Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Une nouvelle enquête et la rencontre avec une fleur. ▬ ft Hanabi.

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 25 Nov - 22:09


Une nouvelle enquête et la rencontre avec une fleur. ▬ ft Hanabi.

Voilà qu'une nouvelle affaire avait fait son apparition au CCG ; des corps humains retrouvés à divers endroits, déchiquetés et vu la façon dont les cadavres se retrouvaient, il n'y avait point de doute. C'était l'oeuvre d'une goule. Néanmoins, toutes ces scènes sanglantes se plaçaient dans un périmètre limité ; les quatre premiers districts. Là où les rues sont les plus sûres, surveillées en permanence par les policiers ou même par des agents du CCG. Rare sont ces créatures qui chassent sur ce territoire, c'est le nôtre et les habitants devenaient paniqués à l'idée que des Hommes meurent dans ces quartiers rassurants à la base.

Comme cela n'était pas une affaires ordinaire, on la proposa à un inspecteur de haut rang ; c'est moi, Kôtarô Amon, qui avait été désigné pour enquêter. Avec dévouement j'accepta au près de mon supérieur, car j'avais beau être inspecteur en chef, des hommes plus haut dans la hiérarchie nous commandaient en permanence. Je m'étais informé sur ces meurtres typiques pour ma personne, grâce aux dossiers que j'avais lus la veille dans mon chez moi. C'est vrai que pour toute personne normale ou un bleu dans l'organisation, ce serait limite soutenable de voir des photographies de corps sans membres, des scènes où le sang domine juste avant de se coucher. Mais moi, j'avais mon travail dans la peau, je n'avais que ça dans ma vie de célibataire endurci. Donc je me devais d'être concentré dedans et apprendre toutes les circonstances et emmètre toutes les hypothèses possibles. C'est avec ces pensées morbides que je m'endormi.

Le lendemain, je partis à l'endroit où la dernière tuerie s'est passée : le troisième arrondissement. C'est un quartier calme évidemment, car il fait parti des quatre districts couverts par le CCG. Qu'est-ce que j'aimerais que tous les districts le soient.. Même tout le Japon et même tout le monde entier. C'est sûrement radical, mais je ne veux plus que ces êtres existent, ils n'auraient jamais dû apparaître sur notre planète et dans notre monde. Je les déteste et je ne les crains pas. Je vivrais pour tous les abattre un à un, même si je dois en mourir à la fin.

C'est avec cette détermination que je pris l'initiative de frapper à la porte, sans partenaire. Je voulais aller seul pour le moment et ne pas mettre en danger inutilement, mon binôme. Je venais de passer toute la matinée à poser des questions ciblées sur les crimes commis, en particulier sur celui du quartier. C'est alors avant midi que je viens calmement frapper à la porte d'une dénommée Okada Hanabi. Son nom était inscrit sur sa boîte-aux-lettres et c'est avec sérénité que trois coups retentis sur la porte en bois.

Je voulais enfin que cette personne me fasse avance dans cette enquête, car même si je suis "justice", j'avais mon ventre qui était plus "nourriture". Mais je gardais mon sang-froid et un petit sourire rassurant sur les lèvres. Sinon la personne en face, pourrait se mettre sur la défensive et je n'aurais jamais de réponses vraies et concrètes. J'attendais sagement devant l'entrée, espérant que quelqu'un m'ouvre..




© By Halloween sur Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 26 Nov - 14:43

Hanabi était fatiguée. Rien de bien surprenant étant donné ce qui était en train de se dérouler dans son quartier. En effet, plusieurs corps avaient été retrouvés près de chez elle et ceci n’avait absolument rien de rassurant. Qui plus est, un mot commençait à s’échapper régulièrement des lèvres de ses voisins sans qu’elle n’ose le dire elle-même : « goule ».

La jeune fille avait du mal à y croire. Après tout, le district dans lequel elle vivait était réputé pour être l’un de ceux les plus tranquilles. Pourtant… et oui pourtant… il semblerait qu’une de ces créatures ait décidé de s’y aventurer malgré le danger que le CCG pouvait représenter dans un tel endroit. Il se pouvait aussi que le criminel soit un humain, sait-on jamais. Mais dans de telles circonstances, il fallait avouer que Hanabi ne se sentirait pas beaucoup plus en sécurité. Non, la jeune femme ne souhaitait qu’une chose : que l’auteur de ces massacres soit rapidement attrapé quelle que soit « l’espèce » à laquelle il appartenait.

La jeune femme était donc chez elle puisqu’il s’agissait de son jour de repos et était en train de préparer à manger. La demoiselle était visiblement tendue et ne pouvait s’empêcher de tendre régulièrement l’oreille afin de s’assurer qu’il n’y avait pas de bruits suspects. Et elle en entendait beaucoup ! Même si, en réalité, la plupart étaient tout droit sortis de son imagination. A moins qu’il ne s’agisse de petits bruits habituels qui n’avaient pas retenus son attention jusqu’à présent.

Elle souffla pour la énième fois et sursauta cependant violemment quand elle entendit des coups donnés contre la porte de son logement. Elle reprit tout de même rapidement ses esprits et, une main posée sur son cœur alors qu’elle s’ordonnait mentalement de se calmer, elle s’adonnait à son petit rituel habituel alors qu’elle recevait de la visite à l’improviste. Tout d’abord, cacher le cendrier au cas où s’agisse de quelqu’un qu’elle connaissait et parfumer la pièce principale. Heureusement, elle avait fait le ménage le matin même, tout était donc bien rangé.

Elle arrangea finalement rapidement ses cheveux devant un miroir et n’attendant plus, elle finit par ouvrir la porte sans décrocher la chaîne. Après tout, elle n’allait pas laisser rentrer n’importe qui chez elle. Phobique comme elle était, ces simples petites choses l’aidaient à se sentir rassurée même si elle n’était pas bien sûre que cela puisse réellement arrêter une goule. Quoi qu’il en soit, son regard se posa sur l’homme qui se tenait à la porte.

« Bonjour »

Elle le détailla et à en juger par sa tenue et l’espèce de valise qu’il transportait, cet homme devait faire partie du CCG, mais elle n’était bien sûre et ne prendrait pas le risque de lui poser la question. Sans décrocher la chaîne, elle s’adressa à nouveau à lui en penchant la tête, l’air un peu méfiant.

« En quoi puis-je vous aider, Monsieur ? »

Elle attendit alors que l’inconnu se présente et lui explique les raisons de sa venue. Mais une chose était sûre, elle ne lui laisserait pas passer la porte tant qu’il n’aurait pas prouvé son identité. On était jamais assez prudent et il pourrait bien s’agir de ce criminel. Après tout, se faire passer pour un inspecteur était relativement simple sans compter que l’on avait trop tendance à leur faire confiance sans se poser de questions.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Nouvelle Ligue NHL Simulée - Là c'est vrai
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» Une chanteuse est parmis vous
» Réveil matin, Trois heures, j'me réveille comme une fleur...
» Il ne faut jamais battre une femme, même avec une fleur ; ça abîme la fleur - rozalia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: