Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Little Miracles [Pv. Hide]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tamura Akise
Rang SSS || Devil
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 22/02/2015
Dim 9 Aoû - 7:44

 

Little Miracles

Hideyoshi


'Mako était assise dehors, à une table, bouquins ouverts devant elle avec ses écouteurs sur les oreilles. Elle était habillée d'un hoodie noir assez ample et de skinny jeans de même couleur; tout pour cacher ces affreuses marques qu'elle portait sur sa peau. Son seul oeil visible à cause de sa frange était dardé sur les kanjis imprimés en noir sur le blanc des pages de ses bouquins, et elle s'occupait à gribouiller des notes, surligner des infos qu'elle pensait seraient importantes en vue de son prochain examen... des trucs assez moches et pas cools à faire. Étudier, quoi. Comme elle vivait seule depuis un temps déjà, elle ne tenait pas à se faire renvoyer des cours et devoir payer pour une nouvelle incription par elle-même. Une fois c'était déjà bien assez!

Alors la voilà qui était simplement bien installée dans un coin tranquille à réviser ses notes, ignorant les drôles de regards qu'elle se méritaient de la part de d'autres étudiants qui fréquentaient le coin. Elle ne comprenait d'ailleurs pas pourquoi les gens la regardaient comme si elle était une sorte d'extraterrestre; elle avait beau avoir les cheveux bleus et les yeux rouges, et la moitié du visage constamment cachée en plus de s'habiller de manière très conservatrice, ça ne changeait rien au fait qu'elle était humaine, elle aussi. Peut-être était-ce son air concentré et un peu apathique qui leur faisait croire qu'elle était différente...?

Avec un haussement d'épaules, la jeune femme se remit à ses études. Elle se devait de relire ces passages au moins quelques fois pour bien capter toutes les informations qui pouvaient potentiellement s'être glissées dans les pages, les notes qu'elle avait prises en cours aussi. En lisant, elle tapait doucement la pointe de son stylo sur la table au rythme de la musique qu'elle écoutait, soupirant doucement. Sa musique l'aidait à garder son esprit vide occupé, distrait. Ainsi elle ne remarquait plus les regards étranges qu'on lui adressaient. Elle était plongée dans son petit monde et ce n'était pas une bande de gens fermés d'esprit qui allaient la déconcentrer et la sortir de sa sorte de transe.

Hamako finit par soupirer au bout d'un moment, levant les yeux de ses papiers en observant les autres d'un air un peu envieux. La majeure partie de ces gens, ils avaient la chance d'avoir leurs souvenirs, une famille qui les attendait le soir lorsqu'ils rentraient à la maison. Ils avaient la chance d'avoir une peau normale, pas pleine de cicatrices horrifiantes comme la sienne; cicatrices desquelles elle aimerait bien se séparer, d'ailleurs. Ils avaient la chance... un point c'est tout. Elle? Non, la jeune Kyousuke n'avait pas de chance, et c'était un fait qui était clair à ses yeux. Elle avait cessé d'y croire le moment où elle s'était réveillée avec cette immense douleur dans le dos et au visage.

Un nouveau soupir la prit et, au bout d'un instant, elle se mit à ranger ses livres, se préparant à quitter les lieux. Elle s'assura que sa malette était toujours dans son sac à dos, puis inséra ses livres et cahiers de notes dedans avant de le refermer doucement. Mais elle décida de rester assise encore un moment, complètement perdue dans ses pensées. Elle avait beau ne pas avoir de chance mais... parfois, elle espérait sincèrement qu'un miracle se produirait, et que ce vide créé par la disparition de ses souvenirs serait comblé, ne serait-ce que l'espace d'un petit moment.

Elle voulait juste se sentir humaine à nouveau.




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 11 Aoû - 18:14

Little Miracles
Feat Hamako




Etudier pour avoir de bons résultats. Hideyoshi avait bien saisi la formule depuis le temps et il n’était pas à l’université de Kaami pour rien aussi. S’il n’avait pas de bons résultats au final, il n’en serait pas là. Pourtant son avenir ne se dessinait toujours pas devant lui. Il ne savait pas quoi faire mais bon… Enfin au bout d’un moment il aurait bien des choix qui s’offriraient à lui et à ce moment-là il pourrait décider de ce qu’il voudra faire. Le jeune homme afficha un sourire en coin en se disant qu’il ira loin dans la vie s’il n’avait que ces soucis en tête.

Enfin bon… Entre nous, Hide savait pertinemment que la vie ça se résumait à ceci. Naître, vivre, mourir. Quoiqu’il fasse, il se dirigeait vers la mort, inévitablement. C’était assez glauque en y repensant mais en même temps c’était tout à fait vrai. Parfois même, on pouvait mourir avant même de faire quelque chose, ce qui pouvait être encore plus affreux en y repensant bien. En laissant une famille, des amis derrière eux. Hide poussa un soupir en faisant un effort de concentration.

Il devait travailler et pourtant ses pensées dérivaient vers les goules. Encore et toujours ces êtres qui mangeaient les humains pour survivre. Au fond leur mode de fonctionnement était le même que pour les humains, ils tuaient pour pouvoir se nourrir… En quoi ils étaient différents ? On pouvait croire qu’il défendait la cause des goules mais ce n’était pas ça. Le roux poussa un soupir. Il n’approuvait pas que des humains meurent comme ça mais bon… Qu’est-ce qu’ils pouvaient ? Honnêtement cela servait à quoi de les affronter ? Il y en aurait toujours.

Décidément il n’arrivait pas à travailler, il regardait ailleurs d’un air pensif, accoudé à la table où il était installé. Hideyoshi était installé dehors parce qu’il faisait beau et surtout bon, c’était dommage de rester à l’intérieur par un temps pareil, seulement il n’arrivait pas à résoudre ce problème pourtant simple en temps normal. Il n’avait probablement pas envie de se concentrer parce qu’il suivait toujours les infos lorsqu’il y avait un problème avec des goules. Parce qu’il s’inquiétait pour son meilleur ami. Là il était rassuré et ce n’était plus le problème en quelques sortes.

Hide se redressa d’un coup, comme si une mouche l’avait piquée avant de se tapoter les joues. Il fallait surtout qu’il se réveille parce que sinon il était prêt à s’endormir à somnoler comme ça. A force de réfléchir ça le faisait un peu comater aussi. Comme quand on compte les moutons quand on veut s’endormir. Il y avait vraiment des gens qui faisaient ça en plus pour s’endormir… Le jeune rouquin eu un sourire à lui-même en se surprenant à penser ça, comme si c’était le moment de réaliser ça !

Il avait du pain sur la planche actuellement et réussi enfin à se concentrer, ayant mit son casque sur ses oreilles pour écouter de la musique en même temps, histoire de bien s’isoler des autres et surtout du bruit extérieur. Hide bâilla au bout d’un moment en s’étirant bien vers le haut, sentant son dos craquer par la même occasion. Il avait enfin vaincu ses exercices, ce qui était déjà un bon point pour lui. Maintenant il pouvait passer à autre chose. Déjà se dégourdir les jambes et aussi changer d’endroit ? Pour ne pas rester tout le temps à la même place.

Le roux ferma ses livres et les rangea dans son sac qu’il jeta sur son épaule d’un geste nonchalant en retenant un nouveau bâillement. Une fois qu’il bâillait une fois, c’était parti pour plusieurs fois d’affilées aussi. Lorsqu’il travaillait, il aimait bien être tranquille pour pouvoir se concentrer mais aussi penser à ce genre de chose comme l’histoire avec les goules et compagnie. Il se voyait mal débattre avec quelqu’un… Sauf avec Kaneki mais ça c’était quand ils étaient encore jeunes.

En marchant pendant quelques minutes, il vit une jeune fille toute seule à une table. Il l’avait déjà vue de loin mais ne lui avait jamais adressé la parole. Par contre il remarquait qu’elle était toujours toute seule et ça l’avait toujours intrigué aussi il fallait dire. Peut-être qu’elle aimait la solitude ? Hide n’avait pas envie d’être pénible mais il avait bien réussi à apprivoiser Kaneki qui n’était pas un modèle de sociabilité flagrant. Il s’approcha alors de la demoiselle en souriant.


"Salut ! Je peux m’asseoir ou tu t’apprêtais à partir ? "

Le rouquin avait vu son sac prêt mais comme elle ne semblait pas bouger, il s’était risqué à s’approcher.



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Tamura Akise
Rang SSS || Devil
avatar
Messages : 41
Date d'inscription : 22/02/2015
Dim 16 Aoû - 18:48

 

Little Miracles

Hideyoshi


La jeune femme demeura assise de longues minutes, observant simplement le vide d'un air absent. Elle ne pouvait s'empêcher de repenser à tout ce qu'elle avait vécu ces dernières années depuis qu'elle avait perdu ses souvenirs; surtout de ce qui s'était passé au début, au plus loin que sa mémoire puisse lui montrer, lui laisser ressentir. Elle se souvenait de la douleur lascinante qui l'avait assaillie pendant des semaines, les blessures qui se rouvraient à chacun de ses mouvements, que ce soit simplement relever la tête, grimacer ou encore tenter de boire et manger. Elle se souvenait exactement combien elle était faible après tant de temps sans pouvoir marcher ni bouger comme il le fallait, combien elle se sentait pathétique et vulnérable.

Hamako secoua doucement la tête, ce n'était pas le temps de penser à de telles choses, surtout qu'elle prenait le risque d'assombrir son humeur et se plomber le moral elle-même, bien que le moral elle l'a pas vraiment en ce moment. Surtout parce qu'elle passe le plus clair de son temps seule à étudier, mais ça, elle ne le dira pas. En fait, c'était très simple. Pour le moment la jeune femme ne voulait pas s'autoriser de distractions; comme dit déjà elle ne tenait pas à devoir redoubler et payer pour une nouvelle inscription à cette université, car les cours sont chers et avec le peu d'argent qu'elle arrivait à dénicher ne lui servirait pas à grand chose si on devait la renvoyer.

La jeune femme soupira doucement, sur le point de se lever une fois qu'elle se fut tirée de ses pensées... Cependant, il y eut une voix par dessus la musique qu'elle entendait. Et cette voix s'adressait à elle. Hamako demeura assise du coup, une lueur surprise brillant légèrement dans sa prunelle écarlate visible alors qu'elle tournait la tête vers la personne qui lui avait parlé, retirant ses écouteurs blancs pour les poser autour de son cou. On pouvait clairement lire la surprise sur son visage normalement totalement inexpressif alors qu'elle détaillait rapidement celui à qui elle avait affaire; un jeune homme aux cheveux roux, aux yeux couleur noisette et semblant fort sympathique. Sa voix n'avait rien d'hostile et semblait même plutôt agréable à l'ouïe de l'étudiante, en fait.

Par contre elle hésita une fraction de secondes en entendant sa question. Des centaines de questions se bousculaient dans sa tête; était-ce une blague? Pourquoi on viendrait s'asseoir avec elle de tous les gens déjà installés dehors? Pourquoi lui adresserait-on la parole si ce n'est pas pour lui emprunter ses notes de cours ou un devoir qu'on avait oublié de faire? Car en réalité, le rôle de 'Mako était pratiquement celui de plan B; quand il nous manque quelque chose ou qu'on a besoin de quelque chose, c'est elle qu'on venait voir. Mais bon. La jeune femme aux cheveux bleus décida d'ignorer ses petites voix intérieures seulement pour maintenant, adoptant un petit sourire qui se voulait doux et amical en hochant doucement la tête, pour laisser savoir à ce nouvel arrivant qu'il pouvait bien s'asseoir s'il en avait envie.

Elle l'observa en silence un instant, l'air légèrement absente alors qu'elle repensait inévitablement à toutes ces interrogations qui l'avaient assaillie comme une vague déferlante seulement un instant plus tôt. Elle ne savait pas trop que penser de cette première interraction qui, pour elle, semblait très étrange. Personne n'avait tenté de comprendre sa situation, ni même tenté de lui parler pour autre chose que ce qui avait rapport aux trucs importants de ses cours de langues. Mais encore. Un long silence plana, pendant lequel elle se triturait doucement les mains sous la table pour ne pas trahir sa nervosité. Se savoir près d'une autre personne comme ça, pas nécessairement au niveau émotionel mais juste physiquement, c'était bizarre. 'Mako avait l'impression qu'elle était trop près, qu'elle empiétait peut-être sur la bulle de ce garçon qui était venu s'installer à la même table qu'elle. Mais elle souriait. Elle souriait parce que, d'une façon, ça la rendait heureuse qu'on l'approche comme ça. D'une manière qui n'était pas hostile et qui semblait même plutôt chaleureuse aussi. Elle ne sentait aucune malice émaner du jeune étudiant et, étrangement... il lui inspirait confiance.

«... J-juste une petite question, m-mais... Pourquoi t'installer ici? Alors que j'y suis?»

Hamako l'observa un moment, avant de baisser le regard et regarder la table. Elle ne savait pas trop ce qu'il lui avait pris de poser la question; même qu'elle n'était pas certaine que le nouveau venu l'ait entendue tellement elle parlait d'une voix douce et sur un ton peu élevé. Elle rougit légèrement sur le coup, l'air embarrassée. Décidément, les contacts humains étaient vraiment trop bizarres et la faisaient réagir de manière étrange aussi.

«P-pas que ça me dérange, au contraire, c'est j-juste que... en fait, c'est bizarre, normalement les gens m'évitent comme la peste à moins d'avoir un truc à me demander par rapport aux cours...»




(c)LOKIA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 24 Aoû - 1:25

Little Miracles
Feat Hamako




Quand Hide l’approcha, il vit d’abord une certaine surprise passer sur le visage de la jeune femme. Alors de ce qu’il en concluait, personne ne devait lui parler très souvent. Pourquoi ? Ca le rouquin ne le savait pas encore mais trouvait ça dommage parce qu’elle n’avait pas l’air méchante. Il resta debout près de la table en gardant son sourire, bien que le silence pesa après sa question. D’abord Hide l’interpréta comme un refus mais avec les gens peu bavards ou timide, il fallait s’attendre à tout, un oui ou un non. Il en avait déjà fait l’expérience aussi. Le jeune homme ne voulait pas la brusquer ou quoique ce soit d’autre, déjà qu’elle n’avait pas l’air très à l’aise.

Pourtant elle fini par rompre le silence gênant qui s’était installé, non pas pour lui donner une réponse concrète mais pour poser une autre question à la place. Pourquoi il s’installait ici alors qu’elle y était ? La réponse parue évidente pour Hide qui aimait faire de nouvelles rencontres et là c’était l’occasion, non ? Même si elle avait parlé d’une voix basse, le jeune homme l’avait entendue.


"Parce que je te vois souvent toute seule et que je trouve ça dommage ? "

Il répondit ça naturellement, d’un air détendu parce qu’il ne voulait pas que la jeune femme soit aussi nerveuse, aussi tendue. Ce n’était pas son intention en l’approchant, pourtant.. Oui pourtant il voyait naître un sourire chaleureux sur ses lèvres. Ca aussi ça faisait sourire le rouquin, comme s’il était content quelque part qu’elle lui sourit. Il trouvait ça important, le sourire, et comme il le pensait aussi, en aucun cas il ne voulait la déranger, ni qu’elle se sente obligée d’accepter. Hideyoshi ne serait jamais du genre à brusquer les gens, bien au contraire. Lui il y allait au naturel. Même s’il sentait qu’elle était un peu gênée.

Le rouquin pencha la tête en souriant lorsqu’elle lui dit que ça ne la dérangeait pas, mais que les gens ne l’approchaient pas à moins de vouloir demander quelque chose. Ah, ces gens qui n’étaient là que pour rendre service aux autres… Franchement Hide trouvait ça dommage que les gens ne se limitaient qu’à ça avec certaines personnes. Pourtant en la regardant, le jeune homme ne comprenait pas pourquoi les autres ‘l’évitaient comme la peste’. Elle avait les cheveux bleus et un œil rouge. Et alors ? Qu’est-ce que ça changeait ? L’apparence ne fait pas tout dans la vie, bien au contraire alors c’est pour ça que lui ne serait jamais du genre à critiquer sur le physique de quelqu’un. Ou même à critiquer tout court. Parce qu’il était trop gentil.

Cependant il n’avait jamais eu de problème avec personne, et n’avait aucun problème avec les relations sociales, pourquoi ça changerait maintenant ? De nouveau il sourit à son interlocutrice, un sourire amical et chaleureux.


"Je vois pas pourquoi ils t’évitent, mais en tout cas je suis pas venu te demander quelque chose, je me débrouille déjà ! "

Cependant Hide réfléchissait en même temps. Si les gens agissaient comme ça avec elle, normal qu’elle soit un peu gênée ou qu’elle avait du mal avec les autres. Enfin si on se servait de quelqu’un juste par nécessité c’était un peu limite, même pour Hide. Ca lui donnait presque une raison de plus pour lui parler. Les gens avaient beau le regarder bizarrement de loin, il s’en fichait un peu. Oh il les sentait les regards posés sur eux mais ce n’était pas ça qui importait. Si on vivait en fonction de ce que les gens pensaient de nous, ce n’était même plus une vie mais un enfer.

"Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent, c’est pas important. "

De nouveau il sourit avant de s’installer à la table de la jeune femme. Le roux se doutait que peu de gens feraient ça mais lui n’était pas comme tout le monde, il n’avait pas de pensées négatives sur une personne rien qu’en la voyant et puis il chercherait à comprendre le pourquoi du comment. C’était ça, Hide n’était pas fermé d’esprit, c’était même tout le contraire. Il jeta un vague regard aux autres puis haussa les épaules. Peu importait, vraiment. Reposant son attention sur la jeune femme, il s’accouda à la table, son sourire ayant un peu disparu, pas à cause d’elle mais plutôt à cause des autres.

"Si c’est pas indiscret… Pourquoi les gens t’évitent ? "



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La grouillante populace de la Cour des Miracles
» Bonne fête, Hide-hime. [Pv]
» [Mai] Taeyang Hide Doubt Version
» LA COUR DES MIRACLES !
» Sondage n°1 : votre joueur de la génération des miracles preféré ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: