Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Comme on se retrouve [PV Rykker]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 15 Fév - 10:13
Comme on se retrouve

PV Rykker


Cela faisait tellement longtemps qu'Eto attendait cela ; une journée chargée mais durant laquelle elle peut se détendre. Pas de combat, pas de bâtiment sobre ; non juste se mêler aux humains cette fois. Elle était Sen Takatsuki aujourd'hui, une romancière, et non pas Eto.
A toute vitesse, elle avait déambulé dans les rues afin d'atteindre la librairie du monde faisait la file pour avoir une dédicace.
Sen saluait chaque personnes, discutait un peu et lui affichait un large sourire qui renvoyait un coté manipulateur  difficile à percevoir. Déjà qu'elle avait eut du retard, comme bien souvent, elle prolongeait encore plus mais il fallait croire que ça ne dérangeait personne. De toute manière ils n'ont rien à dire.

Rare sont les fois où elle a l'occasion de coiffer correctement sa longue tignasse verte pâle quasis impossible à faire tenir en place.  Doucement, elle balançait ses jambes lorsque quelque chose de "passionnant" arrivait à son oreille tandis qu'elle analysait les personnes qui se présentaient à elle.  Ses yeux verts-gris se plongèrent un moment dans le vide, au loin, alors que la séance de dédicace touchait à sa fin et qu'elle pensait à leur dernière bataille.  Ca avait frapper fort entre l'Aogiri et le CCG.  Pourtant, la jeune femme n'était pas intervenue, non elle était restée aux cotés de Tatara, distrayant les pauvre petits soldats divers tandis qu'ils finissaient embroché par le Kagune de son compagnon. Eto s'occupait de surveiller ses partenaires et les chercher lorsque ça se dégrade, ce qui était assez rare vu que les temps impartis sont bien spécifiques. Elle se souvient avoir du, dans le passé, rechercher plusieurs de ses partenaire dans le besoin, intervenir pour stopper telle bataille ou simplement écouter la tristesse d'autre membres sur un certain sujet et trouver les mots pour remonter le moral.  La chouette borgne n'apparaissait qu'en cas d'extrême bataille lorsque quelque chose va très loin, mais sinon, Eto restait dans l'ombre ou à distance à ressentir tous mes membres d'Aogiri.

Elle ferma un instant les yeux en soupirant. Pourquoi y penser maintenant  ? C'est repos aujourd'hui !
Sen se calma un instant puis finit de signer le dernier livre avant la fin des dédicaces. Elle s'étira et sourit. Oui, sourit en sentant cette présence qui se rapprochait et qu'elle avait déjà ressentit il y a une semaine.
Une semaine déjà, c'était passer vite. Elle se redressa en saluant ceux qui travaillaient à la librairie et sortit au grand soleil. Un temps chaud et splendide comme elle l'aime lorsqu'elle sort en temps qu'humaine.  
Elle tourna la tête, aperçut non loin le jeune homme aux yeux gris glacials et aux cheveux noirs qui se rapprochait. Elle le savait, elle s'avait que c'était bel et bien lui.  
Lorsqu'il fut proche, elle se mit face à lui et adressa un léger sourire.

-Tiens, ça faisait un moment. Comme on se retrouve Rykker dit-elle de manière accueillante, à l'opposé de la façon dont elle l'avait aborder il y a une semaine dans les vieux bâtiments d' Aogiri.

-Maintenant ne me vexe pas en disant que tu  ne me reconnaît pas... finit-elle par dire après un moment de silence qui en disait long.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Lun 15 Fév - 17:18
Rykker marchait à travers les rues tranquillement, un verre en plastique contenant un bon café glacé a la main tandis qu’il se plaignait souvent de la chaleur qui régnait à Tokyo en ce moment, le gros astre solaire qu’il maudissait était haut dans le ciel bleu qui était constellé de nuage et de quelques avions qui passaient par là comme par hasard dans le ciel. Ce matin, le brun avait espéré qu’il ferait frais aujourd’hui et qu’il pourrait paresser chez lui, a naviguer sur Internet, jouer à ses jeux vidéo, etc. Il se trompait royalement. Premièrement, son accès internet a été couper suite à une surcharge des serveurs dans son coin et le temps qu’ils puissent le remettre en marche, il ferait déjà nuit. Autant vous dire qu’il était de plus en plus de mauvaise humeur. Ce qui ne s’arrangea pas, car, deuxièmement, sa console était en mauvais état, car l’une des pièces étaient briser et qu’il fallait l’envoyer chez quelqu’un pour la réparer, mais pour cela, il avait fallu contacter le service client, ce qui prit deux heures à attendre. Et il fallait payer aussi quelques sous. Au moins, il avait une certaine quantité d’argent, ce qui n’était pas si mal.

Troisièmement et dernièrement, il se faisait grandement chier en ce moment et seul le café glacé qu’il dégustait semblait le satisfaire et le calmer, même s’il éprouvait un grand ennui en ce moment. Il n’avait rien à faire hormis se promener et il n’était pas du genre à se mélanger auprès des gens ou des humains. Lui, il préférait rester tranquillement chez lui, à jouer a des RPG ou des jeux de guerres en lignes pour pouvoir s’amuser un peu. Ce qui ne s’arrangea pas, car, deuxièmement, sa console était en mauvais état, car l’une des pièces étaient briser et qu’il fallait l’envoyer chez quelqu’un pour la réparer, mais pour cela, il avait fallu contacter le service client, ce qui prit deux heures à attendre.

Un soupir s’échappa des lèvres du brun tandis qu’il marchait dans les rues, bifurquant dans diverses rues, sirotant son café à la main. Après un moment, une femme de petite stature s’approcha de lui, qui possédait des cheveux verts et des yeux verts. Son palpitant sauta un battement en entendant celle-ci prononcer son nom et elle dit qu’elle serait plutôt vexée s’il ne se souvenait pas de qui elle était. Il fouilla dans sa mémoire et ne trouva qu’un seul nom. Eto.

Sur un ton sarcastique mais taquin, il dit, aprés un petit moment de silence :

‘’Désolé, j’te connais pas’

Il se reprit néanmoins rapidement, ne voulant pas attirer la colère de la Chouette Borgne. Peu de gens appréciaient le sarcasme, il ne voulait pas la vexer véritablement.

‘’Ouais, je sais qui tu es, t’inquiète… Eto’’ Il murmura son nom.

Il la toisa du regard et dit simplement

‘’En fait, tu es plutôt pas mal sans tes bandages. Mignonne’

Il disait ce qu’il pensait et il le pensait vraiment, sans arrière-pensée, évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 16 Fév - 19:42
La journée idéale pour sortir, oui. Et comme toujours, c'était bien choisit et décidé vu qu'elle avait rencontrer de chouette personnes aujourd'hui. Et enfin quelqu'un de plus ou moins familier.
Elle ne se le cachait pas, ça l'avait plutôt étonné qu'il la reconnaisse si rapidement mais après tout, ce n'est pas comme tout avait changé et que ses paroles n'avaient pas laisser entendre qu'ils s'étaient déjà rencontrés.

A l'entente de son vrai nom, elle afficha un sourire satisfait au jeune homme avant d'hocher la tête.

-Pas mal du tout ... j'ignore comment tu as fais pour me reconnaître si facilement mais ça éveille ma curiosité... dit-elle sarcastiquement tout en lui affichant un sourire de coté de profile, tournant légèrement les talons en guise de réponse à son compliment...accompagné d'un "Merci du compliment".

Elle regarda l'heure, sembla réfléchir un peu avant de reposer le regard sur son interlocuteur qui s'était rattraper assez bien tout à l'heure, il y a à peine 1 minute.

-Sois détendu, tu ne risques rien quand je suis comme ça...

Elle marqua une petite pause et continua  d'une voix mélangeant à la fois celle de la dernière fois ainsi qu'une nouvelle, plus ouverte.

-Et bien comme j'ai ma journée de libre, que dirais-tu d'en profiter. Tu peux refuser évidemment...

Juste profiter de ces petits moments au calme, de ces petites journées "humaines". Elle ne se le répèterai jamais assez à vrai dire. Pourtant les récentes batailles ne lui procuraient aucun stresse ni aucune peur quelconque. Et maintenant qu'elle y pensait, elle percevait au loin l'Antique , ce qui provoqua un large sourire sadique sur son visage. Le fameux café de son père , père jamais réellement connu. Elle comptait bien régler des comptes, mais ça c'est pour plus tard. Là, elle se contenta de démarrer la marche, que sa nouvelle connaissance la suive ou non.

-Hmm c'est long les journées de boulot après une nuit de boulot ! dit-elle à moitié pour elle-même et à moitié à qui veut l'entendre, tout en s'étirant.

Bien qu'une certaine fatigue la prenait, on pouvait dire qu'elle l'ignorait, certainement par habitude d'enchainer ce genre de choses.
Elle observait tout en marchant tranquillement les passants, en saluait quelque uns au passage qu'elle vu à sa séance de dédicace puis finit par se tourner après un moment vers celui qui l'accompagnait.

-Loisir particulier en tête ? demanda-t-elle tout en étant prête à accueillir sa peut être future proposition d'activité.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Mar 16 Fév - 22:30
Rykker avait plutôt bonne mémoire en ce qui concernait les gens, surtout si ces gens savaient quel était son nom et ce qu’il était. Vigilance constante, comme il se le disait souvent, même s’il oubliait souvent de rester sur ses gardes lorsqu’il était plongé dans ses profondes réflexions habituelles et quotidiennes. Il fallait bien rester sur ses gardes constamment quand il y avait des Goules et des agents du CCG qui pourrait vous surprendre à n’importes quelles heures de la journée, même si ça signifie qu’on pourrait être surpris au moment où on fait nos besoins élémentaires.

Seules les Goules arrogantes tombaient comme des mouches face aux autres adversaires, car quand on est arrogant, on baisse sa garde et on prend des risques pour impressionner les autres. C’est ce qu’il pensait, en tout cas. Une Goule arrogante est une Goule morte. Il l’a su plusieurs fois en en voyant crever sous ses yeux.

Enfin, quelqu’un qui apprécie le sarcasme ! Enfin, je crois, pensai Rykker tandis qu’Eto répliquait sur le même ton à sa première remarque. Il était toujours ravi d’entendre du sarcasme, un de ses sortes d’humour, si on peut le qualifier comme ça, favoris. Ça avait le don d’énerver les gens quand on était sarcastique, ce qui n’était pas drôle aux yeux de la Demi-Goule. Il trouvait les gens bien ennuyant quand ils étaient comme ça.

Il ne sut pas pourquoi, mais le sourire de la Chouette Borgne lui fit un frisson dans le dos, pas par peur, mais plutôt comme s’il trouvait cela beau. Le remerciement de celle-ci face au compliment qu’il avait fait lui apporta un autre frisson. Il ne faisait pas froid pourtant. Il se mit à la suivre tranquillement, une main dans la poche, l’autre tenant son café froid à moitié remplis.

Il lui dit que sous cette ‘forme-là, il n’avait rien à craindre venant de sa part. En même temps, ils étaient en plein jour sous un soleil chaud entouré de passants et possiblement d’agent du CCG. Seules des Goules imbéciles se montreraient sous leur vrai jour !

Alors qu’il marchait, Eto lui proposa, indirectement, de faire des activités en ce beau jour pour profiter de sa journée libre puisqu’elle n’avait plus rien à faire. Cela ne dérangeait nullement Rykker à vrai dire, tant qu’il n’allait pas s’ennuyer. Surtout qu’il était en présence de la Chouette Borgne. Il allait apprendre à la connaitre.

Eto dit ensuite qu’une journée de boulot est toujours longue après avoir eu une nuit de boulot. Rykker, lui, passait ses journées à dormir le plus souvent donc il se doutait qu’elle ait eu à faire des trucs pour l’Arbre Aogiri. Sur son passage, elle salua quelques passants dont certains semblaient la connaitre. Était-elle célèbre, chez les humains ? Il n’en savait rien et ça ne lui importait pas vraiment. Eto lui demanda ensuite s’il avait une idée d’activité.

‘’Bah, je peux faire différents trucs. Une partie de tennis, aller voir un film de n’importe quel genre -Même si les comédies romantiques ne sont pas mon fort -, t’accompagner pour que t’achète des trucs ou aller à l’arcade’ Dit-il en sirotant son café. ''Je peux faire comme tu veux, Eto. Si t'as envie de faire quelque chose, je vais te suivre''

Il tourna son regard vers lui et regarda son visage calmement. Il faisait chaud, oui.

‘’Hey, il fait un peu chaud… Tiens, tu en veux un peu ?’’ Dit-il en tendant son café glacé, souriant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 20 Fév - 19:46
Eto profitait du bon temps et de l'air frais sur sa peau lisse. Elle espérait au fond que Rykker lui propose quelque chose d'intéressant. Que faire ? Pourtant, ce n'est pas les activité qui manquaient ici et tout leur était accorder à part se nourrir des humains.
Plusieurs propositions se firent entendre et la jeune femme les écoutait attentivement. Ce genre de chose en disait long sur les personnes qui les proposaient ; leur loisirs, leur envies, leur goûts,... Ainsi qu'indirectement sur leur personnalités. Elle regarda légèrement en l'air sur le grand écran situé sur un bâtiment , une vraie télévision tout publique. Comme si la réponse allait défiler sur cet écran ?!
Il commenta alors la météo du jour avant de lui proposer un peu de son café glacé dans un sourire léger.

-En effet, vu la chaleur ça ne serai pas de refus...J'adore ça !

Eto sourit en coin et tendit à sa main afin de pendre la boisson et de boire deux petites gorgées et lui rendre. Elle se concentra dans un même temps sur le fameux écran qui commentait les nouvelles du jours, les crimes et autres... Evidemment, le CCG était aussi de la partie avec toujours la même excuse en bouche : Il s'agit de goules. Quelle surprise, comme si c'était encore étonnant ! A croire que tout se remettait à elles. Eto fut une grimace de mépris accompagnée d'un soupir. Saleté d'humains ignorants et égoïstes ! Elle avait horreur de ces petites déductions toutes faites autant qu'elle avait horreur des pauvres lâches ne pouvant s'assumer.
Elle regarda Rykker et se reprit subitement. Maintenant qu'elle y pensait, elle passait rarement du temps avec quelqu'un d'autre, du moins hors d'Aogiri.

-Désolé, j'étais un peu absente... T'inquiète, les films à l'eau rose c'est pas trop mon genre. J'ai toujours préféré l'horreur... J'avoue que je ne suis pas contre un film ou quelque chose pouvant mettre de l'ambiance en attendant la chasse du soir. dit-elle tout en réfléchissant.

Bien-sûr, autant que chacun s'amuse tans qu'on y est, pour une fois qu'elle fait attention à quelqu'un d'autre !

-Ah en faite, il est préférable que tu m'appels Sen ici...Les humains me connaissent sous ce nom dit-elle par dire dans un petit sourire en coin.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Dim 21 Fév - 5:04
Le soleil tape vraiment fort, ce grand connard lumineux ne pourrait pas aller faire chier un autre pays à la place ? Pensa Rykker avec mécontentement, ne le laissant pas transparaitre sur son visage. Bon, vous voyez qu'il n'est pas un adorateur du soleil. Il sait l'apprécier, mais quand ça tapait fort, très fort même, niet, il va se mettre à la haïr comme jamais. Rykker trouvait cela dommage que ce n'était pas comme dans un anime, là ou habituellement un des amis du héros propose d'aller à la plage et toute la bande y allait ou encore, lors d'un voyage scolaire, ils trouvent une plage ou lequel ils vont griller des guimauves, faire la fête, parler entre amis... La Demi-Goule devait l'avouer. Parfois, il enviait les humains d'être 'normal'. Parfois. Quand cela arrivait, il n'était pas d'humeur bavarde et restait enfermer chez lui... Enfin, enfermé chez lui, il l'était déjà, mais il le devenait encore plus. Le brun se réfugiait dans son lit, en dessous des couvertures, a ce moment-là. Il ne pleurait pas, il ne gémissait pas. Il restait silencieux, immobile, seul le bruit de sa respiration était audible.

La durée de ces moments pouvait varier. De dix minutes a plusieurs jours. De plusieurs jours a plusieurs semaines. Ne sortant que pour se nourrir la nuit pour ensuite revenir. Rien que ça. Eto prit le café glacé qu'il lui tendait et elle en prit quelque gorgée avant de redonner le gobelet a Rykker. Peu de gens acceptait ce qu'il offrait, à cause de sa gueule 'intimidante' et qui a tout le temps l'air de planifier quelque chose, Pourtant, quand il offrait de partager quelque chose a quelqu'un, c'était de bon cœur, sans mauvaise intention.

Il entendit ensuite les nouvelles d'une télé géante dans la rue ou il se trouvait, vous savez, comme celles de New-York, a Timesquare. De la télé, des présentateurs disaient que tel crimes étaient commis par les Goules. Il était vraiment facile pour les humains de rejeter la faute sur les Goules, en voulant les rendre les plus monstrueux possible que d'affirmer que les humains aussi étaient des monstres. Parfois, même les monstres semblaient posséder plus d'humanités que les humains en eux-mêmes.

Eto lui dit ensuite que pour elle aussi, les films d'amour n'étaient pas de ce genre, ce qui plut a Rykker car il ne voulait pas aller voir un film niais ou l'amour allait régler tous les problèmes. Lui, il aimait les films d'action, les séries dramatiques où il y avait de vrais problèmes, de vrais enjeux. Comme cette série qui marche aux Amérique là, le Trône de Fer ou quelque chose de ce genre. Ça, c'était une bonne série. Sang, sexe, complot et trahison. Bon, il était beaucoup plus de fans à propos des intrigues qu'au sexe... Même si cela ne le dérangeait pas en soi.

''Soit! Allons voir un bon film d'horreur ou violent, comme tu veux !'' Dit-il en se dirigeant vers un des plus proches cinémas, en s'assurant qu'Et—Non, que Sen le suivait. Rykker continua de marcher pendant un moment et arriva enfin à un cinéma qui était populaire dans le coin, servant de bons pop-corn et autres boissons. Enfin, pour les humains. Il faisait aussi un très bon café glacé ici étrangement, quasiment excellent. Il promena son regard devant les diverses affiches de films qui étaient disponibles et projeta son regard vers Takatsuki

''Alors, tu as une préférence ?''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Fév - 20:50
C'était tout de même étrange de penser qu'elle allait aller se faire un film avec une autre demi-goule qu'elle connaissait à peine. Mais c'est l'occasion pour la borgne de se vider la tête , tête trop remplie de tout et de rien à vrai dire.  
Sen suivait tranquillement Rykker, même s'ils étaient quasis au même niveau . La jeune femme observait à ses cotés les différents films proposés et réfléchit un moment à quelque chose pouvant plaire , un minimum en tout cas.

-Je entendu parler d'autres goules qui disaient que celui-là n'était pas mal ...violence, action, horreur, drame, mystère... dit-elle en montrant une des affiche qui ressortait assez bien du lot.

Enfin, hors du soleil et dans une salle bien à l'abris. C'est pour ça qu'elle adore la nuit ; l'air frais, le ciel foncé décoré de point lumineux, la lune seule éclairant les endroit les plus sombres, les pauvres petits humains qui s'aventurent au mauvais endroit au mauvais moment. Un vrai régale pour un moment qu'elle attendait toujours avec impatience.
Une fois le choix fait, passage à la salle sans passage dans ces petites douceurs qu'aimaient tant les humain. En tout cas ce n'était pas elle qui allait en prendre vu qu'elle a horreur, comme toute goule, de cette nourriture.
Un ou deus agents policiers se promenaient dans le cinéma mais en mode touristes ; ils n'était décidemment pas en service. Dommage, elle voulait leur faire la peau le soir venu. Ca attendra la prochaine bataille.
Cette bataille se préparait d'ailleurs, et il y avait réunion avec les supérieurs d'Aogiri le soir venu, près d'où Eto séjournait pour dormir et écrire les romans de Sen.
Une fois installé, elle se contenta de dire à Rykker d'un air parfaitement normal :

-En revanche je ne pourrai pas te tenir compagnie toute la nuit. Je dois rentrer chez moi avant d'aller en réunion . A moins que tu ne veuille m'attendre jusqu'à la fin...

Ouais bon, ils devaient discuter d'un membre qu'ils allaient recruter mais cela demandait une certaine attaque, même si un ou deux bons membres du groupe pouvait y aller facilement. Toutefois, c'était tellement mieux en groupe. De toute manière elle ne fera pas grand chose, rien d'amusant !

Bref, tout le film passa rapidement et c'était déjà l'heure de sortie. Sen en profitait pour un peu s'étendre et au passage se remettre en forme. Maintenant, elle n'avait qu'une envie ; manger.  Les rues étaient maintenant presque désertes vu que la nuit avait prit place, déjà, et que l'air devenait frais, enfin ! De loin, elle repéra un petit couple passant dans l'une des ruelles les plus abandonnées. Elle afficha un sourire sadique, quasis prêtes au festin. Il n'y avait que les demi-goules et les couple, personne d'autre, dans cet endroit reculé et désert. Le genre d'endroit qu'on évite la nuit.

-Ca te dit de manger. J'ai un peu beaucoup faim personnellement.... dit-elle alors que son œil droit virait au rouge et que le couple ne remarquait pas qu'il y avait quelqu'un d'autre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Mar 23 Fév - 22:54
Le regard de la Demi-Goule se promenait sur les affiches en pensant, se demandant quel film les deux allaient voir. Sérieusement, il espérait grandement que Sen avait de bons goûts en terme de films gores et autres, avec une bonne histoire pas si remplis de clichés. Certaines Goules qu’il avait rencontrées aimaient les films où il y avait beaucoup de sang et pas beaucoup d’histoire, de bonnes trames. Par chance, Sen prit un film qui, selon elle et certaines Goules (qui étaient surement d’Aogiri), était quand même pas mal. Soit, je vais lui faire confiance, pensa Rykker tandis qu’il acheta les billets et son autre café glacé.

Le visionnage du film s’était déroulé sans mal et sans problème, il avait apprécié ce qui se déroulait à l’écran. Pas trop pousser au cliché ni chiant à fond, quand même pas mal comme Eto l’avait dit. Dommage qu’elle n’allait pas lui tenir compagnie cette nuit cependant, il la trouvait fascinante, comme toujours. Le film se finit enfin après une bonne heure qui avait passé rapidement et sortit en compagnie d’Eto, s’étirant un peu. Rester assis comme ça pouvait ‘épuiser’ et rendre les muscles trop relaxés. Elle dit ensuite, en affichant un sourire sadique – qui fit froid dans le dos – qu’elle avait faim et l’unique Kakugan apparu, tandis qu’un couple entrait dans une ruelle qui semblait vide.

Rykker sourit légèrement en sentant son propre ventre gronder, craquant son cou. C’est vrai qu’il avait faim aussi et qu’il y avait un buffet juste à côté. Même s’il avait des principes, quand il faut y aller, faut y aller.

‘’Hey bien, moi aussi… Viens, suis moi’’ Dit-il en se dirigeant vers la ruelle en compagnie d’Eto, s’y engouffrant avec elle. Une fois arrivé, il vit le couple en train de s’embrasser avec passion, chose qui donna une drôle de sensation à Rykker au niveau du cœur. Ils avaient l’air si… Heureux. Bref, il n’allait pas s’encombrer de ça.

‘’Bonne appétit, Eto’’ Le brun se lécha les lèvres et fonça, prenant l’homme par le col et le projetant face à un mur, laissant la femme a Eto. Il arracha ensuite la tête de l’homme avant de se mettre à le dévorer. Après un moment, il se retourna, du sang autour de ses babines et tendit à Eto le cœur de l’homme.

‘’Tiens, c’est la partie la plus délicieuse du corps humain. Enfin, je ne sais pas si c’est ton préféré…’’
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 29 Fév - 0:33
Eto sourit de plus belle en constatant que son partenaire avait également faim. En plus, cela faisait un petit moment que la demi-goule n'avait pas mangé à sa guise, se concentrant plus sur les combat ou le recrutement. Le jeune homme prit d'ailleurs  les rennes, ce qui ne déplaisait pas tant que ça à Eto qui aimait  bien sa façon d'être, même si elle ne le montrait pas forcément. Le couple ,de son coté, vivait leur dernière homme dans la passion. Eto resta complètement neutre en les voyant ; combien de fois les humains ne se sont pas montrés lâches ? Combien de fois ont-ils abandonnés leur compagnon pour échapper à une goule ? Combien de gâche pas leur vie ou se font du mal juste par besoin de voler d'une personne à une autre ? Ce comportement rendait le borgne malade !
Alors que Rykker avait déjà commencé à se nourrir, Eto avait nettement stopper la femme, prête à s'enfuir. C'est bien ce qu'elle pensait ; les humains sont lâches et n'essaye pas plus que ça de défendre ceux qu'ils aiment. Ils disent qu'ils le feraient, qu'ils se battraient jusqu'à la mort pour sauvé ceux qu'ils aiment...et Pourtant, aussi bien Eto que Sen voyait justement le contraire... Elle se contenta de l'enfourcher avec son kagune qui disparut aussi tôt alors que la femme tombait en sol. Enfin,  Sen la renvoya plus près, afin de ne pas trop s'éloigné de Rykker tout en mangeant comme si de rien n'était.
Peu après, le camarde d'Eto se tourna vers elle, sang visible et cœur en main. Elle le regarda le lui tendre et afficha un sourire tout en le prenant.

-C'est vrai que le cœur d'un homme est délicieux... j'adore savoir que j'ai le cœur de quelqu'un pour le  dévorer... dit-elle de façon lointaine, presque absente.

Elle sortit soudain de sa petite "transe" et regarda Rykker tout en lui tendant celui de la femme.

-Si j'en ai un, tu as le droit à un toi aussi

Après tout, c'était la moindre des choses ; elle avait passé une bonne journée en sa compagnie, le genre de journée qu'elle ne vit quasis jamais. Alors forcément, pour la première fois de sa vie, elle se sentait redevable envers quelqu'un. Elle sentait qu'elle avait quelqu'un pour elle, et non pas pour Aogiri ou autre et ça, ça lui plaisait beaucoup derrière ses airs impassibles. Elle commença alors à manger le cœur de l'homme tout en observant les cadavres et sourit, d'une manière qu'elle n'avait encore jamais sourit.

-Rykker ? dit-elle en marquant une pause avant de reprendre d'une voix calme -Merci
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Lun 29 Fév - 22:10
Le cœur en main, il regardait Eto dans les yeux, ses froids iris gris toisant les orbes verts – qui étaient grisés dans certaines parties – d'Eto. Elle avait du sang au coin du visage, sang qui appartenait a la femme qui avait tenté de s'enfuir tandis que Rykker s'était occupé de l'homme. Dans l'amour, ne fallait-il pas rester auprès de celui/celle qu'on aime, pour le meilleur ou pour le pire ? En tout cas, c'était un 'très mauvais' couple vu ce qu'il avait été témoin sous ses yeux. L'un s'était enfui tandis que l'autre se faisait dévorer. Rykker comprenait que, sous l'adrénaline, on pouvait faire des choses stupides, mais quand l'adrénaline cesse d'agir, chacun pouvait se rendre compte à quel point leurs actions étaient stupide, s'ils ont fait des actions stupides. Oh non, la Demi-Goule ne se disait pas intelligent même sous le feu de l'action, cela lui était déjà arrivé d'agir tandis que son sang bouillonnait, que ce soi pour aider un coéquipier en danger ou pour faire une manœuvre risquer, manœuvres qui ne se déclenchait que s'il n'avait pas d'autre choix, en fonction du type d'adversaire, pour le vaincre.

Tout pouvait arriver, selon le type de Kagune. Il pouvait crever, perdre un membre ou pire, se faire emprisonner par des agents du CCG. D'ailleurs, pendant le court instant, il avait vu le Kagune de la Chouette Borgne, un Ukaku. Ces saloperies pouvaient l'amocher gravement quand il se faisait surprendre. Enfin, il ne considérait pas Eto comme une saloperie, pas pour l'instant. Il la considérait comme une personne 'normale' pour l'instant, avec qui il pouvait converser.

Elle prit le cœur que Rykker lui avait tendu, disant que le cœur d'un homme était délicieux et qu'elle aimait savoir en tenir un dans la main, d'un air absent. Elle semblait en profonde réflexion. Eto lui donna ensuite le cœur de la femme et Rykker l'accepta avec plaisir, prenant une bouchée, une douce saveur sucrée se propageant dans sa bouche tandis qu'il mâchonnait sa nourriture. Elle interpella ensuite le brun et le remercia, avec un sourire au visage.

''Tu me remercies pour quoi ? C'est moi qui devrais te remercier. Je m'ennuyais beaucoup aujourd'hui et je n'avais personne avec qui parler... Tu m'as tenu compagnie, on ne m'apprécie pas tellement, tu sais ?'' Dit-il tandis qu'il finissait de manger, s'essuyant la bouche avec le manche de sa veste.

Rykker tourna son regard vers la bouche d'Eto, qui était taché de sang. Gentiment, il nettoya sa bouche avec ses doigts et lécha ses propres doigts, goûtant le sang du cœur de l'homme.

''Ah ouais, ce cœur la semblait en santé... Surement un sportif''

ll darda son regard sur les cadavres des humains, un air pensif sur son visage apparu.

''Bon, on devrait peut-être se débarrasser des corps mais ce serait inutile. De toute facon, les humains vont remarquer qu'ils ont disparues.''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 1 Mar - 22:18
Le repas fut des plus appréciable pour la demi-goule qui prenait une plaisir fou à se nourrir de cette "fugitive". Cela faisait un moment qu'elle n'avait plus mangé, ce qui étonnerait certains d'ailleurs. Elle tuait plus lors des missions avec Aogiri pour assurer le succès de l'opération qu'elle ne tuait pour se nourrir. Enfin, quand elle se mêlait aux autres membres du moins, ce qui était assez rare. On la croirait pour une goule calme et pourtant, elle est une des plus dangereuse et recherchée ; ironique. Elle en veut au monde entier et personne n'en connaît la raison. Etait-elle seulement importante ? Pouvait-on connaître cette raison sans risques ? Difficile à dire !

Rykker finit par prendre le cœur de la femme qui avait essayer de s'enfuir lâchement il y a de cela à peine quelques minutes. La réaction du jeune homme face à son "merci" l'amusa tout en la surprenant. C'était normal après tout quand on sait que sa justification est la même que pour Eto. Elle avait beau être entourée par des fans et Aogiri, elle avait aussi ses cercle et il était extrêmement réduit. Elle finit par regarder le ciel un bref instant, ciel dégagé ; ni étoiles ni lune ! Une nuit parfaitement noire et qui promettait d'être froide vu la baisse de température. Si cela avait un quelconque impact sur la jeune femme bien-sûr. Elle allait clairement lui répondre quand il lui essuya délicatement la bouche avec ses doigts ; ce qu'elle laissa faire d'ailleurs. On pourrait la voir plus gentille lorsqu'elle est "humaine", en temps que Sen, que lorsqu'elle est la demi-goule temps redoutée qui se cache derrière une tenue bien traitresse de sa vraie nature, sous les trait d'Eto. On jurerai avoir à faire à trois personnes différentes et pourtant, c'était bien elle. Ces trois personnalités lui appartenaient entièrement et , c'est certainement ce qui embrouillait le plus. Elle finit par se redresser correctement tout en ajustant ses vêtements et en se collant contre le mur en face, l'air songeur.

-Je te remercie pour les mêmes raisons que toi... Tu sais, quand je suis Sen j'ai beau être entourée de fans, je ne m'amuse qu'avec des gens intéressants. Et dans la peau de qui je suis vraiment, j'ai beau être entourée tout court de personnes qui me connaissent un minimum , il y a des jours où je m'ennuie et où je suis bien seule. Alors je comprends que de la compagnie d'une personne pouvant nous comprendre ou avec qui on peut simplement communiquer soit agréable.

Elle marqua une pause avant de reprendre en regardant le ciel nuageux une nouvelle fois.

-Ca doit être le fait que je sois ce monstre qui fait peur et ainsi fait fuir les autres...Et si on se rapproche, c'est un peu, c'est plus en se disant "Il vaut mieux ne pas se la mettre à dos don autant être en de bons termes... dit-elle à voix basse avant d'afficher une expression de colère. Brève mais bien présente et visible.

Elle tourna alors la tête vers les corps et hocha la tête.
-Inutile oui et puis, au pire d'autres finiront le travail. Les goules sont de sortie un soir comme celui-ci ; c'est calme.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Mer 2 Mar - 5:09
Eto, alias la Chouette Borgne... Depuis longtemps, il voyait cet être au Kakuja légendaire comme un complet psychopathe qui pouvait tuer pour un rien, qui pouvait tuer parce qu'elle le pouvait, parce qu'elle en avait le pouvoir, mais là... Elle se tenait devant lui, elle se tenait avec lui. La femme se tenait à côté de lui, partageant un repas 'au clair de lune' - repas qui est quand même deux humains, il ne faut pas l'oublier – et ils discutaient. Rykker se sentait bien redevable envers celle qui lui avait fait passer une assez bonne journée, a regarder des films et a chasser de l'humain.

Étrangement, il se sentait bien auprès d'elle. Il se sentait très bien même. Pas bien, comme quand on est avec des amis en train de s'amuser, il se sentait juste... Bien. Comme s'il pouvait être lui-même. Il adorait bien cette sensation. Peut-être était-ce parce qu'elle était une Demi-Goule comme lui. La Chouette s'accota contre un mur et parla d'une voix presque mélancolique selon lui. Elle avait des fans, oui, c'était clair, il l'avait compris. Rykker se souvint qu'elle écrivait des livres et qu'elle n'avait jamais lu un de ses livres. Il se promit néanmoins d'acheter ses écrits un de ses jours. Des jours où elle était seule ? Il la comprenait assez bien. Ne nous sentons pas tous comme ça, un jour ou l'autre ?

Elle tourna ensuite son regard vers le ciel noir, un air rêveur au visage et parla. Il n'allait pas le nier, lui aussi avait pensé qu'elle était devait être un sacré monstre puissant, mais maintenant, tout ce qu'il voyait devant lui, c'était une personne solitaire, qui avait besoin de compagnie. Beaucoup de gens ne voyait que le mauvais côté d'une personne, mais Rykker, lui, il savait qu'il ne fallait pas se fier aux apparences. Une expression de colère noire passa sur son visage un bref instant, ce qui fit frissonner Rykker.

Elle dit ensuite qu'il était inutile de disposer des corps, ce a quoi Rykker agréa. Les rapaces allaient s'occuper d'eux, de toute manière.

'Eto... Hum... Moi, je ne te vois pas comme un monstre. En fait... Tu es vraiment sympathique, je t'aime bien, tu sais ? N'occupe pas toi de ceux qui pensent que tu es un monstre, ils vont juste te faire chier encore plus. Regarde-moi, je me fous de ce que les humains ou les autres Goules pensent de moi !'' Dit-il en levant les bras légèrement, affichant un petit sourire au visage.

Il consulta ensuite son téléphone et vérifia l'heure, constatant qu'il était très tard et le rangea dans sa poche.

''Bon, il se fait tard... Tu veux que je te raccompagne chez toi ? A moins que tu as une réunion avec tes petits potes d'Aogiri?'' Dit-il sur un ton qui ne se voulait ni froid, ni séducteur, ni qui cachait quelque chose. Question de politesse, il n'avait aucune arrière-pensée en tête.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 2 Mar - 21:25
Il est vrai qu'Eto allait à son bon plaisir, faisait ce qu'elle voulait et jouait pour elle. Elle avait toujours joué pour elle car elle n'avait connu que ça ; la demi-goule a du apprendre à survivre dans ce monde dès son plus jeune âge, à faire face aux goules qui s'attaquaient à elle  et de plus, elle avait été élevée par des "extrémistes", si l'on peut dire ça comme ça. Alors oui, elle était comme eux en de nombreux points et pourtant, elle gardait un coté humain derrière le monstre qu'elle est, un coté humain bien caché. Et dans le cas présent, pourquoi aurait-elle tué Rykker ou même l'aurait fait tourner dans tous les sens pour jouer avec lui comme parfaite sadique qu'elle était ? Elle même ne savait pas le dire, elle était à l'aise et  bien dans sa peau. Eto, c'était un monstre cruel qui pourtant savait écouter et "protéger" ses camarades. Et suffisait de l'apprivoiser avec sincérité, ce qui était bien dur et rare de nos jours, la trahison et les conflits étant inévitables.

Eto se tourna vers Rykker une fois qu'il commenta ses dires, ce qui l'amusa assez bien vu qu'une léger rire lui échappa.

-Je m'en fiche pas mal de ce que l'on pense...J'assume mes actes  et c'est tout. De toute manière, les faux je les repère et n'hésite pas à mette fin à leur jours... dit-elle froidement , trop froidement.  

Oui, si la peur des autres la dérangeait, elle aurait cessé ses meurtres et aurait disparut, la chouette borgne aurait disparut, depuis bien longtemps. Peut être qu'elle aimait sa puissance, sa force, sa dominance, son statut  et le fait qu'on la connaît et la craigne. Il suffit de parler d'une goule de rang SSS pour entendre son nom et frissonner. Ne sont-elles pas les plus influentes et dangereuses et surtout les plus rares. La demi-goule avait un avantage certain et elle aimait ça en réalité. Elle observa son interlocuteur qui sortit un instant son téléphone et  lui proposer de la raccompagner. Dès lors, elle consulta son téléphone à son tour pour voir l'heure.

-Oh oui en effet il est tard... J'ai une réunion avec Aogiri dans peu de temps... Mais vu que je dois me changer avant, je te laisse le choix d'aller te reposer ou de jouer les gentlemans... dit-elle alors que son œil droit reprenait une couleur verte.

Elle fit alors quelques pas, laissant à Rykker faire son choix ; après tout, tout le monde n'est pas obligé de la suivre de peur de se la mettre à dos car ça, elle s'en fichait royalement ! Certainement par habitude de se déplacer hors des groupes.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Jeu 3 Mar - 5:22
Un monstre, voilà ce qu'était Rykker. Un foutu monstre qui adorait se délecter de la peur de ses proies... Bien sûr, il avait des 'codes' en tant que monstre, il n'était pas totalement sans cœur. Il était vrai que la Demi-Goule se laissait souvent aller, pour défouler ses pulsions de colère, de rage, de brutalité sur les humains, commettant des crimes tout aussi odieux. Le Loup-Garou, tel était le nom que le CCG lui avait donné quelques semaines après son arrivée au Japon. Au Canada, il y avait une agence qui était comme le CCG. Là-bas, il avait gagné le nom de 'Peaussier' parce qu'a chacun de ses meurtres, il prenait la peau de ses victimes comme un chasseur le ferait, dépeçant la peau de sa proie. Enfin, il n'était pas un 'vrai chasseur' selon lui, car les vrais chasseurs gardaient la peau de leurs proies, mais lui, ils les mangeaient. Délicieux, croquant, exquis... La peau, il l'aimait bien.

Quand Eto parla de sa voix froide, Rykker fronça des sourcils. Si elle s'adressait a lui de manière aussi froide, il allait perdre patience. Un peu ironique, puisqu'il s'adressait souvent à ses propres hommes comme ça. Il se retint cependant de faire une quelconque remarque ou quelque chose du genre, ce serait gâché une... Amitié ?

Rykker ne fit pas surpris d'apprendre qu'elle avait une réunion avec ses amis d'Aogiri et elle lui proposa de soit agir en gentilhomme, soit de partir. Il opta pour la première option et suivit Sen Takatsuki calmement. Une question cependant apparu sauvagement dans son esprit.

''Dis, Eto... Comment est-tu devenue une Demi-Goule? Est-ce que... Est-ce que quelqu'un ta rendu comme ça?'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 3 Mar - 18:13
Eto remarqua la réaction de Rykker face à sa voix froide ; un froncement de sourcils. Elle  sembla assez surprise... N'est-ce  pas normal dans un moment de souvenir d'avoir une voix froide ? Et puis, les leaders n'agissent-ils pas froidement, autant qu'ils aiment leur groupe ? Tout le monde à ce petit moment de froideur qui pourtant n'était rien comparé à un comportement général.

Finalement, il finit par la suivre calmement. Elle avait doucement ralentit le pas le temps qu'il la rattrape puis reprit une marche normale à ses cotés. Elle le regarda du coin de l'œil et fit un léger sourire en coin. Elle même ne savait pas trop quoi en penser de la situation. Dans cette silencieuse "balade" qui le amènerait près d'Aogiri, elle réfléchissait. Cet autre demi-goule était bien un des seuls avec qui elle parlait autant et si librement , avec qui elle passait du temps. C'était quelque d'étrange en réalité pour elle, même si elle ne le montrait pas. Et pourtant, elle aimait avoir cette compagnie et se sentir un minimum appréciée que pour autre chose que son identité qui attire plus crainte , respect ou obéissance que sympathie. Peut être que c'est pour cette raison que c'est nouveau pour moi, car ce n'est pas habituel. Quand l'accompagnateur d'Eto brisa le silence pesant avec une question, Eto le regarda  dans les yeux, quelque peu surprise de cette question.

-Tu n'es pas au courant ? demanda-t-elle sachant qu'elle allait tout de même lui expliquer. -Je suis née comme ça. Mon père était une goule et ma mère une humaine. Lorsqu'elle tomba enceinte de moi,  il n'y avait aucun espoir aux yeux de mon père car comme disaient et disent toujours beaucoup de goules, c'était impossible. Pourtant ma mère y croyait elle et elle est y est parvenue. Bien-sûr ma naissance était un véritable miracle mais c'était contre toute nature ou lois donc, une organisation se mit en tête d'en finir. Ma mère y perdit la vie et mon père m'a abandonné et l'organisation m'a prise. Moi, un bébé mi-goule mi-humain. Donc comme tu l'as compris,  j'ai toujours été ainsi... Et toi, tu l'es de naissance également ou tu l'es devenu ?  

Elle était curieuse, curieuse d'en savoir plus sur sa nouvelle connaissance. Et puis, autant en profiter  vu qu'ils approchaient peu à peu du point d'arrivée.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Jeu 3 Mar - 22:23
Rykker était bien intéressé envers Eto, face a certaines choses. Notamment sur son état de Demi-Goule... Comment était-elle devenue comme ça? Est-elle passée par la même case que Rykker, case que personne ne devrait vivre selon lui. Il se souvenait toujours parfaitement de tout ce qu'on lui avait fait subir, depuis qu'ils l'avaient capturé. Pour sa sœur, par contre... Elle avait été placer dans une autre cellule qui était ni trop proche ni trop éloigner de la sienne. Rykker entendait souvent les cris de ses 'compagnons' de cellule lorsqu'il faisait des cauchemars assez atroces. Il avait souvent eu l'impression de virer fou, mais tant qu'il portait son collier, il savait qu'il n'allait pas perdre la tête. Pas complètement en tout cas. Ça agissait comme une sorte de 'calmant', mystérieusement. C'était peut-être parce qu'il tenait toujours à accomplir la promesse qu'il avait faite a sa sœur.

''Même si le monde entier était contre toi, je serais toujours à tes côtés'' Ses paroles résonnèrent dans sa tête, paroles qui venaient d'une autre époque, là ou il avait été innocent, inoffensif. Il tiendrait toujours parole, quoi qu'il arrive. Maintenant, sa sœur était au CCG... Que pensait-elle de lui ? Il ne le savait pas. Il ne savait même pas si elle savait que Rykker était en vie. S'il la voyait et qu'elle voulait le tuer, appliquer son devoir en tant qu'agent du CCG... Il se laisserait faire.

Eto expliqua ensuite à Rykker comment elle devint une Demi-Goule, ce qui lui fit hausser les sourcils. Sa mère était tombée amoureuse d'une Goule et de leur union, elle était née. Demi-Goule naturellement donc ? Intéressant... Elle qualifia cet acte de 'contre nature', pourtant de miracle et c'Est-ce miracle qui valut la mort de sa mère et son père qui l'avait abandonné pour qu'ensuite, elle fasse partie d'une organisation. Celle d'Aogiri surement. Eto demanda ensuite comment il l'était devenue. Il se mordilla la lèvre inférieure et poussa un petit soupir. Allez, mon tour a présent... Pensa Rykker

''Quand j'étais gosse, je vivais dans un village au Canada. Un jour, des gens sont arrivés et ont tuer mes parents, qui étaient des Goules. Je ne savais pas qu'ils étaient Goules d'ailleurs. Enfin bref... Ils m'ont emmené dans un manoir, au sous-sol et pendant longtemps, ils ont fait des expériences sur moi. C'est comme ça que je suis devenue Demi-Goule, avec des expériences sordides, des tortures médicales.''


Il craqua ensuite son cou, sentant une douleur au niveau de la tête en se rappelant des mauvais souvenirs.

''Je ne sais pas comment je me suis libéré. Il y avait d'autres personnes sous ce manoir. D'autres comme moi, qui n'ont pas eu la 'chance' de vivre. Tout ce dont je me souviens, c'est que je m'étais réveillé dans une mare de sang et le manoir était abandonné, parsemé de différents cadavres.''

Rykker poussa ensuite un autre soupir, se passant une main dans les cheveux.

'Ouais, c'est comme ça que je suis devenue Demi-Goule''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 7 Mar - 22:18
Bien que la question semblait légèrement agacer ou mettre mal à l'aise Rykker, Eto le regardait avec insistance. Elle aurait voulu  savoir comment il était devenu une demi-goule lui aussi et si elle avait accepté de se livrer, elle attendait la même chose de la part de son compagnon de route. Et même si il ne lui avait pas dit, elle l'aurait certainement su tôt ou tard. Après tout, la première fois qu'ils se sont rencontrés, elle possédait déjà quelques bases sur lui ; à  croire que peu de chose lui échappe parfois. Pourtant, elle ne se trouvait pas  si fouineuse, pas elle ! Cela devait dépendre de la personne certainement.

Tout le long des explications, Eto était restée silencieuse, écoutant attentivement son histoire. C'était une étrange façon de devenir demi-goule. Elle n'avait jamais entendu parler d'un tel procédé et pourtant... C'est à ce demande comment cette torture l'avait peut être changé. Et dire qu'il n'était pas seul là-bas, c'est encore pire.

-Je vois, ça n'a pas du être facile... dit-elle en poussant un soupire.  

A croire que chaque demi-goule avait rencontré ses propres difficultés qui compliquaient tout dans leur vie. En même temps, il y avait quelque chose d'ironique dans cette histoire, mais c'était très bien caché. Doucement, Eto se stoppa tout en regardant droit devant elle, ils étaient proches du bâtiments et elle voyaient quelque uns de ses compagnons au loin, du moins les simples membres habillés de capes rouges. En revanche, aucun autre chef n'étaient encore présent mais ça ne saurait que tarder.
La jeune femme se tourna vers Rykker un instant et s'assit sur un  grand rocher, ou plutôt une partie effondrée du mur.

-Tu connaissais des gens là-bas ? ou tu ne te rappelles pas un visage ? d'un goule ou d'un de tes agresseurs ... lui demanda-t-elle de  manière complètement innocente.

Elle était juste curieuse et voulait en savoir plus. Elle voulait toujours connaître un minimum de choses sur les gens qui l'entourent hors, Rykker semble être bien parti pour entrer dans son petit cercle. Mais dans son cercle externe à Aogiri car qu'on le veuille ou non,  elle n'avait de bonnes connaissances et d'amis que parmi eux... Très peu en dehors vu qu'elle ne se mêlait que rarement voir pas du tout aux autres goules. Du moins jusqu'à Rykker et encore, leur rencontre était purement due au hasard. Comme quoi le hasard fait bien les choses parfois.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Mer 9 Mar - 5:05
Parler de sa vie était quelque chose de… Difficile pour Rykker. En même temps, après tout ce qu'il a vécu, ses souvenirs, ses douleurs, ses propres cris... Rykker ne connaissait personne d'autres qui avait vécu des choses comme lui. Il savait qu'il n'était pas l'homme qui souffrait le plus au monde, mais il souffrait quand même. La Demi-Goule souffrait beaucoup. Non de solitude, mais de revoir ces visages, de revoir ceux qui sont morts... Et de les entendre. Il avait comparé, a plusieurs reprises, ces voix comme des reproches, des agressions verbales.

''Pourquoi toi ?! Pourquoi est-ce qu'il a fallu que tu vives et pas moi !? Réponds !''. Oh voix, oh chère voix, si tu savais comment j'aurais aimé ne pas vivre et crever comme un de ces pauvres gars, pensa Rykker avec une pointe d'amertume. S'il était mort, Rykker n'en serait surement pas là, à faire sa Demi-Goule et a chasser des humains pour son bon plaisir. L'homme savait qu'il devait mourir, un jour ou l'autre. Il espérait simplement qu'il allait pouvoir revoir sa sœur, au moins une fois, avant de crever.

Il pouvait tout sacrifier pour au moins la revoir. Même sa propre équipe s'il le fallait, sachant qu'il aura beaucoup de difficulté cependant a vouloir les sacrifier. Rykker était égoïste, un peu trop même. Concernant sa sœur, il ne pensait qu'a lui-même, a quel point il voulait la voir, a quel point il voudrait tant la parler... Même s'il avait une certitude qu'il rencontrerait plutôt sa Quinque, si elle en avait une. Tous les agents du CCG en avaient une, non ?

Le commentaire de la Chouette ne lui fit que hocher la tête en guise de réaction tandis que celle-ci accompagna son commentaire d'un long soupir. Là-bas, il était bien évident que cela n'avait pas été facile. Qui trouverait facile de supporter une torture, n'importe quelle torture ? A part les masochistes, je ne pense pas que quelqu'un aimerait ça, se faire mal, pensa Rykker avec froideur.

Après un moment a marcher, ils ralentirent tous les deux et Rykker observa le bâtiment d’où lequel se tenait des personnes vêtues d'une robe rouge et d'un masque gris, d’où on pouvait voir les yeux rouges des Goules briller. Ils vont crever s'ils portent des robes trop longues, même pour faire beau, pensa Rykker. Lui, il aimait les vêtements qu'il portait. Pas trop voyants, léger et non-encombrant.

Rykker tourna sa tête en écoutant la question d'Eto, haussant les sourcils et laissa apparaitre sur son visage un petit sourire sardonique. S'il se rappelait de ceux qui l'avaient torturé ? Quelle question stupide...

''Oui, Eto. Je me rappelle très bien. Je les vois chaque nuit, je les entends, je les vois me hanter. Ce que j'ai vécu... Ça restera à l'intérieur de ma tête toute ma vie.'' Dit-il, d'un air blasé et amer. ''Oui, je connaissais des gens. Par contre, ceux qui m'ont fait du mal, ceux qui m'ont transformé en... ça... Hey bien, je n'ai pas trouvé leur cadavre quand je me suis libéré.''

Il passa une main dans ses cheveux, tournant son regard vers les membres d'Aogiri qui les avaient remarqués. Certains avaient l'air suspicieux, leurs regards tourner vers le Loup-Garou. D'autres se faisaient plus petits, dans leur coin, en apercevant la Chouette Borgne.

''On dirait que tes petits copains ne me trouvent pas de leurs goûts''
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 21 Mar - 1:09
Plus il parlait de son passé, plus il semblait répugné et agacé en même temps, peut être légèrement triste sur certaines choses. Eto l'écoutait d'une oreille attentive, ce qui était souvent le cas avec les autres mais pas toujours pour la même raison. Il fallait l'avouer, il n'avait pas eut la vie facile sur le coup. Tout le monde à des hauts et des bas ; il suffit juste de pouvoir remonter la pente une fois descendu. Mais ce qui était encore meilleur, c'est de sa cramponner au-dessus, comme Eto l'avait si souvent fait. Ce n'est pas pour rien qu'elle a sa réputation actuelle ou même son kakuja...

-"En ça ?" Tu n'aime pas être une demi-goule ? Tu les hais pas vrai ? Tes agresseurs... commença-t-elle d'une vois qui montrait directement qu'elle allait continuer. Et on pouvait le prendre de divers manière. -je suis persuadée que tu y a perdu un chère, avec cette histoire et qu'encore aujourd'hui, cela te perturbe énormément. Tu cherches à savoir quelque chose sur quelqu'un  et cette choses t'intrigue énormément.finit-elle, laissant une étrange sensation en suspend, bien qu'elle parlait très sérieusement.

Elle tourna les yeux vers ses congénères et elle ne put que récupérer son sourire habituel.

-Rien d'étonnant... c'est un peu normal cette réaction. Ne t'en fais pas c'est juste que les nouveaux, ils s'en méfie au début surtout qu'un jour nous en avons eu un et ils ont appris plus tard qu'il avait dévoré un des nôtres. Et surtout, ils savent que tu ne nous rejoindra pas donc raison de plus d'être méfiants. dit-elle d'un air toutefois rassurant, comme si elle disait "Mais si tu es avec moi, il n'y aura pas de problème".

Eto finit par adresser un petit sourire à Rykker tout en tendant sa main frêle mais assurée vers la sienne. Elle prit la main du jeune homme pour le saluer puis la retira lentement tout en tournant les talons pour repartir, lui faisant un signe de la main.

-Si tu as besoin de quelque chose  ou d'aide, appel moi finit-elle par dire tout en visant sa main qu'elle avait prit au préalable, main dans laquelle se trouvait un papier avec son nom et son numéro.

Enfin, elle disparut peu à peu dans la nuit et dans les membres qui commençaient à se rassembler non loin. Et puis, bien plus tard, une lumière ni faible ni forte  de couleur rouge-fushia traversa le ciel au loin, signe que la chouette borgne partait rapidement hors de Tokyo, pour cette nuit en tout cas.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Rykker
Rang S || Loup-Garou
avatar
Messages : 115
Date d'inscription : 06/08/2015
Lun 21 Mar - 4:03
Eto avait l'air d'écouter Rykker, ce qui le surprenait un peu. Il avait toujours pensé que cette Goule, enfin Demi-Goule, la Chouette Borgne, n'était qu'une sadique en puissance qui savait cacher son jeu et a mainte reprise, elle avait prouvé le contraire, en quelque sorte. En fait, selon Rykker, elle savait délaisser sa nature chaotique et mauvaise pour laisser place a un coté plus empathique et amicale, pouvant écouter les problèmes et les tracas des autres, de ses amis, si elle en avait. Eto en avait surement des amis parmi Aogiri et parmi son entourage humain, même s'il se demandait si elle mangeait les 'amis' de son entourage humain.

Être une Demi-Goule... Il ne pouvait pas dire qu'il détestait cela ni qu'il aimait cela. En fait, il ne savait pas trop quoi penser de son état de Demi-Goule. Rykker aimait se sentir puissant, avec son Koukaku ,son agilité, sa vitesse, la crainte qu'il inspire auprès de certains inspecteurs. Il aimait se sentir comme cela au lieu de son ancien lui, un enfant blessé et torturé, brisé. D'autre part... Parfois, il en avait marre de jouer au tueur, au sadique, au voleur de vie. Il en avait marre d'être un monstre et tout ce qu'il voulait devenir a ce moment-là... Était de devenir comme les autres, quelqu'un de normal. Mais encore, il ne savait pas ce qu'il pensait de son statut de Demi-Goule. Il ne le savait pas.

Oui, Rykker les haïssait. Oui, Rykker les détestait jusqu’à la moelle, il voulait tous les traquer et se débarrasser d'eux, mais... Ils étaient nuls part ou il pourrait les trouver. Cela le mettait en rage, de ne pas pouvoir les trouver, parfois. Tellement en rage qu'il voulait tout détruire, tout réduire à néant. Il avait tellement perdu ce jour-là, tellement perdu qu'il n'était rien sans sa sœur... Elle était la seule personne qui était encore vivante lorsqu'il n'était qu'un enfant innocent.

Eto expliqua ensuite au brun la réaction des membres d'Aogiri, qu'ils se méfiaient de Rykker car il n'était pas un des leurs et qu'un des leur avaient dévorer un de leur coéquipier. Quels idiots, pensa le brun sardoniquement, un sourire méchant s'étirant sur ses lèvres. S'ils étaient si méfiants, qu'ils aillent se faire voir. La Demi-Goule lui adressa un sourire qui fit fondre une partie du cœur glacée de Rykker, ce qui le fit légèrement rougir, pas assez pour pouvoir être remarqué.

Il serra la main de celle-ci et lorsqu'elle libéra sa main, il remarqua un papier ou se trouvait le nom et l'adresse d'Eto, avec son numéro de téléphone et haussa un sourcil. Il fit ensuite un au revoir et partit dans la nuit, allant se reposer. Cependant, une fois rentré dans son appartement, il remarqua une sorte d'étoile rouge dans la nuit... Oh, surement une étoile filante.

FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Comme on se retrouve - with Ley' ♥
» Comme on se retrouve Mister Akane [Soma]
» Ash comme on se retrouve! PV Ashley Jones
» Comme on se retrouve ! Connard. ▬ Akemi & Alexi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: