Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

[FINI] Petite chasse en pleine soirée

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 13 Jan - 19:44
"Pfff, j'ai la dalle, ça fait combien de temps que j'ai pas mangé un morceau moi? Pensais-je, tristement...
-Faudrait que je trouve quelque chose, tant que ça se mange je me le fais" disais-je en souriant, déjà heureux.
 J'étais pas très loin de mon appartement, dans une rue assez dégagée, délimitée par de grands immeubles sans couleur, cette rue étant complètement banale, avec très peu d'âme qui vive vu l'heure de la journée. Je rentrais de mon travail, il était donc aux alentour de 21H30, 27 pour être exacte. Il faisait assez froid, aux alentours de 5°C, et je me pressa d'enfiler mon masque, mon habit et de me placer pour faucher la première personne venu, goule ou humain, ça, c'était secondaire.

 Un long moment passa, sûrement des heures, et je rentrai bredouille de ma chasse, énervé, fatigué et encore plus affamé qu'avant. Cependant, je n'allais pas me laisser mourir de faim non plus, je recommencerai ma chasse le lendemain. Je m'endormi avec une forte douleur au niveau de l'estomac, qui essayait peut-être de se manger lui même, faisant que j'allais pas me réveiller de meilleure humeur que la veille.

 Le lendemain, rebelote, je me positionna, cette fois-ci près d'une rue bien plus populaire, plus vivante "Avec autant de monde, je vais bien pouvoir m'en mettre un sous la dent"disais-je d'un air malsain, presque envieux de voir tout ce beau monde ayant, pour la plupart, la capacité de manger sans devoir tuer, sans passer pour un meurtrier... Le ville était plus chaud, plus vivante, plus éclairé, et c'était assez problématique car on risquait de me voir embarquer cette pauvre proie. "Enfin bon, tant que je suis assez rapide, ça devrai bien se passer" pensais-je. Une ombre s'approcha de moi lentement, sans se douter, j'imagine, qu'un lâche affamé allait lui sauter à la gorge pour s'emparer de sa chair, pour s'emparer de son sang, je me préparai à sauter sur ce futur repas "bonne nuit, ma douceur" dis-je en salivant de plaisir.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 17 Jan - 12:46

Petite chasse en pleine soirée


Le sang avait encore coulé sur la lame de son épée. A ses pieds le cadavre d'un homme, encore un idiot qui était tombé dans son piège. Akikazu l'avait vengé comme de nombreuses personnes avant lui. Et comme toutes ces personnes qui l'avaient précédé, il l'avait tué de sang-froid, sans lui laisser une chance de s'en tirer. La goule lécha les gouttes de sang qui perlaient sur le plat de son katana, un sourire satisfait étirant peu à peu ses lèvres. Les citadins étaient tellement plus faciles à manipuler que les campagnards... En même temps, 'Kazu avait remarqué qu'ils étaient plus sujet au stress que tout ces villageois superstitieux de sa région natale. Il comprenait cela dit. Lui même lorsqu'il était arrivé avait était déboussolé par la façon de vivre des habitants d'une ville moderne, et puis c'était bien plus bruyant que sa forêt perdue dans les montagnes.

Il décida ensuite de dévorer en partie sa dernière victime, rapidement afin de ne pas se faire attraper par le CCG, un civil et même une autre goule. Ca lui permettait au moins de reprendre un peu de forces, bien qu'il ne s'inquiétait pas quant à ses capacités en combat, bien au contraire. Ca lui était arrivé de juste devoir jouer un peu des muscles pour intimider un adversaire et ça le satisfaisait grandement d'inspirer la peur sans même devenir meurtrier. Une fois rassasié, il disparut dans l'ombre des rues étroites de Tokyo, laissant de nouveau derrière lui un carnage avec une victime peu reconnaissable. Tout en avançant dans les ruelles il s'affaira à nettoyer la lame de son katana encore souillé du sang frais de son dernier repas. Tant pis pour ce qui concernait les quelques tâches de sang sur ses vêtements, s'il faisait attention et n'agissait pas de manière suspecte, on devrait ne pas y faire attention.

Une fois l'épée rangée dans son fourreau, Akikazu se dirigea dans des endroits plus fréquentés le plus naturellement et calmement du monde. Il savait qu'on le dévisageait à cause de son accoutrement et de son physique peu commun, mais il ne faisait qu'ignorer tout ces curieux, traçant sa route à travers la jungle urbaine. Il lui arrivait par moment d'identifier parmi toutes ces personnes une autre goule, mais il faisait mine de n'avoir rien remarqué. Il cherchait du regard malgré lui des personnes en quête d'une vengeance, une future victime potentielle. Avec le temps, l'albinos avait appris à identifier ce genre de personnes de par leur comportement, leur posture et parfois même leur physique. C'était amusant comment le mal-être et la haine pouvaient affecter à ce point une personne.

Passant non loin d'une ruelle sombre, 'Kazu remarqua une présence dans l'ombre. Une présence qui avait l'odeur d'une goule. Il s'arrêta un peu avant d'arriver devant le passage, faisant mine d'attendre quelqu'un en s'adossant à un mur et en observant la silhouette dans la ruelle qu'il ne pouvait distinguer correctement. Vu le comportement que cette goule adoptait, elle était certainement en quête d'une victime. Un grand sourire étira ses lèvres alors qu'il décidait de s'amuser un peu avec cette personne. Jouer avec le feu et toujours en faire plus, il adorait ça. Avoir détruit une vie ce soir ne lui suffisait pas. Il décida donc de faire mine de n'avoir pas vu qu'il y avait quelqu'un ici, s'engageant dans la ruelle en jouant les inconscients tout en gardant une main prête à dégainer son katana si besoin. Puis il s'approcha et s'approcha encore de l'endroit où se trouvait la goule...
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 18 Jan - 23:05
*Oh, une proie... chouette!* Pensais-je en me léchant les lèvres. *La victime serait donc une goule, soit, ce n'est pas grave, je commence vraiment à m'habituer*.
Son accoutrement était... étrange, très étrange, et un drôle de katana, supporté par sa main, pendouillait... *M'as t'il vu? Probable...* pensais-je, à peine déçu. La faim me tiraillait énormément et même si je devais me battre, j'avais bien trop faim pour reculer... Je mis mon masque, me mis à rire et me jeta agilement devant notre invité. Je le salua d'un geste de main, tel un comédien à la fin de la scène, et lui parla de vive voix
 "J'imagine que tu m'avais déjà vu, je me trompe? Dans tout les cas, bienvenu dans cette avenue... la dernière que tu verra! Je me présente, Vaadhum, le bouffon de mon petit nom. Il me tarde de te montrer ce que je sais faire... c'est joli en plus..." disais-je à la voix gaiement, à la fois naïvement, tel un enfant.
 Mes kagune sortirent de mon dos, lentement mais sûrement, et observa longtemps mon futur adversaire. Mon masque empêchait l'autre personne de voir tout trait de mon visage, et mon déguisement était du plus bel effet ici... complètement en désaccord *la poisse...*
Les tentacules s'élancèrent sur la goule devant moi, tandis que je sauta vers lui pour l'arracher de mes propres mains! *Cette fois-ci, je ne parle pas, je tue, je bouffe! J'ai faim!!! J'en crève!*
 Il faisait froid dans cette pauvre nuit déjà tachée du sang de son ancienne victime, et bientôt souillée par le sang de l'un de nos deux corps. Les immeubles des deux côtés cachait ce chemin du vent, mais son chant, magnifique, résonnait dans les gouttières, les poubelles et les murs, donnant presque un cachet à cette ruelle, donnant une allure... presque mystique, à ce pauvre endroit. Les ombres dansaient près de nous, elles dansaient sans jamais s'arrêter, sans jamais le pouvoir et même le vouloir...
*J'attaque sans même voir mon adversaire... j'aurai au moins dû lui demander son nom... quel minable... j'aime bien ses habits tout de même!* pensais-je, changeant d'humeur d'une rapidité effroyable
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 19 Jan - 16:10

Petite chasse en pleine soirée


La réaction ne se fit pas attendre puisque l'autre goule se montra à lui, masquée et vêtue d'un étrange costume qui rappelait un bouffon. Ca fit doucement sourire Akikazu cet accoutrement. Il n'était guère mieux vu qu'il ressemblait à un bonze sorti tout droit de l'ère Edo mais bon, il s'en fichait un peu. Il n'était pas à l'aise avec la mode moderne de toute façon. L'autre se présenta à lui. Il agissait vraiment comme un bouffon et à vrai dire il trouvait ça vraiment drôle, bien qu'il se retenait de rire de vive voix. Vaadhum qu'il s'appelait. Jamais entendu un nom pareil, mais en tout cas ce n'était pas très malin de se présenter par son vrai nom à quelqu'un qu'on voulait vraisemblablement tuer. Mais 'Kazu n'allait pas se laisser tuer, c'était très mal le connaître. Un rictus moqueur apparut sur ses lèvres tandis qu'il observait son adversaire d'un air peu impressionné tandis qu'il déployait son kagune. L'albinos lui n'en fit rien. Il n'aurait pas la place de déployer son Rinkaku ici, mais ce n'était pas un problème vu qu'il était tout aussi dangereux avec son sabre. Il évita la première attaque sans soucis ni même dégainer. Trop prévisible. Il adressa une grimace à la goule tout en s'arrangeant pour finir dans son dos.

"Si tu crois que je vais me laisser faire gentiment petit Vaadhum, tu te trompes lourdement!"

Il dégaina par la suite son katana, se mettant en garde tandis que son regard rouge sang restait fixé sur la goule masquée. Ca c'était clair, il ne mourrait pas là ni cette nuit, il s'accrochait à la vie d'une puissance... Et ça avait toujours été comme ça, même si plusieurs fois on lui avait fait comprendre qu'il aurait mieux fait de mourir. Il resta quelques secondes sans rien faire avant de s'élancer vers l'ennemi, vague blanche fendant l'air tandis que sa lame s'abattait sur sa cible en sifflant. Akikazu ne prit pas le temps de voir si son coup avait réussi ou non, il s'éloigna grâce à quelques acrobaties pour éviter toute réplique soudaine avant de se remettre en garde, bien campé sur ses jambes, tenant son katana d'une main et le bras levé au niveau de sa tête. Il était prêt à attaquer de nouveau si la situation le demandait.

"Je n'avais aucunes intentions hostiles en venant ici j'étais juste curieux... La faim ne t'aveuglerait pas un peu par hasard?"

Un nouveau rictus moqueur apparut sur ses lèvres tandis que tout en lui montrait qu'il avait l'air confiant quant à l'issue de ce combat. Il en comptait pas perdre et encore moins face à quelqu'un qui attaquait sans réfléchir.

"Si on continue de se battre on risque d'attirer l'attention... Ou alors tu périras par ma lame avant que qui que ce soit n'arrive!"

Akikazu ne bougea pas cependant alors qu'il provoquait Vaadhum, demeurant toujours en garde. Il attendait de voir de quoi ce type serait capable avant de lâcher toute sa puissance. Le premier coup qu'il avait asséné n'était rien comparé à ce qu'il pouvait faire lorsqu'il se donnait à fond.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 19 Jan - 19:53
*Puta*n!* Pensais-je lors de son coup, qui me frôla de justesse. "Grrr... toi, t'es un bon je sens. Je t'aime déjà...Si je pourrai avoir, ne serait-ce qu'un surnom, je t'en serai... reconnaissant." Disais-je d'une voix à la fois gaie est sombre.

 *Il est... beau...* Pensais-je en le voyant se courber, esquiver, et tenant la pause avec son arme... Une beauté froide, une beauté venant de l'ancien temps. Une beauté mortelle pouvant sûrement me tuer, mais il me faillait manger... sinon j'en mourrai aussi.

 "Je n'avais aucunes intentions hostiles en venant ici j'étais juste curieux... La faim ne t'aveuglerait pas un peu par hasard?"Disait-t'il, se moquant ouvertement de moi, puis "Si on continue de se battre on risque d'attirer l'attention... Ou alors tu périras par ma lame avant que qui que ce soit n'arrive!". *Attends... c'est une menace là?.." Pensais-je, lourdement. "Tu me menace? C'est triste... mais ta lame ne me tuera pas, tu me tuera pas, PERSONNE ME TUERA!" Hurlais-je de colère, mais d'une colère triste, d'une colère pouvant pétrifier un homme... mais en aucun cas une goule aurait peur de moi, de mon pauvre corps chétif.

 Je m'élança vers le mur, couru et sauta en direction du sol, préparant un lâche coup bas, tandis que mes kagune vola de part et d'autre du corps de mon adversaire. Sans même attendre, je roula derrière lui et menaça son crâne de mon pied droit. Ma stabilité était fragile, mais j'étais rapide. Mes tentacules virevoltait près de lui et menaça un fois de plus ses membres. *En espérant qu'il n'est pas très endurant... je vais pas l'aimer sinon... en tout cas peu probable qu'il soit un koukaku vu sa rapidité, heureusement d'ailleurs, mais son sabre est problématique...*
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 20 Jan - 22:29

Petite chasse en pleine soirée


Akikazu ne bougeait toujours pas, toutefois chacun de ses muscles étaient tendus, il était prêt à bondir sur le côté et à parer les attaques qui viendraient. Le petit Vaadhum semblait d'ailleurs un peu en colère quant à sa réplique et reconnaissait sa dangerosité. Tant mieux, ça satisfaisait grandement son ego. La goule lui demanda alors ne serait-ce qu'un surnom et le sourire de l'albinos s'élargit alors qu'il lui répondait sur un ton doucereux et sarcastique. Lui ne serait pas aussi idiot et donnerait un faux nom évidemment, jamais celui par lequel il se faisait connaître de la société.

"Appelle-moi Inugami alors si tu veux à tout prix un nom~"

Puis il remarqua que la goule masquée haussait peu à peu le ton. Ses paroles avaient donc eu l'effet escompté, soit l'énerver davantage en espérant que la colère le ferait attaquer n'importe comment. Apparemment il était convaincu que personne ne le tuerait, et un nouveau rictus se dessina sur les lèvres de 'Kazu. Ca restait à voir ça, il savait d'avance que si Vaadhum ne faisait pas attention, il trouverait à un moment donné une faille permettant de le tuer ou au moins le blesser gravement. Vu son comportement, il imaginait quelqu'un de plutôt jeune et brouillon, une goule ne sachant pas totalement contrôler ses instincts. Pour le moment il se contenterait de le fatiguer un maximum avant de tenter le coup fatal.

Il concentra ensuite toute son attention sur les mouvements et attaques de la goule. Et à vrai dire il fut un peu surpris de le voir mener une attaque par le bas alors que son attention était dirigée vers le haut. Akikazu esquiva de justesse, écopant d'une éraflure qui se résorba presque immédiatement. Serrant les dents, il repartit dans sa danse macabre, évitant les tentacules qui ondulaient autour de lui et le coup de pied son adversaire, se servant tantôt de ses bras, tantôt du plat de son katana pour se protéger. Il écopa de plusieurs entailles et bleus mais n'y prêta pas attention. De temps en temps, il laissait croire à l'adversaire qu'il réussirait à le toucher avant d'esquiver habilement, laissant les coups à peine le frôler. Il continua à esquiver comme ça un long moment avant de finalement passer à l'attaque.

"Fini de jouer..."

Il fonça tête baissée vers Vaadhum, encore plus rapidement que lors de sa première offensive. Cette fois il laissait tournoyer son sabre rapidement et sans aucun répit, assénant des coups de plus en plus violents tout en cherchant à acculer son adversaire plus loin dans la ruelle. Un sourire malsain se dessinait sur ses lèvres tandis que ses yeux rouges semblaient flamboyer de l'adrénaline que procurait cette incartade. Au final ça n'avait pas été plus mal qu'il fasse une telle rencontre, ça lui permettait de défouler un peu le trop plein de haine qu'il avait en lui, peu importait le sadisme et la violence dont il pouvait faire preuve. 'Kazu ne semblait pas fatiguer d'ailleurs malgré les quelques entailles sanguinolentes qui teintaient son bras nu d'un rouge sombre et son kimono jaune d'un rouge plus vif. Non, plus le temps passait plus il s'acharnait et plus ses coups devenaient fourbes et puissants. S'il pouvait finir ce combat sans utiliser son kagune ça n'en serait que plus appréciable.

CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 20 Jan - 23:55
*Inugami... bien.* Pensais-je, consterné par les expressions du visage de cet homme. Après mes assauts répétés et sans réelle réussite, il répliqua à une vitesse folle avec son arme, la tournoyant sans jamais baisser sa garde en même temps. Il était précis, rapide, concis et sans aucun état d'âme *le tueur parfait... il faut le déstabiliser!* Pensais-je, souriant bêtement à moi même alors que les plaies se multipliaient sur tout mon corps, mais à chaque fois ce résorbaient à une allure folle. J'esquivais tant bien que mal ses coups mais j'observais, j'analysais. Ses coups étaient réfléchit, ils étaient là pour me faire perdre toute endurance, il fallait que je l'arrête rapidement ou bien c'était ma fin. Je mis mon pied sur son torse et me propulsa en hauteur et en arrière, atterri sur mes pieds et mes craqua les doigts.
"Bravo, tu as réussi à m'énerver... en vrai, c'est ultra simple de le faire, mais là, je suis calme et près à en découdre encore et encore!"

 Je fis un coup de pied près des tibias qui remontait vers son crâne, me retourna et mon autre jambe alla vers sa tempe à une folle vitesse. Mes kagunes visa en priorité ses bras pour l'empêcher de me blesser. Dans l'allure prise, mon bras pris la position pour écraser son dos et mon autre bras regarda le sol pour me rattraper. A peine le coup fut parti que je roula sur le sol et me jeta de nouveau sur le Samouraï pour l'attaquer de nouveau, les tentacules essayant de parer ou de bloquer son arme pour me simplifier la tâche. J'étais méthodique, précis comme jamais et d'une rapidité rare pour un écailleux. Mon coeur battait la chamade et mes articulations jouaient d'une drôle de musique. Mes kagune n'avaient jamais étés aussi peu stables et aussi menaçants *enfin un combat qui me donne envie de vivre, qui me donne envie de tout donner pour impressionner cet être!* Pensais-je d'une humeur rare: la gaieté.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 26 Jan - 0:03

Petite chasse en pleine soirée


Frapper, encore et encore et encore... Il ne faisait que ça, continuant de s'acharner comme jamais. Il était concentré à chercher une façon de blesser l'adversaire qu'elle quelle soit. A vrai dire, il était tellement concentré à cette tâche que Akikazu ne vit pas son ennemi dans l'instant faire une acrobatie afin de s'éloigner et le dernier coup qu'il voulait lui porter résonna bruyamment sur le pavé lorsque l'acier rencontra la pierre. L'albinos tâchait de masquer au mieux le fait qu'il s'était bien essoufflé à essayer d'en finir et observait Vaadhum d'un air mauvais malgré le sourire moqueur qui était toujours scotché sur son visage. Plus le temps passait, plus il ressentait l'envie de le massacrer sans chercher à comprendre. Ce qui avait commencé comme un simple divertissement risquait fort de finir en carnage.

Un petit rire amer lui échappa lorsque la goule masquée lui annonça qu'il avait réussi à l'énerver mais était prêt à en découdre. Il attendait de voir ça en fait, parce qu'il était loin de se laisser bouffer aussi simplement et par un de ses congénères qui plus est. Il fallait croire que ses pensées furent entendues puisque la goule passa de nouveau à l'attaque, l'empêchant cette fois d'utiliser son katana avec l'aide de son kagune. A vrai dire ça mit un peu 'Kazu en rage. C'était bien trouvé ça... Maintenant il ne pouvait plus que compter sur ses réflexes pour éviter les coups que lui envoyait l'adversaire. Il sentit le déplacement d'air violent provoqué par le coup de pied qui le visait à la tête. S'il avait pris ce coup, il serait probablement au tapis actuellement. En revanche il ne vit pas le coup qui visait à lui écraser le dos et l'albinos se retrouva suffocant un moment, tâchant d'essayer de se reprendre au plus vite tandis que son ennemi reprenait ses attaques. Mais il était trop sonné pour esquiver correctement, aussi le kagune le blessa-t-il plusieurs fois assez sévèrement comparé à la première attaque.

Mais Akikazu était loin d'en avoir fini avec ce type, il avait encore plusieurs atouts dans sa manche.

Il reculait tout en continuant d'esquiver et, profitant d'une brèche dans l'attaque adverse s'enfuit à l'opposé tout en rengainant son sabre et en laissant derrière lui une traînée rouge sombre du sang qui coulait de ses plaies béantes. On aurait pu croire ainsi qu'il fuyait comme un poltron. Mais non. C'était l'impression qu'il voulait donner alors qu'il cherchait juste à gagner du temps et a créer un effet de surprise. Il se cacha dans l'ombre, haletant, tandis que ses yeux prenaient la couleur de ceux des goules et que son immense kagune à 5 tentacules apparaissait lentement mais sûrement dans son dos. Il ne voulait pas en arriver là et le regretterait sûrement, mais il n'avait pas le choix s'il voulait s'en sortir vivant. Vivement et agressivement, il envoya ses appendices droit sur Vaadhum à une vitesse fulgurante, espérant le toucher et cherchant en même temps à trancher son Rinkaku pour le mettre hors d'état de nuire. Ppeu après cette attaque, 'Kazu se décida à sortir de sa cachette, l'air menaçant et agitant toujours agressivement son Rinkaku.

"Crève charogne, comme tout les autres avant toi."

Il s'acharnait de nouveau, demeurant malgré tout attentif à tout mouvement qui lui signaleraient une riposte de l'ennemi. Après tout, il n'était pas idiot au point d'attaquer comme un sauvage sans même demeurer attentif au combat.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 26 Jan - 20:18
Mes coups n'avaient pas étés vains cette fois-ci, et le sol sous nos pieds se teinta de rouge, d'un rouge magnifique *ça me suffis pas encore, mais ça devrait bientôt être bon pour une bonne semaine*, pensais-je d'un air satisfait, heureux même. Ça faisait bien longtemps que je ne mettais pas autant amusé et je ne voulais pas m'en arrêter là. Cependant, il n'était pas du même avis que moi et, fuyant comme un couard, il laissa une coulée de sang frais sur le sol. Il n'était plus qu'une ombre quand j'entendis son sabre se ranger et que je sentis sa colère se dégager de son corps. Cependant, l'être que je ne pensais n'être qu'un couard imbu de lui même se retourna et fit sortir de lui d'immense Kagune...
"Putain de..."Songeais-je à voix autre avant de devoir esquiver ces immenses tentacules. Deux de mes tentacules se firent tranchés mais les autres étaient intactes, et le Samouraï revint sur moi énervé comme jamais. Je pensais qu'il allait devenir pire qu'une bête maintenant: bien au contraire. Il était toujours aussi précis, moins méthodique certes, mais bien plus fort et rapide et son kagune empêcha le mien de se restaurer et de parer ses coups. J'avais mal, horriblement mal, car les plaies se multiplièrent et mon sang coulait sur le sol... Il me fallait riposter au quadruple si je voulais survivre, encore une fois; alors je fis un mouvement... risqué. Je sauta en arrière et me jeta près ses jambes, les mains en avant, et me propulsa bien au dessus de lui. Mon kagune attaqua (sans attendre une réussite bien entendu) la poche de l'adversaire tandis que mes mains tentèrent d'arracher un morceau de chair du haut du bras. Sans même attendre de savoir si j'avais quelque chose en main, je mordis ma main et avala.
"Tu veux faire mumuse avec moi? Viens donc tater de ça!" Lui criais-je, faisant disparaître mes kagune au profil d'immenses bras à moitié décomposer: mon kaguja. Mes mains devinrent tel des pattes de reptiles, toutes écailleuses, et mes plaies se referma de suite. Un instant plus tard, mes immenses bras fonça d'une vitesse folle sur mon adversaire: 5 des 6 doigts chargèrent sur les tentacules et l'autre doigts voulu... en finir, et rapidement. Je me mis en position de combat et je me prépara encore en fois à esquiver, cette fois-ci, à mon maximum.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 8 Fév - 12:20

Petite chasse en pleine soirée


La riposte de l'adversaire il ne l'avait pas vu venir malgré l'attention dont il faisait preuve. En le voyant sauter agilement au-dessus de lui, il avait été surpris. Akikazu avait cru réussir à l'affaiblir assez pour l'empêcher de l'attaquer ainsi. Après tout il avait tranché certains de ses tentacules et avait réussi à bien le blesser. Mais ce n'était pas suffisant apparemment. A la dernière seconde il tenta de se protéger de son mieux, mais malgré tout une douleur vive le prit dans le dos et ensuite au bras. Une grimace de douleur et de rage se dessina sur son visage tandis que deux de ses tentacules disparaissaient. Ce salaud avait réussi à atteindre ses poches RC et à lui arracher de la chair... Il allait payer.

Enfin, c'est ce qu'il avait pensé l'espace de quelques secondes, alors qu'il se retournait vers Vaadhum en ignorant le sang qui coulait de ses plaies béantes.

La surprise le pétrifia quelques instants. Le kagune de la goule avait changé, il était plus imposant, plus menaçant... Il était différent. L'instinct de l'albinos lui dictait de fuir, de ne pas se frotter à cette chose. Mais le désir de vengeance étant trop présent, il ne bougea pas dans l'immédiat. Il fallait dire que 'Kazu n'avait jamais rencontré de kakuja avant ça. Il n'avait donc aucune idée de ce dont il s'agissait et de la menace que ça représentait. Alors quand le Bouffon attaqua, il fut pris au dépourvu. Et très vite.

Il avait pensé pouvoir parer les longs doigts qui chargeaient sur les tentacules qui lui restaient, sa poche RC endommagée ne pouvant se régénérer rapidement actuellement puisqu'il n'avait pas assez mangé depuis des jours et se contentait d'un cadavre partiellement dévoré plus tôt. Seulement, le coup fut si violent pour lui qu'un autre de ses tentacules se retrouva tranché. Il poussa un grognement de douleur et de colère tandis que, étant pris de court, il tenta au mieux d'éviter la griffe qui devait asséner un coup pour l'éliminer définitivement. Ce ne fut pas extrêmement concluant étant donné qu'il se retrouva avec une entaille béante en travers du torse. L'albinos recula, appuyant une main sur sa blessure comme pour ralentir l'hémorragie en grimaçant. Son regard rouge brillant de haine se posa ensuite sur son adversaire, semblant lui dire silencieusement qu'il allait le tuer... Même si lui même au fond doutait qu'il y arriverait.

Akikazu tenta de se redresser avant de se rendre compte que la douleur était trop vive, et que ses blessures ne se résorbaient pas aussi vite qu'au début du combat. Il était trop atteint, les entailles étaient trop graves pour qu'il prenne le risque de se battre. Il savait que si on ne l'avait pas prit par surprise il aurait probablement pu continuer à se battre. Mais là ce n'était pas possible. Se jeter vers la goule, c'était signer son arrêt de mort. A contrecoeur et très en colère, 'Kazu décida de fuir pour de vrai cette fois. Il utilisa les parties de son Rinkaku encore valides pour faire tomber des poubelles et des cartons entre lui et son ennemi tout en marmonnant entre ses dents.

"Si je te recroise un jour t'en réchappera pas..."

Après quoi il tenta de fuir en courant le plus vite possible et en empruntant divers chemins et embranchements. Il ignorait les passants qui criaient ou s'exclamaient en le voyant passer alors qu'il était en sang. En revanche, il ne se rendait pas compte que l'on pouvait suivre facilement sa piste avec la traînée de liquide rouge qu'il laissait derrière lui. Et bien qu'il commençait à faiblir de façon très visible, il continuait de courir pour mettre le plus de distance entre lui et Vaadhum.
CODE DE PHOENIX O'CONNELL POUR NEVER UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 10 Fév - 17:01
Mon attaque fut largement concluante, et une énorme flaque de sang gisait à même le sol. L'odeur de sueur mélangée à celle du sang était une odeur fort agréable. L'albinos se mit à fuir, déclenchant les cris de peur des citadins lambda. Je restais immobile pendant de longues secondes, réfléchissant à si j'allais poursuivre ma proie ou si je me nourrissais de rares morceaux de chair et des litres de sang au sol. Je m'épris d'une forte bonté et je me contenta de ça *c'est déjà mieux qu'avant, pourquoi chercher la mort, qui plus est, je peux le battre, et je le sais* disais-je, heureux. Après mon repas d'une grande rapidité, j'entrepris d'aller sur les toits pour me changer en habits civils et je mis mon déguisement dans mon grand sac bandoulière, et je repartis vers mon appartement. *c'était un beau combat... Merci, Inugami* Pensais-je, presque nostalgique de ce moment. Cependant les traces sanglantes à même le sol réveilla mon appétit de nouveau. Je suivis en marchant calmement les traces: Allais-je l'attaquer si je le croisais? Sûrement pas, mais bon, s'il me conduit jusqu'à chez lui, je saurais où aller la prochaine fois.
 Les civils lambda étaient paniqués de voir le sang à même le sang et les policiers étaient déjà là, parlant au gens. J'arrivais tant bien que mal à esquiver leur vigilance et poursuivit ma recherche. La pluie tombait fortement et masquait les pas de l'albinos, mais le sang perlait encore et toujours sur le sol... Après quelques minutes à le suivre, les tâches de sang s'arrêtaient et ne laissaient place qu'à un océan de bitume mouillé. J'entrepris donc de rentrer chez moi, le sourire aux lèvres et avec l'envie de me rebattre pareil *En fin de compte, mon cannibalisme n'est pas un soucis* pensais-je en riant de plus belle.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» En pleine nuit
» Bal de printemps
» [évent]Une petite chasse aux oeufs [LIBRE]
» Une petite partie de chasse... [PV: Nuage de Tulipe]
» La petite soirée d'hier ! ! !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: