Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 8 Mar - 22:09


I. LE PERSONNAGE.


• NOM : Ishikawa.
• PRÉNOM : Shinra ou simplement Shin.
• SURNOM : "Black Cat".
• GENRE : Masculin.
• ÂGE : 20 ans.
• RANG : A.
• TYPE DE KAGUNE : Ukaku.
• KAKUJA : //
• GROUPE : Aogiri.
• ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro’.
• AVATAR : Izaya Orihara – Durarara!!
• CODE DU REGLEMENT : Mangé ~


II. LES DESCRIPTIONS.


MORALE
"Dis donc t'as pas peur que le boeuf dans ton assiette te saute à la gueule par représailles ? Pourquoi ça serait le cas des humains ?"

Shin est une goule qui a un raisonnement bien à lui. Pourtant il n’est pas différent d’un autre de son espèce dans le fond, du moins sur certains points, la preuve est qu’il va aller tuer un humain quand il a faim, le comportement normal d’une goule d’ailleurs. Cependant ce brun, il faut s’en méfier quand on n’est pas son allié ou qu’on le voit arriver avec son sourire et ses bonnes manières. Personne ne peut prévoir à l’avance le coup qu’il fera. C’est quelqu’un d’imprévisible qui est capable du meilleur comme du pire. Sa motivation ? Voir la réaction des humains, il trouve cela tellement amusant que des fois, il passe simplement ses journées à les observer sans rien faire d’autre, installé sur un toit. Ce n’est pas au goût de tout le monde, son comportement, mais il s’en fiche royalement il faut dire. L’avis des autres, Shinra s’en bat les steaks, concrètement.

"Les humains sont tellement amusant à observer, je ne m’en lasserais jamais ! Voir le petit se vautrer sous mon nez est particulièrement hilarant d'ailleurs."

Ce jeune homme d’apparence calme et tranquille est donc, comme l’est dit plus haut, surtout très observateur et peut s’avérer manipulateur quand ça l’arrange. En gros, Shin est un jeune homme fourbe et probablement menteur dans les moments qu’il juge opportun. Il ne va pas hésiter à utiliser quelqu’un, humain comme goule, pour se distraire. Après tout, que serait la vie sans amusement ? C’est ça qui ne plait pas forcément aux autres, parce qu’il se fait connaître à force, tout en cachant bien son identité. Et ça l’amuse énormément à vrai dire. Shin n’est pas méchant au fond, bien au contraire, il peut-être un allié précieux comme un ennemi redoutable, il suffit de ne pas se mettre en travers de son chemin. Ce n’est pas lui le plus dangereux mais comme c’est un adepte des coups-bas, il ne faut pas non plus le sous-estimer.

"La vie n’est qu’un long jeu, autant en profiter tant qu’on le peut."

Il passe son temps à s’amuser, comme s’il était irresponsable mais en vérité, le fait d’aller partout, dans tous les arrondissements, d’observer les gens, de s’amuser avec eux, ce n’est uniquement que pour récolter des informations qui pourront lui être utile plus tard. C’est surtout pour cela qu’il fait tout ça, juste pour enregistrer le plus de choses qu’il consigne dans des carnets, de nombreux carnets. Shin aime bien savoir beaucoup de choses, parce que ça lui sert toujours, c’est toujours utile pour lui, sauf que si quelqu’un tombe sur ses notes, il va pouvoir être content, c’est pour ça que la goule n’aime pas qu’on touche à ses affaires. Néanmoins Shin est toujours prêt à tout pour avoir des informations qu’il juge « croustillantes », quitte à se salir un peu les mains si besoin.

"Je suis très calme. Si j’étais énervé tu le verrais forcément."

Ce qui colle avec son apparence, c’est qu’il ne s’énerve pas aussi facilement, prenant tout au second degré même quand ce n’est pas le moment, même quand il est vraiment dans le pétrin. Shin fait tout pour ne pas s’énerver aussi, il prend tout avec le sourire, un sourire moqueur et railleur qui ne le quitte jamais. Il ne donnera pas une occasion aux autres de l’atteindre dans un moment vulnérable : quand il se met en colère. C’est très rare et il faut vraiment s’y mettre pour l’énerver, lui qui semble prendre la vie à la légère. Cette goule est franche et parfois catégorique dans ses paroles, pouvant parfois passer sans pitié. Il est peut-être franc mais cache beaucoup de choses, notamment sur ses intentions. Après tout ce n’est pas très marrant si ses futurs compagnons savent ce qu’il prépare à l’avance, n’est-ce pas ? Quoique ça lui arrive assez souvent de dire des choses horribles avec un grand sourire.

"Bon j’avoue que je suis allé un peu loin mais on peut discuter quand même ?"

Cependant il sait s’arrêter quand il pousse un peu trop le bouchon, quand il se sent menacé, il peut tout arrêter et se faire tout petit pendant un moment. Instinct de survie vous connaissez ? Remarque c’est déjà arrivé qu’il se fasse tabasser parce que c’était bien trop tard pour partir, et il assume toujours la conséquence de ses actes, même quand il est dans la merde. Ca c’est une qualité chez lui, il ne va pas accuser quelqu’un d’autre à sa place, il sait très bien que c’est inutile. Même s’il semble malhonnête, il a quand même une part d’honnêteté. Au fond hein, il faut quand même aller la chercher. Dans ces cas-là, il tente de se faire oublier pendant quelques temps histoire de ne pas se faire retrouver et de préférence ne pas se faire tuer tout de suite.

"Les couples ? Oh vous parlez de ces gens qui sont ensembles et qui, dans six mois maximum, seront séparés ?"

Il faut savoir une chose chez lui, c’est qu’il adore faire chier les couples. Pourquoi ? Il n’en sait rien, ça l’amuse profondément alors qu’il ne connaît pas forcément les personnes, voire pas du tout même mais c’est marrant à ses yeux. Oui, le jeune homme est un enfoiré à ses heures perdues, et il aime ça. Il peut glisser aussi des phrases perverses aux allusions douteuses, même si lui franchement ça le fait plus rire qu’autre chose. Seulement s’il avait une copine un jour, ça ne se passerait pas pareil… Il continuerait à faire chier les autres, ça c’est même pas envisageable qu’il arrête mais sa copine serait épargnée des remarques… Pas de ses blagues pourries malheureusement mais au moins à ses allusions perverses. C’est déjà bien. C'est son côté chieur qui ressort dans ces moments-là. Un casse-pied professionnel. Si on devait inventer une épreuve Olympique pour lui, ce serait le cassage de steak. Il gagnerait très souvent.

"Allez sans rancune, qui s’y frotte s’y pique comme on dit !"

Au final, Shin n’est pas un mauvais bougre, il faut juste le connaître un peu avant de juger. Le brun est prêt à utiliser n’importe quel moyen pour avoir des informations, utiles ou non, il aime beaucoup les humains parce qu’il les trouve amusants et divertissants… Et aussi de la bonne nourriture. C'est en observant qu'il repère ses victimes. Famille ? Il s'en fiche. Proches ? Il s'en fiche. Il veut se nourrir parce que c'est simplement bon. Parce qu'il en a besoin. Il peut tuer quelqu'un sans la moindre hésitation, au contraire, ça lui plaît de tuer. Après tout, manger ou être manger, c'est bien ça la loi de la jungle ? Eh bien Tokyo est une vaste jungle soumise à cette loi que Shin va respecter.

"Tâche juste de ne pas être mon ennemi mon chou. J'ai peut-être rien dans les muscles, mais tout dans le disque dur. ♥ "


PHYSIQUE
Shin est un jeune homme d’apparence normale et banale. Banale ? Pas vraiment en fait, parce qu’il possède certaines caractéristiques qui font qu’il ne peut pas être considéré comme banal. Pour commencer, cette personne est brune aux cheveux courts assez ébouriffés en temps normal, ce qui n’a rien d’exceptionnel au premier abord mais ce n’est pas ça le plus intéressant chez lui. Shin a beau être brun, il possède les yeux rouges, assez étrange d’ailleurs car il n’est pas albinos, bien loin de là alors pourquoi cette couleur d’yeux spéciale ? Même lui ne le sait pas, il a toujours vécu avec, et ses parents ne le lui ont pas expliqué non plus. C’est ça le plus bizarre chez lui, que tout le monde trouve étrange quand il passe dans la rue, mais il s’en fiche complètement. Shin a un visage fin, un air toujours moqueur accroché sur le visage, comme si tout ce qui l’entoure l’amusait. Sa peau est pâle, sans plus.

Le jeune homme est de taille moyenne, peut-être un mètre soixante dix, quelque chose par-là, sans qu’il ne fasse un poids exceptionnel, étant même fin pour quelqu’un de son âge. Ca aussi, il s’en fiche pas mal. Le brun n’est pas malade, il ne souffre pas non plus de faim… Enfin ça, ça reste à voir, parce qu’il n’a pas une alimentation commune à tout le monde, bien au contraire, même s’il essaie de manger à sa faim. Sa manière de s’habiller ? Il va privilégier les vêtements sombres, ou des choses comme le rouge par exemple, qu’il apprécie tout particulièrement. Jamais de trucs voyants, ce n’est absolument pas son style. Et puis quoi encore ? Il laisse ça aux filles.

Cependant, une petite précision à savoir sur Shin… Étant donné qu’il est une goule. Il ne change pas particulièrement physiquement, mis à part ses yeux qui virent au noir et au rouge. Ça ne change pas trop de d’habitude, mis à part que de blanc ça passe noir. Bizarre ? C’est une goule quoi. Ensuite, là où ça change, c’est lorsqu’il utilise son kagune, il a comme des ailes dans son dos de couleur rouge. Très joli à première vue, mais aussi très dangereux alors ce n’est pas non plus pour jouer avec, il faut juste trouver ça beau sur le plan esthétique, sur le plan pratique, on en parlera plus tard. Cependant il évite de se montrer comme ça, on est bien d’accord.


III. L'HISTOIRE.


Est-ce que les goules diffèrent tant que ça des humains ? Toute ma vie j’ai cherché à le savoir. Je voulais voir en quoi ils étaient différents, en quoi nous nous ressemblons. Je passe mon temps à les observer, à les côtoyer, alors pourquoi je ne trouve pas de réponse ?

Shin est né un certain jour d’une certaine année à Tokyo, il a deux parents comme tout le monde, mais est-il vraiment comme la normale ? Pas vraiment non. Ce nouveau né est une goule. Vous le savez pourtant, ce sont celles qui doivent manger des humains pour survivre. D’apparence extérieure, Shin a tout l’air d’un garçon normal. Seul différence, c’est qu’il a les yeux rouges alors qu’il n’est pas non plus un albinos. Honnêtement il s’en fichait même s’il était curieux de savoir pourquoi ses yeux étaient rouges et non d’une autre couleur un peu plus normale. Ses parents étaient deux goules aussi, qui éprouvaient un respect pour les humains et qui se nourrissaient quand ils en avaient besoin. La petite famille ne cherchait pas les problèmes, loin de là, ils voulaient vivre heureux avec leur enfant curieux de tout.

Le petit Shin devait aussi apprendre à se nourrir, comme les goules, pour ne pas mourir de faim parce que ses parents ne seraient pas toujours là pour lui et donc il devait apprendre le plus tôt à se débrouiller seul. Il a vite appris que les goules n’avaient pas leur place dans le monde, il l’avait déjà entendu de la bouche des autres à l’école. Pour pouvoir s’adapter, s’intégrer, comme un enfant normal. Parce qu’il avait tout l’air d’un enfant normal. Cependant il faisait peur sans le vouloir. Ses yeux rouges peu banals en effrayaient plus d’un, pourtant Shin n’avait pas son « apparence » de goule, c’est à dire les yeux qui virent au noir. Alors pourquoi ? Pourquoi il se faisait rejeter ? Il n’en savait rien, Shin ne voulait même pas savoir. Il notait seulement les réactions. Le garçon avait réussi cependant à se faire des amis. Quelques amis qui s’en fichaient de son apparence, alors ça lui donnait un peu de baume au cœur, de se sentir apprécié et non plus rejeté comme avant.

Il n’a pas eu une enfance trop horrible, bien au contraire. Shin n’a pas été malheureux, pas une seule fois, ils vivaient comme une famille humaine, ils étaient tous les trois heureux et n’avaient de problème avec personne. Ils avaient réussi à s’intégrer, prouvant ainsi au garçon qu’il était possible de vivre avec les humains et qu’il était possible de s’entendre avec eux envers et contre tous. Cette vie plaisait à Shin, qui ne demandait rien d’autre. C’est à ses quinze ans que tout bascula, que le rêve se transforma en cauchemar.

Il aura fallu que quelqu’un les dénonce pour qu’on vienne les chercher. Ça, Shin le garde enfouit bien profondément dans sa mémoire. Il s’en rappellera toujours.

Ce type qui se prétendait notre ami, c’est lui qui nous a dénoncé. C’était un jour tranquille, je rentrais du collège, comme d’habitude et c’est là que je les ai vu. Ces hommes. Perfides, mauvais, qui ne voulaient que notre mort alors qu’on avait rien fait. Je ne savais pas quoi faire, ma mère m’a vu et m’a crié une seule chose.

"Fuit, Shin !"

Je ne me suis pas fait prier, je suis parti en courant avant qu’ils ne comprennent qu’ils n’avaient pas eut la famille complète.


Shin était allé se réfugier chez son meilleur ami, Seimei, à ce moment-là, pour ne pas rester seul. Il ne pensait pas que les deux membres de la CCG l’avaient vu, alors il en profita pour rester chez son ami. Shin ne pleurait pas, il semblait seulement absent, comme s’il ne réalisait pas ce qu’il s’était passé. C’était le cas, il ne réalisait pas que ses parents étaient probablement morts, tués par ces types. Il en parla à Sei, à ses parents. Pas le fait qu’il était une goule, loin de là, mais que ses parents s’étaient fait assassiner injustement. Il ne savait franchement pas quoi faire, tout ce dont il pensait jusqu’à présent sur les humains, tout vola en éclat brutalement. Son petit monde auquel il tenait tant, tout venait d’exploser en mille morceaux. Néanmoins, la famille de Seimei fit penser à Shin que certains étaient sincères, qu’ils avaient des valeurs. Mais qu’est-ce qu’il se passerait s’ils découvraient qu’il était une goule ? Le dénoncerait-il comme ce faux-ami qui les avait trahi ?

J’avais posé la question à Sei. Pour lui, est-ce que les hommes et les goules pouvaient s’entendre ? Je n’ai jamais vu quelqu’un d’aussi détendu en répondant à cette question. Mais il m’a prouvé qu’il avait une très grande ouverture d’esprit.

"Bah écoute Shin… Moi je n’ai même pas d’avis sur la question. Je pense qu’on peut s’entendre, je suis même sûr qu’il y a des goules amies avec les humains. Mais franchement, je pense que tant qu’elles ne me bouffent pas, j’ai rien contre elles !"

Je savais que Sei n’était pas un adolescent qui se prenait la tête, mais là ça me faisait presque sourire de voir à quel point ça ne le dérangeait pas. Je ne pouvais pas lui dire que j’étais une goule. J’avais peur de sa réaction. Il disait peut-être ça mais au final, si je lui disais, il réagirait peut-être mal ?


Les jours passèrent, alors que Shin squattait chez la famille de son meilleur ami. Ils lui avaient dit qu’il était le bienvenu, mais ça dérangeait la jeune goule qui ne voulait pas non plus s’imposer. Pourtant il avait peur de sortir maintenant, comme s’il craignait qu’on le retrouve. Les parents de Seimei se disaient que c’était normal parce que ses parents venaient de se faire assassiner… Mais Sei lui, était plus proche de Shin que ses parents alors il voyait bien quand quelque chose n’allait pas, il n’étais pas idiot. Alors Shin a été obligé de lui dire.

Je lui avais dit droit dans les yeux que j’étais une goule. Que mes parents s’étaient fait tuer par des types qui voulaient sûrement éradiquer les goules de Tokyo. Bref, je lui avais tout raconté. Il n’a rien dit dans un premier temps, avant de me sourire largement. Jamais je n’aurai pensé avoir un ami comme ça, aussi compréhensif. J’étais soulagé qu’il le prenne aussi bien. J’avais besoin de ça, uniquement de ça. Je savais qu’il allait me soutenir.

Quinze ans. C’est jeune pour perdre ses parents. Pourtant grâce au soutient de la famille de son ami, et de son ami lui-même, Shin a pu surmonter tout ça et ne pas céder à la vengeance. Il a admirablement bien caché ses sentiments, ne se laissant pas submerger par ses sentiments. Sauf que c’est à cette époque-là, à l’adolescence, qu’il commença à observer un peu plus les humains et à faire des sales coups à certains. Les membres du CCG devaient le rechercher mais il faisait attention. Il n’allait pas se faire attraper aussi facilement. Shin allait les faire tourner en bourrique. Maintenant, c’était l’époque des blagues de mauvais goût.

Pendant cinq ans il a continué à jouer son petit jeu, en continuant d’aller au lycée avec son meilleur ami qui a toujours gardé son secret. A vingt-ans, Shin court toujours et il semble en connaître bien plus sur les humains que d’autres, passant son temps à observer leurs réactions… Ce qui s’avérait parfois très drôle même si Sei limite la casse de son ami en le contenant un maximum. En tout cas, il n’avait pas à se plaindre, Shin ne tuait que quand c’était nécessaire et il choisissait sa proie avec soin. Évidemment, tant pis si c’était sur le territoire d’un autre. Il vit comme ça, et sous ses airs parfois je-m’en-foutiste, il prépare simplement sa vengeance lentement contre les membres du CCG. Il n’hésitera pas à les tuer s’il venait à les croiser. Shin attend plus ou moins sagement qu’ils viennent à lui, et pas l’inverse. Pour les membres du CCG, c'est le "Chat" ou "Black Cat". Shin s'est fait faire un masque par Uta parce que ça lui semblait utile, et ça a été la forme de ce petit félin discret et fourbe.

C'est le jeu du chat et de la souris dans l'immensité de Tokyo. Ils veulent éliminer les goules ? On verra bien qui tuera qui au final. Qui se sentira menacé et traqué.

Le temps passa et Shin rencontra beaucoup de difficultés. Tellement qu'il a failli même en mourir. Trois fois. Deux fois contre cet albinos là, et puis contre un autre psychopathe... Ces mois-là furent sûrement les pires de sa vie de goule. Soit il était comme les chats et il possédait neuf vies dont trois étaient parties, soit il avait une chance insolente, ce qu'il n'excluait pas. Bien heureusement, une jeune femme le retrouva et le soigna. C'était une jeune femme qu'il avait déjà rencontré auparavant, et pour qui il avait ressenti quelque chose mais... Mais ça s'arrêtait là. Le brun attirait les ennuis comme la peste et ne voulait pas la faire souffrir, alors il choisit de l'abandonner, même si ce devait être la décision la plus difficile de toute sa vie.

Après quoi le jeune homme décida d'intégrer Aogiri. Parce qu'il possédait beaucoup d'informations susceptibles d'intéresser cette organisation alors pourquoi pas ? Le Chat n'avait plus rien à perdre désormais.


IV. DERRIÈRE L'ECRAN.

TON PSEUDO ? Whit pour faire court. xD
QUEL ÂGE ? 18 ans ! Eh ouais, même fiche mais un an de plus. /PAN
COMMENT TU ES VENU ICI ? Merci Kaneki. 8D
TES IMPRESSIONS ? J’adore le design puis hein, Tokyo Ghoul ceylebien. owo
UNE DERNIERE POUR LA ROUTE? Où ça une route ? D: /PAN


FICHE PAR FALLEN SWALLOW

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse du néant-
Sauter vers: