Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

C'est l'histoire d'une jeune femme, son gardien, et la guerre... [Pv. Clyde & Mama / AU Mulan]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 18 Avr - 6:41

Ft. Mama & Clyde
AU > Mulan
Juste pour le plaisir et se détendre en écrivant un truc mi-sérieux, bourré de conneries et de déshonneur sur la vache de Kala =w= /PAN
(puis faut bien inaugurer la section AUs wesh /PAN)

C'est l'histoire d'une jeune femme, son gardien, et la guerre...

Il faut dire que les derniers jours avaient été très difficiles pour la jeune femme. Entre le fait qu'elle avait pathétiquement échoué d'impressionner la marieuse, puis d'enchaîner gaffe après gaffe par la suite en attirant le déshonneur sur son père... Faut le faire, quoi. Si elle avait su respecter ce qu'elle avait appris... Tout cela se serait certainement déroulé d'une autre façon totalement. Peut-être aurait-elle même pu l'impressionner cette foutue marieuse! Elle n'aurait probablement pas attiré autant de malheur sur sa famille si ç'avait été le cas. Mais bon. Quand son reflet dans la glace ne montre pas la personne que l'on est en réalité, le simple fait de vivre nous fait mal. Mais ça n'aurait pas pu faire plus mal que ce qui s'était passé par la suite, oh que non.

La guerre, les Huns... Tout ça était arrivé bien trop vite. Cette menace qui planait depuis un moment sur l'empire était maintenant concrétisée, et ils étaient sur le chemin de la capitale, directement vers l'Empereur lui-même. Et pour contrer la menace, eh bien, que faire d'autre qu'obliger tout homme en âge et en forme de se battre de retourner au front? Pas grand chose, direz-vous. Personne n'avait le choix d'obéir aux ordres de cet homme à la tête du pays. C'est comme ça que le père d'Eika fut sommé de rejoindre les rangs de l'armée. Mais la jeune femme ne pouvait pas le laisser partir, pas avec cette blessure qu'il avait toujours et ce, depuis la dernière fois qu'il avait participé à la guerre.

Alors elle avait pris sa place.

Le soir même, elle s'était préparée, avec la détermination brillant dans ses yeux dorés et son expression nerveuse. Elle avait volé l'armure de son père et le parchemin le sommant de se présenter au camp dès le matin, ainsi que son épée. Puis elle avait remonté ses cheveux en chignon, aplatit sa poitrine en la bandant comme il faut, enfilé son armure et, après s'être faufilée dehors alors que tout le monde dormait, elle avait sellé son cheval et s'était enfuie, emportant avec elle tout ce dont elle aurait besoin sans pour autant mentionner aux autres ce qu'elle planifiait faire.

Eika mit la nuit complète à arriver sur place en fait, et même en y arrivant, elle demeura à l'écart, bien cachée dans la forêt. A vrai dire... tout ça la rendait extrêmement nerveuse. Être entourée d'hommes 24h sur 24 et 7 jours sur 7... C'était pas la meilleure des idées qu'elle avait eues disons, surtout parce qu'elle se devait de passer inaperçue. Chose qui ne serait définitivement pas aisée au vu de sa nature maladroite. Et alors qu'elle faisait les cent pas devant Khan, son cheval, qui était présentement couché dans l'herbe, la fixant d'une telle manière qu'elle ne savait pas en fait s'il la jugeait par rapport aux voix qu'elle tentait d'immiter ou non, la jeune femme soupira. Ce n'était pas une bonne idée... Elle savait très bien ce qu'elle risquait en faisant ceci et si l'on venait à la découvrir. Mais elle n'avait pas le choix. Sauver son père avant tout. Voilà son but.

Pourtant, elle ne savait pas exactement dans quoi elle s'embarquait...

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 18 Avr - 12:17

Kiyomizu
Masaki

Hoshina
Eika

C'est l'histoire d'une jeune femme, son gardien, et la guerre...
Qui doit se coller à réveiller un gardien quand les anciens doivent protéger un membre de la famille Hoshina? C'est bibi bien évidemment! Encore une fois ça n'avait pas raté, puisque le vieux était venu réveiller Clyde de son long sommeil. Lui aussi était un gardien mais voilà... On l'avait un peu destitué de son rang après plusieurs gaffes et il en était réduit à sonner le gong. Pitoyable affaire. Ca ne l'empêcha pas d'insister auprès des ancêtres, mais chaque fois on lui riait au nez ou on lui rappelait ses erreurs. Mais sérieusement, mis à part l'oncle de la tante de la cousine au quatrième degré qui avait perdu sa tête à cause d'une petite erreur de sa part, Clyde restait un gardien génial! Il ne comprenait pas ce que les vieux trouvaient à toutes ces statues de pierre sans personnalité aucune. Bougon, il sortit alors pour réveiller le Grand Dragon de Pierre afin qu'il aille chercher Eika, qui en jeune fille modèle s'était sauvée en se faisant passer pour un homme pour remplacer le paternel à la guerre, selon les directives du Grand Ancêtre. Malgré tout il insista encore un peu pour le faire à la place de ce lézard lourdingue, ce qui lui valut de recevoir son gong en pleine poire.

Boooon réveiller la chose maintenant. Ca c'était encore une autre affaire vu que Tonton Lézard ne réagissait même pas au gong et Clyde mettait toute la mauvaise foi du monde dans ses appels. Il finit par aller lui crier à l'oreille en espérant que ce gardien paresseux lui réponde, en vain. Frustré comme un petit mexicain qui a mangé trop de piment, le bleu se mit à frapper la statue pour faire réagir le dragon... Et finit à force de coups répétés par le casser. Là... Là il était mal si Papy voyait les dégâts. Et quand il entendit sa voix tonitruante résonner depuis le temple familial, son sang ne fit qu'un tour. La seule solution qui s'offrit à lui... Ce fut de faire croire que le Grand Dragon de Pierre était bien éveillé et prendre sa place ensuite. Au moins peut être que si lui ramenait Eika et l'honneur de la famille Hoshina sans gaffer, on lui rendrait son poste de gardien et son piédestal. Ni une ni deux Clyde fit croire au vieux que l'esprit dragon était bien là avant de se sauver hors du domaine de la famille, à la recherche d'Eika, un peu au hasard il faut le dire vu qu'il n'était pas sorti de son trou depuis des années.

Malgré tout, Clyde avait fini par la rattraper la donzelle. Elle était là, non loin de l'entrée du camp avec sa... vache de compagnie et visiblement elle essayait de trouver comment jouer son rôle d'homme au sein d'une armée. Pauvre petite chose qui n'avait aucune idée de comment se conduisaient des hommes virils en communauté. Il décida d'entrer en scène du coup, de faire une entrée fracassante pour gagner tout le respect qui lui était dû et pour cela il demanda de l'aide à son escla- au criquet qu'il avait trouvé en partant et qui ne le lâchait plus, ce véritable pot de colle. Un grand feu, une ombre projeté sur une paroi rocheuse et voilà qu'il se donnait des grands airs de gardien costaud et intimidant.

"J'AI ENTENDU QUE QUELQU'UN DEMANDAIT UN MIRAAAAAACLE!"

S'ensuivit ensuite un discours pour tenter d'intimider la jeune femme et la faire renoncer à son plan d'infiltration dans l'armée. Clyde ne savait pas si ça fonctionnerait mais bon, au moins il essayait.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 21 Avr - 2:40
C'est l'histoire d'une jeune femme...Son gardien, et la guerre...
Hakuryu
Clyde
Hoshina
Eika

Être né dans une famille de guerrier, ça ne pardonne pas. Depuis petit, on t’avait enseigné les arts de la guerre, tout ce que tu devais savoir pour rendre fier ta famille, ton père surtout, et aussi conserver leur honneur. C’était le plus important pour toi, depuis toujours, que d’être un guerrier reconnu par la Chine entière. Tu ne demandais qu’une chose, c’est de faire tes preuves sur le terrain. Tu ne demandais que ça, du moins intérieurement. Alors quand l’information leur parvint, que les Huns étaient à leur porte, prêts à les envahir, cette occasion s’était enfin présentée à toi.

Pourtant ce n’était pas des ennemis comme les autres, tu le savais, tu en étais conscient, mais il fallait se battre. Pour protéger ton pays, ta nation, celle qui t’avait vu naître. De plus, tu voulais protéger ta famille. Tu mettais un point d’honneur à partir, et bien entendu à revenir saint et sauf, avec ton paternel, le fier Général Kiyomizu. Combattre auprès de lui, ce n’était pas ton rêve, mais quand bien même tu en serais honoré.

Jamais il n’avait eu à se plaindre de toi. Tu avais toujours été le meilleur. Concrètement, tu écrasais tes camarades, au sens figuré cependant. Tu n’allais pas non plus les tuer pour démontrer ta supériorité dans certains domaines. Non, tu restais humble et tu ne prenais pas la grosse tête. Être bon partout, ça demandait juste beaucoup de travail, ça ne venait pas des Grands Ancêtres qui dormaient bien paisiblement tandis que d’autres trimaient pour y arriver. Tu faisais partie de ceux qui avaient trimé pour y arriver, mais tu étais bien content du résultat.

Maintenant ? Tu es un jeune homme au mieux de sa forme, alors que demander de plus, si ce n’est la victoire de l’armée chinoise contre les Huns ?

Parlons-en de ces ennemis. Peu après que l’annonce soit faite dans tout le pays, que ces guerriers menaçaient de tous les tuer, puisque c’était de ça qu’il s’agissait. Alors tu savais que de nouveaux hommes allaient venir pour renforcer les rangs des soldats déjà aguerris. Au fond de toi, tu te demandais si c’était vraiment le moment de former de nouveaux soldats. Après tout c’était pas comme si des hommes arrivaient sur eux pour tous les égorger pour leur bon plaisir. Pas du tout même. Ils venaient prendre le thé. C’était évident.

Toi qui te débrouillais, tu avais envie de faire tes preuves, pas aller dans un camp avec de nouveaux hommes pour les former, ceux qui n’étaient encore jamais partis à la guerre, un peu comme toi quoi. C’était frustrant, mais tu ne pouvais pas t’y opposer. Tout ce qu’il te restait à faire, c’était suivre la marche, obéir, et voir de quoi l’avenir sera fait. Parce que quelque part, tu te disais que ça n’allait pas être quelque chose que tu oublierais de si tôt, tout ce qui allait t’arriver.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 21 Juin - 6:34

Ft. Mama & Clyde
AU > Mulan
Juste pour le plaisir et se détendre en écrivant un truc mi-sérieux, bourré de conneries et de déshonneur sur la vache de Kala =w= /PAN
(puis faut bien inaugurer la section AUs wesh /PAN)

C'est l'histoire d'une jeune femme, son gardien, et la guerre...

Inutile de dire que la réaction de la future soldate fut peut-être un peu exagérée, même si, en réalité, c'était probablement très normal de réagir de la sorte dans une situation pareille. Après tout, une ombre qui se donnait de grands airs en plus de lui faire un discours sur le pourquoi du comment elle devrait retourner à la maison à la place d'aller prendre la place de son père dans l'armée, ç'a de quoi vous faire sursauter un peu quoi. Même Khan en avait eu un peu peur, bien que lui sembla fixer l'ombre avec un air de 'wesh mec m'en balekouye' après quelques secondes. N'aurait-elle pas été aussi préoccupée par les paroles de l'ombre sur les rochers, Eika en aurait rigolé pendant longtemps.

Pourtant, la jeune femme ressentait quelque chose d'étrange en entendant les paroles de la chose non identifiée encore. Une sorte de détermination à toute épreuve, qui lui donna un regain de confiance. Et elle fixa la créature avec un grand sourire, trop doux, facilement étiqueté en tant que visage trop féminin. Visiblement, si elle n'apprenait pas bientôt à agir comme un homme, elle se ferait très vite repérer parmis eux et ce ne serait pas beau à voir.

« Non. Je refuse de retourner chez moi maintenant! Je suis trop près de mon but, et mon père ne mérite pas ce qui l'attend ici. Il a déjà été blessé une fois, je ne lui permettrai pas de partir et le condamner à mourrir ainsi. »

Eika tourna le dos à la chose du coup, s'enfonçant dans les fourrés pour dégager un peu les plantes et observer ce qui se passait en contre-bas. C'était là. Juuuuste là. Le camp de l'armée chinoise. Evidemment qu'elle ne savait pas à quoi s'attendre une fois qu'elle aurait mis les pieds sur le terrain. Certes, elle devrait être ultra prudente. Mais... Comment c'était? De durs entraînements? Des hommes à fort caractère qui n'arrêtent pas de se tabasser entre eux? Son père lui avait raconté maintes et maintes fois ses expériences à la guerre, du camp jusqu'au front. Apparement ce n'était pas de tout repos. A quel point, la pauvre n'en avait aucune idée, mais elle savait bien une chose, et c'était que sa nouvelle vie débuterait dès le moment où elle se présenterait là-bas.

Pourtant... La brune était horriblement anxieuse. Simplement imaginer ce qui pourait lui arriver si elle devait se faire découvrir sur place, si on venait à comprendre qu'elle était une femme en réalité... Ça la rendait nerveuse au point où elle se sentait légèrement malade. Mais elle se disait qu'elle s'habituerait au risque. Ce qui était fort probable d'ailleurs. Les yeux rivés sur le campement, qui semblait déjà bien occupé, Eika soupira doucement, l'air un peu incertaine malgré sa détermination.

« J'espère que je suis en train de faire une bonne chose... »

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Jeune Femme Haitienne Vendue a Montreal Recherche identite
» L'arrivée d'une étrange jeune femme.
» - Event II - Jolie Jeune Femme... Fatale !
» Janvier 96 - La jeune femme qui ne ... - Londres - Rab'
» C'est l'histoire d'une jeune demoiselle qui a terminé sa présentation (a)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: