maximum. On attend plus que t’arrives, la balle est entre tes mains…Arima.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 13 Juin - 14:43
LORSQUE DEUX MONDES S'AFFRONTENT × ft. Viktor
Ce n'était qu'une question de temps. Il était là, il pensait, il méditait. La solitude l'imprégnait, son esprit interne s'agitait, il ressentait un immense champ de force...

Il quitta son bureau à 1h30 du matin pour rejoindre le convoi qui le conduira jusqu'au port de Choshi. Selon les informations qui lui étaient à disposition, les activités du groupe en question se déroulaient souvent à Choshi mais ça peut varier sur toute la côté jusqu'au sud, à Katsuura.

Le Groupe en question était un sorte de pont, un réseau de goule qui relie les Etats Unis et le Japon. Ce n'est pas tout, le Groupe en question en profitait pour apporter des armes. Le danger était bien présent et l'IXA ne pourra pas protéger Arima des balles de mitrailleuses si c'est sa tête qui est visée.

Arima partait donc avec un convoi, il fut accompagné par un Inspecteur de première classe puis seconde classe et une troupe de 20 soldats du CCG. Cependant, Arima possédait la Narukami, une attaque éclaire et efficace de la Narukami est capable de tuer plusieurs goules en même ou alors une dizaine d'humains.

Le Convoi était censé d'arriver avant qu'un bateau ne quitte le port, mais la route fut plus longue que prévue. Le plan du CCG était simple, détruire tout ce qui traînait sur place. Plusieurs inspecteurs sur place furent tués, les survivants tentaient d'informer les renforts (dont Arima) la situation avec le plus de précision possible.

Le convoi d'Arima arriva au port mais celui ne descendit pas du convoi, il réfléchissait. D'une seconde une autre, les soldats descendaient en masse et rejoignirent les inspecteurs sur place. Quelques secondes plus tard, les troupes du CCG recevaient une rafale de mitrailleuse. Après une séance de tir intense, l'Inspecteur de première classe qui accompagnait Arima, activait un Arata. Ce quinque blindé le protégea, son corps et sa tête. Il ne lui restait plus qu'un gros quinque blindé qui ressemblait au Kura d'Amon Kotaro.

Evidemment, ça changeait la donne, les troupes du CCG avançait mais subissait de belles pertes. Mes les tirs cessaient du camp ennemis et on attendait plus que les goules qui déployaient leurs Kagunes. Bref, ce ne fut pas une mission facile.

Mais, que faisais Arima ? Pourquoi n'était-il pas intervenu ?

Le massacre continua, les camps souffraient de pertes...




HRP:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Glace Cendrée, le coeur déchiré par deux mondes
» Les marques bleues : deux mondes différents
» Quand deux mondes s'entrechoquent !
» Deux mondes convergent
» Le passé, le présent...deux mondes différents [Vicki Vale] {TERMINE}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: