Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Allez viens boire un petit coup à la maison... (feat Pak) /pan

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 1 Mai - 16:41
Cela faisait trois jours que j’avais rencontré Pakkun. Je ne pensais pas que les colombes pouvaient avoir des membres comme lui, j’ai effectué des recherches sur lui et ce que j’ai appris ne m’a pas spécialement choqué, mais je le comprends un peu mieux. Après avoir payé un Black Hat j’ai pu accéder à son dossier de recrutement au CCG, là par contre, j’ai mis plusieurs heures à lire son dossier, le Hat a eu la bonne ou la mauvaise initiative de prendre le dossier le plus lourd. Je comprends mieux pourquoi il m’a soutiré autant d’argent. J’ai pris ma soirée pour lire le dossier et j’avoue que j’ai appris plus de choses avec les infos du Hat qu’avec celles que j’avais réussi à glaner.

Le lendemain, je décide de rejoindre le QG du CCG dans le premier arrondissement. Le bâtiment est semblable aux autres, rien qui puissent le différencier si ce n’est les employés. Je rentre dans le bâtiment et je me dirige vers la réception, je m’adresse aux réceptionnistes qui comme partout, semble avoir un travail astronomique vu qu’ils sont en train de discuter.

-Excusez-moi, je cherche un certain Yamoto Pakkun ? Vous seriez aimable si vous m’indiquiez où je pourrais le trouver.

Les réceptionnistes m’ignorent. La seule envie que j’aie, c’est de coller mes poings dans leurs figures, mais je suis vite coupé par un agent de sécurité qui me tapote sur l’épaule.

-Excusez-moi, mais les visiteurs ne sont pas autorisés, à moins que vous ayez une autorisation, vous ne pourrez pas passer.

Ironiquement, le gorille semble être plus ouvert à la discussion. Je l’observe plus attentivement. Il doit faire dans être proche des deux mètres, il est beaucoup plus baraqué que moi, je suis un peu jaloux, mais le détail qui me frappe le plus c’est l’alliance qu’il porte au doigt. J’ai peut-être une carte à jouer. Je le regarde dans les yeux.


-J’espère que toute ce passe bien entre vous et votre femme.

Il me sourit avant de me répondre.

-Merci de votre inquiétude, mais toute ce passe bien…

Je le vois qu’il m’observe et il reprend sa phrase.

-…et je pense qu’un homme comme vous doit avoir plus d’une conquête.

Je ne peux pas m’empêcher de sourire.

-Je ne sais pas ce qui vous fait dire ça, mais mon cœur est pris par une magnifique jeune femme, je l’aime, elle m’aime et c’est la seule chose dont j’ai besoin de savoir pour être heureux avec elle.

L’agent de sécurité s’incline avant de se relever en se grattant la tête.

-Excusez-moi, je vous ai vite jugé. C’est le mieux que je puisse vous espérer.

Je le regarde droit dans les yeux et je m’appuie contre le mur.

-Vous pourriez me rendre un service ? J’ai un ami qui travailles en tant qu’inspecteur et j’aimerais m’entretenir avec lui, vous pourriez me faire monter dans son bureau ou bien le faire venir.

-Yamoto Pakkun c’est bien ça ?

-Oui.

-Et vous êtes ?

-Viktor Stroud, normalement, il serra intriguer de savoir que je suis ici.

L’agent de sécurité part dans les locaux, il est sympa, je me blottir contre un mur en attendant teddybear. Les minutes passèrent et les bruits font que je me retourne pour voir l’agente avec l’inspecteur ours en guimauve. Je tends ma main à Pak.

-Ça fait un moment que je voulais venir et au final, je suis venu, alors tu vas bien ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 1 Mai - 17:38
Cela faisait trois jours que j'avais rencontré Viktor. Entre temps j'étais revenu au Q.G, rempli mon rapport et expliqué eux-trois choses à mon supérieur. Il m'avait écouté, lu mon rapport et m'avait donné un jour de congé. Hier, donc je l'avais passé à me reposer, jouer sur le pc et manger. J'étais revenu ce matin 9h. J'étais allé à mon bureau et avait commencé à remplir les dossiers, vérifié qu'on avait signalé aucune caméra en panne ou tout simplement détruite. Je vérifiais l'état des serveurs et repassait à nouveau sur la petite pile de dossiers.

Il était midi trente, il y avait deux-trois gobelets sur un coin de mon bureau, tout était calme, peu de bruit dans les couloirs et juste une seule autre personne dans le bureau qui n'était pas revenue depuis une petite heure. Il travaillait à son rythme, seul comme trop peu de fois, il aimerait être seul plus souvent mais c'était impossible. Il était sur le point de finir un dossier quand une agente rendra, et lui dit ceci :

-Il y a une personne qui vous demande à l’accueil. Un certain Viktor Stroud.  

-Vous êtes sur qu'il vous à donné ce nom-ci ?


J'étais intrigué de le savoir ici, il était venu me voir ... ? Je voyais l'agente attendre, je me décidais donc à répondre :

-Très bien, dites lui que j'arrive sous peu.

Je rangeais le dossier, mettais les gobelets à la poubelle, attrapais ma veste et fermais la porte. En traversant le couloir j'enfilais ma veste d'inspecteur par dessus ma veste noire. J'arrivais à l’accueil,  suivi de l'agente, à peine arrivé au niveau de Viktor il se retourne et tends sa main à moi, il dit :

-Ça fait un moment que je voulais venir et au final, je suis venu, alors tu vas bien ?

-Content de te voir. J'ai toujours des bandages, mais sinon ça va. Et toi tu vas bien ? Et t'es venu pourquoi ?  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 2 Mai - 19:30
-Content de te voir. J'ai toujours des bandages, mais sinon ça va. Et toi tu vas bien ? Et t'es venu pourquoi ? 

Je regarde Pakkun en lui serrant la main, il a bien récupéré de la dernière escarmouche, je l’envie. Il a encore des bandages, encore heureux sinon je lui donné des raisons d’en avoir. Je commence avant de me gratter la tête.


-Euh…ouais justement. On peut parler de ça en privé ?


Je m’éloigne suffisamment de la masse de gens qui était dans le hall. La seule chose que j’espère, c’est qu’il me comprendra, même si je doute qu’il me le refuse. J’arrive dans un coin de la pièce, je me calle dans l’angle et je continue de me gratter la tête. C’est vraiment nerveux ce truc.


-La raison de ma venue n’est pas anodine…même si j’avais aimé que ça le soit. J’ai fait des recherches sur toi… Je ne pense pas que tu apprécies l’initiative que j’ai prise, mais pour ce que je vais te demander, je devais être sûr que tu sois…


Il faut croire que je marque toujours un temps lorsque j’annonce ce genre de truc. Je suis tellement pitoyable. J’avoue que je m’attends à prendre un poing, tout ce que j’espère, c’est qu’il ne frappe pas à l’endroit où j’ai ma plaie. Cela faisait un jour que je connaissais la vérité sur Aono et elle est connaît la vérité sur moi. Je suis venu dans l’objectif que Pakkun puisse effacer les dossiers que le CCG ont sur elle, je doute que cela puisse passer inaperçus facilement, mais si seulement il pouvait juste modifier quelque détails pour qu’elle ne corresponde plus à ce qu’ils ont sur elle.


-Je devais être sûr que tu sois comme moi et elle.


J’espère qu’il comprendra et à vrai dire, je suis prêt à prendre les coups qu’il me donnera sans broncher. Je suis sûr qu’il est du genre à ne pas aimer que l’on fouille dans son passé sans sa permission, ça colle au personnage
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 2 Mai - 20:08
Il sert ma main, mais je me demande toujours pourquoi il est venu jusque ici. M'enfin c'est pas comme si il avait d'autres moyens de le contacter, quoique il pourrait vu le réseau qu'il doit avoir. Je le regarde à nouveau, il se gratte la tête ... comme si il devait m'annoncer un truc assez difficile. Je suis la les bras croisés devant lui, finalement il se décide à parler :

-Euh…ouais justement. On peut parler de ça en privé ?

Je suis de moins en moins serin et calme, je fronce légèrement les sourcils. Je soupire un coup, j’espère qu'il sait ce qu'il fait. Car tout ceci ne présage rien de bon, je suis peut être encore un peu blessé, mais quand on m'énerve on trouve assez facilement mes poings. Je lui fait signe que c'est ok. Je le suit et on arrive dans un coin de la pièce, il se cale dans l'angle et se gratte la tête à nouveau. Je n'aime pas ça, du tout.

Finalement il commence à parler :

-La raison de ma venue n’est pas anodine…même si j’avais aimé que ça le soit. J’ai fait des recherches sur toi… Je ne pense pas que tu apprécies l’initiative que j’ai prise, mais pour ce que je vais te demander, je devais être sûr que tu sois…

Le poing est parti tout seul, il n'a même pas eu le temps de finir sa phrase. Je me retourne et je vois tout le monde tourné vers nous, je le prends par le col et l'emenne vers les toilettes que je bloque rapidement mais efficacement. Je ne pense pas qu'un personne viendra, ma réputation me précédant. Je pense que j'y suis y allé un peu fort sa bouche commence à saigner pas mal, mais il m'a tellement foutu en colère.

Je me calme un peu, du moins j'essaie, je m'appuie sur le lavabo, dos au reste et à Vik' mais j'arrive à le voir grâce au miroir, il est toujours à terre. Je n'arrive pas à me calmer, tant pis, j’espère qu'il comprendra, je prends une grande inspiration et commence à parler :

-Tu sais, estime toi heureux ne n'avoir reçu qu'un coup, j'aurais pu t'en foutre d'autres. *Je me tourne vers lui et le prend par le col* T'as fais quoi encore ?! T'as fouillé partout ?!

Il se prend un autre coup, je ne me retiens plus. La colère à pris le dessus. Je me demande ce qu'il a pu voir ... non ... j'espère pas qu'il a vu ce que je pense ... Je recule un peu, je heurte le lavabo, je me retiens à lui et Vik' parle à nouveau :

-Je devais être sûr que tu sois comme moi et elle.

-De qui parles tu ...

HRP:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 2 Mai - 23:07
Les coups de Pak furent violents, enfin suffisamment pour m’ouvrir la lèvre. Cet idiot nous a coincés dans les toilettes. Je ne veux pas que les gens pensent que l’on face des choses pas très catholiques. Bordel Pakkun, tu aurais simplement pu me jeter en dehors du bâtiment, ça aurait été moins « malsain ». Je le vois s’appuyer sur le lavabo.

-De qui parles tu ...

Je me relève sans difficultés. J’ai rien de casser, c’est déjà un bon début, mais je dois faire gaffe, il cogne sec. Je le regarde, je sens queje vais devoir parer le prochain coup. Je cache ma garde du mieux que je peux, mais bordel ses coups, on fait mouche, je saigne assez pour remplir une fiole de sang et ça va pas partir au lavage. Je le regarde droit dans les yeux.

-J’ai lus ton dossier, celui que le CCG ne cache pas et l’autre. Pour être honnête, j’ai mis du temps pour assimiler le second et j’ai payé très cher pour l’avoir.

 Je vois très bien que Pak à le sang qui bout, il se jette et tente de me frapper. Je me suis laissé faire par « gentillesse », mais je sais très bien me défendre. J’attrape le bras de l’ours et je le projette contre le mur avec violence. Au moins, je ne serrais pas le seul à saigner. Je m’approche en étant sur mes gardes, prêts à parer tous les coups qu’il pourrait essayer.

-C’est bon la princesse s'est calmé ?

Je me permets de reprendre mon souffle et de passer de l’eau sur ma lèvre. Il ne m'a pas loupé, pour le coup, j’espère que je lui ai cassé le nez, ça lui apprendra à attaquer un ami sous la colère. Enfin « ami », j’utilise ce mot bien vite. Je retourne vers lui, mais cette fois les rôles sont inversés, je suis appuyé sur le lavabo et Pak est dans un coin à terre. Il ne m'a pas loupé, pour le coup, j’espère que je lui ai cassé le nez, ça lui apprendra à attaquer un ami sous la colère.

-Je veux que tu effaces ou que tu trafiques les dossiers de la goule nommé « Ombre »…

Je soupire un moment. Yep, je fais bien des pauses avant les moments fatidiques. Bon au moins je pense que l’on n’a pas trop attiré l’attention des autres, en même temps vu la baigne que cet idiot m’a donné, je n’ai pas réussi à voir grand-chose si ce n’est sa tête.


-… cette goule, je l’aime et je veux que tu m’aides à la protéger elle, ainsi que son petit. Je sais que je te demande beaucoup, mais je ne peux porter ma confiance qu’en toi.

Je ne peux pas prévoir sa réaction. Je peux deviner qui sont les gens, mais j’arrive seulement à gratter la surface, pas à « creuser » en profondeur. Je ne vais pas juger sur ses réactions, j’aurais fait les mêmes choses.




Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 3 Mai - 6:56
-J’ai lus ton dossier, celui que le CCG ne cache pas et l’autre. Pour être honnête, j’ai mis du temps pour assimiler le second et j’ai payé très cher pour l’avoir

Nan ... Je fais de mon mieux pour rester calme, mais c'est dur. Je me hais, je hais ce dossier qui ressort au moment ou je ne veux pas. Je hais ce dossier qui dicte plus ou moins ma vie et ce que je dois faire. Je ne voulais pas, il ont trouvé le moyen de m'y forcer. Je le vois, je me jette sur lui mais il arrive à attraper mon bras et à me faire atterrir lourdement sur le sol. Il se met à parler :

-C’est bon la princesse s'est calmé ?

-Tais toi. *tousse*

Je le vois la où j'étais un peu plus tôt, il se passe un peu d'eau sur sa lèvre. J'ai rien de cassé, même si à mon avis mes côtes n'ont pas du apprécier, tellement je suis tombé lourdement sur le sol. J'ai la bouche qui commence à se remplir de sang et mes côtes qui commencent à me faire du mal. Il est la et il parle à nouveau :

-Je veux que tu effaces ou que tu trafiques les dossiers de la goule nommé « Ombre »…

Je le vois soupirer, j'arrive à me relever, pour être à présent assis par terre. Il m'a pas loupé, moi non plus à vrai dire, par contre je ne suis pas sûr de pouvoir accepter sa demande n'ayant pas forcément accès à ce genre de dossiers. Ou juste à la lecture et non à la modification. Vik' continue sa phrase :

-… cette goule, je l’aime et je veux que tu m’aides à la protéger elle, ainsi que son petit. Je sais que je te demande beaucoup, mais je ne peux porter ma confiance qu’en toi.

-Je peux pas, j'ai pas accès à ce type de dossiers ... Je suis surveillé, je peux pas faire ce que je veux. Sur ce coup la, j'peux pas t'aider.

Je suis toujours assis par terre, tête baissée, je suis pieds et poings liées. Je peux rien faire, j'essaie de virer le plus de sang possible avec un mouchoir, même si je doute sur l'utilité de ce geste.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 3 Mai - 10:32
-Je peux pas, j'ai pas accès à ce type de dossiers ... Je suis surveillé, je peux pas faire ce que je veux. Sur ce coup la, j'peux pas t'aider.

Je me retourne vers le miroir pour voir si je vais avoir une cicatrice. Bon rien de bien méchant. Les mots de Pak me font réagir au quart de tour, mon poing s’écrase sur le miroir créant de nombreuses fissures. Le miroir brisé reflète la majeure partie de la pièce, je peux voir l’ours se relever suffisamment pour s’asseoir. Il ne peut pas… Il se fout de moi !!! Un Black Hat peut le faire en étant externe aux systèmes, alors pour lui ça devrait être encore plus simple. Je l’attrape par le col, je le plaque contre un mur et je le regarde droit dans les yeux.


-Te fous pas de moi, si je te demande ça, c’est pour les protéger eux ! Tu comptes laisser tes potes du CCG les éliminer ?!? Tu 
veux avoir leurs morts sur la conscience ? Tu avoir la mort du petit sur le dos ?


Je le regarde, je ne peux pas croire ce qu’il me sort, c'est des conneries. Il n’a pas le droit. Le miroir brisé reflète la majeure partie de la pièce, je peux voir l’ours se relever suffisamment pour s’asseoir. Putain, mais c’est moi le criminel et c’est lui le flic !!! Je lâche Pak avant de frapper de toutes mes forces le mur. J’ai besoin de me défouler, mais je n'ai pas envie de lui exploser le crâne. J’ai besoin de me défouler, mais je n'ai pas envie de lui exploser le crâne.


-Écoute, si tu ne peux pas le faire promet moi une chose. Si un de tes collègues s’approche d’elle dis-moi son nom et à quoi il ressemble pour que je puisse l’éliminer.


Je m’approche suffisamment pour qu’il voir que je ne plaisante pas. Je dois certainement avoir le même regard que Wick avait la dernière fois.


-Personne ne touche aux miens. Aucune colombe, aucun mafieux, aucun flic et aucune goule.


Je me relève, étonné de ce que j’ai été.


-Désolé, c’est juste que je veux les protéger et le CCG se fout royalement des dommages collatéraux.


Je commence à tourner dans la pièce en me grattant et en réfléchissant à comment on pourrait y procéder. En même temps il ne peut pas comprendre, il n'est jamais tombé amoureux. Comment je peux lui en vouloir.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 3 Mai - 15:53
Je vois le poing de Vik' s'écraser contre le miroir qui se brise. Il est à présent en morceaux, je ne lui ment pas, ils me surveillent en permanence, j'aimerais énormément, j’espère qu'il le comprendra. D'un coup il m'attrape par le col et me plaque contre le mur, par réflexe je lui agrippe les poignets, pour essayer de limiter ses mouvements. Je le regarde et il parle :

-Te fous pas de moi, si je te demande ça, c’est pour les protéger eux ! Tu comptes laisser tes potes du CCG les éliminer ?!? Tu veux avoir leurs morts sur la conscience ? Tu avoir la mort du petit sur le dos ?

-Non ! Bien sûr que non ! Je ne suis pas comme eux à exterminer le premier venu ! Si je peux avoir le choix je laisse la goule en vie ! Et il y a tellement de choses que j'aimerais faire pour les aider, pour t'aider. Je veux mais je ne peux pas.

Il me lâche avant de frapper le mur, le calage est fendu. Je suis assis par terre à nouveau, il semble vouloir se défouler en même temps je peux le comprendre un peu, si il veut à tout prix les protéger une réponse négative c'est pas le mieux. Je me frotte les yeux et me masse le dos du mieux que je peux, c'est qu'il m'a quand même fait mal. Je le regarde, il continue à parler :

-Écoute, si tu ne peux pas le faire promet moi une chose. Si un de tes collègues s’approche d’elle dis-moi son nom et à quoi il ressemble pour que je puisse l’éliminer.

-Ça je peux le faire, je veux t'aider, mais certaines demandes je ne pourrais pas t'aider. Ecoute, je comprend que tu veux les protéger, on a tous une personne à qui on tient qu'on veut protéger.

Il s'approche de moi, je le regarde plus attentivement, surtout au niveau du regard, il me fait penser à celui qui était avec lui quand il avait capturé les trois goules. Je n'aime pas ce regard, il me met un peu mal à l'aise. Et il dit, en maintenant ce même regard :

-Personne ne touche aux miens. Aucune colombe, aucun mafieux, aucun flic et aucune goule.

Il y a un moment de silence, il se relève et semble être étonné, je le regarde et me relève doucement pendant qu'il parle à nouveau, pour s'excuser :

-Désolé, c’est juste que je veux les protéger et le CCG se fout royalement des dommages collatéraux.

-Nan, c'est bon je peux te comprendre, c'est sûr que le CCG parfois il sont prêt à tout pour accomplir leur objectif. Et ne t’inquiète pas pour moi je ne suis pas encore en sucre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 3 Mai - 18:30
-Nan, c'est bon je peux te comprendre, c'est sûr que le CCG parfois il sont prêt à tout pour accomplir leur objectif. Et ne t’inquiète pas pour moi je ne suis pas encore en sucre.


Je le vois, il est calme. Je souffle un grand coup, je dois moi aussi me calmer. Il est surveillé par ses supérieurs… En même temps, cela ne m’étonne pas. Pakkun est un élément en qui ils ont placé beaucoup d’espoir et cela n’est guère surprenant qu’ils le brident comme ça. Je laisse tomber l’idée de le faire intervenir directement.


-Bien, on reste sur l’idée que si tu vois quelqu’un s’approcher ou enquêter sur elle, tu me le dis.


Cela m’énerve d’être venu juste pour ça, mais j’en avais besoin. J’ai une idée pour me faire pardonner, je suis sûr que c’est un glouton. Je le regarde.


-Ça te dit d’aller grailler un truc ? Cela va bientôt faire 15h que je n’ai pas mangés.


Pour un peu le forcer, je lui fais un grand sourire, bon ça sera un sourire de psychopathe, mais c’est déjà mieux que rien. Je commence à déverrouiller la porte, mais avant de sortir, je pars laver les traces de sang visible que j’ai sur moi. Je prends mon masque et je sors une carte µSD d’un recoin du masque et je la tends à Pak.


-J’ai appris beaucoup sur toi, mais tu ne sais rien de moi. Dans cette carte se trouve un paquet de données que tu ne trouveras nulle part. Tu pourras la détruire après, par contre évite de la mettre dans un ordinateur connecté au réseau du CCG. Si tu le fais, tu auras un magnifique virus qui copiera toutes les données et les enverra sur un serveur privé en Russie.


Je m’approche de la porte pour l’ouvrir tout en désactivant le brouilleur.


-Ramène-toi, c’est l’heure de bouffer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 4 Mai - 14:03
Vik' souffle un grand coup, on doit commencer à se calmer avant que ça puisse empirer encore plus, je ne lui en veux pas, même si je risque d'avoir mal pendant plusieurs heures. Je me calme petit à petit, je me regarde dans un miroir, bon ça passe. Vik' est désormais suffisamment calme pour pouvoir parler :

-Bien, on reste sur l’idée que si tu vois quelqu’un s’approcher ou enquêter sur elle, tu me le dis.

Puis il continue, après un petit moment, sûrement pour se faire pardonner :

-Ça te dit d’aller grailler un truc ? Cela va bientôt faire 15h que je n’ai pas mangés.

-Je veux bien. Tu m'invites ? En plus je commençais à avoir faim ... Si tu veux on peut prendre ma voiture.

Je parle d'une voix calme, je suis un peu hésitant au niveau du choix de mes mots, mais ça ira comme ça. Je me frotte les yeux et je nettoie mes lunettes juste après. Je les remets et je vois Vik' faire un "sourire", c'est un peu celui du psychopathe mais bon je le lui rends. Il commence à déverrouiller la porte avant de se diriger vers le lavabo, c'est quand il commence que je comprends que c'est pour retirer le sang sur lui.

Je fais de même, au bout de quelques minutes je le vois sortir son masque et me tendre une micro sd. Je le regarde bizarrement, dans quel but il veut me la donner ... Il m'explique :

-J’ai appris beaucoup sur toi, mais tu ne sais rien de moi. Dans cette carte se trouve un paquet de données que tu ne trouveras nulle part. Tu pourras la détruire après, par contre évite de la mettre dans un ordinateur connecté au réseau du CCG. Si tu le fais, tu auras un magnifique virus qui copiera toutes les données et les enverra sur un serveur privé en Russie.

Je suis pensif, après tout il à bien fouillé sur moi, je dois savoir autant sur lui que lui sait de moi, je la prends et le remercie. Je le regarde, il s'approche de la porte en disant ceci :

-Ramène-toi, c’est l’heure de bouffer.

Je me dirige vers lui, sans trop me presser, mon ventre gargouillant me fait comprendre qu'il veut vraiment manger. Je sors de la pièce en premier, je l'attends.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 4 Mai - 21:49
Après avoir désactivé le brouilleur, je vois rapidement que même les toilettes sont surveillées. Sérieux ?!? La seule fois que j’ai vu un cas similaire, c’était dans les toilettes du F.B.I et pour une fois, je n’y étais pas allé pour un casse, ça change, si j’ai été dans ses fichus bureaux c’était pour une enquête sur une attaque de goule qu’il y a eue dans le bâtiment qui est juste en face de mon ancien appartement et les agents se demander pourquoi mon bâtiment n’avait pas été attaqué.

Enfin les caméras sont placées dans un angle qui couvre très peu la pièce, en même temps, il est interdit de s’introduire dans l’intimité des gens. Avant de sortir de la pièce, je fais un petit coucou de la main à la caméra, je rejoins Pak’ et j’entends un bruit.

-Wow !! J’ai l’impression que tu as encore plus faim que moi. Tu n’as pas mangé pendant plusieurs jours ou tu à un estomac d’ogre ?

Je suis sûr que je ne suis pas le seul à avoir entendu ce bruit et j’entends des pouffements de rire. Il semble que Pak’ sache faire rire les gens, une chose que je n’ai pas trouvée dans les dossiers, en même temps, on ne peut pas décrire une personne via des mots.

Je tape sur l’épaule de Pak en commençant à rigoler.

-Alors ? Tu ne m’avais pas dit que tu étais un comique.

Je continue de rigoler et je vois que certain me suivent dans le mouvement. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens que je vais me prendre un coup…encore, mais avant je réponds à la phrase de Pak’.

-Je te le paye et passe devant.

Je suis Pakkun en continuant d’avoir cette petite boule de rire au ventre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 5 Mai - 9:56
J’attends Vik' encore un peu, il me rejoint et semble avoir entendu le bruit. Il s'exclame :

-Wow !! J’ai l’impression que tu as encore plus faim que moi. Tu n’as pas mangé pendant plusieurs jours ou tu à un estomac d’ogre ?

-Chut. J'ai faim. Et quand j'ai faim, ma patience à ses limites. Et mon estomac aussi.

Des pouffements de rire commencent à se faire entendre, je soupire. Non pas que cela me déplaît mais je préfère rester discret, ne me souciant pas d'être apprécié suffisamment pour avoir des amis, ou être considéré comme une personne sympa. D'ailleurs j'aimerais quitter ce couloir au plus vite, du monde commence à arriver pour voir ce qu'il se passe.

C'est à ce moment là que Vik' me tape l'épaule en commençant à rire :

-Alors ? Tu ne m’avais pas dit que tu étais un comique.

Il continue de rire et d'autres commencent à rire aussi. Je commence à avoir très envie de partir d'ici et de m'enfermer dans un coin où on ira pas me chercher, où on me laissera tranquille. Sans le vouloir je commence à froncer les sourcils et à ne pas sourire du tout, abordant un visage neutre, presque froid. Tout le monde commence à rire autour de moi, sur moi, je suis le seul à ne même pas sourire. Je suis le seul à être en décalage par rapport aux autres, je sers mes poings, je suis presque capable de laisser Vik' en plan.

C'est à ce moment là qu'il commence à parler, peut être à t'il vu que je commençais à m'énerver, ou peut être qu'il veut éviter un autre coup :

-Je te le paye et passe devant.

-Je n'ai pas besoin de toi pour savoir quand je dois y aller. Suis moi, on passe par là bas.
     
Le ton était assez sec, je parlais assez rapidement, les rires s'arrêtèrent assez rapidement. J'ai peut être parlé un peu plus sèchement que je ne l'aurais crû. Je commence à marcher, plus je m'écarte du couloir bondé mieux je me sens. Je ne sais pas si Vik' me suit, même si j'entends derrière ce qui semble être son rire étouffé. Je marche d'un pas assez rapide, je regarde l'heure rapidement et j'arrive à la voiture, je m'appuie contre elle et j'attends Vik' en regardant le ciel avec les nuages qui passent en espérant me calmer un peu.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 6 Mai - 16:10
-Je n'ai pas besoin de toi pour savoir quand je dois y aller. Suis moi, on passe par là bas.

Wow. Là, c’est plus qu’être susceptible. Pakkun semble s’énerver, encore, il faut dire que pour cette fois, tu as donné le bâton pour te faire battre. Avec sa réaction, tout le monde à stopper de rire, en même temps son ton est très sec, à la limite de l’agressif. Il accélère le pas pour pouvoir partir, j’ai beau continué à avoir envie de rire j’essaye de limiter les éclats. On arrive au niveau de sa voiture, Pak’ s’appuie sur elle et il regarde le ciel. Je m’approche en regardant la voiture, c’est un bon bolide, elle est rapide et très maniable. S’il n’était pas une colombe, j’aurais pu croire qu’il était un braqueur, cela aurait pu être drôle. Je m’adosse à sa voiture côté passager.

-Bon, on va où ? Je mangerais bien une bonne pizza et toi ? Tu as envie de manger quoi ?

Je fais comme lui, je regarde le ciel en soupirant. En descendant mon regard je vois le parking dans lequel nous somme, il n'a rien de plus que les autres si ce n'est que les véhicules appartiennent aux colombes.

-Surtout hésite pas à ne pas essayer de me ruiner.

J’espère que Pakkun n’a pas mal pris pour il y a quelques secondes. Le connaissant, c’est sûr qu’il a mal pris, je commence à bien le connaître, enfin, j’ai appris suffisamment pour savoir quand il prend quelque chose mal. Enfin, je crois. J’arrête de m’appuyer sur la voiture pour lui faire comprendre qu’on peut y aller. Maintenant, c’est mon estomac qui commence à faire du bruit.

Des inspecteurs arrivent et sortent du parking. Je ne sais pas si ils partent en intervention ou non et à vrai dire ce n'est ni le lieux, ni le moment pour penser à aller briser les noix aux CCG. Cela pourra être drôle, mais je le ferais un autre jour et surtout j’éviterais que teddybear soit dans le secteur. Le connaissant il serait capable de venir m'ennuyer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 6 Mai - 16:39
Je suis adossé à la voiture, j'entends un bruit de pas s'approchant, sûrement ceux de Vik'. Je ne bouge pas, je regarde encore un peu le ciel, je me calme un peu, je pense que Vik' à subi suffisamment pour aujourd'hui. Je lève ma tête et le voit adossé à la voiture, soupirant et regardant le même ciel que je regardais quelques secondes plus tôt. Un silence s'installe, il est reposant, je finis par me calmer totalement. Finalement Vik' me propose quelque chose :

-Bon, on va où ? Je mangerais bien une bonne pizza et toi ? Tu as envie de manger quoi ?

Oh ! Pourquoi pas ! Et au fait excuse moi pour tout à l'heure, je me suis laissé un peu emporter.

Il observe le parking, il y a peu de voitures, quelques colombes qui partent ou arrivent. Sinon rien d'autre peut le différencier d'un autre. Vik' sûrement pour s'excuser lui aussi de ce qui s'est passé, parle à nouveau :

-Surtout hésite pas à ne pas essayer de me ruiner.

-Oh ! Mais ne t’inquiète pas ! Les suppléments vont te coûter cher ... Très cher.

Je lui parle sur le ton de la rigolade, même si mon estomac ne dirait pas non à une grande pizza avec quelques suppléments. Je me frotte les yeux et remets mes lunettes, après tout une pause prolongée ne me ferait pas de mal. L'estomac de Vik' se met lui aussi à gargouiller, comme pour me répondre. Je parle avec un petit sourire :

-Je vois qu'on parle du mien mais le tien aussi mérite qu'on s'y intéresse !

Je lui parle à nouveau sur le ton de la rigolade, je fouille mes poches à la recherches de mes clés de voiture. Je les trouves, je déverrouille la voiture, m'installe, met le moteur en route et attends Vik' pour démarrer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 7 Mai - 20:17
-Je vois qu'on parle du mien mais le tien aussi mérite qu'on s'y intéresse !

Euh quoi ? J’ai mal entendu ? Pakkun faire une blague ? Non attend il, en a fait deux ? Mais on est où là ? Je mets un certain temps avant de reprendre mes esprits. Je me dirige vers la voiture de Pak et je m’y installe toujours étonner, je regarde l’ours.

-Mais tu sais rire ?

Après ces mots, je reprends un peu mon sérieux et j’examine la voiture de Pak, intérieur basique pour une voiture de luxe, hormis les paquets vides de nourriture il n’y a rien de particulier. Je prends un des paquets vides et je le montre à Pak.

-Rassure moi, c’était pour une planque ?

Je continue de regarder, encore des paquets. Je soupire un moment et lorsque je vois les sièges arrières. Oh bordel, effectivement, c’est le cas de le dire, des disques durs de partout, des feuilles qui traînent dans tous les coins. Je pointe du doigt l’arrière de la voiture et je regarde Pakkun.

-Mais c’est quoi ce bordel ? Tu arrives encore à te retrouver dans ce…ce…ce truc ?

Je ne peux cacher mon étonnement, mais c’est quoi ce délire ? Sa voiture ressemble à un dépotoir, même une chatte ne retrouverait pas ses chatons. Il y a des paquets de gâteaux partout autour de mon siège. Je suis à la limite de lui nettoyer sa voiture tellement je suis désespérer. 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 7 Mai - 21:59
Vik' me regarde, il semble être étonné, il parle :

-Mais tu sais rire ?

-Bah quoi ? Ceci t'étonnes ?

Je m'installe dans la voiture, il y a un peu de bazar, mon sac à l'arrière bourré de trucs, des emballages et autres. Vik' prends un paquet vide et me le montre :

-Rassure moi, c’était pour une planque ?

-Euh ... C'est l'état plus ou moins normal de ma voiture ...

Vik' soupire, il ne doit pas être habitué à mon bazar organisé, tant pis il s'y fera au bout d'un moment. Je m'installe correctement et mets ma ceinture. Vik' fait de même, il soupire un moment, il pointe l’arrière de la voiture et il dit :

-Mais c’est quoi ce bordel ? Tu arrives encore à te retrouver dans ce…ce…ce truc ?

-Ca va ! Je sais faut' que je range ! Bon maintenant tais toi !

Oui, il y a un grand bazar, et oui, cela fait un moment que je n'ai pas rangé. Il faut vraiment que je le fasse mais j'ai pas l'envie. Vik' est dans la voiture, je sors du parking assez rapidement, manquant d'écraser d'autres inspecteurs, tant pis, si ils seraient morts, j'aurais des être humains en moins à supporter. Une fois que j'ai gagné la route je demande ceci à Vik' :

-Tu me guides, je ne sais pas ou tu veux aller.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 8 Mai - 11:06
Pak démarre rapidement sa voiture et il sort rapidement du parking, c’est idiot, il a failli écrasé des inspecteurs, dommage, un accident serait vite arrivé et en plus, la mort de quelques colombes nous aurait arrangé Pak et moi, mais bon, il faut croire que ses lunettes sont mal ajustées, il les a frôlés d’un mètre. Je suis déçu. On arrive sur la route principale, je souffle un coup en voyant le monde.

-Tu me guides, je ne sais pas ou tu veux aller.

Je sors mon téléphone et je regarde les restaurants qui sont dans les environs, il y a plusieurs pizzerias, je regarde la plus proche pour éviter que l’ours arrive en retard à son travail, je prends les coordonnées puis je les ai inscrits dans l’application gps de mon téléphone et je le mets au niveau du tableau de bord pour qu’il puisse diriger Pak.

Pendant le reste du trajet, je suis silencieux, je regarde par la fenêtre les personnes à l’extérieur. Lorsque l’on arrive enfin au niveau du restaurant, je regarde Pak.

-Évite d’acheter et de manger tout ce que tu trouves sous la main, ça me fera économiser.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 8 Mai - 11:26
Vik' sort son téléphone, je me mets sur le côté en attendant qu'il trouve une adresse, une fois qu'il l'a trouvé il met son téléphone sur le tableau de bord. Je regarde rapidement et grossièrement par où il faut passer et je commence à y aller, tranquillement. La pizzeria n'est pas très loin, donc je me permets d'y aller tranquillement.

Il fait beau, les gens sortent, les trottoirs sont remplis de monde, le soleil brille accompagné d'un ciel bleu. J'ouvre ma fenêtre, le vent est frais, et les températures sont bonnes, je reste silencieux, Vik' observe les gens par sa fenêtre, sans dire un mot. Il y a du monde sur les terrasses, ils profitent du bon temps pour manger à l’extérieur. Il y a aussi pas mal de voitures, le trafic est assez fluide malgré le nombres de voitures.

A un moment un piéton court en plein sur la route, le feu est vert et il n'est pas sur un passage piéton. Je suis obligé d'écraser ma pédale de frein pour ne pas l'écraser. Il me fait un regard noir accompagné un doigt, je le klaxonne et j'ouvre la fenêtre pour l'insulter. Vik' me regarde, mi-désespéré, mi-étonné, il parle :

-Mais t'es malade ! Il fallait écraser les colombes de tout à l'heure ! Mauvaise cible Teddy.  

-Je sais, je sais, mais j'ai déjà eu pas mal de problèmes.


On arrive finalement à la pizzeria sans encombres supplémentaires. Le parking est assez rempli mais je n'ai pas eu de grandes difficultés à trouver une place. On sort de la voiture, on marche jusque à l'entrée et Vik' dit :

-Évite d’acheter et de manger tout ce que tu trouves sous la main, ça me fera économiser.

-Mais voyons ! Tu me connais mal ! Je ne mange pas autant ...

J'ai dit ca avec une pointe d'ironie dans la voix, un petit sourire apparaît sur le coin de mes lèvres, j'ouvre la porte pour Vik' et attend qu'il rentre.

HRP:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Mai - 20:54
-Mais voyons ! Tu me connais mal ! Je ne mange pas autant ...

Cet idiot ouvre ma porte avec un sourire aux lèvres. Je n'ai pas trop apprécié le coup dans la bagnole, je me suis quand même mangé le tableau de bord et le pire, c’est qu’il n’a même pas vu que j’avais laissé mes marques de dents dessus. Avant de sortir de la voiture, j’appuie un peu ma main sur ma mâchoire. 

J’avance vers la pizzeria, j’entre et je me pose au niveau de la table qui se situe dans un coin de la pièce. Il y a du monde, beaucoup de couples, de groupe d’amis et aussi des personnes seules. En passant un rapide coup d’œil, je vois un truc qui pourrait intéresser l’ours. Je tapote dans les côtes de Pak et lui chuchote.

-Regarde la fille là-bas, ensuite regarde la pièce qu’il y a derrière, c’est les cuisines et par pitié commence pas à baver.

Après avoir dit cela à Teddy, la serveuse vient prendre notre commande.

-Messieurs que puis-je pour vous ?

Je passe un rapide coup d’œil furtif vers la serveuse, elle est pas mal, mais elle est loin de pouvoir concurrencer Aono. Cependant, le petit ours ne s’est pas casé, cela lui fera le plus grand bien s'il arrivait à se trouver une personne qui est spéciale pour lui, après ce n’est pas obligé que cela soit une fille.
Je regarde la serveuse avec un sourire naturel.

-Pour moi ça serra une 4 fromages s’il vous plaît.

Je regarde et lui fais de rapides coups d’œil discret, toujours, en direction de la serveuse. Pour lui, cela serrait le rêve d’avoir quelqu’un qui bosse dans un restaurant de ce genre, il aurait des pizzas comme il veut, après ça ne veut pas dire qu’elles sont bonnes.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 10 Mai - 14:31
Je le regarde, j'avais presque oublié le gros boom quand j'avais dû freiner, il a dû se prendre le tableau de bord, j'arrive à voir quelques bleus. Il entre je le suis, la salle principale est assez grande, je regarde la décoration, c'est assez sobre mais cela suffit. Vik' se pose sur la table se situant dans le coin de la pièce, je lui emboîte le pas, il s'installe, je retire ma veste d'inspecteur et la met sur le dossier de la chaise.

Je m'assois, ouvre ma veste noir et me pose un peu. Un serveur vient en vitesse déposer une carafe d'eau fraîche et deux verres. En attendant qu'on prenne commande je bois un peu et regarde par la fenêtre. Au bout d'un moment Vik' tapote mes côtes et me chuchote ceci :

-Regarde la fille là-bas, ensuite regarde la pièce qu’il y a derrière, c’est les cuisines et par pitié commence pas à baver.

-Ça va. Je sais me tenir quand même. Et je ne suis pas la pour voir avec qui tu pourrais me caser mais parce que on m'a invité. Si t'es pas content tu te débrouilles.

Je bois une gorgée d'eau, au bout de quelques secondes une serveuse vient à notre rencontre :

-Messieurs que puis-je pour vous ?

-Pour moi ça serra une 4 fromages s’il vous plaît.

- Pour moi aussi mais je vais prendre avec quelques suppléments : chèvre, miel et champignons. Et ce sera en grande taille, s'il vous plait.

La serveuse prend notre commande et nous assure que l'on sera servis rapidement. C'est vrai qu'elle est plutôt jolie, mais je ne suis pas intéressé par ça. Vik' lui avait répondu après un petit moment de silence et avec un grand sourire. Il devait peut être penser à un truc ou autre, il fait ce qu'il veut après tout. Je le regarde à nouveau, il me fait de rapides coups d’œil discret en direction de la serveuse. Je lui fais comprendre que je ne suis pas intéressé, j'ai déjà bien assez de trucs à m'occuper comme ça.

Je souffle un coup, de toute façon il va falloir attendre un peu, je décide donc de me caler contre le mur et de sortir mon téléphone. Malgré le monde qu'il y a on entend peu de bruit, c'est reposant, cela me permet d'être calme et détendu. A un moment un serveur ouvre une fenêtre, j'ai de la chance je suis dans la bonne position pour avoir un petit filet d'air frais, je suis toujours sur mon téléphone en train de jouer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 13 Mai - 22:45
Après avoir entendus la commande de Pak je, commence à le maudire, non pas que l’argent est un problème, mais c’est que c’est un morphal, plus que moi. Je commence à grogner en continuant à le maudire. Je le vois se caler dans son siège, l’ambiance est reposante, cela est agréable, de plus un des serveurs ouvre une fenêtre qui créée une léger courant d’air qui refroidit doucement l’air. Après avoir apprécié ce courant d’air, je regarde Pak… Il est sur son téléphone. J’active mon brouilleur de fréquence sachant pertinemment que cela bloquerait les téléphones, mais je le calibre pour que son rayon soit très petit, je ne veux pas apporter des ennuis au restaurant. J’entends un couple qui est derrière nous commencer à se plaindre auprès des serveurs du manque de réseau. Je soupire un moment avant de me retourner et leur adressé la parole.

-Cela ne va pas vous tuer de ne pas avoir votre téléphone pendant que vous mangiez.

Je prends un sourire narquois et je finis la discussion.

-Soyez heureux, vous êtes là, entre amoureux, sans téléphone, sans interruption.

Je fais un clin d’œil à l’homme avant de me retourner. Je regarde Pak avec le sourire narquois.

-Alors t’es sur quel dossier ? Et n'ose pas me dire que c’est confidentiel. Tu sais très bien que je peux le savoir en une soirée.

Je reprends mon air serein. Soudain, nos commandes arrivent, la serveuse dépose les pizzas devant nous.

-En espérant qu’elles vous plaisent…

Avant qu’elle ne reparte, je lui donne l’équivalant de 5€ en lui souriant.

-Tenez. C’est pour vous, tradition européenne.

Je commence à manger ma pizza, mon dieu qu’elles sont bonnes. Je ne regrette pas de m’avoir pris le tableau de bord de Pak pour une pizza aussi bonne. Je suis sûr que celle de l’ours est super aussi, mais je doute que je puisse toucher à sa nourriture.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 15 Mai - 9:15
Vik' grogne sûrement à cause de ma commande ou je sais quoi. Je suis sur mon téléphone, ne voulant pas faire la conversation, n'en ayant pas envie. C'est bien le silence, mieux qu'une conversation creuse et vide d’intérêt, qu'on emploie pour faire la conversation. Je ne fais pas grand chose dessus, mais je ne pense pas que Vik' va me laisser faire encore longtemps, lui préférant sûrement qu'on parle. Je me frotte les yeux et retourne sur l'écran du téléphone, le réseau commence à baisser je me demande pourquoi ...

Gagné, j'en étais sûr, il n'y a plus aucun réseau mais étrangement seul un couple se plaint du problème. Je range mon téléphone, lève la tête et voit Vik' soupirer avant de leur répondre :

-Cela ne va pas vous tuer de ne pas avoir votre téléphone pendant que vous mangiez.

Il enchaîne sa réplique :

-Soyez heureux, vous êtes là, entre amoureux, sans téléphone, sans interruption.

Il marque une pause avant de se tourner vers moi avec un sourire narquois. Je le regarde, les bras croisés et légèrement reculé de la table pour être plus à l'aise. Il se décide à parler :

-Alors t’es sur quel dossier ? Et n'ose pas me dire que c’est confidentiel. Tu sais très bien que je peux le savoir en une soirée.

Je marque une pause et soupire, il n'a pas tort mais ce n'est pas comme si j'avais envie de parler travail ici et maintenant. Mais je vais quand même lui répondre, qu'il le sache maintenant ou ce soir, autant que ça soit moi qui le dise :

-Euh ... Je travaille avec plusieurs équipes donc je change rapidement de dossier, mais si tu veux vraiment savoir ce que je fais régulièrement c'est de la maintenance sur un système de caméras et donner un coup de main aux inspecteurs partant en mission.

J'arrête de parler et me plonge à nouveau dans le silence. J'attends un peu, je ne suis pas pressé, ce n'est pas comme si j'étais motivé à travailler. Un instant plus tard les pizzas arrivent, elles sont belles, bien fournies, avec une belle pâte et même celle de Vik' est déjà assez grande. Vik tend un peu d'argent :

-Tenez. C’est pour vous, tradition européenne.

Je tends un peu d'argent aussi, la serveuse les prends nous remercie et part. On commence les pizzas, elles sont pas mal, mais elles sont aussi très bonnes, je reprends une autre bouchée avant de prendre un petit carnet pour noter leur adresse. Je suis bien là, si bien je que parle même à Vik' :

-Alors ? T'en penses quoi ? Moi j'dis qu'elles sont très bonnes.    
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 15 Mai - 16:10
Pak tend un pourboire à la serveuse, je ne vais pas arrêter de le charrier avec ça. Je vois l’ours manger sa pizza, il a l’air de la savourer. Je commence à peine à savourer ce moment de calme et il me sort.

-Alors ? T'en penses quoi ? Moi j'dis qu'elles sont très bonnes. 

J’ai failli recracher les morceaux de pizzas que j’avais dans a bouche sur sa tronche. Il ne va pas bien de sortir ça en plein déjeuner. Enfin je pense qu’il parle des pizzas, mais je un peu le taquiner. Je lui souris.

-Tu parles des pizzas ou d’autre chose ?

Je suis à deux doigts de me plier de rire en attendant sa réaction, mais ma joie fut de courte durée. Des inspecteurs du CCG rentre dans la pizzéria, j’avoue que j’ai failli vomir en les voyants. Ces inspecteurs commandent et malheureusement ils s’approchent, certainement pour parler avec Pakkun. Je les ignore, mais du moment qu’ils ont commencé à parler des goules je leur ai lancé un regard meurtrier. 

Je n’ai pas envie de manger à côtés de types de leur genre. Des faux-culs qui pensent œuvrer dans le bien commun. Je suis sûr que Pakkun est du même avis que moi sur le fait de ne pas vouloir manger avec leur présence. Je le laisse gérer ça, si je commence à interagir avec eux cela risque d’être violent, je doute que les futurs clients apprécient d’avoir des morceaux d’humains dans leurs pizzas. Quoi que, si ces des goules il y aurait aucun problème.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 17 Mai - 13:33
Vik' avait l'air d'être presque sur le point de recracher sa bouchée ... Oh non ... J’espère qu'il ne va pas continuer sur ça ou il risque de finir tête dans son assiette. Certes, il peut y avoir un double sens mais tu risques de voler dans toute la salle et te démerder pour rentrer. Je lève ma tête, il sourit et ouvre la bouche :

-Tu parles des pizzas ou d’autre chose ?

-Non. Des pizzas. Sort toi cette idée de la tête ou tu risque de devoir renter seul et a pied.

Je ne parle pas très fort, juste assez pour que Vik' m'entende. J'ai pas envie que d'autres entendent et viennent se mêler à tout ceci. Vik' à l'air d'être à deux doigts de se plier de rire, mais ce fut de courte durée, son visage changeant rapidement d'expression. Je me retourne et voit d'autres colombes, mon visage ne change pas d'expression mais je n'ai vraiment pas envie de rester dans la même pièce qu'eux.

Et en plus il commandent et s'approchent de nous. Il commencent à me parler, je réponds juste à deux-trois questions et fait une rapide conversation. Pendant ce temps je fais des petits gestes à Vik' pour dire que je m'occupe d'eux et qu'il se calme, j'ai pas envie d'avoir des problèmes. Finalement au bout de quelques minutes de conversation supplémentaires ils me saluent et partent à leur table.

Je souffle un coup, on à évité les problèmes et on peut finir de manger plus ou moins tranquillement. Je ne tiens pas rester dans la même pièce qu'eux plus de temps que nécessaire. Je termine rapidement ma pizza et attends Vik' pour sortir, je ne suis pas vraiment à l'aise ici, avec eux.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Allez viens boire un petit coup à la taverne ♫ Entre tante et neveu même si cette histoire n'est que balivernes ♫ [PV Maria]
» Boire un petit coup c'est agréable, boire un petit coup c'est doux [PV : La Veuve Noire]
» Allez, viens boire un p'tit coup à la maison !
» ♪♫ Allez, viens boire un p'tit coup au bar du coin ! ♫♪ (pv Naoki)
» morgan ≠ allez viens, on est bien bien bien bien.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: