Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

La gentillesse, mais à quel prix ?[PV Inga]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 3 Aoû - 11:21

La gentillesse, mais à quel prix ?
Feat Inga




Son réveil sonnait et il n’était pas suffisamment réveillé pour réaliser. Ce n’était que lorsqu’il tourna la tête vers le perturbateur de grasse matinée qu’il comprit d’un coup et se leva comme s’il était monté sur un ressort. Hideyoshi s’était accordé cinq minutes de plus et apparemment il n’aurait pas dû. En même temps cela lui faisait du bien de dormir, qui n’aimait pas ça ? Les insomniaques sans doute mais le jeune homme ne l’était pas alors il ne se posait pas la question tout simplement. Le programme d’aujourd’hui était d’aller à la bibliothèque pour travailler un peu. Malgré les apparences, Hide bossait !

Se levant en baillant et regrettant le week-end qui venait de se terminer, il alla se préparer pensivement. Il avait croisé son meilleur ami et réussi à discuter avec lui la semaine dernière pour mettre les choses au clair. Ca s’était passé et maintenant la routine s’était réinstallée. Cette bonne vieille routine qui faisait lever chacun le matin, qui les motivait à aller travailler ou aller étudier puis le soir à manger puis se coucher et le lendemain pareil… Ce n’était pas vraiment un cercle vicieux mais celui de la vie. Hideyoshi secoua vivement la tête en se demandant pourquoi il pensait à ça avant de se tapoter les joues avec un sourire. Ce n’était pas le moment !

Quittant son chez lui, il pris son vélo pour partir en direction de son université tranquillement, au final il avait pris un peu d’avance en se dépêchant comme ce n’était pas permis alors il savourait l’air frais du matin, son casque enfoncé sur ses oreilles en écoutant de la musique. Quand il faisait ça, il était bien entendu plus attentif au niveau de la sécurité. Ce n’était certes pas prudent de faire ça, parce qu’on entendait pas forcément les voitures arriver ou quelque chose comme ça alors c’est pour ça qu’il faisait toujours en sorte de regarder partout.

Le roux était d’assez bonne humeur ce matin et il espérait que ça durerait. Enfin Hide était toujours de bonne humeur, c’était même étrange qu’il ne le soit pas. Du moins pour ceux qui le connaissaient. Le rouquin décida de faire un petit détour et pris une autre direction. Oh il savait que les goules traînaient partout alors il se méfiait mais attaquer en pleine journée ce n’était sans doute pas très intelligent et il avait réussi à y échapper jusque-là. Quelque chose attira son attention dans une ruelle, du coin de l’œil et il enleva son casque pour savoir s’il y avait du bruit.

Là Hideyoshi entendit comme des plaintes d’une jeune fille, et gentil comme il était, il décida de s’arrêter pour voir ce qu’il se passait. Après tout si le jeune homme pouvait aider, il le faisait. Il descendit de son vélo pour le pousser jusqu’à la ruelle et rejoindre ladite fille qui semblait geindre. Une adolescente apparemment, d’environs seize ans, peut-être plus ? Peut-être moins ? Hide ne pourrait pas dire exactement. Il pencha la tête en la regardant curieusement. Qu’est-ce qu’elle faisait là après tout ? C’était dangereux de rester ici.


"Ca ne va pas ? "

C’était la seule chose qu’il pouvait lui demander en s’approchant d’elle, jusqu’à ce qu’il s’arrête à une distance raisonnable en l’observant. Sans savoir pourquoi, il avait un mauvais pressentiment. Quelque chose qui l’alertait dans sa tête en lui disant de fuir. Mais pourquoi ? Il ne semblait pas y avoir de danger à l’instant présent alors c’est pour ça que ça étonnait un peu Hide qui ne savait pas quelle menace pouvait peser. C’est en observant mieux la gamine en face de lui qu’il compris. C’était sûrement elle, la menace. Une menace de taille même.

Comment il avait réussi à le savoir ? Parce qu’il était mal à l’aise en arrivant sur les lieux et en observant mieux elle ne semblait ni pleurer, ni geindre, ni se plaindre, ce qui lui avait mis la puce à l’oreille. Une goule ? Probablement, c’était d’eux qu’il fallait le plus se méfier et Hideyoshi ne savait pas comment filer sans que cette fille ne se décide aussi. Le roux espérait qu’il se trompait et qu’elle n’était pas ce qu’il pensait, sinon ça tournerait très mal. Pour lui évidemment. Alors il fit un sourire à l’adolescente devant lui en retournant son vélo.


"C’est dangereux de rester ici, le mieux c’est de retourner avec les gens. "

En disant ça il espérait pouvoir s’en tirer, ce qui serait le mieux parce qu’il n’avait pas spécialement envie de terminer dans le ventre d’une goule, comme très peu de personnes d’ailleurs, alors il avait fait demi-tour en poussant son vélo, surveillant l’adolescente du coin de l’œil. Il allait bien voir si elle le suivait ou non… Et ce qu’elle ferait.



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Yamazaki Mirai
Rang Z || Queen of Hearts
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 19
Sam 8 Aoû - 8:06

La gentillesse, mais à quel prix?    



Hideyoshi
Nagachika

▬ What do you think you're doing?! Run, you idiot!


Inga ne l'avait pas vue venir, en fait, cette douleur dont elle était la proie à l'instant même. Cette sensation étrangement déroutante qu'était la faim intense. Elle n'avait jamais vécu un tel moment de panique, la panique de ne pas comprendre ce qui lui arrivait alors qu'elle s'effondrait sur l'asphalte froide et humide d'une petite ruelle qu'elle avait empruntée comme raccourci afin de se rendre à destination le plus rapidement possible. Toute recroquevillée sur elle-même, les mains plaquées sur son ventre comme pour tenter d'atténuer le mal qu'elle ressentait. Sa destination? L'Antique, bien qu'en réalité, étant d'Aogiri elle aurait bien pu aller chasser sur leur territoire. Mais aujourd'hui, elle n'en avait pas eu envie, et s'était tout droit dirigée vers le café afin de quémander leur aide pour une fois. Mais elle n'avait jamais eu le temps de se rendre; la pauvre s'était retrouvée dans cet état, sans signes précurseurs pour l'avertir que la souffrance était imminente.

Cette faim, elle ne la comprenait pas du tout. Elle embrouillait sa vue, ses sens; si bien qu'elle n'entendait plus bien, tout ce qu'elle touchait semblait froid et sans vie, même son propre corps. Elle tremblait de manière incontrôlable, tellement que ses membres semblaient vouloir se tordre eux-mêmes et sans efforts. Et la souffrance... Malgré tout le bien qui s'était ramené dans sa vie depuis son escapade de Cochlea, malgré qu'elle avait Ezekiel auprès de qui elle pouvait rentrer le soir et avec qui elle pouvait tout partager, à cet instant-là elle n'avait qu'eu envie de mourir. Pourtant, elle avait mangé il n'y a pas longtemps... longtemps signifiant quelques semaines en fait. Car Inga avait beau chasser pratiquement tous les jours pour qu'Ezekiel garde la santé et puisse se concentrer sur ses études, souvent elle ne touchait pas à ce qu'elle ramenait et lui laissait sa part, fournissant l'excuse classique du 'pas grave, j'irai manger plus tard' s'il lui demandait pourquoi elle n'en prenait pas. Entre deux repas de viande elle se nourrissait principalement de café, parfois de deux ou trois morceaux des chairs des goules qui tombaient sous les coups qu'elle leur ruait dessus. Un humain ou deux finissaient par se retrouver dans son assiette de temps en temps aussi, puisque c'était ce qu'elle ramenait pour son copain la majeure partie du temps. Mais à cet instant, elle ne savait pas ce qu'adviendrait d'elle, peut-être était-elle en train de vivre ses derniers instants sur Terre en ce moment, allongée dans une ruelle en tremblant violemment, l'air malade alors qu'elle geignait doucement à quelques reprises, la douleur devenant de plus en plus pire. Et elle avait cru halluciner en entendant une voix s'adresser à elle, quelques instants plus tard.

Difficilement, la borgne releva la tête, observant le nouveau d'un air souffrant au possible alors que ses yeux bleus semblaient avoir du mal à discerner qui lui parlait, se tenait devant elle à distance respectable. Normal après tout; qui ne se méfierait pas d'une fille qui semblait mal en point sans pour autant être blessée visiblement, en plein dans une ruelle peu fréquentée? La jeune femme avait bien compris que c'était un homme qui s'adressait à elle, un homme aux cheveux d'une couleur légèrement rousse. Il semblait assez inoffensif... et elle put conclure à son odeur, qu'elle parvenait à capter clairement, qu'il n'était qu'un simple humain. Et ça, bien qu'elle déteste trop les humains pour s'attaquer à eux normalement, excitait ses sens de goule, rendait la faim qui lui tenaillait l'estomac encore plus forte, plus insistante. Si bien que le mot 'bouffe' semblait être écrit en lettres majuscules, grasses et italiques, au néon sur son front, et ses instincts lui criaient de l'attaquer avant qu'il n'ait la chance de la fuir. Mais la blondinette semblait combattre cette envie; parce qu'elle ne s'attaque juste pas aux humains pour se sustenter elle-même. C'était contre sa nature, contre sa morale, elle qui avait choisi la voie du cannibalisme pour devenir encore plus forte et prouver à ceux qui l'avaient abandonnée qu'elle valait bien mieux que d'être laissée à elle-même dans la rue.

Sauf que là, elle n'avait pas vraiment le choix. Soit elle y passait, soit c'était cet humain qui y passait, et mourait pour la laisser vivre. Elle devait saisir l'opportunité et vite, avant qu'il ne puisse partir. Alors elle tenta de se relever, chancelante, tremblante. Et la douleur se fit pire. Tellement qu'elle faillit retomber au sol sans pouvoir se relever. Elle voulait que ç'arrête. Cette souffrance, elle ne voulait plus avoir à l'endurer. Alors elle ne fit que la première chose qui lui vint à l'esprit alors qu'elle se tenait là, la faim embrouillant de plus en plus son esprit alors que ses instincts de goule prenaient le contrôle; elle bondit à la suite du roux, ayant presque l'écume aux lèvres tellement elle avait faim et que l'envie de lui arracher sa chair morceau par morceau se faisait de plus en plus forte. Mais elle réussit à se retenir au dernier moment, décidant qu'un humain, elle ne tuerait pas ça. Lui ne lui avait rien fait, il avait même voulu l'aider, bien qu'il avait semblé avoir changé d'idée par la suite. Elle ne voulait pas lui faire de mal, bien que ses pensées et gestes étaient très contradictoires. Inga prit sa tête entre ses mains en retenant un râle de douleur et de frustration, les larmes aux yeux tellement la douleur la tiraillait de l'intérieur, toute haletante et tremblant violemment. Elle prit quelques secondes pour fixer l'humain d'un air instable, au bord de la folie, un regard qui lui intimait de partir au plus vite alors qu'il en avait encore le temps.

«P-pars, humain...! Ne me laisse p-pas... t'attraper... Sinon tu n'auras pas d-de chance... de t'en s-sortir!»

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 14 Aoû - 13:55

La gentillesse, mais à quel prix ?
Feat Inga




Hideyoshi avait vu juste au fond. Cette fille n’était pas normale et il le comprit bien vite. Des signes ne trompaient pas. Cet air bestial, voire affamé, qui n’avait, franchement, rien d’humain. Une goule. C’était ça. Et elle avait l’air d’avoir faim. Hide avait le choix. Soit il restait pour l’aider, soit il fuyait. S’il restait, il se ferait dévorer et ça ce n’était pas vraiment une chose qu’il voulait. En plus elle pouvait très bien le rattraper. C’était bien la première fois depuis longtemps qu’il ne s’était pas retrouvé en face à face avec une goule. Est-ce qu’ils pouvaient vraiment s’entendre ? Le roux ne savait pas. Là ce qu’il savait, c’était qu’un danger était très près de lui.

Pourtant quelque chose l’étonna. Malgré sa folie évidente, la goule avait pris la peine de le prévenir de partir. Pourquoi ? C’était bien une des seules à faire ça. Pourquoi, encore une fois ? Normalement les goules ne se posaient pas de question et attaquaient les humains sans se prendre la tête alors qu’elle non, elle l’avait mis en garde. Seulement à quoi ça servait de fuir ? Hideyoshi le voyait bien que cette goule était affamée, même s’il n’en avait pas spécialement vu beaucoup mais là c’était assez évident. Admettons qu’il arrive à s’échapper, qu’est-ce qu’il se passera ensuite ? Elle ira tuer quelqu’un d’autres ? Elle le poursuivra ?

Le rouquin n’avait pas envie de se poser toutes ces questions, seulement il n’avait pas envie d’aller dans un endroit où il y avait beaucoup de monde pour qu’elle s’attaque à des innocents… Pourtant il n’avait pas la force de protéger quelqu’un et il le savait. Le jeune homme n’était qu’un humain après tout, il ne pouvait pas vraiment se défendre si on l’attaquait mais cela ne voulait pas dire pour autant qu’il allait se laisser attraper sans broncher, c’était mal le connaître… Il s’était fait attaquer une fois et après il avait eu la chance d’être tranquille. Cette chance venait de tourner et s’il ne fuyait pas comme elle le lui avait dit, il mourrait.

Retournant sur son vélo pour faire demi-tour en vitesse, il regarda plusieurs fois par-dessus son épaule pour regarder la jeune goule. Elle n’était pas vieille, peut-être même plus jeune que lui. En tout cas elle faisait plus jeune, encore adolescente, est-ce que c’était vrai ou pas ? Il n’en savait rien, ne voulait pas savoir. Au fond, il n’avait pas envie de mourir. Qui avait envie de mourir tué par une goule ? Pas beaucoup de monde d’après lui, du moins ça l’étonnerait si c’était le cas. Hide pédala en silence, rapidement pour essayer de mettre le plus de distance entre lui et la goule.

Cependant quelque chose lui faisait peur. Le fait qu’elle le poursuive et qu’elle surgisse sans prévenir. Ca, ça lui flanquerait la peur du siècle en plus de la peur de se faire dévorer. Quelle ironie, se faire prendre pour du gibier. On n’avait jamais vu ça avant n’est-ce pas ? Comme s’il y avait marqué ‘steak’ sur le front des humains. Aux yeux des goules cela devait être certainement ça et là non plus le jeune homme n’avait pas envie de vérifier puisque c’était déjà prouvé vu le nombre de mort qu’il y avait pu avoir depuis déjà des lustres.

Réfléchissant tellement à tout ça il ne faisait plus attention à son environnement alors quand il se pris quelque chose de non-identifié dans les roues qui lui fit chuter la tête la première sur le sol, ça le réveilla et en même temps ça lui fit assez mal. Grimaçant de douleur en se redressant, il regarda autour de lui. Il y avait des passants, il avait rejoint une des rues et se mordit légèrement la lèvre. Sa tête le lançait et il avait du mal à se redresser parce qu’il avait mal au pied. Là pour le coup il espérait que cette jeune goule était allée ailleurs sinon il serait mal… Très mal.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Yamazaki Mirai
Rang Z || Queen of Hearts
avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 10/04/2015
Age : 19
Mar 18 Aoû - 9:33

La gentillesse, mais à quel prix?    



Hideyoshi
Nagachika

▬ What do you think you're doing?! Run, you idiot!


La demi-goule avait vraiment souhaité perdre sa trace. Ne plus capter l'odeur de cet humain. Seulement... seulement, ses sens de goule ne fonctionnaient pas ainsi, apparement. Maintenant que ses narines avaient capté l'odeur alléchante de sa chair, c'était foutu. Inga tentait par tous les moyens de se retenir, de ne pas céder à son côté animal, mais elle avait besoin de se nourrir et pour l'instant elle ne voyait rien d'autre qui pourait potentiellement satisfaire sa faim. Elle l'observa partir d'un air distrait... mais elle ne put s'empêcher ses jambes de bouger d'elles-mêmes.

Un pas.

Un deuxième.

Et bientôt elle se retrouva à suivre la piste du jeune homme à la trace, presque comme un chien de chasse à l'odorat plus qu'excellent. Elle se fiait à son nez pour le retrouver, l'ayant perdu de vue après un moment à traîner la patte derrière.

Inga semblait s'acharner comme elle le pouvait contre l'envie de le poursuivre et possiblement le tuer. Etrangement, elle n'avait pas envie de tuer cet humain en particulier. Il y avait quelque chose à propos de lui qu'elle ne comprenait pas, mais ça lui donnait envie de le laisser vivre. Mais elle avait vraiment besoin de manger... Et plus elle y pensait, plus l'odeur qu'elle captait semblait vraiment devenir alléchante. Elle se sentait horrible, comme un loup affamé devant lequel on agitait un steak bien saignant. C'était l'impression qu'elle avait. Elle la détestait. Normalement elle ne s'en prenait qu'aux autres goules... enfin, consernant sa propre alimentation disons. Alors s'attaquer à un humain... Qui avait même semblé vouloir l'aider... c'était quelque chose que la demi-goule ne pouvait pas se permettre de faire.

Mais ses instincts lui disaient, lui dictaient de le retrouver et mettre un terme à son existence.

La borgne ne voulait pas s'y résoudre. Mais elle avançait quand même, malgré qu'elle ne voulait pas, malgré qu'elle commandait à ses jambes de faire demi-tour. Visiblement elle allait partir aux trousses du roux qu'elle avait mis en garde contre ce qui pourait lui arriver s'il restait près, et ce contre son gré. C'était son instinct primitif, celui du prédateur qui prenait le dessus. Même avec les efforts qu'elle faisait pour que ça n'arrive pas.

Inga finit donc par reprendre sa route, suivant toujours l'odeur qu'elle avait captée sur le jeune homme qui lui avait offert de l'aide plus tôt. Ses pas étaient lourds et tremblants; elle était faible, mais sa faiblesse la rendait plus forte, plus déterminée. Elle avait faim et rien ne l'empêcherait de satisfaire cette envie de chair, cette envie de sang; quitte à introduire pour une rare fois de l'humain au menu du jour. Cependant, en arrivant au coin d'une rue en s'assurant de rester cachée aux yeux du reste de la population... car oui, l'endroit était bondé, la blondinette figea. Deux raisons avaient causé ce soudain arrêt de sa part; 1. Elle avait bien vu que l'humain qu'elle avait pris en chasse était blessé, 2. Elle venait de capter une nouvelle odeur... définitivement celle d'une goule.

La jeune femme n'y repensa pas deux fois; la goule passerait avant l'humain, toujours. Alors elle s'assura de rester hors de vue de tout le monde, prenant la goule par surprise avant de la tirer avec elle dans une ruelle isolée et de l'achever sans ménagement avant qu'elle ne puisse l'attaquer. Et Inga la dévora sans se soucier de quoi que ce soit. Peu à peu sa faim se calma alors que son estomac se remplit, et une fois bien repue elle soupira, à la fois soulagée et beaucoup plus calme elle-même maintenant que la panique était passée. Elle n'avait pas oublié cet humain par contre, le même que tout à l'heure, celui qui s'était blessé après avoir visiblement tombé de son vélo.

Pendant un instant, la borgne songea à le laisser tranquille. Elle s'était nourrie au final, pas comme elle avait cru aurait été nécessaire au début mais bon. Cependant... quelque chose ne voulait pas la laisser quitter la place sans au moins proposer son aide. Bon... apparement elle aurait à endurer cette foule trop dense à son goût encore un moment avant de rentrer chez elle. La jeune Aonuma retira donc la veste qu'elle portait, retirant toute trace de sang de ses mains et son visage en s'assurant de ne pas tacher ses vêtements, puis l'abandonna là avec ce qu'il restait de son repas avant de quitter la ruelle en mode incognito. Heureusement elle repéra assez rapidement l'humain blessé et s'approcha tranquillement, semblant visiblement bien plus calme qu'elle ne l'était plus tôt bien qu'elle savait pertinement que ce petit casse-croûte ne servirait pas à la garder saine d'esprit et contentée bien longtemps. Elle s'arrêta en gardant une certaine distance entre lui et elle, comme lui l'avait fait auparavant, l'observant d'un air neutre, bien que légèrement mal à l'aise, alors que son unique kakugan disparaissait peu à peu, laissant place à son oeil bleu normal.

«D-désolée de ça... c'était pas mon intention d'attaquer. Mais t'as visiblement besoin d'aide.»

Bien joué, Inga. Quelle façon de mettre l'humain qui a failli se retrouver dans ton assiette en confiance! Bien sûr qu'il allait te croire si tu lui parlais de cette façon! D'un ton totalement neutre, dénué d'émotions, qui semblait bien plus étrange qu'autre chose... La jeune japonaise se donna quelques claques mentalement pour se ressaisir, s'accroupissant pour se retrouver au même niveau que le jeune homme aux cheveux roux en inclinant doucement la tête de côté, l'air curieux, mais à la fois méfiant. Méfiance qui était toujours là, surtout quand elle avait affaire à des humains. Depuis Cochlea elle ne les voyait plus de la même façon.

«Enfin... J-je veux bien t'aider si tu me promets de ne rien dire aux colombes. Ce serait... un peu comme un service pour un autre, disons.»

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 24 Aoû - 12:12

La gentillesse, mais à quel prix ?
Feat Inga




Hideyoshi savait qu’il n’avait pas été malin pour une fois. Pourtant il savait qu’il avait pris les bonnes décisions… Il avait voulu aider quelqu’un, s’était aperçu de sa nature et avait fuit pour sa sécurité. Sauf que dans la précipitation il s’était fait mal et ça, c’était un peu plus embêtant. Il ne pouvait pas vraiment marcher avec sa cheville qui le lançait comme ça et il se voyait mal expliquer la situation à quelqu’un. De plus cette jeune goule lui avait dit de fuir, elle était consciente de ce qu’elle faisait et ne voulait apparemment pas lui faire de mal. Combien de goules se seraient posées la question ? Nishiki n’avait pas vraiment réfléchi à la question lui.

Même si c’était une situation différente de celle-là… Voilà, le rouquin n’était pas plus idiot qu’un autre et il se méfiait des goules naturellement, sauf qu’à être confronté à elles, il pouvait voir qu’au fond, il y en avait certaines qui semblaient conserver des valeurs. Hide pensait ça comme s’il avait rencontré pas mal de goules mais ce n’était pas le cas. Nishiki… Puis elle… Sans compter Kaneki mais lui… C’était un cas à part, il ne voulait pas lui en parler si lui ne le faisait pas, mais une chose était sûre, c’est qu’il ne lui en voudrait pas. Il poussa un soupir, mais releva la tête quand il sentit la présence de la jeune goule s’approcher. D’abord craintif, il tenta de reculer. Instinct de survie d’humain sans doute, le sixième sens face aux goules.

Pourtant quelque chose avait changé dans son apparence. Elle semblait… Normale à nouveau ? Là elle pourrait facilement se faire passer pour une humaine banale, comme les autres, même si la menace était toujours là au fond. Peut-être qu’elle s’était nourrie ? Hide ne pouvait s’empêcher de penser à la victime. Un pauvre humain ? Peut-être bien, peut-être pas, il ne voulait pas savoir, ces mangeurs de chair pouvaient parfois être imprévisibles. Là elle s’excusa de ce qu’elle avait fait, comme quoi elle n’aurait pas dû l’attaquer. Elle ajouta que maintenant c’était lui qui avait besoin d’aide. Pourquoi il lui ferait confiance maintenant alors qu’il avait risqué gros tout à l’heure ? Dans sa position, il n’osait pas vraiment la défier, de peur qu’elle s’énerve.

Quoique en y repensant bien, il doutait que l’adolescente ne l’attaque avec tous ces témoins, ce serait quasiment du suicide pour elle. Autant que lui s’il allait dans un endroit plein de goules, c’était pareil. Donc il préférait garder le silence jusqu’à ce qu’elle lui dise autre chose. Qu’elle acceptait de l’aider s’il ne disait rien aux Colombes. Que c’était donnant-donnant à vrai dire. Là, Hide leva les mains en signe de paix. De toute façon si elle, elle ne l’aidait pas, quelqu’un d’autre le ferait mais il n’avait pas envie d’expliquer sa situation… Pas maintenant qu’elle semblait sincère. Après il pouvait comprendre qu’elle se méfiait des humains, comme un humain pouvait se méfier constamment des goules. Le rouquin hocha la tête positivement.


"Je ne… Comptais pas leur en parler de toute façon, tu as tenté de me prévenir… Et là tu veux m’aider… "

Hide ne savait pas s’il prenait la bonne décision, après tout ça pouvait être une ruse de l’adolescente pour ensuite le tuer mais quel intérêt ? Pour gagner sa confiance ? Non… Elle semblait sincère en lui disant ça, elle s’était mise à sa hauteur et le roux sentait son regard à la fois curieux et méfiant. Elle ne devait sans doute pas avoir à faire à beaucoup d’humains qui ne tentent pas de fuir en criant à la goule, sûrement ? Il ne savait pas et n’oserait pas demander. S’il devait y avoir un climat de confiance, autant l’instaurer tout de suite et faire comprendre à cette jeune goule qu’il ne lui voulait pas de mal.

De plus des deux, c’était lui qui risquait le plus de mourir en premier si ça devait déraper. Il était dans l’incapacité de fuir rapidement et assez inoffensif, vu que de nature le jeune homme n’était pas violent, au contraire, c’était quelqu’un de très pacifiste… Et s’il pouvait régler les problèmes sans s’énerver, il le faisait. Après tout si Hide pouvait éviter les ennuis, c’était ce qu’il faisait et si cette fois ça signifiait ne rien dire au CCG, alors il le ferait. Comme elle disait, c’était un service pour un autre. Elle ne le mangeait pas et voulait l’aider, il ne dirait rien au CCG.


"Donc heu… Merci de m’aider ? "



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Art et Tradition-découpages du Pays-d\'En-Haut...
» L'Onu soutient le plan de Préval, mais de quel plan parle-t-on ?
» Un Prix Nobel Controversé, mais pas Embarrassant
» Galerie dédiée au corps d'Alex Turner et aux dessins d'un strangulot ( mais surtout sur le corps d'Alex :D)
» UN GRAND SECRET DERRIERE LE MONDIAL 2014 " LE VOUDOO HAITIEN..QUEL SAL O PRIX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: