Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

I know you [Pv. Kaneki]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Mer 26 Aoû - 13:53

 

I know you

Kaneki




La nervosité la gagnait de plus en plus à vrai dire, alors qu'elle faisait les cent pas en arrière scène pendant que ses camarades de classe performaient dans la salle de l'auditorium avec leur professeur de musique. La jeune femme était tellement stressée qu'elle en avait les mains moites, la voix tremblante quand on venait lui parler. Un faux sourire aux lèvres alors que les autres passaient. Pourquoi, lui demandait-on, était-elle aussi stressée ? Simplement parce que c'était la première fois qu'elle serait sur scène... et que lui serait probablement présent parmi la foule qui s'était entassée dans l'immense salle.

Un petit soupir quitta ses lèvres sur le coup. Oui... elle avait fait une erreur de débutante. Pourquoi inviter LA personne qui avait inconsciemment pris son coeur, la rendait heureuse simplement en étant près d'elle, faisait fondre son coeur dès qu'il lui offrait un sourire ? Sur le coup elle avait cru que ce serait une bonne idée. Elle avait pensé qu'inviter un ami à venir assister à ce concert serait bien gentil. Sauf que ce jeune homme, pour elle... il était beaucoup plus qu'un simple ami à ses yeux. Et ça ne faisait que quelques mois déjà qu'ils se connaissaient.

Certes, Nagisa devait avouer qu'elle avait tenu la promesse qu'elle s'était faite ce jour-là, quand il lui avait dit qu'il espérait qu'il puisse la revoir. Elle était revenue à l'Anteiku dès qu'elle en avait l'occasion, même si ce n'était pas nécessairement pour aller prendre un café ou s'approvisionner en chair quand la faim était trop grande. Non, elle y était retournée juste pour le voir. Et un lien d'amitié s'était développé. Un lien qui, pour la jeune femme, s'était avéré devenir beaucoup plus que de l'amitié. Mais elle n'avait jamais eu le courage de le lui dire. Et si les sentiments n'étaient pas réciproques ? Et s'il ne la voyait qu'en tant qu'une bonne amie, et que leur relation deviendrait étrange si elle le lui disait ? Enfin... il en avait beaucoup de 'et si' et de questions et de suppositions qui lui trottaient dans la tête à ce propos. Alors elle avait enfermé ces sentiments dans son coeur avec l'intention de ne jamais en parler à moins que lui ne lui dise quelque chose.

Mais là c'était une toute autre affaire. Disons qu'elle avait un peu oublié qu'elle allait interpréter une chanson qu'elle avait écrite elle-même pour un projet de classe, dans ses cours de musique, ce soir. Et cette chanson ? Elle était inspirée de leur histoire, du fait qu'elle aimait ce jeune homme de tout son coeur et qu'elle voulait lui dire malgré qu'elle s'en savait incapable de sa voix normale. Et c'est à ce moment qu'elle s'était rendue compte de son erreur. Erreur... en fait, elle ne savait pas trop quoi en penser. Ça la rendait vraiment nerveuse de savoir qu'il serait là. Mais en même temps... sa présence la calmait. Contradictoire, certes, mais tant qu'elle le verrait, tout irait probablement bien.

Nagisa finit par aller trouver une chaise plus ou moins confortable où s'asseoir ensuite, faisant attention à ne pas salir sa magnifique robe noire au dégradé devenant lilas au bas du vêtement de soirée. La longue traîne derrière elle ainsi que les bretelles étaient brodées de perles et de cristaux en tous genres, noirs ou lilas comme sa robe. Ses cheveux étaient coiffés de manière à dégager son cou et ses épaules, bouclés à souhait alors qu'une mèche tressée faisait le tour de sa tête, de petites fleurs noires et violettes pâles y étant installées pour rajouter un peu de détail. Elle n'était pas très maquillée non plus; eyeliner et mascara et le tour était joué. Aucun bijou n'avait été rajouté; elle était jolie comme elle était et n'avait besoin de rien de plus.

Elle espérait seulement qu'il en penserait la même chose.

Quand enfin, on vint la chercher, la goule aux cheveux violets sentit presque son coeur arrêter de battre dans sa poitrine tellement elle était nerveuse. Mais elle se releva en se tenant bien droite malgré les escarpins qu'elle avait aux pieds, tentant de se donner un petit air fier alors qu'elle suivait la personne qui la guidait vers l'entrée de la scène. Elle prit une grande inspiration et, quand on appela enfin son nom, sortit de l'ombre des rideaux de velours et se dirigea vers le grand piano disposé sur un coin de la scène, saluant la foule avant de prendre place devant l'instrument. Elle prit quelques secondes pour se calmer cependant, cherchant une personne en particulier dans la foule du coin de l'oeil en espérant qu'il se soit pointé...



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Mer 26 Aoû - 23:00

I know you




Debout devant l'entrée de l'université, Kaneki éprouvait une petite difficulté à entrer sur le campus qu'il avait fréquenté des mois auparavant. A vrai dire ça faisait étrange de se retrouver ici, alors qu'il s'était... 'absenté' disons, pendant de longs mois sans prévenir personne. Pas qu'il avait des amis ici à part Hide, mais il avait tout de même peur qu'on se rende compte qu'il était l'étudiant qui avait disparu du jour au lendemain. Enfin, heureusement qu'aujourd'hui il n'allait pas traîner au département littéraire où il étudiait. Non, aujourd'hui il devait se rendre au département musique de l'université.

La raison était assez simple: on l'avait invité à un concert des étudiants de ce département. Et ce n'était pas n'importe qui qui lui avait demandé s'il pouvait être présent. C'était... En fait c'était quelqu'un de très spécial à ses yeux, qui l'était devenu sans même qu'il ne s'en rende compte. Une bonne amie, avec qui il aimait discuter lorsqu'elle venait à l'Anteiku pendant ses journées de travail. Sa présence et son sourire ces jours là ces derniers mois lui avaient permis ne serait-ce que quelques minutes de mettre ses soucis de côté et peut être même de redevenir pendant un court laps de temps celui qu'il était avant, l'humain en lui quoi. Et il s'était rendu compte au fil du temps que c'était fort appréciable de se sentir bien à nouveau, tout ça grâce à une personne. Une personne envers qui il éprouvait maintenant une forte affection. Voir bien plus... Et c'était pour ça qu'il avait accepté l'invitation, pour encourager celle qui lui avait rendu un peu d'humanité les quatre derniers mois.

En revanche concernant ses sentiments... Kaneki ne savait pas quoi faire. Il avait peur de la mettre en danger en s'engageant de cette façon, d'autant plus qu'Aogiri devait la chercher du fait qu'elle était la jumelle de la Goinfre. Donc un porteur et une soeur de sang de Rize ensembles, ça allait forcément attirer l'attention... Et le danger. Bref, le borgne se retrouvait face à un sacré dilemme depuis quelques jours, d'autant plus qu'il ne savait pas si c'était réciproque ce qu'il ressentait. Dans tout les cas, il serait quand même présent pour soutenir l'être cher à son coeur, imaginant que ça ne devait pas être facile de jouer d'un instrument et chanter dans une salle comble.

Perdu dans ses pensées l'albinos ne se rendit pas compte qu'il était déjà arrivé à destination. Il observa un instant la façade de l'auditorium, tandis qu'une foule assez importante pour un événement comme celui-là entrait dans le bâtiment. Très vite, le borgne se mêla à la foule puis une fois à l'intérieur joua un peu des coudes pour se retrouver le plus près possible de la scène. Une fois là, il regarda défiler les étudiants en musique qui passaient sur scène, en attente de voir celle qu'il était venu encourager ce soir. Puis finalement son nom fut annoncé au micro. Quelques secondes plus tard, elle apparut enfin sur la scène.

Le moins que l'on puisse dire fut que Kaneki resta émerveillé pendant quelques secondes, presque des étoiles dans les yeux lorsqu'il vit Nagisa, resplendissante dans sa longue robe. Elle lui rappelait même ces princesses de vieux contes de fées et... Et vraiment, il la trouvait magnifique, il n'avait pas d'autres mots. Il ne s'était pas attendu à ça en plus, ce qui rajoutait encore plus de surprise à ses yeux. L'albinos se demanda si elle l'avait vu ou non dans la foule, malgré tout lorsqu'elle s'installa devant le piano, Kaneki prit le temps de la regarder avec un petit sourire lui intimant qu'elle allait y arriver et surtout qu'il était de tout coeur avec elle. Puis il attendit que son amie se lance, aussi silencieux que le reste du public, mais toujours ce petit sourire encourageant collé aux lèvres.




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Jeu 27 Aoû - 1:30

 

I know you

Kaneki




Elle avait mis un instant mais, finalement, elle croisa un regard familier; celui de Kaneki. Comme ça, il était bien venu... Un grand sourire se dessina sur ses lèvres du coup, comme pour lui indiquer qu'elle avait compris, et sans tarder elle se retourna vers son piano et fixa les clés blanches et noires en poussant un petit soupir. Elle s'était préparée depuis des mois à ce concert; du tout début en écrivant sa chanson, jusqu'à la fin, en pratiquant, trouvant la mélodie, créant les accompagnements et tout le bordel qui était venu avec. Pourtant à la fin ç'avait donné un résultat intéressant et maintenant c'était ici qu'elle était, sur scène, devant des centaines de personnes incluant celle qui faisait battre son coeur à la chamade depuis un petit moment déjà, mais qu'elle ne lui avait jamais rien dit. Et c'est ce qui la poussa finalement à prendre une grande inspiration une seconde fois, replacer son micro à sa hauteur, puis de poser ses doigts doucement sur les bonnes clés, avant d'appuyer dessus et débuter sa chanson tout en douceur.

Elle comptait dans sa tête le tempo de sa chanson et la vitesse à laquelle elle devait jouer, pour ne pas prendre ceux qui l'accompagnaient de court en jouant trop vite. Elle savait à quel point c'était déroutant de faire une chose pareille et, malgré sa nervosité et le léger tremblement de ses mains, elle s'efforçait de ne pas faire de faux mouvement qui pourrait potentiellement lui faire jouer une fausse note ou accélérer. Et quand finalement vint le temps pour elle de se lancer de vive voix, elle se rapprocha du micro en prenant une inspiration profonde, puis chanta.

On pouvait clairement entendre que sa voix, douce, était lacée d'une certaine tristesse malgré le fait qu'elle avait semblé si heureuse seulement quelques secondes plus tôt alors qu'elle souriait à son ami. Et elle le faisait exprès, puisque les paroles, l'atmosphère de la chanson étaient assez tristes en réalité. Nagisa l'avait voulue comme ça, aussi. Donc c'était très normal. Mais on pouvait aussi ressentir la passion qui se cachait dedans, la passion de chanter, d'écrire et jouer de la musique. Et plus important encore, on pouvait presque entendre tout l'amour qu'elle y mettait. Et c'était en dire peu en fait sur l'émotion qu'elle tentait d'interpréter avec cette musique. Elle voulait tellement que le message qu'elle adressait à cette personne très spéciale à qui elle avait souri plus tôt soit compris, tellement qu'elle fournissait d'immenses efforts, à sa façon, pour rendre ces mots qu'elle n'avait jamais pu lui dire par manque de courage, clairs et nets. Elle ne savait pas trop s'il le comprendrait mais... on verrait bien, non?

Aucune note ne fut ratée, ses doigts appuyant sur les clés de l'instrument avec une grande dextérité et, plus le temps passait, et plus elle se sentait à l'aise. Elle reprenait confiance et ça commençait à paraître alors que la musique se faisait de plus en plus forte, et que sa voix faisait crescendo en suivant la mélodie de façon harmonieuse et émotive. Et quand finalement, elle chanta la dernière phrase, et joua la dernière note de sa chanson, elle laissa un long silence planer avant de retirer ses mains du piano, rougissant à profusion et légèrement haletante alors qu'elle entendit un tonnerre d'applaudissements, comme à chaque fin de numéro de la part des étudiants de sa classe. Elle observa la foule un instant, puis s'inclina doucement pour saluer les gens avant de sourire en direction de Kaneki une nouvelle fois avant de quitter la scène en soulevant le devant de sa robe pour ne pas trébûcher dedans.

Un air soulagé se dessina aussitôt sur ses traits alors qu'elle mettait les pieds en arrière-scène, alors que quelques-uns de ses camarades venaient la féliciter. Elle remercia tout le monde qui était venu la voir, après quoi Nagisa finit par s'éloigner de tout ça en cherchant un petit coin tranquille où elle pourrait aller se calmer un peu. Surtout parce que le stress de tout ça commençait à lui retomber dessus. Elle se posa donc près d'une fenêtre, loin des autres et loin des gens de la foule, observant l'ombre qui commençait à s'installer sur Tokyo sans vraiment faire attention à ce qui se passait autour d'elle...



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Jeu 27 Aoû - 2:45

I know you




Kaneki fut heureux de voir Nagisa lui sourire en retour, ainsi elle l'avait bien repéré dans la foule. Bon, pas comme si c'était compliqué quand on avait les cheveux blancs comme neige, mais c'était déjà ça. Ils avaient pu avoir un contact visuel, rapide, mais au moins ses encouragements étaient passés. Maintenant il écoutait son amie commencer à jouer du piano, un son doux et fort agréable qui fit sourire l'albinos d'un air un peu idiot. Il n'aurait pas imaginé qu'elle était si douée pour le piano et plus sa performance avançait, plus il trouvait ça beau.

Puis enfin sa voix retentit. Douce, cristalline et ponctuée d'une certaine tristesse. Le borgne comprit très vite cette intonation triste quand il put enfin comprendre les paroles et en fait, ça n'en rendait le chant que plus beau. Et puis, la jeune goule semblait si passionnée en chantant... Kaneki ne pouvait pas détacher son regard d'elle. Le temps passa et finalement, il se rendit compte de quelque chose dans la chanson qu'elle interprétait. Quelque chose qui changeait toute la donne. C'était comme si... Comme si cette chanson racontait ce qui s'était passé entre eux ces derniers mois, comme si c'était... Une sorte de déclaration. Et en s'en rendant compte, l'albinos se retrouva à rougir légèrement, ça faisait un peu étrange de savoir, même de cette façon que ses sentiments étaient partagés.

Puis retentit la dernière note avant qu'un tonnerre d'applaudissements ne s'élève, auquel participa évidemment le borgne. Il ne rata pas le sourire de Nagisa et lui en rendit un lui signifiant qu'il était fier d'elle et de sa performance, puis elle quitta la scène. La foule commença à se dissiper un peu et il s'empressa de sortir. Il devait aller la voir au plus vite, même en backstage. Maintenant qu'il savait, il devait lui en parler,lui faire part de ses sentiments à haute voix même s'il n'était pas doué pour ça, lui faire part de ses craintes aussi s'ils s'engageaient dans ce genre de relation. Bref, l'albinos se pressa dehors, dans l'air frais du soir avant de se diriger vers l'entrée des coulisses. Il n'y avait pas grand monde aux alentours, aussi prit-il la liberté d'entrer comme ça.Puis s'il devait s'expliquer il dirait qu'il était l'ami d'une des artistes venu la féliciter.

Puis après un temps à la chercher, Kaneki la vit, postée dans une fenêtre, toujours aussi belle dans sa robe noire et violette. Il hésita un instant à s'approcher avant de franchir le cap, un peu timidement, mais en souriant tout de même légèrement. Il s'arrêta juste à côté d'elle, les mains dans les poches avant de finalement l'interpeller d'une voix un peu tremblante mais douce pour ne pas la surprendre.

"H-hey, t'as vraiment assuré ce soir, c'était génial..."

Puis il garda le silence, ne sachant pas trop comment s'y prendre pour tout lui dire. A vrai dire il bloquait un peu maintenant qu'il avait à affronter la réalité et ça le rendait un peu nerveux, ce qui se voyait.




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Jeu 27 Aoû - 6:15

 

I know you

Kaneki




Un soupir de contentement lui avait échappé quand elle fut enfin seule, bien qu'un immense sourire ornait désormais ses traits alors qu'elle repensait à ce qui s'était passé plus tôt. Kaneki lui avait souri en retour; un sourire qu'elle avait interprété comme fier, comme s'il était fier d'elle. Et ça la rendait vraiment heureuse qu'il le soit. Depuis qu'elle était gamine, on n'avait pas été aussi fier d'elle bien souvent, et savoir qu'il l'était... ça lui faisait énormément plaisir. Elle était presque littéralement aux anges.

Le regard perdu dans le vague, ses pensées envahissant sa conscience, Nagisa ne se rendit pas compte qu'elle n'était plus seule. En fait, elle mit un moment à capter la seconde personne qui s'était approchée, tellement que ce fut sa voix tellement familière et douce qui la tira de ses pensées. Sur le coup, la jeune femme se redressa un peu, tournant la tête vers l'albinos doucement en affichant un sourire alors qu'elle rougit légèrement au compliment qu'il lui adressa, d'une voix qu'elle remarqua être tremblante. Elle émit un petit rire avant de reporter son attention sur lui, ses yeux bleus brillants d'une certaine joie, et d'une immense gratitude qu'elle ne saurait jamais verbaliser correctement.

«M-merci... C'était la première fois que je faisais un truc comme ça, en fait...»

La goule se gratta légèrement la joue du bout des doigts, l'air légèrement nerveuse. C'est vrai... elle avait un peu oublié sur le coup qu'il viendrait probablement la voir après coup. C'était très probablement le moment de vérité... celui où elle saurait si oui ou non il avait capté ce qu'elle avait voulu lui chanter plutôt que de lui dire, car elle savait très bien que c'était la seule façon dont elle aurait été capable de le faire. Elle et avouer ou parler de sentiments... c'était pas facile et même avec une personne qu'elle affectionnait beaucoup en plus de lui faire totalement confiance, elle n'y serait jamais arrivée.

La jeune Kamishiro reporta ensuite son attention sur son reflet dans la vitre. Elle ne savait pas pourquoi il avait captivé son regard mais elle prit le temps de détailler ses traits. C'était bizarre de se dire qu'elle s'était fait un ami. Un vrai ami, qui était fier d'elle pour ce qu'elle avait accompli ce soir en montant sur la scène et démontrant son savoir-faire aux autres. C'était bizarre parce que même ses parents n'avaient jamais été fiers d'elle comme Kaneki lui avait fait comprendre l'était. Sa famille ne l'avait jamais vraiment appréciée sauf quand elle était gamine, à l'époque où elle ne savait pas que c'était les chairs d'un humain qu'elle mangeait à chaque repas, du matin au soir. On n'avait jamais été fier d'elle parce qu'elle ressemblait à Rize sans atteindre une réputation pareille à la sienne; on n'avait jamais été fier d'elle parce qu'elle avait toujours été dans l'ombre de sa soeur. Mais maintenant c'était différent; avec le borgne à ses côtés en tant qu'ami elle savait être en bonne compagnie et qu'il ne la jugeait pas comme les autres le faisaient. Et ce seul fait l'avait vraiment rendue heureuse, de leur première rencontre jusqu'à l'instant présent. Et dire qu'elle était heureuse c'était en dire bien peu quant à ce qu'elle ressentait réellement.

Nagisa finit par sourire un peu et posa son regard d'océan une fois de plus sur le jeune homme, qu'elle détailla rapidement du regard. Il semblait... nerveux ? Pourquoi ? C'était quand même pas lui qui venait de chanter devant plusieurs centaines de personnes, quoi ! La jeune pianiste fut tentée de faire la blague pour détendre l'atmosphère qu'elle sentait être assez tendue, mais se ravisa à la dernière seconde. Ce serait peu approprié, non... ? Elle ne savait pas trop. Néanmoins, elle baissa les yeux, triturant doucement ses doigts alors qu'elle se mordait doucement la lèvre. Elle ne savait pas trop quoi dire pour briser le silence... Ainsi dit-elle la première chose qui lui passa par la tête. Heureusement ce ne fut rien de stupide.

«... Je suis vraiment heureuse que tu sois venu ce soir, tu sais... Je voulais t'en remercier. Ça vaut énormément à mes yeux et... En fait, je sais même pas ce que j'aurais fait si t'avais pas été là...»

Et elle continua à parler en parlant de combien elle était stressée, comment s'il n'avait pas été là pour l'encourager elle aurait probablement eu peur et se serait cachée, des trucs dans ce genre... tout en évitant soigneusement d'entrer en contact visuel avec lui. Elle ne savait plus trop pourquoi mais... elle savait qu'elle aurait perdu le fil de ses pensées si elle l'avait fait. Et c'est à ce moment qu'elle se souvint d'un truc, ce qui la fit arrêter de débiter des conneries ridicules par rapport à son stress et soupirer avant de reprendre, en l'observant du coin de l'oeil sans vraiment se retourner pour lui faire face;

«... Ça va ? T'as l'air un peu nerveux...»



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Jeu 27 Aoû - 15:33

I know you




L'expression de Nagisa soutira un sourire à Kaneki, pas l'un de ces faux sourires qu'il arborait presque tout le temps non, là c'était plus un vrai sourire, sincère, un sourire comme il en aurait fait quelques mois auparavant. Et à vrai dire il n'y avait vraiment que la goule aux cheveux violets qui arrivait à le faire sourire ainsi, de façon naturelle. Elle le remercia, annonçant ensuite que c'était une première pour elle sa performance du soir. Un nouveau sourire sincère vint se loger sur les lèvres de l'albinos qui ne la quittait pas du regard.

"Vraiment? Eh bien tu t'es vraiment super bien débrouillée pour une première!"

Puis il remarqua une légère nervosité chez elle. Encore sous le coup du stress de la scène ou juste parce qu'il était venu la voir après le concert? Kaneki n'arrivait pas trop à le déterminer pour le moment, bien que la deuxième option semblait assez probable vu le message qu'elle avait voulu faire passer au travers de sa chanson. Dans ce cas, ils étaient deux grands nerveux à l'heure actuelle, et tout les deux pour une raison similaire. Et puis bon, il fallait dire que depuis quelques mois il avait un peu appris à déchiffrer le comportement de Nagisa, à décoder certaines de ses émotions. Il avait passé plus de temps au calme avec elle ces dernières semaines qu'il n'en avait passé avec d'autres personnes ou goules. Et ça lui avait permis d'oublier un peu ses tracas, son combat contre Aogiri, son combat pour protéger les personnes chères à son coeur tout en restant isolé de tout le monde en quasi permanence, sauf quand il travaillait à l'Anteiku. En bref comme il le pensait un peu plus tôt, Nagisa lui avait redonné un peu plus d'humanité. Et il l'en remerciait du fond du coeur.

Après un silence gêné entre eux, la goule le brisa en remerciant de nouveau l'albinos de sa présence ce soir, qui avait été chère à son coeur, qu'apparemment sans quoi elle aurait vraiment paniqué. Ca eut le don de le faire rougir un peu à nouveau, avant de rire nerveusement en détournant le regard.

"C'était la moindre des choses que de venir encourager une très bonne amie pour son premier concert... Je n'aurais jamais pu te refuser ça."

Il l'écouta ensuite parler, même si elle ne lui faisait toujours pas face, un léger sourire aux lèvres. Il comprenait bien le stress de se donner en spectacle devant une salle pleine, Kaneki en avait fait l'expérience quand il était enfant et n'avait plus jamais osé après. En fait il était tellement absorbé par ce qu'elle racontait qu'il mit un temps avant de comprendre la question qu'elle venait de poser. Et quand il comprit, il se rendit compte qu'il n'avait aucune échappatoire maintenant concernant la raison de sa nervosité, d'autant plus qu'il était un mauvais menteur. Et puis, autant se jeter à l'eau, maintenant que ça avait été dit indirectement et compris, c'était à son tour de dévoiler ce qu'il ressentait pour elle, même s'il avait toujours cette appréhension à l'idée de se retrouver en couple avec quelqu'un, d'une part à cause de son aventure avec Rize, d'autre part avec les soucis qu'il pouvait amener et le danger qu'il représentait quand il perdait le contrôle de lui même. Kaneki laissa planer un nouveau silence avant de prendre une grande inspiration, rougissant à nouveau.

"Oh... O-oui c'est juste que... Par rapport à ta chanson de tout à l'heure..."

Il laissa planer un nouveau silence, un peu moins long cette fois.

"... J-J'ai compris le message. Et sache que... C'est réciproque en fait..."

Une fois qu'il eut dévoilé ses sentiments, l'albinos se retrouva à rougir un peu plus en détournant le regard et n'ajouta plus rien. S'il avait pu il se serait caché six pieds sous terre mais ce n'était pas le moment, bien au contraire.



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Jeu 27 Aoû - 17:01

 

I know you

Kaneki




Alors elle avait vu juste; il était bien nerveux. Et la raison qu'il lui donna la prit de court presque totalement. C'est pourquoi elle semblait avoir figé, rougissant à vue d'oeil en évitant de le regarder, bien qu'au fond, sa réponse lui soulevaient un poids immense de sur ses épaules.

Les sentiments qu'elle ressentait pour lui étaient donc partagés.

Nagisa ne savait pas trop comment le prendre, en fait. D'une part, ça la rendait heureuse; d'une autre, ça lui faisait peur. Elle qui, dans sa jeunesse, avait vu les gens qu'elle aimait le plus au monde se retourner contre elle, la détester simplement parce qu'elle n'avait pas des réflexes de tueuse comme sa jumelle, parce qu'elle était différente. Elle avait peur, parce qu'elle savait que les gens la regardaient de travers la majeure partie du temps, et elle ne voulait pas que ça affecte Kaneki, tous ces regards mauvais qu'elle se méritait parfois. Mais surtout... elle avait peur qu'à un moment, il la délaisse, ne l'aime plus, comme c'était le cas avec sa 'famille' qu'elle ne voyait tout simplement plus aujourd'hui.

Néanmoins, il y avait plusieurs signes qui lui permettaient de garder confiance dans le fait qu'il ne ferait probablement jamais une chose pareille. Il était sincère, avait un oeil pour le détail. Elle savait depuis un temps qu'il arrivait assez facilement à décoder ce qu'elle ressentait, que ce soit la joie, la tristesse, et autres. Il connaissait sûrement certaines de ses manies aussi. Et plus elle réfléchissait, plus la liste était longue...

Un petit rire finit par lui échapper alors qu'elle baissa la tête un instant. Tout ça lui semblait irréel... comme si elle ne faisait que rêver qu'elle était parée d'une belle robe, postée devant une fenêtre avec Kaneki à ses côtés, qui lui avait avoué avoir compris le message qu'elle avait voulu transmettre en chantant et qu'il ressentait la même chose qu'elle. Elle avait l'impression qu'elle n'avait jamais chanté devant tous ces gens, devant lui; comme si tout ce qui existait c'était l'instant présent où, inconsicemment, sa main cherchait la sienne discrètement, sans qu'elle-même ne s'en rende compte. Et quand finalement elle eut le courage de relever la tête et de l'observer, ce fut avec un grand sourire, le regard brillant à la fois de soulagement, de bonheur et d'amour. Des émotions sincères qu'elle espérait bien suffiraient à lui faire comprendre à quel point exactement elle était venue à l'aimer.

«... Tu vois... je n'aurais jamais vraiment pu le deviner. Mais ça me rend vraiment heureuse que ce soit réciproque...»

Puis, sans qu'elle en soit vraiment capable de se retenir, elle lui fit un câlin. Mais pas le genre de câlin amical tout chaleureux qu'on penserait recevoir dans un cas pareil, non. C'était une étreinte qui laissait ressentir à quel point elle avait besoin qu'on lui dise qu'on l'aimait, qu'elle avait besoin d'affection après tout ce qu'elle avait eu à endurer seule. Les regards, les reproches, sa famille qui l'avait reniée... Il fallait bien comprendre à un moment qu'une personne vivant toute seule, sans amis ni famille pour lui donner de l'amour et de l'affection, un support émotionnel lorsque ça n'allait pas, en aurait énormément besoin. Et c'était son cas. Mais en même temps... elle ne semblait pas vouloir le lâcher, comme si elle avait peur qu'il parte ou disparaisse. Il était bel et bien la première personne à l'apprécier pour qui elle était sans vraiment la juger... Elle ne tenait pas à ce qu'il glisse entre ses doigts et la laisse tomber. Bien qu'elle savait très bien, à force de le connaître, que ce ne serait probablement pas le cas.

«Si seulement tu savais à quel point j'ai voulu te le dire, mais que j'en ai jamais été capable... si j'avais été plus courageuse et confiante, je te l'aurais dit depuis un moment mais... ça me fait un peu peur, tout ça...»



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Ven 28 Aoû - 2:09

I know you




Kaneki attendait, sans poser son regard sur elle et complètement rouge aussi. Maintenant que tout était sorti, il attendait de voir comment Nagisa allait réagir. Et ça ne tarda pas beaucoup en fait. Il entendit un petit rire qui lui fit légèrement redresser la tête, et observer la goule aux cheveux violets du coin de l'oeil. Seulement, il ne s'attendait pas à ce moment là qu'elle le fixe, et son regard gris foncé croisa celui bleu pur de la jeune femme. Et ce qu'il put lire dans ce regard lui réchauffa le coeur. Ce qu'il y lisait, c'était de l'amour et de la joie en quantité indénombrable, plus qu'il n'avait jamais pu en voir dans un seul regard. Et le seul fait que ce regard lui était adressé lui était étrange, mais le rendait heureux. Très heureux même, au point de sourire de façon un peu idiote.

"Vraiment...? Mais je te le redis... Ca l'est totalement."

Ce qui arriva ensuite, l'albinos ne s'y était pas vraiment attendu. Un câlin de la part de Nagisa. Pas une étreinte amicale comme il avait pu leur arriver parfois non. Là c'était un véritable câlin, qui semblait être une véritable demande d'affection. Kaneki avait figé pendant quelques instants, virant vraiment rouge cette fois. Et s'il ne s'était pas vite repris il aurait probablement fini par gaffer d'une manière ou d'une autre. Du coup, il finit par lui rendre son étreinte, la serrant doucement dans ses bras, un peu comme s'il avait peur de la briser. Et justement, c'était l'une de ses craintes, la briser. Après tout, elle ne connaissait rien de son côté plus sombre pour l'instant, même le fait qu'il était un cannibale lui était inconnu et pour cause, au grand jamais il n'avait osé lui en parler par peur de la faire fuir ou qu'elle change totalement de regard sur lui, même si désormais il doutait qu'elle fut capable de faire ça. Le borgne avait également peur de finir un jour par la blesser, directement ou indirectement. Après tout, Aogiri était à ses trousses et ça devait être également le cas de Nagisa même si cette dernière ne devait pas être au courant.

Puis elle lui confia avoir peur de confier ses sentiments et que c'était pour ça qu'elle ne l'avait pas dit plus tôt. Honnêtement Kaneki la comprenait sur ce point. Dans son cas aussi, il aurait aimé se lancer plus tôt sur cette déclaration, mais toutes ses craintes l'avaient fait reculer, jusqu'à aujourd'hui. Son regard se plongea de nouveau dans l'océan des yeux de Nagisa, la détaillant sans le vouloir. Et il ne put s'empêcher de se dire qu'il était chanceux d'avoir trouvé quelqu'un comme elle a aimer de tout son coeur, bien que pour le moment cet amour se retrouvait confronté à ses peurs. Pas qu'il ne voulait pas être avec elle loin de là. Juste, ses peurs qui l'empêchaient de vivre pleinement cet instant inédit dans sa vie, puisque sa relation avec Rize n'avait été qu'une longue mascarade destinée à tenter de le dévorer. Malgré tout, Kaneki remercia quand même le destin de l'avoir fait devenir ce qu'il était juste parce que ça lui avait permis de trouver quelqu'un qui le comprenait et le complétait. Pour le reste, ce qu'il était devenu n'était qu'un Enfer tourmenté.

"... Peur? Peur de quoi exactement? Et puis, je trouve que c'est encore plus courageux et créatif de l'avoir dit en chanson plutôt que directement en discutant tu sais..."

Sans s'en rendre compte, Kaneki jouait machinalement avec l'une des mèches de cheveux de Nagisa. S'il lui avait posé cette question c'était pour retarder le fait d'exposer ses propres craintes quant à leur relation. Et puis si elle avait des peurs elle aussi, il était là pour écouter, comme il l'avait été ces quatre derniers mois.



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Ven 28 Aoû - 3:41

 

I know you

Kaneki




Un sourire des plus sincères se dessina sur les lèvres de la jeune goule alors qu'elle sentait Kaneki la serrer un peu plus contre lui, doucement, appréciant la délicatesse du geste. Un geste simple, certes, mais qui la réconfortait, lui laissait savoir qu'elle n'avait pas à avoir toutes ces craintes qu'elle avait auparavant. C'était une étreinte dans laquelle elle se sentait en sécurité pour la première fois depuis longtemps, et honnêtement, elle était très heureuse de pouvoir ressentir cette impression de nouveau. La dernière fois qu'elle s'était sentie ainsi... c'était facilement il y a de nombreuses années, bien avant qu'elle ne soit abandonnée par sa famille. Au temps où elle était gamine.

Cependant, son sourire s'effaça légèrement lorsqu'il lui demanda de quelles peurs elle parlait. Nagisa soupira légèrement et l'observa d'un air un peu confus, comme si elle débattait intérieurement le pour et le contre de lui avouer ce qu'elle avait cru aurait pu arriver. Mais elle se décida à le faire quand même, de tout lui dire; elle avait une confiance aveugle en lui maintenant, tellement que jamais elle ne jugerait ni ne questionnerait ses choix. La jeune femme soupira légèrement, puis se lança.

«J-j'ai peur que... ce qui est arrivé avec ma famille ne se reproduise à nouveau. Je sais que je n'ai aucune raison de croire que tu me ferais une telle chose mais... après l'avoir vécu une fois j'ai l'impression que ça pourrait se répéter n'importe quand...»

Et elle lui avait raconté cette histoire quelques fois, quand elle avait vraiment besoin d'en parler si elle se sentait seule ou autre. Elle lui avait dit à quel point ça l'avait affectée; c'était à peine si elle avait eu assez de confiance en elle pour poursuivre avec sa vie. Parce que disons que l'estime de Nagisa envers elle-même avait pris un sacré coup en pleine tronche quand elle avait appris que ses parents la reniaient pour quelque chose qu'elle n'était pas et ne serait jamais. Soit une tueuse.

Elle soupira légèrement, laissant un petit silence planer. Elle hésitait entre lui dire quelles autres raisons l'avaient empêchée de parler plus tôt. Sauf que... lorsqu'elle croisa son regard, et qu'elle sentit qu'il jouait doucement avec une mèche de ses cheveux, elle s'interrompit elle-même, écoutant plutôt ce qu'il avait à dire. Comme quoi c'était plus créatif et courageux de l'avoir dit en chanson. Et le rouge lui monta au visage alors qu'un infime sourire se dessina à nouveau sur ses lèvres, alors qu'elle avait visiblement l'air plus heureuse que jamais.

«... Tu trouves... ? Pourtant... c'était beaucoup plus facile pour moi de le faire en chantant, c'est ce que je fais de mieux...»

Peu importe ce qu'elle faisait, Nagisa n'arrivait pas à détacher son regard du sien. Comme si elle était hypnotisée par ces yeux gris foncés, qu'elle trouvait de plus en plus magnifiques à force de les détailler autant. Elle ne comprenait pas pourquoi elle demeurait comme figée, refusant complètement de bouger ou rajouter quoi que ce soit pour le moment. Et à vrai dire elle avait beau tenter de comprendre, c'était peine perdue. Tout ce qu'elle comprenait en fait, c'était ce qui se passait présentement, le fait qu'elle était avec la personne qu'elle aimait plus que tout au monde et qu'elle aimerait certainement de tout son coeur pour le reste de sa vie.



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Ven 28 Aoû - 12:27

I know you




Kaneki ne la lâchait pas du regard, au contraire, il voulait même l'encourager un maximum à dire ce qu'elle avait sur le coeur. L'albinos n'était certes pas un exemple en ce qui concernait parler de ses soucis, mais une chose était sûre, il était toujours là quand d'autres avaient besoin de soutien ou de parler, et avec Nagisa encore plus vu qu'elle avait une place spéciale dans son coeur. Alors il l'écouta, comme il en avait l'habitude, attentivement. Oh elle lui avait déjà parlé de ce qu'elle avait vécu au sein de sa famille à toujours être comparée à sa jumelle alors qu'elle en était le parfait contraire, mais aussi qu'on ne lui avait jamais dit quand elle était petite que ce qu'elle mangeait était de la chair humaine. Reniée par ce qu'on refusait de tuer... C'était vraiment triste. Et maintenant, elle avait peur que tout ça ne se reproduise, bien qu'elle précisa ne pas avoir de raisons de penser qu'il lui ferait ça. Et Nagisa avait raison. Jamais le borgne ne serait capable de faire du mal à qui que ce soit cher à son coeur, même s'il s'isolait souvent pour justement protéger ces personnes. Sinon, jamais il ne ferait du mal à ces personnes volontairement. Il secoua légèrement la tête.

"Comme tu l'as dit toi-même, jamais je n'oserais te faire une chose pareille, tu comptes trop pour moi... Si je venais à te faire du mal j'en souffrirais vraiment parce que tu ne le mérites pas..."

Ah ça non, elle ne le méritait pas. Nagisa était trop gentille et vraiment adorable et douce. Les préjugés qui la suivait agaçaient même Kaneki, parce que les gens n'arrivaient pas à voir plus loin que les apparences. Pour preuve, même s'il avait eu peur d'elle au début à cause de sa ressemblance avec Rize, il avait pris le temps de lui parler et de découvrir qui elle était vraiment. Et l'albinos ne le regrettait pas. Pas du tout même. Il lui sourit ensuite à nouveau, un sourire chaleureux et doux.

"Peu de personnes sont capables de dire une telle chose en chanson, donc oui, pour moi c'est très courageux de le faire. En plus tu as une si belle voix quand tu chantes..."

Encore une fois c'était quelque chose qu'il pensait sincèrement et il voulait qu'elle le sache en y mettant toute sa conviction et toute l'affection qu'il éprouvait pour elle. Enfin il remarqua que depuis le début ils ne s'étaient pas lâchés du regard. C'était un peu étrange mais en même temps, il n'arrivait pas à se détacher des prunelles azurées de Nagisa. Tant et si bien qu'il se sentait de tenter quelque chose qu'il n'aurait jamais imaginé faire avec sa timidité naturelle. Il prit une grande inspiration avant de relever doucement le menton de la goule d'une main, sans la lâcher des yeux, l'air légèrement nerveux.

"Nagisa..."

Kaneki laissa planer un silence, avant de finalement approcher son visage de celui de la jeune femme, virant de nouveau au rouge. Il hésita un instant avant de finalement s'emparer doucement de ses lèvres, un peu maladroitement aussi. C'était une sensation un peu bizarre vu qu'il n'avait jamais fait ça mais en même temps c'était agréable. Après un moment il rompit le contact, sans pour autant éloigner son visage de celui de la goule aux cheveux violets, la regardant d'un air immensément affectueux.

"...Je t'aime."




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Ven 28 Aoû - 17:29

 

I know you

Kaneki




Tout ça s'était passé si vite que c'était à peine si elle avait réellement vu le temps passer. Ou le temps ne s'était-il plutôt pas arrêté ? La jeune femme n'en savait plus rien; tout ce qu'elle savait c'était l'essentiel. On aurait pu dire que sa conscience ne parvenait pas à enregistrer le fait qu'elle ne serait plus seule dorénavant, bien qu'en fait elle ne l'était plus depuis elle avait fait la connaissance de Kaneki. Mais elle allait bien s'y faire; après tout, son coeur battait pour lui désormais.

Elle avait écouté en silence ce qu'il avait à lui dire, sans une fois briser le contact visuel qu'ils avaient établi. En fait elle l'observait d'un air mi-absent, surtout concentrée sur le son de sa voix, ce qu'il disait. Et elle ne pouvait que sourire en comprenant le sens de ses mots. Plus ç'allait et plus elle le trouvait adorable... même si en réalité, elle ne savait pas qu'il cachait un côté plus obscur. Côté que, même s'il venait à le lui dévoiler un jour, la goule aux cheveux violets accepterait avec tout autant d'amour et sans jugement aucun. Puis au fond, qu'elle le sache ou non, elle n'arrêterait jamais de l'aimer pour ça. C'était aller contre sa nature, détester quelqu'un juste parce qu'il possède quelque chose de plus sombre, un côté caché qu'il ne voulait pas qu'on voie. Parce que tout le monde a certains secrets qu'on ne veut pas nécessairement dévoiler, tout comme Nagisa en avait qu'elle n'était pas prête à dévoiler au grand jour.

Ce fut lorsque le jeune homme lui fit relever la tête, doucement, qu'elle fut tirée à la réalité une fois de plus. Son regard se porta à nouveau sur lui, et des frissons lui parcoururent l'échine lorsqu'il prononça son prénom. Elle avait toujours aimé l'entendre de sa voix, tellement que c'était comme s'il arrivait à la captiver simplement en l'appelant ainsi. Ça ne lui était jamais arrivé d'avoir les jambes aussi molles quand quelqu'un ne faisait que dire son nom, mais là c'était à peine si elle arrivait à tenir debout avec ces escarpins qu'elle portait.

Ce qui se passa ensuite la laissa sans mots. Un instant d'hésitation puis... un baiser. Leur premier baiser. Doux, un peu maladroit, mais très agréable. Nagisa ne savait plus trop où donner de la tête tellement la surprise et un certain bonheur se battaient l'un contre l'autre dans sa tête. Le geste l'avait surprise, mais la rendait heureuse en même temps. Si bien qu'elle en devint toute rouge en l'espace de quelques secondes, bien que, le plus naturellement du monde, elle avait répondu avec tendresse au contact, allant même jusqu'à passer doucement ses bras autour de son cou. Et lorsqu'il rompit le baiser, elle ne put s'empêcher d'appuyer légèrement son front contre le sien, en profitant pour frotter doucement le bout de son nez sur le sien en geste d'affection. Elle avait le sourire aux lèvres et les étoiles dans les yeux tellement elle était heureuse, et ça, n'importe qui aurait pu le déduire.

«Ça me fait plaisir de l'entendre, parce que je t'aime aussi, Kaneki.»

Un petit rire lui échappa sur le coup, très doux et à peine audible. On pouvait bien capter le bonheur dans sa voix, à quel point elle était réellement heureuse à cet instant. Et ces sourires qu'elle lui adressait, il serait probablement le seul à les voir être aussi sincères. Et en fait elle ne voudrait pas les adresser à personne d'autre. Du coup, la jeune femme lui vola un nouveau baiser, se haussant sur la pointe des pieds pour le faire, en tâchant de se faire aussi douce et tendre qu'elle le pouvait.

«Et... je sais que j'aurai beau te le dire souvent, mais jamais je ne le dirai assez.»



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Dim 30 Aoû - 0:39

I know you




Kaneki l'avait laissée faire sans rien dire lorsque Nagisa passa ses bras autour de son cou. A vrai dire de son côté, il finit même par la prendre par la taille et la serrer contre lui davantage. Il l'observait, un léger sourire aux lèvres lorsqu'elle frotta son nez au sien avant de lui dire qu'elle l'aimait aussi. Ca faisait vraiment étrange lorsqu'il y réfléchissait, de se retrouver aimé et aimer en retour d'une telle façon après toutes ces années solitaires, passées avec pour seul soutien son meilleur ami. Et encore… C'était bien parce qu'il avait changé un peu qu'il avait réussi à s'imposer un tant soit peu socialement. L'ancien lui aurait certainement fui dans une situation pareille pour aller se réfugier dans la lecture et les livres et ce, depuis longtemps. Mais en même temps, il avait senti dès le début qu'un lien particulier s'était installé entre la goule aux cheveux violets et lui, comme une sorte de véritable affinité qui ne pouvait être discutable.

Le rire de son amoureuse soutira un nouveau sourire à l'albinos. C'était un véritable tintement de clochette, tout doux et adorable. Depuis il pouvait sentir sa joie en l'écoutant, ce qui par derrière le rendait lui aussi heureux. Vraiment heureux. Chose qui ne lui était pas arrivé depuis des mois voir des années. Du coup… Ca faisait toujours un peu étrange de ressentir quelque chose de véritablement positif après tout ce temps et toutes ces épreuves à endurer. Et il était plus que sûr que Nagisa serait la seule à le voir véritablement heureux.

Il fut un peu surpris lorsque la goule vint lui voler un baiser, rougissant un peu de nouveau. Malgré tout il se laissa faire, fermant un peu les yeux au contact. Puis lorsqu'elle s'éloigna de nouveau, Kaneki posa une main sur la joue de la jeune femme, lui dessinant le contour de sa mâchoire tranquillement du bout des doigts.

"Je ne m'en lasserais pas je pense. Et il faudra t'attendre à tout autant de mots d'amour de ma part."

Puis il posa un baiser sur son front avant d'appuyer de nouveau sa tête contre la sienne. L'albinos resta un long moment ainsi, silencieux, avant que d'un seul coup et sans raison, toutes ses craintes lui revinrent en mémoire. Son perpétuel air triste se dessina alors sur ses traits alors qu'une nouvelle fois il se rendait compte des dangers et difficultés que leur relation risquait de rencontrer. Et aux yeux du borgne, la plus grosse partie de ces soucis seraient de sa faute. Il soupira alors légèrement, avant de se hasarder à demander à Nagisa :

"Dis… Si j'avais des activités peu recommandables que tu viendrais à découvrir… Ca ne te ferait pas peur ou même douter de notre relation… ?"



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Dim 30 Aoû - 10:00

 

I know you

Kaneki




Si elle avait pu ronronner à ce moment, Nagisa l'aurait probablement fait. Même qu'elle appuya un peu plus son visage au creux de sa main lorsqu'il la posa doucement sur sa joue, un peu comme un chat insiterait pour avoir des caresses. Ses gestes étaient si doux et attentionnés... elle ne pouvait simplement pas s'en empêcher. Elle aimait tant ces caresses, légères et affectueuses, qu'il lui offrait à ce moment... la jeune goule aurait donné n'importe quoi juste pour arriver à se souvenir de la sensation de la petite caresse qu'il venait de lui adresser.

Puis il posa un baiser sur son front. Pour une raison qui lui échappait totalement, la jeune femme ne put que sourire comme une idiote à ce geste, fermant doucement les yeux et le laissant faire comme bon lui semblait. Ce contact, bien que bref, lui avait transmis une vague de bien-être qu'elle ne pouvait nier. Elle ressentait bien qu'il l'aimait vraiment et, d'une façon, qu'il ne se gêne pas trop pour le lui dire et le démontrer par de simples gestes comme celui-là la soulageait. Parce qu'elle avait des preuves que c'était vrai et non pas un petit jeu. Elle savait qu'elle ne se sentirait pas aussi en sécurité dans ses bras s'il ne l'aimait pas vraiment. Et elle lui en serait éternellement reconnaissante. la jeune Kamishiro ne savait même pas si elle serait capable de mettre en mots combien elle le lui était. Elle ne savait même pas si elle serait capable de le lui montrer, non plus, d'une façon ou d'une autre. Mais elle espérait que le fait qu'elle lui donnerait toujours tout son amour et son affection serait assez pour qu'il le capte.

Cependant, son sourire finit par disparaître peu à peu lorsqu'elle vit cet air triste se dessiner sur ses traits, en ouvrant les yeux pour l'observer lorsqu'il demeura silencieux. Sur le coup elle eut peur d'avoir gaffé, et allait lui demander si quelque chose n'allait pas, mais il fut plus rapide et lui posa une question à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment. Elle ne put pas vraiment s'empêcher de prendre un air très surpris sur le coup, un peu confus aussi. Et elle profita de l'instant pour poser doucement une main sur sa joue, gratifiant sa peau d'une caresse aussi douce que tendre en tentative de le rassurer un peu. Et sa réponse ne tarda pas à venir, en fait.

«... Pourquoi ces questions, Kaneki... ?»

Elle lui avait posé la sienne d'une voix douce, à peine audible. Comme si elle-même doutait de la question qu'elle posait. Pourtant elle était inquiète, inquiète pour lui et par rapport aux idées qu'il se faisait dans sa tête. Elle ne voulait pas qu'il commence à douter de quelque chose parce qu'en réalité, elle n'avait rien à lui cacher, et elle ne voulait rien lui cacher. Alors elle posa doucement sa main libre sur son autre joue et s'arrangea pour arriver à poser un baiser rassurant sur son front, comme il lui avait fait un peu plus tôt. Puis elle lui sourit d'un air tellement sincère qu'il serait difficile de ne pas la croire sur parole avec ce qu'elle lui dit ensuite :

«Je ne vois honnêtement pas pourquoi j'aurais peur ni pourquoi je douterais de notre relation. Je t'aime trop pour que ce soit le cas... Et puis, même si ces 'activités' comme tu dis sont réellement peu recommandables, ça m'est égal. Je ne te laisserai pas tomber juste pour ça.»

Nagisa l'observa un instant, puis prit doucement ses mains dans les siennes, les serrant doucement et de manière à le calmer un peu. En même temps elle appuya à nouveau légèrement son front contre le sien, l'observant d'un regard rempli d'amour, un grand sourire aux lèvres.

«Et si ça peut aider à calmer tes craintes... Jamais je ne laisserais tomber la seule personne qui a su me rendre heureuse en l'espace de quelques mois, alors que personne n'a réussi avant toi. Tu m'as donné une raison de croire que ce n'est pas tout le monde qui me juge par ma ressemblance à ma soeur. Mais le plus important dans tout ça, c'est que c'est de toi que je suis tombée amoureuse, et jamais je ne douterai ni aurai peur de toi. Parce que je t'aime de tout mon coeur et je veux que tu le saches.»



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Jeu 10 Sep - 20:25

I know you




Le contact de la main de Nagisa sur sa joue le fit redresser la tête pour la regarder de nouveau dans les yeux. Ce contact était fort agréable, mais dans le contexte de leur discussion, c'était teinté d'un peu d'amertume pour l'albinos, même s'il ne le voulait pas. Il était juste un peu perturbé suite aux craintes dont il venait de faire part à son amoureuse. Mais comme il savait qu'il pouvait lui faire confiance, il pouvait tout confier à la goule aux cheveux violets, bien qu'il n'entrait pas dans les détails sordides de ce qu'il était en réalité et ce qu'il faisait. Elle lui demanda pourquoi il posait ces questions à vrai dire. Et Kaneki soupira. Il aimerait bien lui dire pourquoi il lui demandait ça, mais… Ce n'était ni l'endroit, ni le moment pour ça. Peut être un jour il lui dirait tout. Mais pour l'instant il garderait ce secret là pour lui, jusqu'au jour où il estimerait qu'il pourrait le lui dire ouvertement et sans avoir peur. Actuellement, il demeurerait juste mystérieux sur le sujet.

Il fut surpris de l'entendre dire que ça lui était égal la dangerosité de ces activités qu'il lui cachait. Un léger sourire commença alors à se redessiner sur les lèvres de l'albinos. Une confiance aveugle à ce point… C'était assez rare de voir ce genre de personne et il lui en était reconnaissant, du fait qu'elle ne le jugerait pas pour ses actes aussi horribles soient-ils. Cependant, la seule crainte qui demeurait pour Kaneki était d'un jour finir par la blesser ou même la tuer s'il ne se contrôlait plus face à elle. Puis lorsqu'elle lui prit les mains, il resserra doucement sa prise sur les siennes, tout en s'abaissant un peu pour mieux lui permettre d'appuyer son front contre le sien. A l'entendre parler, Kaneki prenait vraiment conscience de tout ce qu'il avait pu apporter de bénéfique pour elle, alors que bien souvent il avait cru que c'était des choses banales, normales. Mais non, ça avait eu de l'importance pour la goule aux cheveux violets. Tout comme en fait il ne doutait absolument pas de sa sincérité quand elle lui disait l'aimer et qu'elle n'aurait jamais peur de lui.

Etrangement, Kaneki avait l'impression de s'être débarrassé d'un poids important dans son coeur en confiant ses craintes à Nagisa, même s'il ne lui avait pas fait part des détails. Un sourire plus sincère se dessina alors sur son visage.

"… Tu es vraiment adorable… Je comprends mieux pourquoi je suis tombé aussi amoureux de toi..."

Il en profita alors pour lui voler un long baiser. Oui, décidément il se rendait de plus en plus compte à quel point il aimait Nagisa et ferait tout pour la protéger, que ce soit d'Aogiri, du CCG, d'autres goules ou même de ce côté sanguinaire qui sommeillait en lui, quitte à y risquer sa vie même. Il rompit le contact après quelques secondes, plantant de nouveau ses iris gris dans ceux bleutés de son amoureuse.

"Mais je voulais quand même te prévenir vis à vis de ces activités… Juste pour que tu n'aies pas peur si jamais tu venais à en être témoin un jour et aussi… C'est pour te protéger que je t'en parle..."



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Dim 13 Sep - 17:57


I know you

Kaneki




Un grand sourire vint se loger sur les lèvres fines de la goule, alors que le sang affluait dans ses joues, la faisant rougir profusément. C'était étrange que de se faire complimenter de la sorte, même si dans ce cas ce serait parfaitement normal. Après il fallait savoir qu'elle n'en avait pas l'habitude; elle avait été conditionnée dans sa jeunesse à résister aux insultes qui fusaient de toutes parts, pas à prendre les compliments des gens. Et même si en temps normal elle aurait été embarrassée par ce rougissement soudain, à ce moment-là, elle s'en fichait éperduement. Il n'y avait personne ici, à cet instant, à part eux deux; personne ne pourrait la voir, sauf Kaneki bien entendu. Et elle savait très bien qu'elle n'avait pas besoin de lui cacher quoi que ce soit.

Le petit sourire qu'elle arborait jusqu'à maintenant ne put que grandir alors qu'elle le laissait lui voler un nouveau baiser. Et décidément, Nagisa ne s'en lasserait pas de ces petites attentions si douces. D'une façon, ça lui donnait l'impression d'avoir des papillons dans le ventre, les jambes molles et la tête qui tourne; tout cela dans une bonne optique. Elle n'avait jamais été aimée de la sorte il fallait dire, et elle n'avait jamais aimé quelqu'un en retour autant qu'elle aimait l'albinos. Et la jeune goule espérait que ça durerait. Elle ne savait pas comment elle le prendrait si elle venait à perdre la seule personne qui lui était si chère en ce monde où tout pouvait mal tourner d'une minute à l'autre, avec la menace des goules de plus en plus puissantes qui pesaient sur la tête de tous. Comme une épée de Damoclès pendue au-dessus des gens, dont la corde s'effilochait au fur et à mesure que le temps passe. Mais ce n'était pas ça qui importait pour l'instant; ce qui importait, c'était qu'elle était heureuse là, maintenant, avec Kaneki... Et qu'elle ne pouvait s'empêcher de sourire une fois qu'il rompit le contact.

Encore une fois, elle le serra doucement contre elle, aussi affectueusement que possible suite à ce qu'il lui dit. C'était plutôt vague comme réponse... Mais s'il ne voulait pas entrer dans les détails, elle respecterait son choix. Ce n'était pas dans sa nature d'insister pour savoir quelque chose. Et de toute façon, la goule aux cheveux violets avait confiance en lui. Si ce qu'elle devait savoir de lui était simplement ce qu'il lui avait dit, alors soit. Puis si c'était pour la 'protéger'... Elle ne questionnerait pas.

«Ne t'inquiète pas pour ça, je comprends. Mais comme je t'ai dit, je n'aurai jamais peur de toi parce que je sais que je peux te faire confiance, Kaneki.»

Elle demeura quelques minutes à simplement le câliner doucement, un peu comme si elle cherchait à le rassurer. La jeune femme savait très bien qu'elle ne pouvait pas comprendre ce qu'il lui cachait tant que lui ne le lui dévoilerait pas, et son but n'était pas nécessairement de comprendre. Elle voulait simplement lui faire comprendre à travers ce geste simple et rempli d'affection que peu importe ce qui arriverait, elle serait toujours là pour lui. Puis bon, c'est cliché comme truc mais c'était très vrai. Nagisa ne voyait aucune raison pourquoi elle ne le serait pas.

Un petit soupir la quitta après un moment, puis elle relâcha doucement sa prise sur lui en reportant son attention au paysage nocturne qu'elle pouvait observer par la fenêtre. Pendant quelques secondes, elle tenta de déterminer l'heure qu'il devait être; en tout cas... il devait être tard. Sans vraiment réfléchir sur le coup, elle reporta son attention sur son amoureux, souriant légèrement.

«Au fait, il doit être assez tard et l'auditorium va probablement fermer bientôt... Tu peux venir passer la soirée chez moi si tu veux.»



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Mar 29 Sep - 11:09

I know you




Rien que le fait de se retrouver pris dans l'étreinte de Nagisa suffisait à le calmer un peu, à se sentir bien. Jamais Kaneki n'aurait pensé que quelqu'un puisse un jour avoir cet effet là sur lui, lui qui était un nerveux et de nature inquiète la plupart du temps. Il trouvait son réconfort maintenant, lorsqu'il était près de la goule aux cheveux violets et jusqu'à présent il n'y avait qu'avec elle qu'il arrivait à être calme à ce point, et ce depuis bien avant qu'il ne tombe amoureux d'elle. Certes il avait eu peur au début, mais il s'était vite rendu compte qu'il aimait rester en sa compagnie et au fil du temps ça avait développé des sentiments allant bien au-delà de la simple amitié. Pour la première fois depuis longtemps, l'albinos avait appris à aimer réellement.

Il lui rendit son câlin, une sorte de remerciement silencieux pour elle qui restait près de lui et lui faisait confiance malgré les dangers et les tourments qu'il pouvait apporter. Avoir une personne pareille à ses côtés n'avait pas de prix et ça Kaneki en prenait conscience de plus en plus, même s'il avait toujours un peu d'appréhension quant à ce qui pouvait arriver s'il perdait le contrôle ou que des goules les attaquaient, qu'elles soient d'Aogiri ou non. Cela dit, il espérait vraiment pouvoir tout lui expliquer clairement un jour, que ce soit concernant son cannibalisme, ou les affaires qui impliquaient ceux ayant l'odeur de Rize sur eux avec Aogiri. Mais pour le moment il n'était pas prêt. Il allait certainement lui falloir un bon temps d'adaptation et de préparation pour y arriver.

Enfin, Nagisa lui annonça qu'il se faisait tard, que l'auditorium allait certainement bientôt fermer et qu'il pouvait passer chez elle s'il voulait. L'albinos afficha un air légèrement surpris en se rendant compte que effectivement, la nuit semblait déjà bien avancée. Rentrer à l'Anteiku où il logeait serait un peu délicat, il risquait de réveiller Hinami ou Toka si ces dernières dormait, ce qu'il n'avait pas trop envie de faire. Et puis au moins... Ca lui permettrait de passer encore un peu plus de temps avec son amoureuse, la seule personne qui lui procurait un sentiment de paix et de calme qu'il n'avait plus depuis longtemps.

"Tu as raison... Pourquoi pas, je n'ai pas trop envie de rentrer chez moi dans l'immédiat."

Il lui offrit un léger sourire ensuite. Plus ça allait, plus il se disait qu'il avait eu une chance monstrueuse de tomber sur elle ce jour là au café. Si ça n'avait pas été le cas... Il se serait probablement encore plus renfermé sur lui-même, sur sa souffrance et ses problèmes. Mais maintenant il avait enfin du répit et une personne qu'il pouvait aimer sans avoir peur. Et ça il lui en serait éternellement reconnaissant.

"Et puis si ça peut me permettre de passer encore un peu de temps avec toi... C'en est que meilleur, j'en ai assez de rester seul presque en permanence..."

Chose que jamais il n'avait avoué avant et qui pour la première fois en quelques années, l'albinos arrivait à formuler. Etre seul était une crainte, un traumatisme d'enfance. Et qu'il ait Nagisa pour lui permettre de se sentir moins seul était quelque chose de très important pour lui. Grâce à elle il se sentait vraiment un peu plus vivant qu'avant et moins comme une coquille vide.



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Lun 19 Oct - 5:37

 

I know you

Kaneki




Un sourire se dessina alors sur les traits de la jeune goule; un peu triste, mais rempli d'amour, se voulant rassurant. Elle ne comprenait que trop bien ce que c'était que d'en avoir assez de la solitude, de se retrouver seul la majeure partie du temps. Elle-même était souvent cloîtrée chez elle, pas parce qu'elle s'isolait volontairement des autres, non. Plutôt parce qu'elle cherchait à éviter ces regards dérangeants qu'elle se faisait jeter de temps à autres, par d'autres goules qui avaient certainement connu Rize personnellement ou qui ont probablement perdu quelqu'un de cher à leur coeur à cause d'elle. Nagisa évitait toujours de se retrouver dans des endroits peu bondés, s'assurant qu'il y avait toujours une foule autour d'elle, justement pour éviter une attaque si jamais on devait la confondre avec sa jumelle. Ca lui était arrivé une fois et elle avait failli y laisser sa peau... Comme quoi les gens ne portaient pas attention aux détails, en fait. La jeune femme ne s'était jamais plaint de sa situation, bien qu'elle se sentait extrêmement seule de temps en temps. Mais depuis qu'elle avait fait la rencontre de Kaneki à l'Anteiku quelques mois auparavant, qu'elle avait appris à le connaître et que lui avait fait de même en retour, tout ça avait changé. Elle ne se sentait plus aussi seule, elle ne ressentait plus vraiment le besoin de s'isoler, il lui avait redonné un peu de la confiance et de l'estime d'elle-même qu'elle avait perdu en cours de route. Et pour cela, elle lui était extrêmement reconnaissante; même si ce n'était qu'une infime partie de ces deux choses qu'elle avait retrouvées... Elle savait qu'elle ne trouverait jamais le moyen de le remercier comme il se doit.

Un petit soupir quitta ses lèvres après un instant, après lequel elle s'approcha à nouveau, doucement, et lui vola un baiser, tendrement, comme si elle cherchait à faire attention à lui. Ce qui n'était pas faux à vrai dire. Et elle laissa le contact durer un instant, se faisant aussi douce que possible, posant délicatement sa main sur sa joue comme si elle avait peur de le blesser en le touchant ainsi. Elle voulait qu'il comprenne comment elle se sentait réellement. À quel point elle comprenait. Elle voulait lui faire comprendre qu'elle serait toujours là, peu importe le moment, qu'elle soit éveillée ou non, et que s'il avait besoin d'elle pour quoi que ce soit elle s'arrangerait pour être à ses côtés aussi vite qu'elle le pourait. Après tout, c'était ce qu'elle faisait de mieux, être là pour les autres, bien que la majorité ne s'en rendent pas compte.

Quand finalement, elle rompit le contact de leurs lèvres, Nagisa l'observa un instant, son regard bleuté brillant d'affection et d'amour. Et elle lui sourit de nouveau, visiblement bien heureuse.

«Tu n'as plus à t'inquiéter pour ça, tu sais. Depuis le début, j'ai été là pour toi, et je le serai toujours, tu peux compter là-dessus, je t'en fais la promesse.»

La jeune goule frotta affectueusement son nez au sien ensuite, toute souriante, avant de s'éloigner un peu et attraper le bas de sa robe dans ses mains, histoire de la soulever afin de ne pas marcher dessus. Et à vrai dire, sa traîne était si longue qu'elle avait du tissu plein les bras ! Mais elle s'en fichait un peu. Une fois qu'elle eut rassemblé tout cela contre elle, le retenant d'un bras, elle attrapa légèrement la main de son amoureux, mêlant ses doigts aux siens en rougissant un peu.

«Allez, je te ramène chez moi~ L'auditorium ne tardera pas à fermer de toute façon et je ne tiens pas à me faire enfermer ici pour la nuit !»

Un petit rire lui échappa cette fois alors qu'elle entraînait Kaneki avec elle vers la sortie. Oui, tout ça la rendait vraiment heureuse, et ça se voyait très bien. Juste par la façon qu'elle souriait, la manière qu'elle l'observait de son air enjoué et amoureux à la fois... Bien des hommes tueraient pour que la femme qu'ils aiment les regarde d'une telle façon. Fallait dire que l'albinos était chanceux d'avoir une telle personne dans sa vie, une compagne aussi aimante ne se trouve pas aux coins de rues comme le diraient si bien certaines personnes. Tout au long du chemin jusque chez elle, la jeune goule ne cessa de parler, racontant tout et rien à son copain. C'était extrêmement rare qu'elle fut aussi bavarde en fait, mais pour le coup ça en valait la peine. Il était le seul avec qui elle arrivait à réellement s'exprimer, à parler de ce qu'elle voulait, alors elle en profitait un peu. C'était encore un concept un peu étrange ça, avoir quelqu'un avec qui elle pouvait dire ce qu'elle pense comme elle en a envie. Mais encore une fois, elle lui en était reconnaissante. Et quand ils arrivèrent finalement chez elle, dans sa petite maison du district 20 à quelques minutes de marche de l'université, elle sortit ses clés, déverrouillant la porte et laissant son amoureux entrer devant elle, refermant ensuite la porte derrière eux, soupirant de soulagement en retirant finalement ses escarpins et laissant sa robe retomber au sol.

«Et voilà ma maison~ Tu fais comme chez toi, si tu veux boire quelque chose j'ai du café à la cuisine, et je reviens dans quelques minutes, je vais me changer.»

Cela dit, la jeune femme vint poser un baiser sur sa joue avant de disparaître dans le couloir menant à sa chambre, tentant de défaire le dos de sa robe en chemin. Tâche qui fut ardue d'ailleurs, puisque même une fois arrivée dans ladite pièce, elle n'arrivait toujours pas à défaire toutes les attaches qui retenaient le vêtement en place. La goule persévéra encore quelques temps, et au bout d'un bon dix minutes elle n'avait toujours pas progressé. Quelle joie... Nagisa fit la moue en croisant les bras, avant de soupirer légèrement, se résignant à demander de l'aide.

«Oï, Kaneki? Tu peux venir ici quelques minutes? J'aurais besoin de ton aide pour détacher ma robe...»



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Lun 19 Oct - 22:18

I know you




Kaneki eut l'impression que le temps s'était ralenti en l'espace de ce baiser de la part de Nagisa. Il l'avait laissée faire sans broncher uen seconde, tâchant de lui communiquer toute la tendresse et l'amour dont il pouvait faire preuve dans ce simple contact tout en fermant les yeux afin de mieux l'apprécier. Il l'observa ensuite d'un air tout affectueux et reconnaissant envers la goule lorsqu'elle lui promit de toujours rester à ses côtés. Vraiment il ne le penserait jamais assez, mais il avait eu une chance immense de tomber sur elle et de l'avoir dorénavant comme petite amie...

Il l'aida un peu lorsqu'elle pris l'ensemble de sa traîne dans ses bras afin de marcher plus aisément. En fait l'albinos ne pouvait imaginer comment on pouvait traîner aussi longtemps autant de tissu, mais ça faisait tellement joli, surtout sur Nagisa en fait...Oui vraiment elle était envoûtante ainsi, une vraie princesse sortie tout droit d'un de ces vieux contes européens. Lorsqu'elle lui prit la main, Kaneki la lui serra doucement dans la sienne en lui offrant un nouveau sourire doux et en hochant légèrement la tête.

"D'accord. C'est vrai que ce ne serait pas très agréable de se retrouver coincé ici pour la nuit."

Puis sans broncher à nouveau il la suivit hors du bâtiment, heureux en remarquant à quel point elle semblait épanouie en ce moment même. Il l'écouta parler sans même feindre l'intérêt, discutant, rigolant avec elle. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas pu parler aussi simplement avec quelqu'un à vrai dire et ça lui faisait du bien, il s'en rendait compte tout comme il s'était rendu compte que ça faisait du bien à Nagisa. Il se rappelait bien en plus leur premières rencontres, où chacun était encore timide et n'osait pas trop discuter. Maintenant c'était tellement différent... Et Kaneki en était bien heureux à vrai dire. Il se rendait compte que leur relation était plus que positive pour eux deux et qu'il était extrêmement chanceux d'être devenu l'élu du coeur de la jeune femme.

A vrai dire l'albinos ne se rendit même pas compte qu'ils étaient arrivés à destination avant qu'ils ne s'arrêtent tout deux devant la demeure de Nagisa et que cette dernière le fasse rentrer à l'intérieur. Elle lui annonça ensuite qu'il pouvait faire comme chez lui et qu'elle allait se changer pendant ce temps, ce à quoi il lui répondit par un hochement de tête et un sourire, rougissant légèrement au bisou qu'elle lui fit sur la joue avant de partir. L'albinos l'observa jusqu'à ce qu'elle ne disparaisse ans sa chambre et commença à faire curieusement le tour du salon, sans vraiment oser toucher à quoi que ce soit vu qu'il ne connaissait pas encore bien et que sa nature réservée était toujours présente malgré tout ce qu'il avait vécu dans les derniers mois. Alors il se contentait d'observer, de se repérer. Et à vrai dire il aimait bien ce genre de petite demeure, pas besoin d'un grand espace pour être bien surtout quand on vivait seul...

Alors qu'il rêvassait un peu la voix lointaine de la goule aux cheveux violets retentit dans ses oreilles, l'appelant pour venir l'aider à retirer sa robe. Il se dirigea donc vers la chambre sans attendre.

"Oui j'arrive~"

Il poussa ensuite la porte de la chambre avant d'aller enlacer son amoureuse par derrière et lui faire un bisou sur la joue, puis il prit ensuite le temps de commencer à lui détacher sa robe non sans avoir un peu de mal au début vu qu'il n'avait pas l'habitude de ça. Seulement, plus le temps passait et plus il lui retirait d'attaches, plus il se sentait étrange. Un peu comme si le simple fait de faire ça et de se retrouver seul avec son amoureuse éveillait quelque chose en lui qu'il n'aurait jamais imaginé... Un peu comme s'il avait envie de la plaquer contre un mur et l'embrasser fougueusement, voir plus à en juger par l'étrange sensation qu'il avait en bas du ventre. Il secoua légèrement la tête en rougissant, vu qu'il ne se serait jamais imaginé comme ça à vrai dire. Il était trop... Passif et distant pour ce genre de choses mais là c'était différent. Très différent.

Une fois fini de détacher la robe de Nagisa, il finit par ne pas pouvoir s'empêcher de passer une main doucement sur la peau de son dos avant d'y déposer des baisers tout en remontant vers son cou sur lequel il déposa tout autant de baisers rempli d'amour et d'une légère pointe de désir sans s'en rendre compte sur le coup. Et à vrai dire lorsque ça lui frappa l'esprit, il arrêta brusquement de lui faire ça, rougissant à profusion.

"D-Désolé, c'était probablement étrange de ma part pour toi de te faire ça..."



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Mar 20 Oct - 2:06

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Mar 20 Oct - 20:34

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Mer 21 Oct - 4:40

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Jeu 22 Oct - 18:23

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Ven 23 Oct - 13:35

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 20
Sam 24 Oct - 0:27

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Dim 25 Oct - 7:18

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Pourquoi le bonheur est si distant ? [Ft. Ketsueki Kaneki]
» Présentation ▬ Kaneki Ken
» Tōshirō Kaneki. [En cours] U.C
» Kaneki Satsuya
» Le visage masquant la joie :: Kaneki - Terminée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: