Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Alone in the dark...[Pv Kaneki]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 22 Fév - 17:24
head
Alone in the dark


Un carnage.

Plus il regardait ses restes, plus il trouvait cela dégoutant. Non pas que la viande le rebutait, loin de là, mais le fait de laisser ainsi une piste de cadavres derrière chacun de ses passages, ne lui plaisait guère. C'était comme tressé un fil vermeil liant son petit doigt à un échafaud, et l'idée de mourir pour quelque chose d'aussi bête qu'un steak, ne l'enchantait pas.

Il essuya d'un revers de manche le sang coulant sur son menton, avant de se pencher et d'agripper le corps de sa victime par les extrémités. L'odeur de fer venant du liquide rouge coulant dans la ruelle sombre le fit saliver et son ventre remplit, le remercia d'un grognement insatisfait. Se courbant, plongeant son regard dans celui du mort, il essaya de comprendre la différence entre les deux yeux blancs qui l'observaient, et ceux noirs des goules.

Sans succès.

Un soupir franchit ses lèvres, et d'un mouvement, il souleva le macchabée avant de le jeter dans une benne à ordures. Il referma le couvercle de la poubelle, et épousseta ses vêtements poussiéreux. Il retient un afflux de salive à l'odeur proche d'un autre fêtard, et tranquillement, mains dans les poches, continua sa route vers ce parfum de nourriture.

Le nez en l'air, le dos courbé, il écoutait les canalisations faire déguerpir le trop-plein d'eau de pluie de la nuit dernière. Les gouttières laissaient entendre des bruits de pas venant probablement de petits animaux, et les os mouillés de Zero à travers son manteau abîmé par les trop longues errances, semblaient grincer à chaque pas. Près d'une lucarne, un chat miaula longuement, et il titilla la couture de son masque dans la poche de son imper.

Ses yeux fatigués trainèrent longuement sur le bout de la ruelle, et un bâillement discret sorti du fond de sa gorge.

Il ne savait ni ou aller, ni par ou passer pour sortir de ce district. Et à vrai dire, il s'en fichait. Il n'avait pas grand-chose à faire à part se consacrer aux quatre volontés de son estomac. Il était seul, les goules le chassaient, les humains le chassaient, et même les rats le fuyaient et profitaient de ses proies. Il avait de quoi se poser de nombreuses questions, sur le sens de son existence. Ce qu'il accomplissait juste en regardant le monde autour de lui.

Au fond, il regrettait que ces rencontres se finissent presque toujours de la même manière. Personne ne lui parlait, personne ne l'approchait. Tout était une menace. Tuer ou être tué. Il aurait voulu pouvoir souffler, ne serait-ce qu'un instant.

Un papillon passa prés de son oreille et il se mordit la lèvre inférieure. Même les insectes avaient plus à faire que lui. Peut-être que s'il avait eu une vie aussi éphémère qu'une de ces merveilles de la nature, alors il aurait pu ne pas penser à son ennui.

Impossible à tuer d'ailleurs, cet ennui. Il ne pouvait pas dormir malgré son sommeil irrégulier, et de toute façon, n'avait aucun endroit où se laisser aller. Les quadrillages des ailes du lépidoptère disparurent dans le bec d'un oiseau, et il se demanda si ce qu'il voyait était bien réel. Il pencha la tête, et ses cervicales craquèrent à l'unisson.

Il fut pris d'un léger vertige, et s'appuya un instant contre un mur trempé. Respirant à pleins poumons l'air lourd et humide. Il releva la tête. Une seconde fragrance le prenait au nez. Celui d'un autre d'être vivant, non loin. Il bougea lentement, enfilant son masque d'une traite, scrutant la pénombre avant de s'arrêter définitivement. Se mordillant la main, il décida d'attendre de voir qui se pointerait, pas très rassuré.



Fiche par Narja pour Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Mar 24 Fév - 21:19

Alone in the dark




Marcher ainsi le soir dans des rues plus ou moins bondées ne lui plaisait guère. Pourquoi? Parce que la faim commençait à le tenailler sérieusement depuis quelques jours. Et être mêlé à autant d'humains et de goules dans la rue n'arrangeait pas la chose pour le borgne. Toutes ces odeurs différentes l'assaillaient et lui donnaient l'eau à la bouche. Chose qui par ailleurs le répugnait en même temps. Regarder son voisin et avoir une soudaine envie de le bouffer... Non mais quelle horreur quoi. Et quand bien même Kaneki s'adonnait au cannibalisme envers ses congénères goules, il y avait un but derrière ça, contrairement au fait de manger de la chair humaine. Celle des goules le rendait plus fort. Toujours plus fort... Et seul dieu sait si ces actes de cannibalisme répétés allaient le tuer à petit feu.

Pour le moment, la demi-goule se devait de s'isoler après avoir remarqué qu'il suivait des yeux un enfant comme s'il allait bientôt en faire son repas, avant que sa mère ne l'éloigne prestement de lui, ayant probablement remarqué son air louche à l'instant. L'albinos soupira et furtivement se rendit dans les ruelles malfamées du quartier. Il savait que des goules traînaient non loin des bars louches cachés dans l'ombre en attente d'une victime humaine complètement ivre. Et avec un peu de chance il pourrait se trouver une victime ce soir pour calmer sa faim. De toute façon il avait toujours son masque sur lui au cas où.

Arpentant les ruelles, Kaneki cherchait une cible facile, hors de question de se fatiguer à courir après quelqu'un de coriace. De toute façon avec les rebuts qui venaient ici la chair aurait un goût bien fade, bien que suffisante à couper sa faim pour un petit moment donc il n'allait pas s'en plaindre.

Après un petit moment à errer, passant de temps en temps devant des établissements louches, une odeur particulière mais pas inconnue attira l'attention du borgne. Une odeur de sang... Et de mort. Visiblement non loin d'ici une goule avait fait son carnage. Et sans s'en rendre compte, Kaneki se dirigea là où provenait cette odeur, finissant par arriver devant une benne à ordures. Visiblement, quelqu'un cherchait à cacher ses restes, comme s'il imaginait que quelqu'un allait le suivre... A moins qu'il avait honte de ce qu'il faisait? En se concentrant un peu, l'albinos put suivre la trace de la goule qui s'était nourrie ici. Il ne savait pas trop s'il faisait ça par simple curiosité ou par faim, toujours est-il qu'entre temps il revêtit son masque, il ne savait pas à quoi il aurait affaire.

Et il fallait croire que la goule qui intéressait le blanc avait eu la même présence d'esprit en plus de l'avoir entendu venir. En effet en apercevant le type au détour d'une rue sombre, Kaneki put se rendre compte que lui aussi était masqué. En revanche il ne l'avait jamais vu dans le coin et il ressentait une certaine appréhension dans son attitude. Et puis malgré l'odeur de mort et de sang qui planait autour de lui, il put en remarquer une autre, particulière et entêtante et... Ca lui donnait encore plus faim qu'avant étrangement, d'autant plus qu'il ne pouvait pas identifier cette odeur convenablement. Malgré tout, le borgne s'efforça de conserver son calme et approcha sans aucune animosité de l'autre individu.

"Pas très discrète ta cachette à cadavres, on peut te suivre facilement à la trace."



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 26 Fév - 1:02
head
Alone in the dark


C'était un abord sans mauvaise intention ? Il semblerait.

Pas très rassurant tout ça. Carrément flippant même, mais pas assez encore pour intimider le blond sans domicile. Des goules il en avait vu d’autres. Même si celle-ci, l’intriguait. Des cheveux blancs et un seul œil visible, ce n’était pas très commun pour une goule. Mais ce n’était pas ça qui fit lever un sourcil à Zero. Il y avait quelque chose, dans les odeurs, dans l’air, qui lui affirmait que l’albinos ne serait pas un repas potentiel en cas de situation dangereuse.

Et c’était devenu si rare qu’il en resta muet un instant.

Puis face à l’attitude pacifique de l’inconnu, il se détendit quelque peu, relâchant la pression sur ses genoux. Ceux-ci craquent quand il se redressa, et il grimaça légèrement. Le masque de l’autre, le fascinait. Il lui rappelait ce sourire qu’arborent certaines goules juste au moment, cet instant si court, ou elles mordent. Il se demanda à quoi il devait ressembler, lui, encore excité de son dernier repas, son unique kakugan caché dans l’obscurité, au côté de son œil humain.

La lumière des lampadaires proche, le plongeait dans ce sentiment, celui qui prend aux tripes dans une situation bancale de film d’horreur. Il croisa doucement les bras et se décida à répondre.

« Je n’ai jamais été doué dans le camouflage des corps. Je ne suis jamais au même endroit de toute façon. Mais bon, plus les gens me suivent, plus je mange alors… »

Sa voix était râpeuse et sèche, il toussota et sa mâchoire émit un bruit de craquement. Cela faisait un bon moment qu’il n’avait pas pu tenir une phrase ou deux avec quelqu’un, quiconque soit-il. Il restait dans l’ombre, cachant son visage.

Il marqua un temps d’arrêt, non pas pour appuyer ses propos, mais clairement pour rêvasser et il suivit du regard un papillon de nuit tourbillonnant autour d’une cigarette à peine éteinte au sol, émanant une faible braise. Puis son regard se fixa de nouveau sur le borgne. Il ne savait guère comment gérer la situation qui se présentait, mais appréciait de parler avec quelqu’un. Même si ce quelqu’un était peut-être lui aussi à la recherche d’un repas…

Son ventre grogna, et il regretta avoir pris l’habitude de toujours manger tous ceux qu’il pouvait, ne souffrant ainsi que peu de la faim, mais y étant sensible. Il zieuta la rue menant à l’être humain qu’il avait plus ou moins pris en chasse et haussa les épaules. Aucune importance. Il mangerait une goule plus tard. Du moins si cette personne en face de lui, était aussi amicale qu’elle se présentait.
Il zieuta le garçon aux cheveux blanc, l’air un peu endormis.

« Je veillerait à faire plus attention, la prochaine fois. Mais je te retourne le compliment. Je t’ai sentis venir.»

Doucement il décroisa les bras, interrogatif, et les plaça dans son dos. Sans animosité aucune, observant le blanc. Intérieurement, ravi d’avoir enfin un peu de compagnie, extérieurement détendu mais les ongles plantés comme des griffes dans la chaire de son dos, nerveux, prêt à toute éventualité.

« Qui est tu ? Tu es en chasse ? Je ne suis pas ta cible, j’espère…»

Hors de question de rester dans le secteur, avec ce type dans le coin. Du moins, pas pour l'instant. Son regard se fit plus dur, et il releva la tête vers la lumière. Son estomac grogna une nouvelle fois. Il n’en tient pas grande importance, concentré sur le nouvel arrivant, et ses intentions pacifique. Quelle goule pourrait avoir des intentions pacifiques dans un monde pareil…



Fiche par Narja pour Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Jeu 26 Fév - 21:44

Alone in the dark




Bizarrement, Kaneki sentait une certaine non-assurance de la part de la goule qui lui faisait face. Il avait même l'impression que d'une certaine façon ça le choquait de se voir adresser la parole ainsi. Un asocial qui ne vivait que pour chasser? Il n'en savait que trop rien pour le moment, mais il avait déjà croisé ce genre de goules. Peu de morale, juste de vrais monstres. Impression qu'il n'avait pas avec ce type blond comme les blés pour l'instant. Le borgne le fixait intensément. Il pourrait peut-être tirer quelque chose d'intéressant de cette rencontre, bien que tiraillé entre une simple curiosité à l'égard d'une jeune homme et la faim qui le tiraillait, lui soufflait de l'attaquer. Seulement, sans savoir de quoi cette goule était capable, il n'oserait jamais faire ça. Aussi se contenta-t-il de rester à moitié dans la faible lumière des lampadaires, sans bouger d'un poil pour le moment.

Le borgne put également remarquer que cette goule crevait de faim à en juger par les gargouillis sonores qui entrecoupaient les silences entre ses paroles. Ainsi que cette manie de faire craquer presque chaque os de son corps. A force d'entendre ces craquements sonores, le tic de l'albinos de faire craquer ses doigts lui revint machinalement, commençant par son index.

"Je ne cherchais pas vraiment à me cacher à vrai dire."

Il fit ensuite un pas en avant vers le rêveur. Car oui, en l'observant bien, Kaneki avait pu remarquer que ce type était un grand rêveur. En même temps qui suivait la ronde des papillons de nuit qui passaient non loin au point d'en détourner complètement son attention? Ca le fit rire légèrement derrière son masque. Au fond ça lui plaisait de croiser la route de quelqu'un d'aussi rêveur. Mais en même temps, le borgne se doutait que ça pouvait être dangereux. Les lunatiques étaient imprévisibles.

Plus il s'approchait et plus il distinguait les yeux de son interlocuteur. Et il fut choqué de découvrir que lui aussi ne possédait qu'un seul kakugan, croyant au début qu'il avait mal vu. On lui avait dit que les demi-goules étaient rares, ce depuis qu'il avait reçu les organes de Lize et jamais il n'aurait pensé en croiser une autre un jour. Et en même temps il comprenait mieux pourquoi l'odeur du jeune homme le mettait en appétit, c'était un mélange de l'odeur humaine et celle des goules.

"On m'appelle bien souvent Eyepatch ou le Centipède. Tu ne sauras pas mon vrai nom. Et oui je chassais jusqu'à maintenant, avant de tomber sur toi."

Il se rapprocha encore un peu du jeune homme, juste assez pour pouvoir humer son odeur a plein nez. Effectivement c'était bien une odeur hybride, tellement entêtante pour la demi-goule affamé qu'il faisait de sacrés efforts pour ne pas se jeter sur lui à l'instant. Il tenait à converser un peu avec ce type, qui était similaire quant à sa nature mi-humaine mi-goule. Relevant la tête vers lui, il le fixa de son unique kakugan.

"Une demi-goule hein... A moi de te le demander: qui es-tu?""



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 8 Mar - 23:07
head
Alone in the dark


Zéro haussa un sourcil, mais ne bougea pas quand l’autre s’approcha. Bien évidemment, il ne s’attendait pas à une réponse claire sur son identité. Le monde des goules, avait le mérite d’être un des plus discrets qui soit, quand on n’était pas un aimant à emmerdes. Ce qu’il était. A son plus grand malheur.

Cette pensée le fit soupirer.

Reprenant contenance, il laissa l’albinos découvrir son unique œil rouge. Il n’avait jamais essayé de le cacher, inconscient de l’effet que cela pouvait produire, ou de la rareté de cette véritable tache de naissance. Oui, il était une demi-goule, et il acceptait cette condamnation. Il ne fallait pas se leurrer. Sa vie, n’était pas un cadeau. Plutôt une peine pour un mort en sursis.

A la question d’Eyepatch, il resta un instant à le fixer, puis il recula, sortant ses bras de l’arrière de son dos. Moins tendu, plus à l’aise. Toujours aussi méfiant. Prenant une certaine distance de sécurité, il essaya de songer à ses propres surnoms. Un seul lui vient en mémoire.

« Spine. On m’appelle Spine. Ou Backbone. Enfin, tous les noms liés à l’arrête dorsale, je crois que ça tombe sur moi. Bref, j’suis un zéro comme un autre, qui essaye de vivre comme il peut.»

Pas un sourire, pas autre chose que ses pupilles tournant doucement pour aller observer le ciel noir, tandis que son cou se tordait, et que sa tête se penchait sur le côté. L’odeur du sang flottait dans l’air, et la faim qui secouait son organisme, il pouvait la sentir vibrer chez l’autre. Trop proche, trop de pas en avant.

Aucune goule ne voudrait ainsi se rapprocher de quelqu’un. Sauf si c’est un ami, ou une proie. Et à ce que savait Zéro, lui et le Centipede, n’avait pas ce genre de relation instantané. Et puis, il avait dit qu’il était en chasse…non ? Finalement, ses cervicales craquèrent et marquèrent ses paroles.

« Ne t’approche pas trop près, s’il te plait. Je n’aimerais pas finir avec un kagune à travers le ventre, par mégarde. »

Ca ne le tuerait pas, mais ce n’était jamais agréable. Il n’avait pas l’intention de renouveler ce genre d’expérience, qu’il avait déjà vécu. Les altercations entre chasseurs, ne sont pas rares dans les rues. Mais aucune, jamais, ne se termine positivement. Autant pour la tête, que pour le corps.
Sa phrase ne possédait aucun double sens.

Son attention se focalisa de nouveau sur l’arrivant. Il l’observa. Longtemps. Très longtemps. Dans sa tête, cela aurait pu être des heures.

Quand il reprit ses esprits, après quelques secondes en réalité, un filet de bave coulait le long de sa bouche, et il s’empressa de le nettoyer d’un revers de la main. Il se racla la gorge et un vertige le prit, il commença à basculer en avant, puis d’un coup de rein, se remit droit.

Il gémissait, et finit par secouer la tête en s’excusant d’une voix plate.

Il fallait qu’il mange, qu’il occupe son cerveau à autre chose que dormir. Une main sur sa tempe, il reprit la parole, ayant du mal à replanter son esprit dans la réalité. Quelque part, sa tête imaginait un cauchemar. Un endroit où tout était noir.

D’une claque mentale, il chassa ses pulsions.

« Que veux-tu ? Qu’attends-tu d’un humble hère comme moi ? Assez de viande pour remplir ton estomac ? Un gout rare ? Une connerie du genre ?»

Sa voix s’était fait plus sèche, mais les souvenirs de goules étranges, lui ayant sortie tout un tas de rumeurs sur sa nature de demi-être, lui revenait en mémoire. Et ça ne lui plaisait pas du tout.



Fiche par Narja pour Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Dim 29 Mar - 13:20

Alone in the dark




A vrai dire Kaneki ne s'attendait pas à voir ce gars qui se faisait appeler apparemment Spine être très confiant envers lui. En même temps ça se comprenait, qui ferait confiance à une goule affamée? Kaneki s'arrêta donc à une distance respectable du blond pour lui montrer qu'il n'avait nullement l'intention de lui faire quoi que ce soit. Pour l'instant tout du moins, car l'odeur du sang dans l'air combinée à celle de Backbone lui ouvrait largement l'appétit, au point de lui faire tourner la tête. Seulement, il n'avait pas envie de s'adonner à la folie pour le moment, d'une part parce qu'il avait peur de cette face cachée de lui-même et de deux parce qu'il souhaitait vraiment converser avec l'autre demi-goule.

Il l'observait sans broncher. Ce gars avait l'air vachement... Ailleurs. C'était un peu inquiétant. Il ne savait pas ce qu'il avait mais on aurait dit qu'il était absent, complètement déconnecté du monde pendant un moment. L'albinos aurait pu en profiter pour l'attaquer s'il avait été vraiment fourbe et dans une phase de non contrôle totale mais ce n'était pas le cas et il resta juste là, à observer Spine jusqu'à ce que cette phase se calme. Kaneki put noter alors une sorte de changement dans ses paroles lorsqu'il s'adressa de nouveau à lui mais il n'arrivait pas à définir quoi exactement. Toutefois un rire étouffé parvint de derrière son masque.

"Rien de tout ça. Je souhaite juste discuter avec toi pour l'instant."

Il se tut un instant. Il souhaitait faire quelque chose mais... C'était sûrement un peu risqué. Mais en même temps ça aiderait peut être à installer une discussion entre eux. Le borgne ferma les yeux, juste le temps de relever le cache-oeil qui lui barrait l'oeil droit tout en gardant le bas de son masque sur le visage. Il resta un moment ainsi avant d'ouvrir à nouveau les yeux, dévoilant ainsi son oeil normal contrastant fortement avec son kakugan. Il ne savait pas comment l'autre allait réagir à ça mais bon tant pis, c'était trop tard pour revenir en arrière maintenant.

"... Je suis comme toi tu vois. Ni humain ni goule, juste entre les deux."

Et dieu sait que ça l'avait perturbé et torturé au début. Maintenant il attendait juste de voir si un terrain d'entente était possible avec Spine, alors qu'il restait toujours à bonne distance histoire de ne pas amener de conflit avec un geste brusque ou autre. Et aussi, en ignorant la faim qui le tenaillait et se manifestait de plus en plus.



© Truth.


[HRP: Désolé du retard ;-;]

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 14 Avr - 20:54
head
I want eat. I want talk.


Ohhh…voilà qui devenait très intéressant.

D’un mouvement presque calculé, robotique, Zéro leva lentement sa main à sa bouche et une fois celle-ci proche de sa cavité buccale, lui offrit un coup de dent. Mordillant sa main, il fixait l’œil humanoïde de la demi-goule face à lui, avec une surprise mêlé de fascination.

C’était la première fois, qu’il rencontrait un de ses pairs. Une goutte de sang coula le long de sa main. Puis deux. La troisième réussit à le sortir de son état de choc. Car oui, il était en état de choc. Quand il lâcha sa paume, elle été percée de trous, qui se refermèrent aussi sec. Il resta encore un instant sans voix, cherchant ses mots.

« Donc...je ne suis pas tout seul ? »

Sa première phrase fut complétement idiote, ne reflétant aucunement les sentiments complexes qu’il ressentait expressément. Il se pencha légèrement en avant, à la fois scandalisé et honteusement et agréablement surpris.

« Je n’avais jamais rencontré de personne comme…moi, avant. Des accidents de la route comme les demi-goules, il y en a si peu ! » Sa voix vibrait d’une certaine appréhension.

Il se détendit brusquement, et se  mordit la lèvre inférieure, visiblement en proie à une multitude de questions sans réponses. La dominante était la plus simple à ses yeux, probablement. Comment ce personnage, face à lui, était-il venu au monde ? Un léger sifflement sortit de sa gorge, quand il soupira profondément.

« Comment c’est arrivé de ton coté ? Pourquoi tu es né ? Est-ce pour une raison aussi simplement cruelle que celle de vouloir mettre au monde ? »

Son visage se voila d’un rictus, mais tourné vers l’intérieur. Adressé à lui-même, plus qu’à l’autre goule. Il tiqua, et remit une de ses épaules en place. Puis, il commença doucement à s’avancer, comblant le vide qui le séparait du Centipede, pas à pas. Parlant, tout en ayant les yeux, plus ou moins virevoltant entre l’albinos et le fond de la rue.

« Tu veux parler…hein ? Et bien parlons. Je pense, que si les demi-goules sont aussi rares que ce qui est dit, nous avons beaucoup de choses à nous dire. »


Dans un courant d’air, il passa près du jeune homme, et une de ses mèches blondes vint de délogée de son masque rapiécé et piqué sa joue. D’un geste fluide et rapide, il s’assit sur le rebord d’un muret et s’accouda, l’attention rivé sur le décoloré, la faim au ventre et les odeurs de viandes non lointaines, lui montant au nez.

« Tu commences, si tu le veux. Pose-moi tes questions, je tacherais d’y répondre. Mais fait vite, si tu souhaites cela, car les murs ont des oreilles. Je ne pense guère, que nous restions tranquilles pendant encore longtemps, si tu vois ce que je veux dire. »

Immobile comme un roc, un sourire blanc éclaira doucement la partie basse de son masque, et ses pupilles soudainement joueuse, glissèrent dans une magnifique chute, sur le côté, fixant les toits et la ruelle adjacente. L’eau lui montait à la bouche, mais il savait qu’il pouvait encore gérer. Puis, les mains liées, il releva le visage vers Eyepatch.

« Alors ? On discute ? »



Fiche par Narja pour Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alone in the dark...[Pv Kaneki]
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: