Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Friends or enemy, please help me [Feat Pakkun]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Mar - 15:17
Friends or enemy , please help me× ft. Pakkun


 En temps normal, elle serait restée chez elle en compagnie de Kaito qu'elle élevait comme son propre fils. Ce qui était plutôt étrange vu qu'elle n'avait que 20ans, enfin, bientôt 21 mais toujours 20ans. Cela lui paraissait bien tôt quand elle y réfléchissait ; se sentir maman était un sentiments si particulier qui lui faisait comprendre la réaction de la sienne le jour où le CCG a changé la vie de la jeune fille. Elle aurait tout fait pour protéger ses enfants et aujourd'hui, Aono comprend ce réflexe qui est une partie d'elle même. Quand elle regarde ce petit bout humain dormir paisiblement dans son berceau, elle affiche toujours ce petit sourire si bienveillant avant de déposer un baiser sur le front de l'enfant et de fermer délicatement la porte. Oui, à la base elle serait soit restée dans la chambre afin de le regarder dormir, soit elle aurait regarder un film ou travailler.

Mais ce soir s'annonçait différent, quand sa baby-sitter personnelle entra dans la maison pour garder l'enfant. C'était rare qu'Aono fasse appel à cette dernière mais certaines nuit, il le fallait bien  ; malgré sa réputation de goule de rang A et son nom , L'ombre, elle devait se nourrir et donc prendre des risques. Elle ne perdait pas en vitesse d'action et en discrétion et il le valait mieux ! Qu'arriverait-il si elle venait à mourir maintenant ? Sans avoir assurer l'avenir du bébé dont elle avait accepté la charge avec cette promesse et cette demande dans le testament de la vraie mère, la cousine du défunt "fiancé" d'Aono et meilleure amie de celle-ci ? Non jamais cela n'arrivera et elle ferait tout pour rester à ses cotés au risque qu'il la rejette plus tard.

Elle donna les dernières instructions à la femme avant de sortir et de se changer dans la grange au fond de son jardin, là bien à l'abris. Elle n'allait tout de même pas sortir en parfaite civile pour ce qu'elle allait faire. Non, elle reprit juste sa tenue habituelle, celle qu'elle avait toujours porté lorsqu'elle se dévoilait en temps que goule. Une tenue entièrement noire surmontée d'une cape à capuche noire et d'un masque qui ne dévoilait que ses yeux couleurs bordeaux. Rapidement et avec la plus grande discrétion, elle parcourait les ruelles les plus sombres jusqu'à repérer cet homme qui venait d'en agresser un autre pour son argent. Une fois que la victime à fuit et que l'autre riait comme un parfait coq fasse à son  acolyte, elle transperça ce derniers avec son Kagune, faisant cesser le rire  de l'homme. Doucement, elle sortit de l'ombre afin de dévoilé sa silhouette imposante de goule au clair de lune tout en s'adressant à l'agresseur d'un air méprisant.

-Vous êtes vraiment des êtres désespérant à vous attaquer à un des vôtres pour un peu d'argent... Et le pire, c'est que cela t'amuse , de blesser les autres pour ton propre bien, sans raisons ...

L'homme eut à peine le temps de cité son nom de goule, L'ombre, dans une voie effrayée que tout s'est passé rapidement ; il était déjà  transpercé par le kagune de la jeune goule qui l'attira vers elle grâce à celui-ci, le tenant enrouler dans les puissantes tentacules. Mais elle ne commença pas son repas et se tourna doucement la tête, au départ l'air indifférent. Quelqu'un était derrière, venant d'arriver et elle se demandait qui c'était cette fois. Une fois qu'elle fit face à la personne, elle recula d'un pas net en écarquillant les yeux, reconnaissant ce visage. Une sorte de bruit de surprise lui avait échapper de la bouche alors qu'elle regardait les corps puis le jeune homme.
Ce n'est pas tellement qu'elle était surprise d'une présence car elle l'avait sentit, non elle était surprise que ça soit lui ...

- Alors comme ça, tu es un agent du CCG ... dit-elle d'un ton neutre, ni effrayé, ni menaçant.

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Mar - 16:06
Pakkun avait enfin le droit de sortir, il prit sa veste, sa besace et sortit du QG. Il trouva un café ou il s’installa tout en commandant un gâteau et un chocolat chaud. Puis il se balada dans les rues de Tokyo une bonne partie de l’après-midi, il regardait les gens se balader, seuls ou en groupe. Il les voyait installés en terrasse profitant du beau temps et des températures agréables. Mais quand il commençait à se faire tard, ils allaient dans les restaurants ou encore flâner un peu, profitant des derniers rayons de soleil, avant la nuit. Pakkun entra dans un restaurant où il avait l’habitude d’aller et il y resta un petit moment, puis il sortit, profitant du calme et de la fraîcheur de la nuit avant de terminer son repas.

Il sortit à nouveau du restaurant, mit sa veste et regarda si il avait reçu un message, il y en avait un, de son supérieur lui disant de faire attention, les goules rôdant beaucoup ces temps-ci. Il réajusta son holster où il y avait son pistolet à balles Q accompagné une dizaine de chargeurs. Puis il se remit en marche passant dans des rues plus ou moins sûres, mains dans les poches. A un moment il entendit une personne se faire agresser puis un peu plus tard une voix suppliante, il n’entendit pas exactement de quoi ça parlait, mais il fila là-bas, en courant, puit sans bruit, à pas lents. Il vit dans l’ombre le cops d’une goule plantant son kagune dans le corps de la personne qui était à genoux, devant elle. Pakkun était juste derrière elle et quand la goule se retourna il fut surpris de savoir qui c’était. C’était un visage qu’il connaissait, il fût surpris. La goule parla et il lui dit sur un ton neutre :

- Alors comme ça, tu es un agent du CCG ...

Pakkun, attendit quelques secondes, en regardant un peu partout, l’air embarrassé, il soupira  un grand coup et il répondit à la goule :

-Oui … Je suis avec eux … Maintenant, je me demande ce que tu vas faire : me tuer pour préserver ce secret ou me laisser en vie pour me permettre de m’expliquer. Ce serait dommage de me tuer car ça ne ferait qu’ajouter un mort à la liste déjà pas mal remplie, je suppose.

Il avait dit tout cela sur le même ton que la goule mais son regard montrait qu’il essayait de se justifier, sans devoir se battre ou appeler des renforts qui tueront la goule.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Mar - 16:45
Friends or enemy , please help me× ft. Pakkun


 Aono regardait son interlocuteur dans un silence pesant, se remémorant  leur premier échange sans le quitter des yeux.

~Flashback~(4 jours plus tôt)~
Aono était de sortie ce jour là avec Kaito afin d'aller faire un tour au parc, un endroit où ils pouvaient être tranquilles. Depuis quelque temps, la goule avait l'impression d'être suivie , par une vieille connaissance... Un de ses anciens partenaires de crimes qui, elle se souvient, avait toujours besoin d'elle pour l'épauler. Il avait mal prit qu'elle l'abandonne pour vivre une vie normale, comme une humaine et aujourd'hui, il la traquait afin de tenter de faire resurgir l'ancienne Aono.
Duran tout le trajet, elle était restée méfiante, observant les alentours dans les endroits les plus calmes. Enfin arrivée au parc déjà beaucoup plus remplis, elle relâchait la pression. Il n'agirait pas dans un tel lieu, ça serait trop risqué. Kaito jouait, commençant tout doucement à marcher même s'il n'était pas encore doué mais quoi de plus normal... Il est encore bien jeune. Une amie d'Aono l'interpela un instant, un instant qui suffit pour perdre de vue le petit enfant. Prise d'une grande panique, la jeune femme tentait de se calmer pour se servir de son instinct de goule, pour mieux retrouver l'enfant. Et ce ne fut pas dur vu qu'elle parvient à voir son petit corps être relevé par un homme. Aono accourut à leur cotés et s'excusa au jeune homme, un jeune homme d'un peu près son âge et elle tendit les bras pour reprendre son enfants.

-Pardonnez moi ... Il commence à marcher et il suffit de quelques secondes de distraction pour le perdre de vue ... dit-elle dans un rire nerveux .

Elle qui avait peur de commettre dans erreurs, cela ne la rassurait pas du tout.

~Fin du flashback~


Aono n'avait pas bougé, encore cachée dans l'ombre bien que la lune éclairait assez la ruelles pour qu'on puisse l'apercevoir. La goule ne semblait pas être la seule à être surprise vu que l'agent le semblait tout autant. Il fallut d'ailleurs un moment avant qu'il ne réponde, la situation étant un peu embarrassante pour les jeunes adultes.
Aono ne broncha pas et déposa doucement le corps de sa victime, tout en prononçant un léger "Bon, je mangerais une prochaine fois" ,afin de libérer son kagune qu'elle gardait autour d'elle, comme pour se défendre au cas où. Cela faisait bientôt deux mois qu'elle n'avait plus mangé, temps limite pour une goule. Elle ne quittait pas son interlocuteur des yeux poussa un petit soupire.

-Pourquoi me donner des explications, alors que tu devrais me tuer sur le champs  ? Mais si tu y tiens, je t'écoute ... dit-elle tout en faisait disparaître son kagune et en faisant 2 pas en avant tout en enlevant sa capuche, dévoilant son beau visage  et ses yeux noirs et rouges de goules.

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 29 Mar - 14:15
Flashback (4 jours plus tôt.) :

Pakkun ayant enfin fini tous ses rapports, il put les remettre à son supérieur qui l’autorisa à sortir n’ayant plus de travail à faire. Il regardait par la fenêtre et il vit un grand soleil, ceci le motiva à sortir, il prit sa veste et la mit en marche tout en saluant son supérieur. Il passa dans des rues remplies de monde, et il prit même une glace en chemin. A un feu rouge il regardait le ciel, il était bleu, sans quasiment de nuage et il y avait le soleil qui tapait assez fort.

Il traversa le passage piéton, marcha pendant encore quelques minutes et il arriva au grilles du parc. Il y avait beaucoup de monde à l’entrée, principalement des familles accompagnées des enfants, qui criaient de joie à l’idée d’aller au parc. Il se décida finalement à y renter, il prit un chemin de terre qui le conduisait à un joli étang pas loin d’une aire de jeu, où pas mal de personnes s’installaient sur un banc et restaient là à regarder les petits canards.

Au bout de plusieurs dizaines de minutes il entendit un enfant pleurer et se demander où était passé sa maman, il se leva de son banc, s’accroupi et demandait à l’enfant où il avait vu sa maman la dernière fois. Il pointa du doigt une direction, pour aller plus vite dans ses recherches Pakkun décida de porter le petit enfant. Au bout de quelques minutes une jeune femme regarda dans sa direction et à la vue de l’enfant elle se précipita vers lui, une fois arrivée juste en face de lui elle lui dit ceci en riant nerveusement :

-Pardonnez moi ... Il commence à marcher et il suffit de quelques secondes de distraction pour le perdre de vue ...

-Non, ne vous inquiétez pas, ça va … Respirez calmement, il ne m’a pas dérangé. *Il fouille dans sa poche et sort une petite tablette de chocolat* Tenez vous pouvez lui donner ceci, je vous laisse je dois m’en aller.

Sur ses mots il dit au revoir au petit garçon et s’en alla.
Fin du flashback.


Elle n’avait pas bougé, après un moment elle décida de libérer son kagune pour se tourner vers Pakkun et elle lui dit ceci tout en le faisant disparaître :

-Pourquoi me donner des explications, alors que tu devrais me tuer sur le champs  ? Mais si tu y tiens, je t'écoute ...

-Premièrement, le fait que je fasse parti du CCG ne veut pas dire je j’accepte le fait qu’ils trucident les goules à tour de bras.
Deuxièment, cela ne veut pas dire je vais me jeter sur toi pour te tuer ou te faire capturer.
Troisièmement, pour moi les goules ont le droit de vivre, comme un être humain, elles sont capables de s’adapter à notre société. Après je veux bien croire que le problème est au niveau du régime alimentaire et encore en cherchant bien on pourrait trouver une solution.

Donc après ceci tu es libre de me tuer ou de me laisser en vie. C’est toi qui vois…
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 30 Mar - 1:48
Friends or enemy , please help me× ft. Pakkun


Aono se souvenait bien de leur très brève rencontre et avoir donner la gâterie à Kaito après le départ du jeune homme.  
Maintenant, le revoilà en face d'elle et a justifier le fait d'être au CCG. La goule ne bougeait pas et écoutait attentivement ce qu'il lui disait... Au début, elle gardait un air parfaitement neutre puis surpris. Quand il eut finit, elle penche légèrement la tête sur le coté tout en affichant un sourire  en coin, un sourire nostalgique.

-C'est drôle, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu des mots du même genre... quelque chose qui en venait à la même conclusion que toi... dit-elle d'une voix lointaine.

Evidemment, elle avait déjà entendu des discours semblable. Son défunt copain  lui avait tenu le même genre de discours...vers le moment de leur rencontre. ll lui disait que les goules méritaient de vivre autant que les humains, surtout certains qui gâchaient tout dans leur vie...Qu'elles pouvaient d'adapter à la vie en société et vivre une vie paisible aux cotés des humains.

Aono se sentait étrange maintenant et n'avait même pas remarqué qu'une larme avait fait son chemin sur sa joue. Elle repensa alors au jour où tout avait basculer et qu'elle avait le bébé sur le bras. L'enfant adopté et humains pour lequel elle craignait tout et n'importe quoi. La jeune femme s'essuya le coté du visage et  regarda Pakkun tout en souriant, un sourire de reconnaissance.

-Vous êtes différents... Merci...Je ne sais pas ce qu'il adviendrait  de Kaito si quelque chose m'arrivait  Vous savez, il est humain et si fragile encore...J'ai promis à ma meilleure amie d'en prendre soin avant sa mort. dit-elle avant de marquer une pause pour se reprendre -mais je m'égare

Sans vraiment comprendre pourquoi , elle fut prise d'une certaine curiosité envers son interlocuteur...Elle voulait mieux savoir à qui elle avait affaire, bref en apprendre plus sur lui et peut être sur sa vie... ce qui l'a fait devenir ce qu'il est.

-Mais si vous êtes du coté des goules, comment ce fait-il que vous soyez au CCG ? Vous avez toujours eut de la compassion pour nous ?


code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 30 Mar - 15:04
Pakkun attendit une réaction de la goule qui ne bougeait pas, ne disait rien puis il la vit penché la tête, sourire en coin et elle dit ceci :

-C'est drôle, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu des mots du même genre... quelque chose qui en venait à la même conclusion que toi...

Pakkun réfléchissait à ces paroles, des gens qui pensaient comme lui, il y en a mais peu. Il n’a jamais rencontré d’autres personnes pensant la même chose et il se sentait seul. Pour lui c’était normal mais pas pour les autres. Il leva la tête et vit la goule avec une larme coulant sur sa joue qu’elle essuya puis elle regardait Pakkun avec un sourire compatissant et elle lui dit ceci :

-Vous êtes différents... Merci...Je ne sais pas ce qu'il adviendrait  de Kaito si quelque chose m'arrivait  Vous savez, il est humain et si fragile encore...J'ai promis à ma meilleure amie d'en prendre soin avant sa mort. dit-elle avant de marquer une pause pour se reprendre -mais je m'égare

Pakkun la regardait, c’est vrai qu’elle était seule au parc, mais il ne s’était pas posé plus de questions. Maintenant qu’il la voit et qui l’a entendu, il sait pourquoi elle semblait très paniquée à l’idée d’avoir perdu l’enfant de vue. Surtout pour une goule, qui doit se nourrir tout en échappant au CCG et aux autres qui veulent agrandir leur territoire. Il leva la tête et regarda le ciel, ils étaient dans une portion peu éclairée la nuit, propice à l’observation du ciel. Il voyait un tapis d’étoiles éclairer le ciel. Malgré cela il reprit rapidement ses esprits en entendant la question de la goule :

-Mais si vous êtes du coté des goules, comment ce fait-il que vous soyez au CCG ? Vous avez toujours eut de la compassion pour nous ?

Au début il fut surpris de cette question puis il comprit rapidement que la goule voulait un peu mieux connaître son interlocuteur. Il eut un moment de silence le temps que Pakkun réfléchisse à ce qu’il allait dire. Puis il prit une grande bouffée d’air et lui dit ceci :

-Je vais d’abord répondre à la seconde question, la première demandant plus d’explication … Disons qu’à partir du moment où j’avais assez de connaissances j’ai commencé à apprécier les goules. J’ai très rapidement arrêté d’écouter la « propagande » anti-goule du CCG et commencer à rassembler encore plus d’informations pour me forger une opinion. Et au fil du temps je me suis dit de plus en plus pourquoi on leur fait subir tout ça ? … On n’oserait pas faire pareil à notre pire ennemi. … …

Pour ce qui est de la première question, j’ai été recruté parce que j’étais doué. J’avais des connaissances recherchés et nécessaires dans leur « traque » à la goule. Je ne voulais pas faire ça, absolument pas … mais ce n’est pas comme si ils m’avaient laissé la moindre décision. Du coup j’ai suivi leur formation et ai été intégré dans l’une de leurs équipes. Je rêve du jour où je pourrais briser mes "chaînes" et partir. Etre libéré de leur contrôle, mais en attendant je tue, je torture, j’emprisonne des goules plus ou moins directement contre mon gré, ma conscience et ma volonté.  … Voilà l’histoire …
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 1 Avr - 22:13
Friends or enemy , please help me× ft. Pakkun

La réponse mit un temps à venir, ce qui ne dérangeait pas Aono qui aurait même compris s'il refusait de donner des explications. Pourtant, il l'a fait ; il lui a brièvement expliqué sa situation. La jeune femme écoutait attentivement et hochait la tête afin de lui montrer qu'elle l'écoutait bel et bien.  
Plus elle écoutait son interlocuteur, et plus elle était surprise, ce qui se voyait sur son visage. Il semblait en connaitre d'autres et à malgré lui été obligé de rejoindre le CCG. Alors ils étaient comme ça ? Ils obligeaient parfois des gens à les rejoindre grâce leur talent.

-Ca ne doit pas être facile tous les jours... dit-elle en souriant.

Elle n'avait plus rien d'une goule à présent ; on dirait juste une parfaite humaine qui était quelque part au mauvais moment. Elle observa un moment le ciel puis regarda la cadavre. Bon, il va falloir en faire quelque chose maintenant...Ce n'était pas prévu qu'elle aie de la visite, pas à ce moment là. Elle réfléchissait puis eu un petit sursaut quand elle se rendit compte de la petite impolitesse dont elle avait fait preuve.

-Ah, je ne suis pas présentée ... dit-elle en se rapprochant de lui tout en lui tendant sa main frêle et tremblante à cause de la faim -Je m'appelle Aono...Aono Gin. Et vous, puis-je avoir votre nom ? finit-elle par dire poliment.

Peut-être s'était-elle trouvée un allié parmi les humains, un homme de confiance qui garderait son secret...Du moins, elle l'espérait surtout que des humains tenant un discours comme celui-ci, il y en a peu.
Elle pensa alors à la situation, mais surtout au petit garçon dont elle avait la garde. Une pensée sombre lui traversait l'esprit, comme une ombre qui la guettait, un sentiment de peur.

-Euh... excusez moi mais ... est-ce que je peux compter sur vous pour...garder le secret ? demanda-t-elle, légèrement timide mais préférant être prévenante.

code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 2 Avr - 13:35
Pakkun termina ses explications puis la goule lui répondit :

-Ca ne doit pas être facile tous les jours...

-Oui, en effet. C’est souvent dur de tout supporter, surtout en mission quand ils arrivent à attraper la goule.

Il lui avait répondu d'un air un peu triste, il avait les mains dans les poches la tête baisée et il regardait le sol bétonné.

Après avoir dit cela il regarda le ciel, puis la goule qui regardait le cadavre tout en réfléchissant intensément. Pakkun se disait qu’il serait temps de le cacher ou de s’en débarrasser. Il la regardait, elle avait l’air d’une humaine, d’une personne parfaitement normale. Il la regardait encore plus attentivement, elle commençait à trembler. Sûrement la faim, il l’avait gênée en pleine chasse. Elle eut un sursaut soudain puis elle lui dit ceci :

-Ah, je ne suis pas présentée ... dit-elle en se rapprochant de lui tout en lui tendant sa main frêle et tremblante à cause de la faim -Je m'appelle Aono...Aono Gin. Et vous, puis-je avoir votre nom ? finit-elle par dire poliment.  

-Oh ! Oui c’est vrai, je m’appelle Pakkun … Pakkun Yamoto, le plus souvent abrégé Pak’ par des amis ou collègues.

Il était un peu embarrassé lui qui d'habitude commençait par se présenter. Puis il se rendit rapidement compte qu'il était dans une situation assez exceptionnelle. Il se remit dans sa position habituelle puis ne fit plus rien.


Il s’imaginait avoir un allié, une goule qui pour une fois ne voulait pas le trucider. Il espérait pouvoir la contacter à nouveau si besoin. Avoir plus d’informations pour son usage personnel, en effet il avait commencé son propre « dossier » où il mettait toutes les informations importantes. Puis le regard d'Aono s’assombrit et elle posa la question suivante :

-Euh... excusez moi mais ... est-ce que je peux compter sur vous pour...garder le secret ? demanda-t-elle, légèrement timide mais préférant être prévenante.

-Ah … Euh … Oui, pas de souci, de toute façon le secret est dans les deux sens … D’ailleurs vous comptez faire quoi du corps. ...Je dis ça car vous avez l’air d’avoir faim…

Il avait formulé une réponse assez maladroite, mais bon c'était habituel de sa part. Il avait tellement peu l'habitude d'être seul avec un interlocuteur plus d'une dizaine de secondes.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 4 Avr - 16:39
Friends or enemy , please help me× ft. Pakkun


Visiblement, attaquer des goules n'était pas pour le jeune homme, comme elle pouvait le constater . Aono . La situation semblait embarrassé l'interlocuteur de la jeune femme, lorsqu'elle s'était présentée.   Alors il s'appelait Pakkun ... C'est la première fois qu'elle entendait ce nom et ce n'était pas plus mal au fond ; ça change.  
-Heureuse de vous connaitre Pakkun ... dit-elle avec un sourire accueillant.

C'était bien la première fois qu'elle parlait à un membre du CCG, gentiment bien-sûr.  Vu que les assassins de ses parents étaient du CCG, Aono leur avait voué une haine profonde et n'hésitait pas à tuer ou attaquer ceux qui s'approchait trop près d'elle. Mais elle avait changé et donc prit du recul, bien qu'elle continue à les haïr. Non, ceux qu'elle haïssait, c'était ceux qui s'en prenait à la première des goules sans raison apparente, sans savoir ce qu'il en est vraiment de cette dernière.  Mais lui, elle sentait jusque dans son regard qu'il n'était pas ainsi et qu'il pourrait même devenir un de ses amis. Peut être pourraient-ils même collaborer ensemble parfois ... Si toutefois il lui en faisait la demande.

-Merci de votre aide et ne vous en faite pas, je ne vous trahirais pas ! finit-elle par répondre avant un laisser un petit silence en regardant le corps. -Je pense que, je vais prendre ce dont j'ai besoin et laisser le reste dans une poubelle... C'était un sale type de toute manière.  continue-t-elle étonnement froide cette fois.
Elle venait de se rendre compte de ce qu'elle venait de dire et se frappa la tête avec sa main... A croire que a vie humaine n'avait pas d'importance à ses yeux sur le coup.
-Désolé, c'est juste que les humains comme lui, je ne peux pas les supporter... A faire du mal aux autres sans raisons. Assez paradoxale vu celle que j'étais il y a  à peine deux ans. dit-elle dans un très léger et bref rire nerveux.  
Aono tourna son regard vers Pakkun  et soupira.

- Je ne sais pas si cela peut vous amuser de voir ça... Vous faites comme vous voulez et si vous  avez...autre chose à demander ou à dire, je vous écoute.  déclara-t-elle en se frottant la tête tout en se mettant près du corps , touchant celui-ci du doigt en se demandant si elle en apporterait à de pauvres autres goules ou si elle laissait tout là pour qui viendra.


code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 5 Avr - 13:02
-Heureuse de vous connaitre Pakkun ...

La goule avait un grand sourire ce qui mit Pakkun un peu mal à l'aise, mais il essaya de le cacher. Il se sentait bien avec la goule, dans cette rue calme, sous les étoiles. Il pensa à elle, une chance qu'elle ne soit pas tombé sur un autre agent du CCG, elle aurait eu de sérieux ennuis. Il réfléchissait à comment elle pourrait l'aider, plus il avait des informations utiles, plus il pouvait se débrouiller seul. Etre moins dépendant d'eux peut lui permettre de faire d'autres rencontres et de n'être plus seul. Spontanément, peut être pour briser le silence qui s'était installé Aono parla :

"-Merci de votre aide et ne vous en faite pas, je ne vous trahirais pas !" finit-elle par répondre avant un laisser un petit silence en regardant le corps. "-Je pense que, je vais prendre ce dont j'ai besoin et laisser le reste dans une poubelle... C'était un sale type de toute manière."  continue-t-elle étonnement froide cette fois.

Pakkun se réjouissait de savoir que la goule n'irait pas la trahir, il voulut répondre mais Aono l'interrompit, se rendant peut être compte du sens de la fin de phrase :

-Désolé, c'est juste que les humains comme lui, je ne peux pas les supporter... A faire du mal aux autres sans raisons. Assez paradoxale vu celle que j'étais il y a  à peine deux ans. dit-elle dans un très léger et bref rire nerveux.  

Pakkun vit la goule soupirer et il lui fit comprendre qu'il y avait aucun problème. Il allait à chaque bout de la rue pour vérifier de ne pas être observé. Puis il regardait au niveau des toits, il y avait rien de suspect. Puis lui aussi n'aimait pas forcément les gens qui faisaient du mal aux autres, qui comataient des crimes, vols et autres.

- Je ne sais pas si cela peut vous amuser de voir ça... Vous faites comme vous voulez et si vous  avez...autre chose à demander ou à dire, je vous écoute.

Pakkun voyait la goule s'approcher du corps tout en se touchant la tête, sûrement un tic de réflexion. Puis après avoir remarqué ceci Pakkun répondit à la goule :

- Voir ça ne me dérange pas plus que ça, les interventions du CCG sont souvent bien pire. Mais je vais quand même passer les détails ... c'est vraiment des choses à ne pas dire. Pour la viande, je peux me débrouiller pour q'une partie "disparaisse" à l'aide d'un ami. Après, ou plutôt pour finir, si vous avez besoin d'aide ou l'inverse, on peut s'arranger si vous n'y voyez pas d’inconvénients.

Pakkun parle posément, avec un ton calme et clair, en parlant juste assez fort pour que la goule l'entende. Maintenant il attend juste la réaction de la goule et voir si elle est d'accord à propos de sa proposition.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 9 Avr - 20:46
Friends or enemy , please help me× ft. Pakkun

L'interlocuteur d'Aono ne cessait d'aller d'un bout à l'autre des rues, certainement pour vérifier que personne d'indiscret de débarque, même si Aono pouvait le sentir venir.  Percevant que l'investigateur aurait déjà connu pire, elle prit juste ce dont elle avait besoin pour tenir encore un bon moment et le reste ? Elle le jeta dans  une grande poubelle. Faut pas s'étonner, cela paraissait complètement naturel.  
La goule se tourna alors vers Pakkun ; venait-il de dire qu'il l'aiderait niveau nourriture ? Qu'il proposait une sorte d'alliance.  La jeune femme sourit de manière rassurante après avoir croqué dans son petit morceau de délice, veillant à bien se lécher les babines et remettre tout le reste dans un sac qu'elle avait emporter au cas où. Elle n'allait pas tout manger ici devant cet homme. Elle finit donc par hocher la tête ...

-Je ne voudrais pas vous causer d'ennuis mais si vous insistez... Et sans problème. Elle fouilla dans une poche et  sortit une carte avec son numéro dessus -Vous n'aurez qu'à m'appeler en cas de besoin.  finit-elle par dire.  

Elle finit par remettre sa capuche, reculant un peu même si un sourire amical restait sur son visage.

-A très vite j'espère , monsieur Yamoto.


Sur ces mots, elle disparut rapidement dans la nuit, rentrant chez elle dans une grande discrétion afin de finir sa nourriture tandis que la gardienne était partie à son arrivée. Aono mangea simplement, veillant sur l'enfant endormit et en se disant qu'elle avait trouver un nouvel allié, ou plutôt un ami qu'elle espérait revoir.

~Fin pour moi~
code by lizzou × gifs by tumblr
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 10 Avr - 9:03
Pakkun vit la goule jeter le corps dans une grande poubelle après avoir pris de quoi manger. Un cadavre était trop visible pour être transporté quelques morceaux de chair, non. La goule réagit quand je lui avais proposé l’alliance, elle se tourna vers moi et commençait à manger. Elle devait avoir faim, voir quasi-affamée car elle prit quelques bouchées en très peu de temps avant de se lécher les babines et de ranger le reste soigneusement dans son sac pour pouvoir le stoker. Puis elle finit par hocher la tête et me dire ceci :

-Je ne voudrais pas vous causer d'ennuis mais si vous insistez... Et sans problème. Elle fouilla dans une poche et  sortit une carte avec son numéro dessus -Vous n'aurez qu'à m'appeler en cas de besoin.  finit-elle par dire.  

-Très bien. Dès que je serais renté j’enregistrerais le numéro. Tenez voilà le mien, vous pouvez m’appeler en cas de problème je ferais de mon mieux pour pouvoir vous aider.

Pakkun avait répondu à la goule dès qu’elle avait fini sa phrase. Il prit un papier et un crayon pour noter son numéro avant de le donner à la goule avec un petit sourire. Après ceci, elle mit sa capuche et elle reculait, en affichant un sourire amical que Pakkun lui rendit.
Juste avant de partir elle lui dit ceci :

-A très vite j'espère , monsieur Yamoto.

Juste après elle partit, rentrant sûrement chez elle, laissant Pakkun dans la rue sombre seul. Il finir par dire un timide « au revoir » avant de se décider à renter. Les rues étaient sombres, presque désertes malgré quelques rassemblements devant les rares commerces ouverts la nuit.

Une fois rentré, il retira ses chaussures, enregistra le numéro de la goule, retira sa veste et s’allongea sur son lit en pensant à la goule et ce qu’elle allait devenir.

                                                    Fin du rp' !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» WOLFENSTEIN ENEMY TERRITORY
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: