Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

No joke. [PV Crowley Lazzio]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 25 Déc - 17:59




We Want War by These New Puritans on Grooveshark

No joke.



C'était en fin d’après-midi, juste après les cours. Akane attendait au bord de son lycée, s’ennuyant ferme, en regardant les jeunes de son lycée s’en aller les uns après les autres. Elle s’était perchée sur une barrière et avait alors l’air d’être une gamine comme tout le monde, en omettant le fait qu’elle était la seule à rester seule dans la nuit tombante. En effet, la nuit ne lui faisait guère peur, mais ses quelques amis si toutefois elle les considérait ainsi étaient parti en cours particuliers.

Maintes et maintes fois, des professeurs lui avaient demandé d’en suivre en observant ses notes médiocres. Maintes et maintes fois, elle avait esquivé la question. Elle ne songeait même pas à leur révéler qu’elle vivait seule. Trop dangereux pour elle.

Elle se tordit le coup en apercevant des visages familiers, mais ils disparurent vite de sa vue. Elle se recroquevilla légèrement, déçue et s’ennuyant ferme. Son dernier repas remontait il n’y avait pas si longtemps de cela et elle n’avait donc pas faim. Pourquoi se donner la peine de chasser alors ? Même étant une goule, chasser n’avait rien d’agréable, sauf lorsqu’il s’agissait de se venger. Mais cela est une autre histoire.

Un mouvement différent des autres attira son attention et elle aperçut un soldat du CCG de seconde classe, qui ne devait donc pas la connaitre. Du moins, pas sans son masque de loup ! Elle pourrait peut être en venir à bout. Ou pas. De toute façon, elle n’avait rien d’autre à faire mais pour une fois, elle voulait tester une autre attaque. Par la fourberie.

Elle se recomposa son masque de jeune lycéenne toute à fait normale et s’avança donc vers ce soldat d’un pas hésitant. En s’approchant, elle vit qu’il était totalement atypique. Cheveux blancs, air… Bavard ? Peut être arriverait-elle à le faire parler. Akane arriva enfin à la hauteur de l’inspecteur et lui demanda avec une politesse forcée qui la dégoûta elle-même :

~ Euh… Bonjour monsieur, pourriez-vous m’indiquer où se trouve la station de métro le plus proche s'il-vous-plait ?



© Jawilsia sur Never Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 25 Déc - 23:16

 
No joke

L
a journée venait de se terminer, et pour Crowley, c’était terminé aussi. Enfin il pouvait quitter le bureau, enfin il pouvait revivre. Parce que passer toute une journée enfermé pour le jeune homme, c’était quasiment impossible. De plus, aujourd’hui il s’était mangé tous les papiers qu’il n’avait pas traités depuis des jours et bien entendu, on ne l’avait pas laissé partir jusqu’à ce qu’il avait terminé. L’Enfer en d’autres termes. Maintenant qu’il pouvait partir, il n’allait pas se faire prier. L’albinos s’éloignait de son lieu de travail, sa mallette à la main avec un soupir. Ça l’avait fatigué cette histoire.

Même courir après de la goule ça le fatiguait moins que ça. Pas qu’il n’avait qu’un neurone actif mais franchement, il préférait nettement l’action que de rester assis derrière un bureau m’enfin, ce n’était pas comme s’il avait le choix et qu’il avait envie de monter dans la hiérarchie. L’albinos bâilla, il n’était pas si tard que ça et donc au final il n’avait pas chômé durant toute la journée. Un bon point, il pourrait savourer sa pizza ce soir-là. Ou peut-être un autre truc même s’il rêvait de sa pizza depuis la veille. Crowley était détendu maintenant, au final ça avait été une journée tranquille malgré tout.

En fait c’était se poser qui lui plairait bien, mais du total farniente durant toute une soirée. C’était bien parti à son humble avis. Il ne faisait pas trop mauvais, le ciel était clair quoique commençant à être orangé, signe que le jour s’en va pour céder sa place à la nuit. Il avait largement le temps de rentrer chez lui tranquillement. Son téléphone ne tarda pas à sonner et il décrocha machinalement, ennuyé. Il papota un moment avec la personne au bout du fil, jusqu’à arriver non loin d’un lycée apparemment, même s’il n’y faisait pas trop attention. Crow ne remarqua pas tout de suite la gamine qui se dirigeait vers lui, trop occupé à discuter en fait et c’est lorsqu’il entendit une voix plutôt aigue qu’il daigna faire attention à ce qui l’entourait.

Le jeune inspecteur raccrocha avant de baisser la tête vers ce qui semblait être une adolescente, qui plus est une lycéenne. Elle lui demanda où se trouvait la station de métro la plus proche et il haussa un sourcil, avant de laisser tomber en rangeant son téléphone dans sa poche et se frotter le crâne.


"My my… La station la plus proche est à plusieurs rues d’ici. Tu sauras comment t’y rendre ou pas ?"

Regardant l’heure sur son téléphone rapidement, il vit qu’il avait quand même le temps avant de rentrer chez lui et qu’il était encore tôt. Devait-il accomplir sa BA ou bien partir en la laissant avec des explications aussi vagues ? Voire même aucune explication, et puis bon elle s’était montrée polie donc il pouvait bien faire un effort. Sa soirée flemmardise attendrait encore un peu.

"Bon écoute au pire je t’y emmène, comme ça tu seras sûre de ne pas te perdre."

En disant cela, il commença à marcher pour se rendre à ladite station de métro. Il jetait des coups d’œil réguliers derrière lui pour vérifier si la gamine en question le suivait bel et bien, parce qu’à cet âge, on était aussi concentré qu’une brebis face à un humain. Quelque chose l’intriguait, si elle était de ce lycée, elle devrait savoir où se trouvait la station de métro la plus proche, à moins qu’elle soit vraiment la paysanne moyenne qui sortait du fin fond de la campagne de Tokyo et qui venait uniquement au lycée de ce district en habitant ailleurs.

Lui-même se perdait dans ses pensées mais qu’importait, au pire c’était mieux qu’elle lui demande tant qu’il était là, après tout avec toutes les goules qui traînaient dans le coin, rien n’était bien sûr. Arrivé à un angle de rue, Crowley se retourna vers la cadette pour lui désigner le bout de la rue.


"Tu continues tout droit et tu arriveras à la station. C’est bon à partir d’ici ?"

Il l’espérait parce qu’à moins d’être véritablement nul en orientation, on ne pouvait pas se tromper, surtout en sachant que c’était tout droit. S’il le fallait il irait jusque là-bas pour l’accompagner, espérant au fond que non. Pas qu’il n’avait pas envie mais ça se débrouillait un adolescent quand même. Ce n’était pas le cas de tout le monde mais bon… Enfin qu’importait, Crow baillait en se grattant la joue en attendant la réponse de la gamine.

 
Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 26 Déc - 19:07




We Want War by These New Puritans on Grooveshark

No joke.



Akane regarda autour d’elle furtivement, histoire de vérifier que l’inspecteur n’était pas accompagné. Précaution pas forcément nécessaire étant donné que sans masque, on ne pourrait guère la reconnaitre. Du moins elle l’espérait. Son interlocuteur ne semblait guère âgé et elle espérait ne pas avoir trop de mal à le vaincre. La trop grande confiance en soit était l’un des défauts principales de la jeune goule et elle devait reconnaître que sous-estimer des personnes avaient bien failli lui coûter la vie.

L’inspecteur lui répondit enfin :

~ My my… La station la plus proche est à plusieurs rues d’ici. Tu sauras comment t’y rendre ou pas ?

Sans attendre sa réponse, il continua :

~ Bon écoute au pire je t’y emmène, comme ça tu seras sûre de ne pas te perdre.

Parfait ! Exactement ce qu’elle espérait. Elle hocha donc la tête et emboîta le pas à l’inconnu. La jeune fille ramena ses cheveux en arrière, prête à se battre. A intervalles plus réguliers, le soldat retournait la tête vers elle, comme pour s’assurer qu’elle le suivait toujours. Avait-il des soupçons ? Akane ne sût trouver la réponse. Elle commençait par ailleurs à douter de son idée de piège, mais quelque chose en elle l’empêchait de faire demi-tour. La fierté peut-être ? La soif de vengeance plutôt.

Ils continuèrent ainsi de marcher, pendant qu’Akane se creusait la tête. Que pouvait-elle faire ? Elle guetter le moment où ils passeraient devant une ruelles sans trop de personnes pour dévoiler sa véritable nature de goule et pour accomplir une énième vengeance. Non, malgré son jeune âge, elle n’arrivait plus à éprouver de la pitié, du moins elle espérait que ce coté dur allait encore durer. Elle se demandait si l’inspecteur combattait bien ou non. Elle le cnnaissait de vue, avec son apparence caractéristique mais elle ne savait rien de ses compétences de combat. Pour se rassurer, elle se dit qu’elle aurait au moins l’avantage de l’effet de surprise.

Elle manqua de sursauter lorsque l’inspecteur s’adressa de nouveau à elle :

~ Tu continues tout droit et tu arriveras à la station. C’est bon à partir d’ici ?

Voila. C’était maintenant que tout aller se jouer. Reprenant son air candide de lycéenne étourdie, elle hocha la tête puis eut enfin une idée de plan. La goule regarda encore une fois rapidement autour d’elle, vérifiant qu’il n’y avait pas de soldats en embuscade ou tout simplement se promenant avant de lui répondre :

~ Merci monsieur ! Je pense que je pourrais retrouver mon chemin maintenant, grâce à vos indications.

Même si elle ne pensait absolument ce qu’elle disait, elle se maudit d’arriver à faire la gamine idiote. Enfin, c’est pour une bonne cause, se dit-elle. Elle marqua une légère pause, avant d’ajouter d’un air qu’elle voulait catastrophé :

~ Je-… Je crois que j’ai fait tomber mon portable ! S’il-vous-plait, pourriez-vous rebrousser chemin avec moi pour que je le retrouver ? J’ai peur de tomber sur des gens bizarres…

Sans attendre sa réponse, elle se précipita en arrière en l’entraînant. Elle s’arrêta quelques mètre plus loin vers une ruelle qui pourrait faire l’affaire. Peu de gens passaient et elle s’avança pour s’agenouiller, repoussant ses cheveux derrière les oreilles. Elle dit, par mesure de sécurité :

~ C’est bon ! Je crois que je l’ai retrouvé !

Elle posa son sac par terre et en faisant mine de ramasser son portable imaginaire, sortit son masque de loup. Elle sourit, « les choses sérieuses allaient pouvoir commencer ». Elle se redressa, sans se retourner vers l’inspecteur, pour tranquillement enfiler son masque et se prépara à passer à l’attaque... Sans un mot, ses yeux se transformèrent: ils s'éclaircirent, devenant rouge sans et le blanc de ses yeux noircit. "Parée à l'attaque", murmura t-elle pour elle-même. Elle se retourna brusquement et sortit son kagune, en empoignant l'inspecteur dans l'espoir de le faire tomber plus loins dans la rue.

~ Surprise, lui dit-elle.




© Jawilsia sur Never Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 26 Déc - 22:33

 
No joke

C
rowley hocha la tête quand elle le remercia et qu’elle lui répondit que ça allait à partir de ce moment-là. Il allait s’en aller lorsqu’elle le rappela en lui disant qu’elle avait laissé tomber son téléphone. Cette fois il soupira. Elle ne pouvait pas s’en rendre compte avant ? Ce n’était pas cette génération de jeunes où dès qu’ils perdaient leur téléphone, toute leur vie s’écroulait ? Apparemment si mais elle, elle s’en rappelait uniquement après la guerre. L’albinos leva les yeux au ciel mais accepta lorsqu’elle utilisa l’argument du fait qu’elle pouvait tomber sur des gens bizarres. Il allait accepter lorsqu’il sentit qu’elle l’entraînait déjà.

Elle avait de la force cette gamine pour le traîner aussi facilement avec elle, comme s’il n’était rien et le doute s’installa légèrement en lui. Pourtant il continua à la suivre jusque dans une ruelle. Elle l’avait perdu loin alors à son humble avis, et Crow la suivit des yeux en penchant la tête, changeant sa mallette de main parce que ça finissait par lui engourdir le bras.


"C’est bon ?"

Aussitôt il obtint la réponse comme quoi elle l’aurait retrouvé et le jeune homme répondit par un hochement de tête. Sauf qu’une chose lui semblait étrange. Elle s’était redressée mais elle restait dos à lui. Qu’est-ce qu’elle faisait ? S’il fallait elle regardait si elle avait des messages ou un truc du même genre et ça le fatiguait d’avance. Elle pouvait faire ça en marchant comme tout le monde ! Crowley se rendit compte de son erreur trop tard.

Quand elle se retourna, l’albinos vit un masque.


"Oh Lord…"

C’était une goule, et elle lui fonçait dessus avec son kagune. Par réflexe, il leva simplement ses bras en guise de protection, n’ayant pas le temps de sortir sa quinque de sa mallette. Le kagune de son adversaire était un Ukaku, comme sa quinque. Ça allait s’avérer intéressant mais dans l’immédiat il devait la repousser. Avec une grimace, il donna un coup de pied dans la jeune fille avec comme objectif la repousser. Elle ne devait pas s’attendre à une réplique aussi rapide et il pu en profiter pour reculer en sifflant de colère, et sortant sa propre arme, qui avait la forme d’un pistolet. Là si elle cherchait la guerre, elle allait la trouver.

Instinctivement il lui tira dessus une salve de cristaux, typiques des Ukaku sans la lâcher du regard en se campant sur ses jambes, pour prendre appui et ainsi partir plus vite si besoin. Comment il avait pu être aussi aveugle qu’à ce moment-là ? Une gamine… Tch, décidément il fallait se méfier de tout le monde et les adolescentes innocentes, c’était les pires. Elles jouaient les faiblardes pour mieux attaquer après. Astucieux, Crowley devait le reconnaître, mais là il n’allait pas la laisser partir aussi facilement. Il grimaça en serrant son bras. Malgré tout elle avait réussi à le toucher dès sa première attaque, avant qu’il ne la repousse.


"Bien joué gamine, j’te décerne sans problème l’Oscar de la meilleure menteuse de l’année !"

Un rictus mauvais. Il avait envie de la tuer. Ses pulsions meurtrières remontaient, l’envie de tuer cette goule était immense. Une haine grandissante, une rage démesurée. C’était ça qui donnait à Crow la force d’avancer. Parce que dans ces moments-là, il y avait ce souvenir du passé qui remontait, et qui lui ordonnait de tuer. Un sentiment malsain qui pouvait parfois le conduire tout droit vers la mort. Il fallait qu’il oublie la douleur à son bras, qu’il s’en serve comme une arme. Les yeux remplis de haine, il lâcha sa mallette pour se concentrer uniquement sur la goule.

Si elle pensait qu’il allait se laisser tuer bien gentiment, elle se mettait le doigt dans l’œil jusqu’au coude, c’était mal connaître Crowley. Il restait prêt à partir, prêt à bouger si besoin, ne la quittant pas des yeux. L’albinos connaissait ce masque, il en avait déjà entendu parler dans un rapport, et il savait à peu près de quoi elle était capable. Merci à ceux qu’elle avait déjà affronté pour avoir récolté des informations. Comme quoi ça servait de temps à autre de lire les rapports. Un sourire mauvais étira les lèvres de l’inspecteur.


"T’es pas tombé sur le bon guignol qui va se laisser tuer bien gentiment sans rien dire… Ookami !"

Suite à ses mots, il s’élança vers elle, quinque en main pour lui tirer de nouveau dessus.

 
Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 27 Déc - 21:40




We Want War by These New Puritans on Grooveshark

No joke.



Akane entendit, en lançant son premier assaut:

~ Oh Lord…

Ce furent les mots prononcés par l’inspecteur avant de recevoir la première attaque d’Akane, qui fit mouche pour son plus grand contentement. Néanmoins, cet homme du CCG devait bien savoir se battre car il ne parût pas autant étonné qu’elle l’aurait cru. De plus, il réussit à la toucher avec un simple coup de pied, ce qui eut pour effet de la faire vaciller mais aussi de l’énerver d’autant plus. Toute à ses pensées et à sa colère qui enflait, elle ne réussit pas à esquiver aussi bien qu’elle l’aurait voulu la salve de cristaux que lui lança l’albinos avec sa quinque.

Une quinque Ukaku, du même genre que son kagune. Cela n’allait pas être un avantage pour elle, mais pas non plus pour son adversaire. Akane réfléchissait à ce qu’elle pouvait faire pour varier ses attaques. Pour le moment, elle se tenait prête à esquiver, multipliant les attaques. Maintenant qu’elle avait engagé le combat, elle se doutait qu’il n’allait pas de suite prendre la fuite et en profita pour s’éloigner d’un rapide bond en arrière dans l’objectif de l’attaquer à distance. Elle l’entendit dire :

~ Bien joué gamine, j’te décerne sans problème l’Oscar de la meilleure menteuse de l’année !

Elle ne put s’empêcher de sourire en entendant la phrase mais se sentit vexée. Pas par le « menteuse » mais plutôt par la « gamine ». Elle avait 17 ans ! Pas l’âge d’une gamine ! Poussant un soupire d’exaspération devant ces humains qui ne cessaient de la prendre pour une gamine, elle se rapprocha de nouveau pour siffler d’une voix énervée :

~ Je ne suis pas une gamine d’abord… Et n’oublie pas que je vais te tuer, alors tiens-toi plus à carreau que ça.

Elle lâcha un juron en remarquant le rictus sadique qu’arborait maintenant l’inspecteur. Le combat allait s’avouer plus ardu que ce qu’elle avait prévu. Apparemment, il appartenait à ceux que la folie gagnait lors de certains combats. Au moins, elle n’allait pas s’ennuyer comme à quelques uns de ses plus récents combats, où les inspecteurs qu’elle avait affrontés puis vaincus ressemblaient plus à des lavettes qu’à des soldats.

~ T’es pas tombé sur le bon guignol qui va se laisser tuer bien gentiment sans rien dire… Ookami !

Tiens donc… Il la connaissait donc. Elle pensait pourtant que les inspecteurs n’auraient pas retenu grand-chose à son sujet mais elle s’était amèrement trompé. La trop grande confiance d’Akane l’obligeait à sous-estimer ses adversaires ce qui pouvait lui coûter très cher. Mais elle non plus n’allait pas se laisser tuer bien gentiment, ce combat avait un enjeu très important pour elle. Etant donné qu’elle avait montré son visage d’humaine ET de goule, il fallait à tout prix que cet inspecteur n’aille pas le raconter aux autres. Ce serait la fin du lycée pour elle, la fin de tout. Plus d’amis, plus de garçons à regard-… Stop, il fallait qu’elle se calme et qu’elle riposte. Elle répondit donc dans un souffle, tandis que l’albinos s’élançait vers elle avec l’apparente envie de la tuer :

~ Ah ouais ? Comme si j’allais me laisser faire !

Elle se rapprocha aussi rapidement pour lui décocher un coup violent et réussit à esquiver en partie son attaque. Du moins, c’est ce qu’elle pensait avant de voir une partie de son bras ensanglanté. Génial. Cela ne réussit qu’à la rendre encore plus en colère et elle perdit le fil de ses pensées pour riposter avec une attaque plus rapide que les précédentes. Ce combat comment franchement à l’irriter, car elle n’avait pas encore battu son adversaire et qu’il lui donnait plus de fil à retordre que prévu.

Finalement, elle eut une idée et sauta en l’air pour atterrir sur un balcon. Les ruelles étroites étaient d’ailleurs très pratiques pour les acrobaties des Ukaku, qui néanmoins s’essoufflaient très vite au combat. Elle prit son élan pour se jeter sur l’inspecteur et pour lui lancer une nouvelle violente attaque. Étourdie par l’impact, elle recula ensuite d’un bond, attendant de voir si elle avait touché sa cible ou non…





© Jawilsia sur Never Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 29 Déc - 14:37


No joke

C
rowley n’avait pas pu retenir un sourire lorsque la goule lui lança qu’elle n’était plus une gamine. Une chose dont il doutait beaucoup. A ses yeux elle l’était, mais elle restait une ennemie. C’était vraiment dommage parce qu’il n’aimait pas vraiment s’en prendre à des adolescentes… Sauf que comme c’était une goule, il ne pouvait faire autrement, alors tant pis. Il fallait qu’il réussisse son coup cette fois, qu’il arrive à la tuer. C’était son but, son objectif, la massacrer. Qu’il ne se laisse pas avoir par un joli minois ou simplement l’âge qui faisait pitié. Aucune pitié pour ces créatures.

L’albinos la vit se rapprocher rapidement de lui et le coup qu’elle lança le fit reculer brusquement. Elle y allait à fond la bougresse ! Sauf que cela plaisait à Crow quelque part, parce qu’il ne voulait pas la tuer trop vite. Voir son potentiel de goule, peut-être pousser le bouchon plus loin. L’inspecteur était prêt à tout pour rendre un combat divertissant. Un sourire se forma sur ses lèvres alors qu’il se redressait en se mettant à courir pour éviter au mieux l’attaque d’Ookami. Rapide. Un peu plus et c’était lui qui allait être rouge, et ce n’était pas parce qu’il était gêné, mais plutôt ensanglanté.


"Mais c’est qu’elle s’énerverait la sale bête… Aloooooors mon p’tit loup, on a du mal ?"

Le jeune homme était volontairement provocateur, il choisissait d’énerver la jeune goule, qu’il observait depuis le début. Son changement d’expression, d’attitude, cela ne lui échappait pas et visiblement, elle se laissait envahir par la colère. Ce n’était pas une bonne chose de se laisser aveugler, parce que c’était là où on commettait des erreurs et lui le premier l’avouait. Combien de fois il s’était retrouvé à l’hôpital à cause de ça ? C’était presque un miracle qu’il soit toujours en vie cet albinos aux pulsions parfois suicidaires. Là ça allait être différent. Quitte à aller à l’hosto, il aurait la peau de cette goule.

Crowley leva les yeux lorsqu’elle sauta en l’air pour se poser sur un balcon. Il fit une grimace en la regardant. Ce n’était pas à son avantage là, et si elle attaquait, il serait en assez mauvaise posture. Très mauvaise posture, les ruelles n’étaient pas terribles du tout pour se battre. L’albinos écarquilla les yeux lorsqu’elle sauta pour lui foncer dessus et il ne tarda pas à reculer au maximum pour tenter d’esquiver, même si cela ne servit à rien.

Alors pour parer au maximum, il utilisa son arme pour tenter de dévier le plus possible son attaque, même si elle ne l’avait pas loupé, et il poussa un cri de douleur lorsqu’il sentit l’attaque finalement l’atteindre. Crow allait être bon pour prendre des jours de repos à la fin. Il était tombé à terre, sur le flanc mais il serrait sa quinque contre lui. Il avait mal.

La douleur lui fit d’abord perdre un peu le fil de ses pensées, il ne savait plus où il habitait ni rien. Clairement, il était paumé. Sauf qu’une pensée lui revint en tête. La perspective de mourir. Crowley n’avait pas peur de mourir, il l’avait frôlé plusieurs fois et il savait aussi très bien qu’il allait passer l’arme à gauche un jour ou l’autre. Être dans le CCG, c’était signer pour mourir plus tôt, si l’on avait pas de chance. Là, cette petite garce ne l’avait pas louper et il avait une idée qui germait en tête. Une idée risquée, encore plus que les autres.

L’albinos était couché à terre, sur le flanc et dos à la goule puisqu’il ne la voyait pas dans son champ de vision. Ce qu’il comptait faire, il ne savait pas si ça allait fonctionner, et au fond il espérait que oui parce que c’était un pari vraiment risqué. Il avait son pistolet contre lui et il tâchait de ne plus bouger. L’objectif étant de lui tirer dessus à bout portant et faire du dégât à ce moment-là, mais s’il se loupait, il était foutu. Sauf qu’il pariait aussi sur autre chose. Qu’elle croit qu’elle l’avait eu, et qu’il était soit mort, soit inconscient. Si elle croyait ça, alors il pourrait lancer son attaque.

Crowley tâchait de faire doucement pour respirer et ne pas gémir même si ses blessures lui faisaient mal. Il fallait que ça soit le plus crédible possible, alors la fermer était primordial. Pas respirer comme un bœuf, pas gémir comme une fillette qui venait de se planter une écharde dans le petit doigt, pas bouger comme un ordre que l’on donnerait à un chien. Silencieux et immobile, prêt à frapper, comme l’ombre de la mort qui guettait toujours les mortels. Ce n’était pas une blague. C’était seulement un jeu avec la mort. Tout cela n’était qu’un jeu et quelqu’un devait perdre. Crow avait décidé que ce ne serait pas lui. Il se contentait d’attendre qu’elle s’approche, attentif aux sons. Tout allait se décider dans peu de temps.


"Quitte ou double…" , murmura-t-il entre ses dents, de manière à ce qu’elle n’entende pas.

 
Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 31 Déc - 16:02




We Want War by These New Puritans on Grooveshark

No joke.



Reculant afin de s’éclaircir son esprit embrumé par la bagarre, Akane constata avec une certaine joie mêlée de haine que l’inspecteur du CCG avait été touché de plein fouet et gisait à terre. Il lui tournait le dos et elle ne pouvait donc pas voir son visage, ce qui sur le moment ne l’alarma guère. Extrêmement satisfaite, elle allait bien pouvoir se venger de ce prétentieux qui l’avait d’abord traité de gamine et de sale bête, pour terminer avec « petit loup ». Levant les yeux au ciel, elle souffla d’un air énervé. Ayant encore du mal à réfléchir, elle secoua la tête et s’approcha du corps étendu.

Il semblait mort. Peut être était-il en train d’agoniser ? Pour une fois, Akane n’avait pas envie d’achever trop rapidement sa proie, elle voulait encore se venger. Bien entendu, si l’inspecteur était déjà mort, cela ne la gênerait pas le moins du monde. Néanmoins, elle commençait à sentir son essoufflement, au fur et à mesure que sa rage se dissipait. Certes, les goules Ukaku avaient le mérite de pouvoir attaquer de près comme de loin et d’être très rapides. En revanche, leur endurance était une autre histoire…

Après s’être étirée, elle marcha calmement jusqu’au soldat. Elle savait que les membres du CCG mourraient très vite, mais elle restait étonnée que des gens aussi jeunes soient envoyés au combat. C’était un coup à mourir très bêtement et beaucoup trop jeune. Elle soupira une nouvelle fois, en se disant que les humains n’avaient même pas assez de jugeote pour profiter de leur vie sans tout le temps craindre de mourir. Enfin, au moins cela lui laissait plus de chance de manger sans tuer trop de civils qu’elle jugeait innocents. Les seuls qui ne lui inspiraient aucune pitié étaient les membres du CCG.

Pourtant, un sentiment étrange l’habitait en considérant l’homme à terre. Plusieurs pensées parasites commençaient à l’envahir et de mauvais souvenirs revenaient, tous morbides. Tels que le décès de ses parents puis de son tuteur, ainsi que la disparition de son cher frère qui lui manquait terriblement. Il faudrait par ailleurs qu’elle trouve le moyen d’en apprendre plus sur ce qu’il était devenu… Peut être que le CCG était au courant ? Maintes et maintes fois on lui avait dit de perdre espoir, de ne même pas penser qu’il soit encore vivant. Mais étant jumeaux, un lien très fort enserrait les deux jeunes goules et elle était intimement persuadée qu’Akamaru, tel était son nom, vivait encore.

Rassérénée par ses pensées, elle inspira un bon coup avant de se pencher légèrement vers le soldat du CCG pour lui chuchoter :

~ Tu as vu ce que t’as fait la gamine ? Pfff… Espèce de bon à rien.

De nouveau en colère sans trop savoir pourquoi, elle pesta une nouvelle fois contre le CCG. La vie aurait été tellement plus calme sans cette organisation. Elle n’aurait jamais perdu sa famille par exemple… Concentrant sa rage contre cet homme, elle lui décocha un coup de pied dans le dos pour vérifier qu’il était encore vivant. Apparemment, il semblait inerte… Elle hésitait à présent entre l’attaquer une nouvelle fois pour l’achever, ce qui ferait dans le même temps son dîner ou entre partir et en le laissant pour mort.

Il valait mieux qu’elle soit sûre qu’il soit bien mort,  car il avait vu son visage. S’il s’en tirait, elle pourrait toujours espérer qu’il oublie à quoi elle ressemblait après les coups qu’il s’était prit. Mais elle ne se faisait pas trop d’espoir… Finalement, elle décida qu’il valait mieux l’achever afin qu’il ne puisse plus parler et pour satisfaire sa petite vengeance personnelle.






© Jawilsia sur Never Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 5 Jan - 21:21


No joke

C
rowley l’entendait approcher. Est-ce qu’elle allait croire qu’il était enfin mort ? Il l’espérait. Parce que sinon tout son plan tombait à l’eau. Pourtant elle ne semblait pas certaine qu’il était encore en vie. Ce que l’albinos craignait, c’était qu’elle l’attaque avec son kagune pour vérifier  sa vivacité. Il n’y avait que ça qui lui faisait vraiment peur au final. Rester calme, ne pas s’agiter, attendre et frapper au bon moment, tout en croisant les doigts. En fait, il devait en faire des choses en très peu de temps, et c’était la porte de son salut pour être exact.

Le jeune inspecteur l’écouta lui dire qu’il n’était qu’un bon à rien, et s’il voyait ce que lui avait fait la gamine… Il se retenait de sourire. Oh que oui, il avait vu ce que cette saleté de gamine de goule lui avait fait et encore, là il restait poli, parce que son vocabulaire pouvait être rapidement fleurit avec lui et pas des moindre qui plus est. Il sentit le pied de son ennemie entrer en collision avec son dos et il se retint de siffler de douleur, se mordant la langue pour ne rien dire. S’il disait quelque chose, c’était foutu et elle attaquerait. Mais elle frappait fort cette fourbe ! Il faisait tout pour ne pas bouger, pour sembler rester inerte.

Enfin il jugea le moment opportun. Crowley se redressa le plus vivement possible pour braquer sa quinque sur Ookami et pour lui tirer dessus sans attendre. S’il patientait trop, elle allait sans doute l’achever pour de bon. Sauf que là Crow frappait pour frapper et pas pour tuer. Uniquement pour la désarçonner, et lui permettre de fuir. Le combat n’avait pas été très long mais il avait été surtout intense et il avait reçu un coup qui lui avait fait vraiment mal et la meilleure solution, c’était de partir. Même lui le savait et ça le faisait rager que de se dire qu’il allait fuir devant une goule. Ça ne lui était plus arrivé depuis un petit moment mais cela lui mettait toujours un coup au moral.

Cela lui faisait mal d’admettre que la goule était forte mais en même temps, lui ça lui donnait un nouvel objectif, celui de progresser. Au moins se sentir faible ne le ferait qu’avancer dans sa vie, et il voulait devenir plus fort, c’était un fait.

Lorsqu’il stoppa son attaque, il se campa sur ses jambes avant de fuir. Pour le coup, il se fichait de savoir si la goule avait esquivé son attaque, si elle s’était enfuit aussi ou bien si elle se l’était mangée de plein fouet. Il ne voulait que s’enfuir, tout simplement. Crow n’allait pas vite, mais il tâchait de faire au mieux en grimaçant, allant se poser dans une ruelle en priant pour ne pas tomber sur une autre goule, et en surveillant Ookami, surtout savoir si elle allait le rattraper ou non. Si c’était le cas, il devrait courir et vite parce qu’elle ne devrait sans doute pas être très contente. Un soupir s’échappa de sa bouche, un peu fatigué.


"J’espère que ça t’aura servi de leçon et que tu t’approcheras plus de moi sale gosse…"

Il marmonna en regardant régulièrement dans la rue où ils étaient un peu avant, pour assurer simplement ses arrières et ne pas se faire surprendre si elle décidait de l’attaquer de nouveau… Quoiqu’il en soit et entre nous, il préférait qu’elle le laisse tranquille plutôt qu’elle vienne chercher la vengeance. Mais admettons qu’elle fuyait, peut-être même qu’elle voudrait se venger… Crowley n’en savait rien, mais dans tous les cas, il se tenait prêt.

 
Crédit: Neko-chan in Never Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» haiti: an international joke getting more and more so!!!
» Stu une criss de joke ???????
» Tit joke plate
» joke d'oiseau
» Bill Clinton, G. W. Bush & the U.N. Fighting Corruption in Haiti - no joke!‏

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: