Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Le gamin et l'aveugle [PV Niku]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 22 Déc - 9:55

Le gamin et l'aveugle
 Cette journée-là était différente des autres. Enfin différente, dans le sens où il devait se bouger pour accomplir une mission. On l’avait déjà prévenu et Aizen avait bien évidemment accepté. En même temps il ne pouvait pas refuser comme ça, parce qu’il ne pouvait pas vraiment décliner cette mission. Faisant partie d’une organisation aussi importante qu’Aogiri impliquait quelques responsabilités et surtout, le fait d’assumer sa place au sein de ce qu’on appelait ‘l’arbre’. L’albinos marchait dans les rues de Tokyo, ne sachant même plus dans quel district il était. Non pas qu’il était parti sans savoir mais à force de marcher, il s’était perdu.

Un soupir, une demande de chemin plus tard et c’était reparti. Le district 6, voilà où il était. D’un coup, il se disait qu’il était allé un peu trop loin mais bon, il était comme ça, Aizen ne se rendait compte que trop tard de où il va ou ce genre de chose. Avant, il ne s’en préoccupait nullement. Par contre c’était une chance pour lui parce que c’était là où il devait aller. Pour le coup, il se disait qu’il n’était pas malchanceux, ce qui était bien rare depuis quelques temps alors il en profitait. Rien ne disait que ça allait durer, au contraire.

Le jeune homme repensa à ce qu’on lui avait dit. Il devait intercepter un petit réseau de goules qui marchaient sur leur plate-bande et ils l’avaient collés avec un dénommé Niku. Ce nom ne lui disait absolument rien, par contre son nom de famille lui évoquait l’autre là, Jason, et ça c’était autre chose. Ce fou-furieux avait eu un enfant ? L’albinos se demandait sérieusement si ce Niku était aussi pire que son père mais bon, ils étaient dans le même camp donc il n’aurait pas à risquer grand-chose. En tout cas il avait un peu hâte de voir ce que ça donnerait.

Aizen se demandait aussi à quoi il ressemblait, s’il était tout jeune ou au contraire, s’il ne l’était pas, tout cela l’intriguait. Il le saurait bien vite à la voix, mais en attendant il se sentait bien idiot de s’imaginer appeler Niku dès qu’il entendait un bruit. Ça faisait le type assez désespéré, ce qu’il n’était pas sauf de sa cécité à vrai dire, mais bon il vivait avec depuis tout ce temps donc il s’y était habitué. Quoiqu’il en soit, il continua à marcher un moment sur le trottoir, avant d’aller dans une ruelle un peu au hasard. Il se guidait au nez et aux sons, ses seuls moyens de ‘voir’ l’extérieur. Une chose était embêtante parce qu’il ne savait plus où ils devaient se rejoindre. En même temps Aizen n’avait pas le souvenir qu’on lui ai dit quoique ce soit à propos de ça.

Donc en tout bien toute chose, il s’arrêta dans sa ruelle pour s’adosser au mur et croiser les bras. C’était décidé, il attendrait Niku ici et pas ailleurs, pas la peine qu’il prenne le risque de quitter carrément le district parce qu’il cherchait une personne. Non, il allait rester là et quitte à attendre un moment, ce n’était pas grave du tout. Aizen avait l’impression de passer sa vie à attendre de toute manière donc cinq minutes de plus ou de moins n’allaient nullement le tuer. Il écouta attentivement les sons, la tête tournée vers la sortie de la ruelle, écoutant les voix des gens qui passaient. Fluette, grave, aigu, il y en avait pour tous les goûts et certaines, aux oreilles de la goule, n’étaient pas du tout agréables à entendre.

Souvent ça lui arrivait de juger sur la voix qu’il entend, mais sans mettre de côté le fait qu’il savait très bien qu’une voix douce pouvait révéler le pire des tueurs et qu’une voix grave pouvait appartenir à un papa ours par exemple. Un sourire léger étira ses lèvres alors qu’il faisait mine de regarder le sol en attendant, toujours guettant le bruit de pas qui s’approchaient. Ce n’est qu’au bout d’un moment qu’il entendit des pas venir dans sa direction. Relevant la tête, il la tourna en espérant que ce soit son futur coéquipier.


"C’est toi Niku ?"

Dit comme ça, ce n’était pas parce qu’il ne voyait pas mais n’importe qui pouvait demander ça, pour confirmer l’identité. Après tout dans l’organisation, personne ne se doutait de son plus gros ‘défaut’.
 
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 23 Déc - 5:25
C'était... Étrange, oui, étrange comme situation. Tu ne savais pas trop quoi penser, tu ne savais pas trop ce que pensait les plus hauts gradés. Mais te voilà à devoir faire une mission avec... Un inconnu va-t-on dire. Tu savais son nom sans savoir son visage et tu savais son visage sans savoir son nom. C'était plutôt compliqué, mais aussi enfantin. Tu avais déjà entendu parler de lui et tu avais déjà aperçu sa face, mais tu n'avais jamais eu l'intérêt de les converger en un, du moins jusqu'à maintenant. Ce n'était qu'il y a quelques minutes, voir heures, mais tu as quand même du te renseigner pour connaître l'identité 'réelle' de ton partenaire, car autant tu connaissais se nom, autant cela s'arrêtait là. Il t'a fallu les descriptions foireuses de Naki pour t'y aider. Oui, foireuses. Il était incapable de te décrire l'individu sans s'en mêler les pinceaux ou de dire des inepties entre-deux détails. Bon, ils ne sont pas forcément très futé comme individus, mais... Tu les 'apprécies' un peu on va dire. Mais bon tu n'allais pas toujours être avec Naki et les autres... Enfin c'est ce que te laisses présager cette mission. Bon, il est temps d'y aller. Tu vérifies en passant une main sous tes bandages pour connaître l'état de ton œil. Tes doigts sont écarlates. Et bien, ta régénération est toujours aussi misérable.  

Tu te balades dans le sixième District à la recherche de ton partenaire de mission. Quelle idée de partir séparément pour se retrouver aussi ? Tu aurais pu vite le trouver de par l'odeur, mais non... Pourquoi ? Tout simplement parce que tu n'as AUCUNE idée de son odeur. Enfin bon, autant te calquer sur les seuls éléments dont tu as à ta disposition : les maladroites descriptions de Naki et de tes brefs souvenirs, où tu l'avais entre-aperçu. Chevelure claire, limite immaculée. Accoutrement peu commun. Et surtout : aveugle. Voilà, voilà. Que dire... ?

Tu regardes à gauche, à droite, rien. Tu continues à travers d'autres rues, pareil. Tu soupires longuement avant d’accéder à une énième rue pour tomber sur un être similaire à tes souvenirs. C'était lui. Tu t'avances vers lui d'un pas rapide, l'équivalent d'une marche normale d'un adulte. Puisque tes jambes d'enfant sont ce qu'elles sont. Une fois devant lui, tu l'entends s'adresser à toi. Tu l'entends te demander... De confirmer ton identité. Tu restes silencieux quelques secondes. Comment devais-tu te comporter ? Comme devant Naki et les autres ? Un être intelligent et modéré. Comme à tes proies ? Un individu naïf et quelques peu innocent. Ou comme à tes victimes ? Une chose folle et cruelle. Le choix était vite-fait. Ce dénommé Aizen est ton partenaire de mission, tu devais le traiter comme tel.

" Oui. Tu es certainement Aizen, enchanté. "

Tu avais dis cela de ta voix monotone. Tu sembles ne rien ressentir, de la froideur, de l'indifférence. C'est le meilleur moyen de ne pas s'attacher, mais aussi à coopérer. Tu t'approches encore plus du plus âgé pour n'était qu'un ou deux pas de lui et prend sa main dans la tienne. Tu faisais parfois ça avec tes coéquipiers, tantôt pour renforcer ton image d'enfant, tantôt pour avoir une meilleure emprise de la situation. Dans ce cas-là, c'était pour les deux, bien que la deuxième option prônait. Tu le fixes ensuite de ta petitesse, pour fixer longuement ses yeux. Tu observais les émeraudes qui lui servaient de yeux, avec curiosité. On t'a toujours dis que les yeux des aveugles étaient blancs, mais tu avais récemment lu dans un livre que ce n'était pas le cas ou du moins pas forcément le cas. Il y avait cette contradiction entre idée reçue et idée véridique en toi. Tu aimais bien ses yeux.

Pourquoi ? Était-ce une attirance innocente pour ces globes oculaires, ou était-ce une autre de tes folies morbides ? Aucune idée, c'était ça qui était étrange. Tu n'avais pas forcément envie de les réduire en charpie ou encore des les enlever de sa leur orbite pour les observer de plus près, entre tes doigts. Rien de cela. C'était juste... Un intérêt d'enfant. Une fois ta contemplation fini, tu lui dis sur un ton moins monotone :

" On y va ? "

  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 25 Déc - 12:36

Le gamin et l'aveugle
 Une voix ne tarda pas à retentir, une voix qui malgré son ton froid et monotone, ressemblait à celle d’un enfant. Qui ne tarda pas à confirmer que c’était lui Niku. Donc son coéquipier était bel et bien un enfant. Pas que ça le gênait, parce que s’il était à Aogiri et qu’on les avait mit ensemble, ce n’était pas parce qu’il était faible, du moins c’était ce qu’il pensait. Quelque chose de curieux venait de se produire, qui surpris un peu l’albinos qui pencha la tête sur le côté. Niku venait de lui prendre la main. Pourquoi ? Il n’en savait rien. D’ailleurs Aizen ne voulait pas demander.

Pas qu’il avait peur de ce gamin, de toute manière ils étaient du même camp. Ce n’était pas un raisonnement intelligent parce qu’ils pouvaient s’entretuer dans un moment de folie même si ça n’arriverait pas, mais il fallait tout de même y penser. Après tout quand on ne connaissait pas quelqu’un, on ne pouvait pas savoir s’il allait faire preuve de folie, si c’était un fou furieux, un psychopathe, un sadique et on en passe… Tout ça pour dire que la goule aux cheveux blancs ne faisaient pas entièrement confiance à ce jeune Niku.

Imprévisible, voilà le maître-mot de la situation. De plus, ce qui l’étonnait, c’était le ton que ce garçon employait. Un ton presque… Mort ? Pour Aizen c’était ça. Un ton qui ne semblait jamais être joyeux malgré tout. Qu’est-ce que ce gamin avait vécu pour qu’il soit aussi neutre ? Allez savoir, mais là non plus la goule n’allait pas demander. Ils ne se connaissaient pas, à moins de faire connaissance au fur et à mesure. Peut-être que ça se passerait ainsi, peut-être pas, il ne savait pas mais ce n’était pas ça le but de leur mission.  Niku ne semblait pas lâcher sa main, lorsqu’il demanda s’ils allaient y aller. Aizen hocha la tête positivement.


"Oui on y va."

Est-ce qu’il savait qu’il était aveugle ? Peut-être bien, il ne savait pas, mais bon peut-être qu’il le guiderait ainsi. Une chose était sûre, c’était que quand ils devront se lancer dans la bataille, Niku n’allait pas être déçu. Aveugle mais pas faible, c’était ce qu’il fallait retenir, sinon il serait mort depuis un long moment. Ils quittèrent tous les deux la ruelle, pour commencer à marcher dans les rues. Pour le coup, le jeune homme laissait l’enfant le guider parce qu’ils seraient bien plus rapide comme ça que si c’était Aizen qui les menait. Un des désavantages lorsqu’on était aveugle, mais voilà l’intérêt d’avoir un équipier qui avait ses deux yeux et qui y voyaient bien surtout.

D’abord la goule aveugle garda le silence, réfléchissant à un moyen d’intercepter ce petit réseau qu’ils devaient éliminer. Les prendre par surprise peut-être, même s’ils sentiraient leur présence probablement. C’était possible, voire même très probable et tous leurs efforts ne serviraient à rien donc il fallait être méthodique dès le début. Sa cécité ne poserait aucun problème, s’il avait un ennemi pas loin, on pourrait presque croire qu’il y voyait. C’était quand il se baladait que là c’était une véritable catastrophe. Aizen baissa la tête vers Niku.


"Comment tu penses qu’on devrait les intercepter ? Une idée ?"

Après tout, le plus jeune pouvait avoir une idée, un élan de sadisme, ou un truc du genre, la goule ne savait pas comment il fonctionnait dans sa tête, et c’était l’occasion de savoir comment il allait agir. Tout cela était intéressant, même lorsqu’on ne voyait rien, parce qu’on apprenait beaucoup rien qu’en écoutant les sons qui nous entouraient, alors cette mission n’était pas si inutile au fond. Peut-être même qu’ils finiraient par parler. Il n’en savait rien, et il ‘verrait’.
 
© CN.JUNE, NEVER UTOPIA
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Caniche F Toy âgée, sourde, aveugle va mourrir en fourrièr
» Caniche moyen et aveugle env. 8 ans ( frelinghien 59)
» MON AMOUR DE CANICHE DEVIENT AVEUGLE
» TROUVE VIEUX CANICHE QUASI AVEUGLE
» GAMIN LABRADOR 14 ANS VENDU AVEC LA MAISON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: