Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 26 Déc - 22:00

Kawaïiiii... *w*
Avec Akane ~


Bien, asseyez-vous. »

Le cours de maths avec le tant redouté Mr Yamamoto débuta en ce beau lundi matin de décembre. On pouvait d’or et déjà sentir le désarroi et l’appréhension générale flottant dans la salle de classe. Ce professeur n’était en effet pas connu pour sa douceur ou pour sa compréhension, hélas ! Justement, il leva les yeux : tout le monde baissa les yeux. Gymnastique ophtalmologique, un phénomène très intéressant en cours.

Mr Yamamoto se racla la gorge :
« Mademoiselle Fujiwara Akane. Levez-vous je vous prie. »

Yuki se tourna vers l’intéressée, sentant l’orage arriver de loin. L’expression de la jeune fille aux couettes restait de marbre, bien d’autres avant elles s’étaient décomposées à ce stade là. Etonnant. Akane accrocha de ses yeux sombres le regard du professeur sans un mot mais ce dernier n’a pas faibli :
« Fujiwara. Vous ne vous êtes pas présentées à mes cours depuis deux semaines… Et votre absence n’a pas été justifiée. Une explication ? »

La jeune fille ne réagit pas, se contentant de regarder le professeur. Ce dernier, dont la patience possédait des limites très restreinte, devint tout rouge :
« Vous… Vous… Répondez, de suite. »

Akane resta stoïque un court instant. Yuki observa la scène, inquiète… Le professeur allait-il faire un malaise ? Pourtant toute la classe était au courant de ce maître reconnu comme extrêmement colérique : mieux valait ne pas le provoquer. Qui diantre était cette fille, absente pendant deux semaines, qui lui tenait tête ? Finalement, Akane lâcha :
« J’étais absente, c’est tout. Oui je m’en occuperais avant le prochain cours. Mais, s’il vous plait, évitez de m’exclure pour cette fois ci : trop embêtant de justifier encore une autre absence. Merci monsieur. »

Yuki resta bouche bée, attendant l’ouragan. Cependant, étrangement, le professeur devint livide sous ses paroles et se calma aussitôt. Il finit par acquiescer de la tête, l’air las. La jeune fille venait de le fusiller du regard… Pas n’importe quel regard, mais celui d’une goule affamée.

L’étudiante aux cheveux roses se frotta les yeux, « Non, ça doit être la fatigue… ». Se retournant vers Akane, elle se rendit compte que la lycéenne avait sur sa trousse des petits personnages de manga. Ses yeux se mirent à briller, « Trop mignoooooooon… ». Yuki se devait d’aller lui parler à la récréation, c’était obligé maintenant ! Et ainsi… Elle pourra mener son enquête.

C’est près des toilettes que la jeune fille trouva l’inconnu. Elle se jeta sur elle - avec sa grâce habituelle, en piaillant :
« Diiiis, tu aimes les p’tites figurines trop mimi ? »

La bonne humeur était à Yuki son alliée la plus précieuse. Paraître un peu fou l’avait déjà sauvé plus d’une fois, qu’en ce qui est physique ou morale. Pourquoi donc abandonner cette technique ?

C’est ainsi que la jeune fille en profita pour humer Akane. Une odeur de parfum lui emplit les narines, dommage… Yuki était donc incapable de dire si la jeune fille se trouvait être une goule comme elle, ou non.


Codage par Jibunnie surNEVER-UTOPIA

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 27 Déc - 16:11




















 ❝ Kawaïiiii... *w* ❞
"... Truc rose bonbon ?"




Akane faisait aujourd’hui son grand retour au lycée, ce qui ne la réjouissait guère. En effet, elle avait manqué les cours ces deux dernières semaines car elle s’était sentie mal à cause de la nourriture humaine. Elle avait été obligée d’en manger pas mal lors d’une promenade afin d’éviter d’éveiller les soupçons et avait ensuite du attendre le soir pour vomir. Trop tard hélas… La jeune goule s’était ensuite sentie mal durant des jours, d’autant plus qu’elle n’avait rien mangé de bon pour elle depuis un petit laps de temps. Finalement, elle avait trouvé par chance un cadavre et se sentait maintenant mieux. Elle détestait jouer les charognards, mais là, elle n’avait pas eu le choix.

Ce matin, elle avait cours de maths, l’enfer pour élève moyenne comme elle. N’étant pas vraiment travailleuse et le plus souvent se sentant mal après les repas de la cantine, elle n’était vraiment pas au plus haut de sa forme depuis que le district 20 abritait de plus en plus d’inspecteurs anti-goules. Elle fit donc comme d’habitude : elle somnola durant la majeure partie du cours. A quoi bon suivre ? Elle était si fatiguée. En plus, elle détestait ce prof qui détestait par ailleurs les goules. Le genre qu’elle imaginait bien à trahir et torturer ces anciens amis. Akane avait toujours des pensées violentes envers les personnes qu’elle ne parvenait pas à apprécier, et ce professeur de maths en faisait bien évidemment parti.

Alors que sa tête allait tomber de sa main pour s’écraser bien bruyamment sur sa table, le professeur interrompit ses pensées somnolentes par une phrase retentissante :

~ Mademoiselle Fujiwara Akane. Levez-vous je vous prie.

Furieuse que quelqu’un ose l’interpeller de la sorte, Akane leva les yeux vers lui, nullement impressionné. Le secret avec ce genre de personne était de les provoquer sans pour autant leur donner de véritables motifs de vengeance. Elle soutenu donc son regard, tandis que le mathématicien si ennuyeux et si craint par ses élèves continuait :

~ Fujiwara. Vous ne vous êtes pas présentées à mes cours depuis deux semaines… Et votre absence n’a pas été justifiée. Une explication ?

Akane haussa un sourcil, étonnée qu’il continue à l’interpeller de la sorte. Peut être était-t-il plus coriace que ce qu’elle pensait ? Soit. Elle le fixa, sentant une rage relativement « goulesque » l’envahir. Même si elle contrôlait ses yeux, elle espérait qu’ils n’allaient pas non plus totalement virer au rouge, ça serait trop bête. Ou alors ça ferait peur au professeur et là, ça serait amusant ! Guère patient, l’autre rajouta d’une voix furieuse :

~ Vous… Vous… Répondez, de suite.

Commençant à se demander si elle n’exagérait pas, voyant une veine palpiter furieusement au milieu du front de ce colérique, Akane se décida enfin à faire quelque chose. Soit à lui répondre, s’il y tenait tellement:

~ J’étais absente, c’est tout. Oui je m’en occuperais avant le prochain cours. Mais, s’il vous plait, évitez de m’exclure pour cette fois ci : trop embêtant de justifier encore une autre absence. Merci monsieur.

La goule faillit pousser un soupir de soulagement en voyant que le professeur abandonnait la partie. Tant mieux, elle avait maintenant un souci en moins. Elle ignora les autres élèves qui la regardait bizarrement, dont l’une aux cheveux rose bonbon qui commençait sérieusement à lui taper sur les nerfs en étant amie avec tout le monde, dont avec les plus beaux garço-… Son esprit s’égarant de nouveau, elle se remit à rêvasser durant l’autre demi-heure du cours.

***

A la récréation, alors qu’elle sortait des toilettes des filles, la même fille aux cheveux couleur guimauve manqua de lui rentrer dedans pour lui demander :

~ Diiiis, tu aimes les p’tites figurines trop mimi ?

Haussant un sourcil, surprise, Akane ne répondit pas de suite. Oui, elle aimait les mangas. Oui, elle appréciait d’autant plus les figurines de ces personnages préférés. Ce n’était pas parce qu’elle était une goule qu’elle allait s’en empêcher ! Plutôt que de la rembarrer, elle décida d’être gentille pour une fois. Après tout, si elle voulait se faire d’autres amis, sympathiser avec ce… Truc rose ne pouvait être une mauvaise chose. De plus, elle semblait sympathique et si elle aimait elle aussi les figurines… Elles pourraient alors devenir amies ! Elle lui répondit donc :

~ Ouais, j’aime bien ça, truc rose bonbon.

Elle hésitait à rajouter quelque chose, comme lui demander si elle lisait des mangas ou si elle aussi faisait des collections. Sûrement des choses roses, shojoniaises au possible, dont elle ne s’intéresserait pas. Enfin… Akane aimait bien ce genre de choses, mais jamais au grand jamais elle l’avouerait. Elle rajouta donc :

~ Bon alors le truc rose bonbon, j’imagine que toi tu dois aimer tout ce qui est rose et tout ? Un peu bébé comme attitude, nah ?


Sur ce, elle ne put s’empêcher de sourire en voyant la bouille trop mignonne de cette drôle d’énergumène.



© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Infos sur l'afrika korps à Blitzkrieg

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: