Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Ghoul or human ? That is the question [PV Mortem]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 17 Aoû - 23:34


Malgré les différences, on peut se ressembler plus ou moins. On a tous une part de monstruosité en nous.

Fuyuki n’avait rien à faire pour une fois. Enfin techniquement si mais il avait été ‘détourné’ de sa mission première. Il devait repérer un camion transportant une goule par le CCG. Après les évènements violents qu’il s’était passé il y a quelques temps, tout était redevenu calme ou presque calme dira-t-on. Le jeune homme savait pertinemment que rien ne serait plus jamais pareil après leur attaque contre le CCG. Cela avait été un beau carnage. Un sourire froid étira les lèvres de la goule en y repensant. Comme ça avait été beau, tout ce sang coulant sur le sol froid. Le sang des humains et des goules…

 En attendant le fourgon, Fuyuki s’ennuyait bien évidemment et ne savait pas quoi faire. Pas taper la conversation avec le type qui était avec lui, ce n’était pas le genre de la maison de parler par ennui. Ni même parler tout court. Rares étaient ceux qui avaient déjà entendu sa voix d’ailleurs. Et puis quoi encore ? Poussant un soupir, il se disait qu’il avait encore le temps avant de passer à l’action alors il quitta son point d’observation. Il était vrai aussi qu’il arrivait tout le temps en avance et que la goule finissait toujours par aller faire un tour.

 Enfin quand on disait faire un tour, cela voulait dire beaucoup de chose et aux yeux de Fuyuki c’était aller tuer des humains. Gratuitement. Oui comme ça, parce qu’il en avait simplement envie, parce qu’il les détestait tellement que voir le sang couler même sans manger. C’était pour une satisfaction personnelle et à chaque fois le brun en était rempli de joie. Tuer pour le plaisir, il n’y avait que les psychopathes qui faisaient ça, pourtant vu sa tête aux premiers abords on n’allait pas forcément croire qu’il était avide de sang. Non, quand on le voyait pour la première fois, Fuyuki n’avait pas l’air d’un gros psychopathe. Non, lui il avait plutôt l’air calme, serein, pas vraiment du genre à s’énerver.

 Il était tout ça, mais lorsqu’il ne voyait pas d’humain. Dans le cas contraire, on pourrait croire à une autre personne. Sauf que c’était bel et bien lui. En train de péter les plombs certes, mais c’était bien Fuyuki. Ne disant rien comme à son habitude, il se déplaçait comme une ombre à la recherche de nourriture. Oh il n’avait pas spécialement faim mais c’était pour la forme. Trois repas par jour. Matin, midi et soir. Oui, comme ces foutus humains. Il n’y avait pas tout de mauvais chez eux. La preuve que leur chair, le jeune homme l’appréciait énormément. Comme ça lui arrivait de penser ‘La chair humaine est la meilleure des chairs’. Quel mal y avait-il à cela, à penser de la sorte ? Qui allait l’en empêcher ?

La vie dans cette ville c’était la loi du plus fort, telle une jungle. Les plus faibles restaient cachés pour espérer survivre un peu plus longtemps, les faibles se font dévorer par les plus forts et les plus forts des deux camps s’affrontaient pour prétendre garder son territoire. C’était exactement ça. Aux yeux de Fuyuki, tout le monde ressemblait à des animaux. Pourquoi s’indigner puisqu’au fond c’était la vérité ? Pourquoi nier la réalité ? Il suffisait d’observer un petit peu pour comprendre ça, raisonner comme ça. Certes le brun savait que tout le monde ne pensait pas comme ça, du moins les goules, cependant ces choses-là l’intéressaient. Regarder les humains, c’était comme regarder une colonie de fourmis.

 Ça se levait le matin, ça allait travailler, ça obéissait à un gouvernement, soit la Reine en quelques sortes et eux s’écrasaient comme de parfaits petits sous-fifres. Fuyuki se demandait pourquoi ils vivaient comme ça, pourquoi ils se soumettaient. Cependant il avait aussi une réponse. Parce qu’ils étaient faibles et que la parole d’une petite fourmis face à la Reine ne valait rien tout simplement. En pensant tout cela, Fuyu s’était rapproché de cette fameuse colonie grouillante de petites fourmis. Il était difficile pour lui de rester calme quand il se retrouvait entouré d’humains, mais il faisait des efforts et garder un masque de marbre n’était pas dur pour lui.

 Sans prévenir, d’un seul coup, il embarqua une mère et son fils dans une ruelle. Le brun savait que c’était cliché de tuer dans une ruelle mais au fond, il n’avait pas envie d’avoir de problèmes. Quoiqu’il s’en fichait un peu des problèmes. Peu importait, pour l’instant ce qui le préoccupait c’était de tuer, reprendre des forces avant qu’il n’aille de nouveau à son point d’observation. Que quelqu’un vienne et le découvre ne le dérangeait pas vraiment, puisqu’il ne tarderait pas à tuer cette personne. Si quelqu’un venait, ce serait à ses risques et périls, et Fuyuki tendait toujours l’oreille quand il était occupé à massacrer ces cloportes.


© By Halloween sur Never-Utopia

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le débat sur la question du protectorat
» Question à nos historiens
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Faut-il remettre en question les habiletés du PDT du Sénat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: