Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Partenaires de crime... Ou presque || PV Yoshiko

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Mai - 10:39

「 Partenaires de crime pour préserver le monde de la dévastation, la Team Rocket c'est nous! 」

Nise & Yoshiko
Combien de boulettes de papier sont nécessaires pour agacer un jeunot fraîchement arrivé au CCG? La réponse dans le cas actuel est de 8 mesdames et messieurs! Nise avait fait le test parce que d'une: il procrastinait au travail comme d'habitude et de deux: il fallait bien de quoi s'occuper quand on procrastinait. Du coup caché derrière sa pile de paperasse, la blondasse avait joué les sniper avec le bleu arrivé il y a quelques jours auparavant au bureau. Ca l'avait amusé de le voir chercher d'où provenait ces morceaux de papier sauvages alors que Nise lui feignait l'innocence en faisant mine de pioncer, avachi sur son bureau au milieu de paperasse et des trucs bizarres qu'il ramenait pour "décorer".

Mais bon, comme tout jeu a une fin, la blondasse avait fini par se faire repérer à faire l'idiot comme ça. Mais il était fier de ses huit lancers francs couronnés de réussite. Alors la bleusaille avait beau le regarder d'un air irrité voir presque mauvais et de parler de reporter son comportement irresponsable à des plus hautes classes. A vrai dire Nise n'avait pas pu s'empêcher de répliquer tellement il ne savait pas se taire et garder ses pensées pour lui. Un "Bitch what, t'es pas ma mère!" avait retenti dans le silence du bureau, sorti le plus naturellement du monde de la bouche du blond. Affublé de son éternel sourire flegmatique, il avait vu le visage du jeunot se décomposer, tiquer de l'oeil, avant de partir en grommelant une nouvelle fois que Nise aurait des problèmes. Une fois seul, la blondasse avait éclaté de rire, manquant d'ailleurs d'en tomber de sa chaise et d'embarquer le bordel de son bureau dans sa chute, ce qui aurait été un peu chiant merci. Si ce bleu pensait sérieusement qu'il aurait peur d'un rappel à l'ordre il se mettait le doigt dans l'oe-

Le téléphone du blond coupa court à sa fanfaronnade. Son supérieur. Après ce qu'il venait d'arriver, Nise avait un peu les jetons de décrocher. Et il eut encore plus les jetons quand on lui demanda de venir au bureau du supérieur le plus vite possible et sans aucunes autres explications. S'il fallait il s'était fait balancer cette fois et les gradés en avaient eu assez de son comportement. malgré tout ça ne l'empêcha pas de répondre qu'il serait présent dans les minutes à venir sur un ton léger et désinvolte comme il savait si bien le faire. Une fois la communication coupée, Nise n'eut pas d'autre choix que de se rendre à la poten- au bureau de son supérieur, même s'il traînait les pieds pour s'y rendre.

Bref, tout le long du trajet il s'était inquiété de ce qu'on pouvait bien lui vouloir, s'imaginant les pires scénarios possibles et les moyens les plus loufoques pour s'en sortir, du genre, prétendre qu'un caribou sauvage se baladait dans les locaux du CCG et qu'il faisait partie de ceux qui devraient attraper la bête. Et le temps qu'il pense à tout ça, eh ben il était arrivé à destination. Mais si seulement il s'était attendu à ce qu'on lui avait dit ce jour-là... Il serait bien vraiment parti à la traque au caribou dans le QG. A sa grande surprise, on avait pas convoqué la blondasse pour le coup de la procrastination au boulot et du semi-bizutage des nouveaux arrivants. Non, cette fois on venait lui annoncer qu'il allait avoir un partenaire de travail et qu'en plus on ne lui laissait pas le choix, soit-disant pour qu'il change de méthodes de travail et utilise moins son instinct et davantage le travail d'équipe sur le terrain. "...C'est pas ma guerre mon colonel" était tout ce que Nise trouva de mieux à répliquer avant qu'il se fasse rembarrer sévère. On lui donna le nom et le signalement de sa nouvelle équipière, vu que c'était une femme, et l'ordre d'aller attendre à l'entrée du QG son arrivée. Apparemment elle n'avait pas encore été prévenue, mais ça serait fait une fois que Nise serait sorti du bureau. C'est donc à contrecoeur qu'il se rendit au point de rendez-vous.

Non mais sérieusement, on lui collait un partenaire comme ça, alors que techniquement tout le monde savait qu'une collaboration ne durait pas bien longtemps avec lui. Pourquoi? Parce que Nise était trop spécial, instinctif et solo pour pouvoir espérer une bonne entente avec un autre inspecteur qui avait des vues plus sérieuses et dans les normes sur leur métier. Après lui ça l'amusait de voir tout ces gens avec qui on le mettait en duo s'énerver parce qu'il faisait concrètement un mauvais mentor. Mais visiblement c'était pas au goût de tout le monde, à commencer par ses supérieurs qui continuaient d'essayer de forcer la chose pour qu'il fasse un effort. Le blond doutait que ça fonctionnerait un jour mais bon, qui ne tente rien n'a rien. Il verrait bien ce que ça donnerait avec cette jeune inspectrice qui ferait office d'équipière. Il allait même compter les jours tiens, pour voir si elle allait tenir plus ou moins longtemps que les autres avant elle.

Une fois à destination, Nise alla s'affaler sur une des chaises qu'on trouvait à l'accueil, pas loin des machines à café. La jeune femme ne devrait pas tarder, il verrait donc bien assez tôt à quoi il aurait affaire cette fois pour l'accompagner en mission.
Ceci est un texte inutile c'est pas la peine de lire plus loin tu sais y'a rien d'intéressant après. Poney
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nagahara Yoshiko E.
CCG || Inspectrice 2ème Classe
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 06/05/2016
Age : 17
Jeu 12 Mai - 17:41
On ne pouvait pas dire que sa journée avait bien commencée. Entre un réveille-matin qui n’avait pas remplit sa fonction première et un Blum excité pour une raison inconnue, Yoshiko ne s’était pas levée du bon pied. Elle fut d’ailleurs d’assez méchante humeur et grommela quelques paroles peu flatteuses à l’encontre de ceux-ci. Puis elle vit l’heure et sut que sa matinée allait être mauvaise. Vraiment mauvaise. Il lui restait à peine vingt minutes avant d’être en retard au boulot. Elle soupira. La brune ne pouvait être là-bas à temps, même si elle y mettait toute sa volonté ; vingt minutes était le temps qu’elle prenait pour y aller. Alors elle décida que quitte à être vraiment à la bourre et se faire réprimander par ses supérieurs, autant bien se préparer.
Tout en prenant son café matinal, elle passa rapidement en revue ses mails ainsi que les journaux. Apparemment, si elle n’avait pas sauté d’information importante, aucune attaque venant de goule n’avait eu lieu dans la nuit. Cela relevait presque du miracle.
Une quinzaine de minute plus tard, la brune dévalait les arrondissements qui la séparaient du CCG sur sa moto. Au bout d’un petit moment, son cellulaire vibra. Elle se rangea et décrocha. C’était son supérieur. Il l’informa qu’elle allait faire équipe avec équipe avec un certain Egao Nise, qui était apparemment un inspecteur spécial. La jeune femme se souvient avoir déjà entendu parler de lui, mais ses souvenirs restaient assez vagues. Bah, se disait-elle, on verra bien. Yoshiko n’était pas ravie de travailler avec un nouveau partenaire.
Une fois la communication finie, elle remonta sur son moyen de transport et fila vers le premier arrondissement. Une fois qu’elle fut arrivée et qu’elle gara son engin au garage du CCG, Yoshiko alla dans le hall, le lieu où son coéquipier l’attendait.
La brune fut bien embêtée puisqu'elle ne savait à quoi ressemblait Egao, et elle ne voulait pas demander à un inconnu non plus. Alors elle se posa contre un mur, croisa les bras et attendit qu’on vienne lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 3 Juin - 17:17

「 Partenaires de crime pour préserver le monde de la dévastation, la Team Rocket c'est nous! 」

Nise & Yoshiko
Il était un petit gnome... Pirouette, grosse boulette,... L'attente et l'ennui ça fait de sacrés ravages quand même. Nise chantonnait cette phrase depuis un bon 5 minutes, il savait que ça agaçait les gens autour, ceux qui attendaient pour des rendez-vous ou autre surtout, mais ça il n'y faisait pas attention. Et il continuait de pousser la chansonnette tranquillement comme s'il était seul au bataillon. C'était chiant, lassant, en avait envie de lui faire avaler ses cheveux de blondasse, pourtant personne ne faisait rien, tous se contentaient de lui jeter des regards meurtriers. Et Nise avec son air bête et ses pieds plats continuait, inlassablement, attendant l'arrivée de sa nouvelle partenaire de cri- euh, de travail.

Le temps lui semblait de plus en plus long d'ailleurs, il en avait commencé à enchaîner les cafés les uns après les autres. Déjà qu'il n'était pas forcément très calme de base, une dose aussi importante de caféine ça empirait son cas et son débit de conneries à la minute devenait supérieur à la taille du Mont Everest. Au grand dam des gens aux alentours. Finalement alors qu'il marchait de long en large, café à la main et pas loin de l'overdose de caféine, Nise aperçut une jeune fille qui correspondait à peu près à la description qu'on lui avait fait rapidement au bureau de sa nouvelle partenaire. Il s'étira donc, renversant au passage le fond de café qui restait dans son gobelet sur un malchanceux qui passait derrière lui à ce moment précis. Il s'en éloigna bien vite en entendant le type lui gueuler dessus, même si à son air détendu et souriant on voyait bien que ça ne lui faisait ni chaud ni froid cette affaire. Il se dirigea ensuite vers la jeune femme aux cheveux auburn et s'arrêta devant elle avec un grand sourire tout en la saluant.

"Heeeey~ C'est toi Yoshiko?"

Il la détailla sous tout les angles ou presque. Pour un autre ça faisait un peu vieux creep sûrement, mais pour lui c'était normal. Il aimait bien jauger les gens, et encore plus lorsqu'il s'agissait de ses partenaires de travail. C'était le genre de manières auxquelles ces derniers devaient se faire, malheureusement. La blondasse est quelqu'un de spécial et ça il l'assume jusqu'au bout et n'en a absolument pas honte. Une fois son inspection faite, il la fixa à nouveau de son air niais habituel tout en lui tendant la main.

"Nise Egao, on doit travailler ensemble à partir d'aujourd'hui si je ne me trompe pas. Et même si le Parrain m'y a un peu forcé. Jje sais pas s'il a fait pareil avec toi mais il est chiant quand il veut, duh."

Ouais voilà, son supérieur quand ce n'était pas le colonel de Rocky c'était le parrain du film du même nom. Et tout ça pour une raison débile, vu que Nise l'appelait comme ça parce qu'il s'acharnait sur lui pour lui faire prendre un minimum conscience de ses responsabilités et pour revoir un peu ses méthodes lorsqu'il travaillait, vu qu'il était brouillon et désorganisé même si ce qu'il faisait marchait presque à tout les coups. Presque à tout les coups parce que la blondasse était tellement imprévisible que certaines de ses actions surprenaient même ses coéquipiers qui finissaient par merder à cause de lui. Il ne savait pas si ce serait le cas avec Yoshiko, pour le moment il reléguait ça à un plan secondaire. Pour le moment, il devait faire connaissance et s'intéresser un minimum à elle pour ne pas se faire taper sur les doigts par the big boss.
Ceci est un texte inutile c'est pas la peine de lire plus loin tu sais y'a rien d'intéressant après. Poney
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nagahara Yoshiko E.
CCG || Inspectrice 2ème Classe
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 06/05/2016
Age : 17
Ven 10 Juin - 17:08
Une douce mélodie dans les oreilles, le regard dans le vide et les pensées dirigées vers des choses agréables, Yoshiko était dans un état presque second, un état qui basculait lentement mais irrémédiablement vers le sommeil. Il ne faudrait plus qu’une chaise, ou carrément un matelas –c’était le rêve-, et là c’était sûr et certain qu’elle s’endormirait. Ses paupières se fermèrent.

Ses rêves furent des plus...étranges ? Ils n’étaient pas désagréables, mais pas géniaux et positifs non plus. La brune se faisait courser par plusieurs tartines maléfiques, qui étaientt gigantesques. Énormes. Yoshiko était armée de son quinque, bien évidemment inutile. Ben oui, sinon où serait le gag ?
En fin de compte, il l'était. Son rêve  était désagréables. Yoshiko avait l'impression d'étouffer. C'était pire que de chasser des goules, là au moins, elle n'était pas aussi impuissante. C'était ridicule comme situation. Avant qu'elle n'ait pu faire le moindre geste, une des tartines se jeta sur elle. La jeune femme esquiva, mais retomba lourdement sur le sol. Ce même sol l'aspira. En se sentant tomber dans des ténèbres sans fin, Yoshiko hurla.

« Heeeey ~C’est toi Yoshiko ? »

Elle ouvrit ses yeux en sursautant. Un blond s’était posté devant elle, et à ce moment, la jeune femme le remerciait intérieurement de l’avoir réveillée et sauvée de cette mauvaise passe. Néanmoins, avec son grand sourire, Yoshiko le trouva vraiment niais. Et cette impression de niaiserie laissa place à un sentiment de malaise. Il l’observait et la jugeait. Elle avait l’impression que son regard sondait la moindre parcelle de son âme ; la jeune femme détestait cela.

Il reprit soudainement son air idiot et lui tendit la main. Yoshiko ne la lui serra pas. C’était à son tour de le dévisager.

Il n’avait pas l’air très puissant avec sa carrure, néanmoins la brune avait apprit à ne pas s’arrêter à l’apparence, même si ça révélait un nombre incroyable de choses. Par exemple, il n’était pas japonais mais venait d’un continent comme l’Europe avec sa chevelure blonde et ses yeux vairons, de couleur qu’elle ne caractériserait pas de naturelles. Il devait avoir entre vingt-cinq et trente ans, mais à cet instant la jeune femme lui donnerait moins en âge « psychologique » à cause de son air bêta.

Il se présenta, même si Yoshiko ne doutait pas de son identité. Après tout, il ne serait pas venu la réveiller s’il ne s’agissait pas d’Egao Nise, son nouveau coéquipier. Il disait qu’il y avait été obligé par le « Parrain ». Ah, il devait faire allusion à son supérieur.  Et apparemment, Nise n’était pas ravi de faire équipe avec quelqu’un.

« - Bah, de toute façon,on est obligés de faire équipe même si l’envie n’y est pas... »

A peine lâcha-t-elle cette phrase que Yoshiko comprit qu'elle montrait toute sa mauvaise foi. Elle était presque certaine d'avoir fait mauvaise impression. En même temps, elle n'avait pas à se justifier pour son humeur. Mais ce n'était pas la reine du tact non plus.
Ah, et puis zut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 24 Juin - 18:45

「 Partenaires de crime pour préserver le monde de la dévastation, la Team Rocket c'est nous! 」

Nise & Yoshiko
Nise ne s'inquiétait pas trop avec Yoshiko. Après tout, la jeune femme avait l'air plutôt sympathique et charmante et... Et... Et bah non en fait. Le blond s'était pris un vent monumental quand il voulut serrer la main de la demoiselle et il resta en suspens pendant une bonne dizaine de secondes. Secondes qui virent défiler tout un panel d'émotions sur son visage pour finalement se terminer sur un air dépité, brisé. Bon, après Nise savait bien exagérer les choses, après tout il était très expressif quand il voulait.  Et là c'était le cas justement. Il fourra les mains dans les poches de son sweatshirt en soupirant, tirant la même tronche que lorsqu'il découvre qu'il est à court de Curly chez lui. Expression qui se renforça quand il capta toute la mauvaise volonté dans les paroles de l'inspectrice aux cheveux auburn. Voilà, c'était exactement pour ça qu'il n'aimait pas avoir de partenaires. Y'avait toujours un truc qui n'irait pas, même si pour le coup ils n'avaient tout deux pas l'envie de travailler en équipe.

"Meeeeeh tu es rude Yoshiko-chan... T'es raciste envers les blonds hein? Pourtant on est pas si cons qu'on en a l'air malgré nos cheveux clairs!"

Et c'était prouvé, puisque Nise était comme un Kinder Bueno White. Blanc à l'extérieur, brun à l'intérieur. Eh ouais. Bon après ces cochonneries sont dégueulasses mais ça c'était une autre histoire. La blondasse se frotta la nuque en soupirant. Ca commençait bien cette collaboration, entre lui qui avait pas envie et Yoshiko qui montrait un ennui profond également par rapport à ça. Vu comment ça partait, ils n'allaient pas être partenaires de travail pour longtemps et des coups de pied aux fesses se perdraient de la part du Parrain. Rien que d'y penser, Nise en avait mal au fessier d'avance. S'il voulait éviter ce sort qui l'empêcherait de s'asseoir pendant des jours, il devait trouver un moyen de sociabiliser et vite. Mais bon, quand on est un nerd qui préfère passer ses journées seuls enfermé à mater des films en tout genre, c'est pas toujours facile d'avoir de bonnes idées à appliquer en société.

C'était limite si l'esprit de Nise fumait pas en cherchant ce qu'il pourrait bien faire pour débloquer la situation. S'asseoir dans un parc et regarder les pigeons bouffer et emmerder les passants? Aller passer une heure ou deux chez le vendeur de babioles au coin de la rue? Juste glander ici autour d'une tasse de café et attendre que le temps passe? DECLENCHER UNE PUTAIN D'APOCALYPSE SPATIO-TEMPORELLE?! Aaaaaaaah ça surchauffait là. Ca surchauffait tellement que la blondasse se retrouva presque à s'arracher les cheveux. On aurait dit un lama qui perdait ses poils d'ailleurs comme ça. Limite si des piafs nichaient là-dedans ce serait normal. Ou si on y trouvait un AK-47 ce serait normal aussi. Tiens d'ailleurs et s'il essayait un jour? Ca pourrait être sympa. Enfin, essayer pour les piafs, pas la mitraillette parce que là on l'enfermerait à coup sûr. En plus il pourrait trouver des complices et ils élèveraient des oiseaux dans les locaux. Ca peut être bien. Ca peut être très bien même.

Voilà qu'il s'était égaré de son idée première, soit trouver un moyen de sociabiliser. Et ça se voyait qu'ils s'était perdu dans ses pensées avec son air absent depuis quelques minutes. Il secoua ensuite la tête et fit mine de redevenir sérieux en croisant les bras, ce qui ne lui allait pas du tout il faut bien l'avouer.

"Enfin... On devrait faire plus ample connaissance non si on doit travailler ensemble? Je te propose une petite virée en ville pour ça!"

Cette dernière phrase Nise l'avait prononcée limite avec l'entrain d'un gosse et un grand sourire collé aux lèvres. Maintenant il espérait ne plus se prendre de vent comme avant, sinon il irait se mettre en PLS dans un coin sans aucun espoir de le voir se relever.
Ceci est un texte inutile c'est pas la peine de lire plus loin tu sais y'a rien d'intéressant après. Poney
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nagahara Yoshiko E.
CCG || Inspectrice 2ème Classe
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 06/05/2016
Age : 17
Sam 25 Juin - 0:28
En voyant la tête extrêmement dépitée du blond, Yoshiko sut que sa mauvaise foi n’était pas passée inaperçue. En même  temps, que pouvait-elle y faire ? Elle n’était pas enchantée de faire à nouveau équipe avec une quelconque personne, point. Y était-elle allée trop durement ?
Rah ! C’était le problème des relations avec les autres. Toujours à faire attention aux moindres paroles lâchées, qui peuvent être mal comprises, toujours à faire attention à l’expression du visage, toujours à faire attention aux actions faites. Et Yoshiko avait l’impression qu’avec Nise, il fallait y faire doublement attention.

"Meeeeeh tu es rude Yoshiko-chan... T'es raciste envers les blonds hein? Pourtant on est pas si cons qu'on en a l'air malgré nos cheveux clairs!"


Yoshiko ne savait absolument pas comment réagir face à un tel personnage. C'est comme si son cerveau faisait la gréve aux émotions. Ou bien l'inverse...
De un, non, elle n’était pas raciste des blonds, c’est juste que son interlocuteur avait un air... niais. Oui, aucun autre mot ne pouvait définir son comportement.
Et de deux... Pourquoi l’appelait-il « Yoshiko-chan » ? Elle était déjà surprise qu’il la tutoie et l’appelle par son prénom, elle en ferait de même d’ailleurs, mais rajouter un « -chan » derrière alors qu’il ne la connaissait pas... c’était... inhabituel pour la jeune femme.
Bref. Elle ne savait pas comment réagir. Rigoler ? Avoir l’air désolé ? Gênée ? Ou bien revêtir un masque froid et sans aucune expression ? Pour l’instant, elle devait paraître complètement déboussolée.
C’en était presque risible.

Elle regarda le blond. Depuis quelques secondes, son regard était absent. A quoi pensait-il ? Ah... Surement au vent magistral qu’elle lui avait mit en ne serrant pas sa main. Pour ça, elle n’en était pas la moins navrée du monde. Après tout, il l’avait sondée. C’était sa revanche.

Après quelques longues minutes,  Nise revenait enfin de sa cogitation. Il tenta un air sérieux, qui dont l’effet fut l’opposé. Cela arracha presque un sourire à la jeune femme. Presque.

"Enfin... On devrait faire plus ample connaissance non si on doit travailler ensemble? Je te propose une petite virée en ville pour ça!"


En temps normal, Yoshiko aurait refusé. Elle refusait toujours. Ne pas avoir de liens avec ses collègues, ça lui permettait de mieux se concentrer pour la chasse aux goules. Moins de soucis à se faire, et pas trop de tristesse lorsqu’un investigateur mourrait.
Pourtant... Pourtant, il n’y avait pas d’autre moyen en vue pour faire un minimum connaissance, et Nise n’avait pas l’air d’abandonner l’idée. Bon, tant pis.
Elle ferait une exception et accepterait.

« - Si tu veux. Tu souhaites aller dans un lieu particulier ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 26 Aoû - 19:21

「 Partenaires de crime pour préserver le monde de la dévastation, la Team Rocket c'est nous! 」

Nise & Yoshiko
La blondasse gonfla un peu les joues lorsqu'il se rendit compte qu'il devrait mener la danse pour cette petite virée en ville. Bon dieu qu'il n'aimait pas ça. A tout les coups ça finirait de façon ultra awkward, avec lui en train de s'exciter comme un enfant devant une machine à gashapon pendant que la pauvre Yoshiko se taperait la honte à cause de lui, à devoir l'accompagner. Bon il essaierait de se tenir quand même, mais il savait que ça ne durerait pas bien longtemps, vu comment il était facilement distrait par des trucs insignifiants. Un défaut? Sûrement. Mais il s'en foutait comme de ses premières chaussettes parce que au moins il s'éclatait bordel de merde! Et puis ça l'empêchait pas de bien faire son travail non plus.

Alors que Yoshiko lui demandait où il voulait se rendre, Nise réfléchit encore un moment. A vrai dire il n'en avait aucune idée de où se rendre... Alors il décida de juste prétendre savoir où aller, attrapant sa collègue par le poignet avant de l'emmener à l'extérieur du QG avec lui. Il lui desservit en même temps un grand sourire idiot comme il savait si bien les faire.

"On va juste sortir un peu dans les quartiers les plus vivants et on avisera ensuite. LET'S GO!"

Evidemment, bruyant et peu discret comme il était, il se mit à chanter l'air de Super Mario Bros. tout en entraînant Yoshiko dans les rues de Tokyo. On le regardait passer comme un esprit, probablement se demandait-on pourquoi une espèce de clodo sortait aussi gaiement des locaux du CCG avec une fille beaucoup plus présentable que lui, mais bon, fuck les rageux. Une fois assez éloigné du QG, Nise ralentit l'allure et lâcha par la même occasion le poignet de sa collègue, sans se défaire de son éternel sourire flegmatique. Bon maintenant qu'ils étaient dans la rue, sans destination précise parce que la blondasse était un paumé de la vie, il fallait trouver un sujet de discussion, se montrer curieux...

Une idée lui effleura alors l'esprit et il se mit à fixer la demoiselle en essayant de montrer un maximum d'intérêt. Sinon il sentait le vent venir à nouveau et ce serait cette fois la PLS assurée.

"Sinon Yoshiko-chan... Pourquoi avoir choisi le métier d'inspecteur? Je suis curieux... Les raisons peuvent être parfois surprenantes~"

En vrai il n'éprouvait pas tant d'intérêt que ça à la raison qui poussait un tel ou un tel à choisir de rejoindre le CCG. Chacun faisait ce qu'il voulait et n'avait pas à se justifier. Mais pour le coup il lui fallait des sujets de discussions histoire de remonter le niveau de cette rencontre qui avait fait un flop à ses débuts.
Ceci est un texte inutile c'est pas la peine de lire plus loin tu sais y'a rien d'intéressant après. Poney
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Nagahara Yoshiko E.
CCG || Inspectrice 2ème Classe
avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 06/05/2016
Age : 17
Jeu 29 Sep - 20:20

Partenaires de crimes?

J
uste après sa question, à laquelle son interlocuteur ne répondit naturellement pas, Nise lui prit son poignet et l’entraina -ou la trainait, plutôt, son pas se faisait lent- hors des bureaux du CCG. A son contact brusque, la jeune femme se crispa légèrement. Elle n’aimait pas le contact avec autrui. Un traumatisme ? Sûrement. Cela avait commencé à son entrée aux CCG, soit à la mort des gens qu’elle aimait. En fin de compte, ces évènements l’avaient profondément marquée, choquant la colombe plus qu’elle ne l’aurait souhaité. Néanmoins, Yoshiko ne se détacha pas de Nise et prit sur elle. Leur relation étant partie sur de mauvaises bases, elle devait faire des efforts pour l’améliorer, ne serait-ce qu’un peu.

Un sourire idiot collé au visage, le blond l’emmenait dans les rues d’Adachi sans direction. On avisera qu’il avait dit. Yoshiko lâcha un soupir. Elle n’était pas convaincue par le sérieux de Nise. N’empêche elle le suivit, muette, plongée dans ses pensées et ses observations du quartier. Par cette journée ensoleillée et douce, les rues étaient pleines de monde.

A côté d’elle, le blond chanta. Au bout de quelques notes, Yoshiko reconnut le thème du célèbre Mario. Nise serait-il un amateur de jeux-vidéo ? Elle l’entonna à son tour, mais de façon inaudible pour ceux qui l’entourait. Elle appréciait ce genre de jeux.

Puis brisant le silence installé entre eux, il lui posa une question en apparence toute simple, mais quand même assez compliquée : pourquoi avoir rejoint les rangs du CCG ?
Le regard perdu au loin, la jeune femme réfléchit. Il y a peut-être plus d’un an, Yoshiko lui aurait répondu que c’était par pur vengeance. Qu’elle voulait absolument faire partie des élus qui purgeraient la terre de ces démons et réparer la nature. Maintenant elle réalisait qu’à l’époque, elle n’avait pas vraiment réfléchie et s’était lancée dans l’aventure à tête baissée. En plus, elle aurait pu faire autre chose et avoir une vie plus tranquille.
Actuellement ce job n’avait plus aucun sens, elle l’accomplissait juste. La jeune femme oubliait presque qu’elle tuait, et prenait des vies.

« Mes raisons ne sont pas surprenantes Nise, fit-elle de sa voix monotone en remettant ses lunettes tombées sur son nez. C’était uniquement pour la vengeance.... Et toi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jamaica struggles to fight crime
» Un dîner presque parfait
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» crime contre l' humanité
» A qui profite le crime ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: