Bienvenue

◊ Tokyo Ghoul étant un manga destiné à de jeunes adultes, le forum est déconseillé aux moins de 16 ans.
◊ Groupe demi-goule FERMÉ
◊ Avatar en 200x400 type manga/jeux vidéos
◊ Contenu violent autorisé

Liens utiles

Effectifs

Goules x 7 membres
Demi-goules x 5 membres
Aogiri x 6 membres
Suicide Circus x 7 membres
CCG x 7 membres
Quinx Squad x 4 membres
Humains x 2 membres

Rumeurs

x On aurait aperçu Jezabel faire une déclaration d'amour à un lampadaire suite à une soirée trop arrosée...
x Il paraît que le GDN (Gang Des Nains) composés de Renji, Caïn et Eto organiserait la contre-offensive pour prouver que ce qui est petit est très dangeureux.
x Apparemment, les dangereuses personnes que sont Clyde, Kohaku et Jezabel ont l'intention de créer une nouvelle religion, basé sur le St PapierBulle. Je n'en connais pas les détails, mais doit-on craindre pour nos vies?

Membres du mois

Caïn
Rplayeur
du mois
Abel
Rplayeur
du mois
Code par MV/Shoki - Never Utopia


Bienvenue dans un Tokyo moderne plus dangereux que jamais...
 
Merci de privilégier les groupes Aogiri, CCG & Humains qui manquent cruellement d'effectifs à votre inscription!
Concernant les goules, on aimerait voir plus de rangs B & C, on rappelle que le rang de la goule ne fait pas sa force. ~

Illusion or Reality? [Pv. Kaneki]

 :: Fosse des Rps Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Jeu 18 Juin - 6:27

 

Illusion or Reality?

Kaneki


Le temps semblait s’être arrêté.

Elle ne savait pas pourquoi elle avait cette drôle d’impression, pourquoi elle l’avait alors qu’elle marchait tranquillement dans les rues de Tokyo avec ses écouteurs dans les oreilles. Elle semblait fonctionner au ralenti, comme si ses sens lui faisaient vivre chaque moment… comme si c’étaient les derniers qu’elle passerait parmis les vivants. Puis il y avait les petites vibrations silencieuses qu’elle ressentait de temps en temps provenant de son estomac, signes précurseurs qu’une certaine faim allait s’installer dans son être bientôt si elle ne faisait pas quelque chose pour l’assouvir. En fait, elle avait déjà faim, mais… comme elle se l’était juré il y a bien longtemps… Elle n’en ferait rien, à moins de miraculeusement passer non-loin d’un cadavre duquel elle pourait se sustenter. Chose qui ne serait pas très aisée en fait, surtout en pleine ville alors que les humains qui défilaient devant elle ne se doutaient probablement pas que certaines goules, don’t elle, marchaient parmis eux.

Un doux soupir quitta les lèvres de la jeune femme aux cheveux violets, qui était à moitié perdue dans ses pensées alors qu’elle continuait de marcher, posant un pied devant l’autre sans savoir où elle allait. Elle tentait de réfléchir aux possibilités qui s’offraient à elle en ce moment, triturant ses doigts doucement. Bon… c’était sûr qu’elle avait quelques possibilités d’endroits où elle pourait aller. La question se posait par contre; avait-elle vraiment envie d’y aller, sachant que d’une manière ou d’une autre, elle finirait par bouffer un humain? D’accord, à l’Anteiku, café qu’elle savait tenu par des goules puisqu’elle y allait quand même assez souvent depuis qu’elle l’avait découvert, la viande humaine qu’ils servaient était prélevée sur des cadavres d’humains qui avaient choisi de mettre fin à leurs jours, principalement. Mais c’est quand même de la chair humaine…

Un frisson de dégoût, d’horreur parcourut l’échine de la jeune Nagisa, qui décida au final de diriger ses pas vers le petit café qu’elle connaissait si bien maintenant. Elle n’était plus bien loin de là en fait, ce ne serait probablement pas bien long à parcourir à pied comme distance. Surtout qu’elle décida de se hâter légèrement, pour ne pas se dévoiler trop facilement; l’odeur des chairs vivantes autour d’elle commençaient à l’affamer de plus en plus… surtout qu’elles étaient toutes plus alléchantes les unes que les autres. Et c’était difficile de résister à la tentation macabre d’en choper un et le traîner dans une ruelle sombre, de se nourrir des muscles tendres cachés sous la peau humaine… malgré le fait que la jeune femme s’était juré de ne jamais prendre la vie d’un innocent à moins que ce ne soit une nécessité quant à sa santé.

Pour se distraire, la goule décida d’augmenter le volume de sa musique. Déjà, ç’avait un effet calmant sur ses nerfs à vif en ce moment. Elle se sentait plus légerte alors qu’elle se dirigeait vers l’Anteiku, mais aussi, cette impression que le temps avait carrément cessé d’avancer était revenue. Elle n’en connaissait toujours pas la raison d’ailleurs. Peut-être était-ce la sensation de léger bien-être qui la faisait se sentir ainsi, comme si le temps n’avançait plus? Nagisa n’en savait rien et, honnêtement, elle s’en fichait un peu. Elle ne faisait qu’avancer sur les trottoirs en affichant un air neutre, tellement neutre qu’on n’osait pas l’approcher, alors que ses cheveux violets virevoltaient doucement dans son dos avec le vent qui soufflait.

C’était avec grand soulagement que la jeune goule finit par entrer dans le petit café que l’on nommait l’Anteiku, démêlant vite-fait ses cheveux probablement trop longs du bout des doigts avant de s’installer à une table un peu à l’écart, saluant au passage les employés qu’elle reconnaissait par habitude alors qu’ils s’affairaient dans la place à servir les gens. Il y avait quand même beaucoup de monde à cette heure, c’était bien une chose, et les odeurs qu’elle captait ici étaient beaucoup plus variées qu’elles ne l’étaient dans la ville. Un sourire se dessina sur les lèvres douces et légèrement pulpeuses de la jeune femme aux cheveux d’améthyste, alors que les arômes des cafés en préparation atteignaient ses narines et grisaient doucement ses sens. Mais le plaisir de sentir ces alléchante odeurs prit fin brusquement, un peu trop rapidement, brisé par une senteur parmi toutes celles qu’elle avait pu capter.

Celle de Rize.

Nagisa mit quelques secondes à comprendre à quoi exactement elle avait affaire, là. Sa soeur Rize, la Goinfre qui se nourrissait d’une quantité pratiquement industrielle d’humains, de qui elle n’avait pas entendu parler depuis qu’elle avait décidé de quitter la maison, il y a de cela quelques années déjà. Elle ne l’avait pas recroisée depuis et maintenant, c’est ici qu’elle captait son odeur si familière? C’était un peu bizarre pour Nagisa en fait, qui promena son regard de tête en tête, cherchant quelque part dans l’Anteiku une touffe de cheveux violets comme les siens. Mais elle n’en vit aucune. La jeune goule haussa un sourcil, l’air confuse. Pourquoi aurait-elle capté la senteur de sa soeur si elle n’était pas là? Elle ne comprenait pas mais ne chercha pas trop à comprendre non plus. Elle était là pour assouvir sa faim pour un petit moment encore avant de devoir aller chasser et c’est ce qu’elle ferait.

Malgré que sentir l’odeur de Rize dans les parages était vraiment chose étrange, surtout puisqu’elle ne semblait pas être ici…



(c)LOKIA


Hors RP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Ven 19 Juin - 0:53

Illusion or reality?




Il courait, en proie à une angoisse sans nom. Autour de lui résonnaient des rires moqueurs et sadiques, des voix familières lui soufflant de s'abandonner à sa bestialité. Mais lui cherchait à leur échapper, par tout les moyens. Il sentait les propriétaires de ces voix se rapprocher dans son dos et il avait beau essayer d'accélérer rien n'y faisait, il se retrouverait entre leurs griffes. Alors que deux paires de bras l'immobilisait au fur et à mesure, la terreur se faisait plus intense tandis que la Goinfre et Jason le fixait d'un air affamé en se rapprochant de lui petit à petit.

Kaneki s'était réveillé en sursaut et haletant suite à ce cauchemar. Il fixa le plafond blanc de la chambre un moment sans bouger avant de finalement se détendre et fermer un instant les yeux. Ce genre de cauchemar lui arrivait de plus en plus souvent dernièrement et ça l'inquiétait. Le passé refusait de lâcher prise sur lui et lui-même s'embourbait dedans en ayant choisi la voie du cannibalisme. Tout ces mauvais rêves en attestaient. Et dire qu'il y a encore à peine quelques mois, il était juste un simple étudiant en littérature japonaise... Il avait suffi qu'il fasse confiance à la mauvaise personne pour que tout bascule. Et dire que pendant un temps il pensait avoir trouvé quelqu'un qui aurait pu l'aimer comme il était... Pas de chance cette personne avait manqué de le tuer et l'avait fait devenir ce qu'il était aujourd'hui. Un monstre à visage humain, état qu'il avait plus ou moins accepté grâce aux goules de l'Anteiku.

Une larme solitaire coulant sur sa joue, il se tourna pour regarder l'heure. 6:30. Tant mieux, il n'avait aucune envie de retourner dormir. Se levant donc immédiatement, il se prépara pour descendre au rez-de-chaussée. Aujourd'hui était un jour de travail pour le borgne et à vrai dire ça l'arrangeait énormément. Au moins il n'aurait pas à se torturer l'esprit toute la journée sur ce qu'il était et ce qu'il devrait faire pour trouver sa juste place dans ce monde. Une fois sa tenue de serveur ajustée et son cache-oeil bien en place, il quitta sa chambre pour rejoindre les autres au café afin de les aider à tout préparer avant l'ouverture.

La journée débuta comme toutes les autres, excepté qu'il y avait pas mal de monde qui venait aujourd'hui, autant des goules que des humains. A l'Anteiku ils n'étaient pas trop de quatre pour gérer ce flux, sans compter l'aide que fournissait Hinami de temps à autre. Le manager étant absent pour quelques jours, les employés devaient se donner à fond autant pour les affaires officielles que les affaires officieuses. Car oui, officiellement ils servaient du café, mais officieusement ils fournissaient surtout de la viande humaine récupérée de personne s'étant suicidées aux goules dans le besoin qui venaient toquer à leur porte. Et à vrai dire il y en avait de plus en plus depuis qu'Aogiri avait commencé à s'étendre, souvent des goules qui désiraient seulement vivre paisiblement ou avaient peur d'aller chasser avec cette organisation et les Colombes dans les parages.

Le temps passait relativement vite pour Kaneki avec la dose de travail qu'ils avaient aujourd'hui. Malgré tout, il affichait un air plutôt morose, alors qu'il se trouvait derrière le comptoir à faire du café et préparer des commandes aidé de Nishiki. Il ne pouvait s'empêcher de penser que c'était ici même que ses ennuis avaient commencé et que désormais il y travaillait comme serveur, comme quoi la vie était parfois bien ironique... Seulement il ne s'attendait pas à ce qui allait arriver ensuite, un nouveau sale tour du destin sûrement. Alors qu'il se retournait pour faire face à la salle, une personne en particulier attira son regard. Une jeune femme aux cheveux violets et longs, ressemblant en tout point à une personne qu'il préférait oublier. Celle responsable de tout ses maux, Rize. Une confusion mêlée de crainte s'empara de l'albinos. Comment pouvait-elle être là alors qu'elle était morte dans l'incident de poutrelles quelques mois auparavant? Surtout qu'on lui avait confirmé lorsqu'il était revenu à lui à l'hôpital que la goule avait succombé à ses blessures et qu'on avait utilisé un de ses reins pour le sauver... Il espérait donc sincèrement se tromper sur le compte de cette femme, que c'était quelqu'un d'autre, mais elle lui ressemblait tellement que ça lui faisait peur.

Malgré tout, Kaneki s'occupa d'aller la voir malgré la peur qui lui étreignait le ventre, pour prendre sa commande et éventuellement s'assurer qu'il avait juste divagué en imaginant voir Rize. Mais plus il s'approchait, plus la ressemblance était frappante. Si c'était une blague elle était de très mauvais goût. Une fois à côté de la jeune femme, Kaneki se racla légèrement la gorge avant de lancer d'un ton un peu mal assuré:

"B-bienvenue à l'Anteiku, vous désirez quelque chose en particulier?"




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Ven 19 Juin - 5:32

 

Illusion or Reality?

Kaneki


La jeune femme était restée assise à sa table à l'écart des autres quelques minutes. Elle était concentrée à essayer de trouver la source de l'odeur familière qui lui chatouillait les narines. Tellement qu'elle ne remarqua pas les drôles de regards qu'on lui jettait de temps en temps. Ses yeux d'un bleu d'océan scrutaient toujours chaque détail de chaque visage qu'elle voyait, les traits des gens qui entraient et qui sortaient, comme si elle espérait au plus haut point retrouver la personne qu'elle cherchait présentement. Sauf que ses espoirs étaient vains, sans que Nagisa ne le sache.

Honnêtement, la jeune goule commençait à se lasser de rester sagement assise dans son coin. Elle voulait savoir pourquoi la senteur de sa jumelle flottait dans l'air de ce petit café. Elle savait pourtant que cette dernière venait régulièrement ici, information acquise par l'un des quelques emails qu'ils avaient échangés par le passé. Enfin... elle ne l'avait jamais vue ici auparavant, bien qu'elle était passée de temps à autres assez régulièrement. Elle ne venait probablement juste pas aux mêmes moments qu'elle, après tout...

Sans le savoir, la jeune Kamishiro s'était plongée dans une rêverie étrange, sorte de transe qui fut bien vite interrompue cependant. Elle cligna quelques fois des yeux avant de remarquer que quelqu'un était venu la voir. En fait, ce qui l'avait tirée de ses pensées, c'était l'odeur de Rize qui s'était manifestée encore plus fortement sur le coup. Elle avait froncé légèrement les sourcils avant de se créer rapidement un petit sourire et lever les yeux vers son interlocuteur, retirant ses écouteurs de ses oreilles du même coup. La surprise qui parut dans ses yeux bleus fut assez évidente, mais surtout, la confusion y brillait de mille feux. Un jeune homme albinos, arborant un cache-oeil et la tenue des serveurs de l'Anteiku se tenait devant elle, l'air visiblement peu sûr de lui. Elle ne savait pas trop si c'était parce qu'il était vraiment timide ou si c'était elle qui lui causait ce malaise, alors elle s'efforça de sourire d'un air qui se voulait rassurant et sincère.

«Merci... et je prendrais juste un café pour l'instant.»

Nagisa lui sourit à nouveau du coup, l'observant d'un air de plus en plus curieux. C'était vraiment étrange... pourquoi? Pourquoi était-il la source de l'odeur qui l'intriguait depuis le moment où elle avait mit les pieds ici? Elle n'en avait aucune idée. C'était étrange de penser que Rize ait possiblement laissé la vie sauve à un humain pour le garder avec elle comme partenaire... même qu'en fait c'était pratiquement improbable, la connaissant. Néanmoins, elle se demandait si elle ne devrait pas questionner les gens ici, pour savoir s'ils n'auraient pas vu une fille qui lui ressemble passer dans le coin de temps en temps. Enfin... pas maintenant. Elle se contenta de sourire, tout simplement, et de garder le silence après avoir prononcé ces quelques mots.




(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Ven 19 Juin - 13:29

Illusion or reality?




Plus le temps passait, plus il l'observait, plus Kaneki trouvait la ressemblance frappante. La seule différence était que cette jeune femme possédait des yeux bleu océan alors que Rize avait les yeux violets. Malgré tout, le borgne s'entêtait à croire qu'il avait face à lui la Goinfre, principalement à cause de son odeur, douce, familière, mais qui faisait remonter en lui des souvenirs douloureux ainsi que les bribes de ses cauchemars récents. Pourtant, il ne sentait aucune méchanceté émaner d'elle, seulement Kaneki avait tendance à faire confiance trop rapidement et c'était ce qui avait causé sa perte avec Rize. Malgré tout, il s'efforça de lui rendre son sourire, bien qu'on voyait que ce n'était pas du tout naturel. En plus il lisait tout autant de confusion sur le visage de la jeune femme. Quant à savoir exactement pourquoi il n'en avait aucune idée. Parce qu'il était différent des autres serveurs du café? Ou alors... Il savait d'expérience qu'il était marqué de l'odeur de Rize également, c'était peut être ça qui la dérangeait? Enfin pour le moment il avait juste son boulot à faire, aussi perturbé soit-il par cette personne et prit donc sa commande.

"Bien..."

Il s'inclina ensuite légèrement avant de retourner au comptoir préparer une tasse, perdu dans ses pensées. A vrai dire il examinait toutes les possibilités pour expliquer cette ressemblance. Rize aurait pu survivre sans qu'on ne lui en touche un mot, pour éviter de le perturber ou alors c'était quelqu'un de sa famille aussi... Mais même dans ce cas, pourquoi n'aurait-il pas été prévenu pour éviter qu'il se fasse du mauvais sang? Le manager devait être au courant de tout ça et honnêtement Kaneki aurait préféré qu'on lui en parle plutôt que de le laisser dans l'ignorance totale. Maintenant il avait cette femme à confronter et ne savait absolument pas comment s'y prendre. Mais il voulait tout de même des réponses après cet instant de panique, même si la crainte le prenait encore un peu aux tripes, surtout à cause de son cauchemar récent.

Une fois le café préparé, il retourna la voir, le regard plus fuyant que la première fois. Tant qu'il ne saurait pas, il ne serait pas vraiment rassuré de toute façon et pensait prendre la jeune femme à part pour lui toucher deux mots à ce propos. Il posa donc la tasse devant elle en forçant à nouveau un petit sourire tout en fixant le vide.

"Voici."

Puis un léger soupir lui échappa, ne sachant pas comment s'y prendre pour lui demander ça. Elle allait peut être trouver bizarre qu'il veuille lui parler seul à seul. Mais en même temps il ne tenait pas à ce que tout le café entende leur discussion, vu que personne n'était censé savoir que Rize était vraisemblablement morte et que lui était une goule artificielle. Kaneki posa ses mains sur la table et prit une grande inspiration avant de se lancer finalement.

"... Au fait... J'aimerais vous parler, mais pas ici. Vous pouvez venir me rejoindre dans l'arrière-boutique? S-si vous en avez le temps bien sûr..."

Il n'attendit pas vraiment de réponse et repartit, trop mal à l'aise pour rester. Le borgne alla terminer quelques tâches pour aider ses camarades puis prit officieusement une pause, se rendant ensuite à l'arrière du café. Il ne savait pas si la jeune femme allait venir, après tout c'était soudain, elle était tout à fait en droit de refuser une discussion aussi importante soit-elle.




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Ven 19 Juin - 19:56

 

Illusion or Reality?

Kaneki


Les questions se bousculaient toutes les unes les autres dans la tête de la jeune goule et, très sincèrement, ça commençait à lui filer un mal de tête assez intense. Elle ne cherchait plus à comprendre d'où lui venait l'odeur de Rize; elle semblait provenir, vraisemblablement, de ce jeune homme qui avait pris sa commande quelques minutes plus tôt. Et maintenant elle ne faisait que regarder dehors, par les grandes fenêtres du café, observant les gens qui marchaient dans la rue et l'occasionnelle voiture qui passait.

Pourquoi? Pourquoi avait-elle une impression aussi étrange que celle que quelque chose devait être arrivé à sa soeur? En fait... ce n'était pas vraiment une impression, mais plutôt une crainte. Il fallait préciser d'ailleurs que la jeune femme n'avait pas revu Rize depuis longtemps; la dernière fois qu'elle l'avait vue, c'était il y a au grand maximum un bon 9 mois. Et le dernier email qu'elle avait reçu d'elle datait de plusieurs mois aussi. Elle commençait à douter un peu des activités de la frangine, mais... jamais elle n'en avait fait part à personne, et maintenant elle commençait à craindre le pire. Surtout parce qu'elle avait trouvé une autre personne, visiblement aucunement liée à la famille Kamishiro, qui était marqué de son odeur.

Nagisa était encore une fois tellement perdue dans ses pensées qu'elle mit quelques secondes à réaliser qu'on lui avait apporté son café. Elle rougit un peu en s'en rendant compte et adressa un sourire légèrement embarrassé au jeune serveur, le remerciant du même coup. Puis elle prit délicatement la tasse chaude entre ses douces mains et la porta à ses lèvres, soufflant doucement sur le liquide brûlant à l'intérieur avant d'en prendre une gorgée. Immédiatement, la faim qu'elle ressentait se calma et la chaleur bienfaisante se répandit dans son être, la faisant sourire doucement. Elle comprit qu'elle pourait continuer sa route encore un moment sans avoir besoin de manger des chairs d'un humain.

Une fois la réalisation passée, elle reporta son attention sur le jeune homme qui l'avait servie, qui n'avait toujours pas quitté sa table. Elle afficha un air légèrement confus lorsqu'il demanda à lui parler dans l'arrière-boutique. Ce devait être sérieux, malgré qu'elle ne se souvenait pas lui avoir parlé avant, ni avoir fait quelque chose de mal, pour qu'il veuille aller ailleurs pour lui en faire part. La goule aux cheveux violets n'eut le temps de répondre que par un hochement de tête avant que l'albinos ne parte, et elle resta assise un instant à contempler ses options tout en sirotant quand même assez rapidement son café pour arriver à calmer davantage la faim qui la tenaillait.

Bien sûr qu'elle en avait le temps. Elle n'avait aucun cours auxquels elle se devait d'assister aujourd'hui, et elle n'avait rien de prévu pour le moment non plus. Et elle ne voyait pas trop ce qui serait mal d'accepter de discuter avec ce jeune homme, elle pourait probablement lui poser la question pour Rize, en même temps. Du coup elle le surveilla du coin de l'oeil, attendant qu'il se dirige lui-même dans l'arrière-boutique avant d'y aller. Elle vida ce qui restait de café dans sa tasse avant de se lever, ramener ladite parcelle de porcelaine au comptoir, puis Nagisa laissa ses pas la mener où l'attendait certainement l'albinos, hors de la vue de tout le monde. Une fois sur place, elle s'arrangea pour adopter une attitude des plus douces et non-menaçantes, pour montrer qu'elle avait bien compris qu'il était nerveux et qu'elle ne voulait surtout pas le mettre mal à l'aise.

«Vous vouliez me parler de quoi au juste...? Je n'ai pas pu poser la question tout à l'heure... ça m'intrigue.»



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Sam 20 Juin - 0:13

Illusion or reality?




Kaneki n'eut pas à attendre longtemps avant que la femme aux cheveux violets ne le rejoigne. Honnêtement il se serait attendu à ce qu'elle ne vienne pas, qu'elle l'aurait pris pour un de ces types étranges et aurait plutôt quitté le café au lieu de s'attarder. D'une certaine façon il l'avait un peu espéré, ne sachant pas comment aborder le sujet de Rize avec elle. Si ça se trouve elle ne la connaissait même pas. Mais son intuition lui disait le contraire. En tout cas, il voyait bien à son attitude qu'elle avait senti sa nervosité plus tôt. Et encore une fois il ne put s'empêcher de penser qu'elle avait l'air vraiment inoffensive pour une goule et très gentille. Mais comme toujours, il savait qu'il devait se méfier des apparences tant qu'il ne connaissait pas au moins un peu la personne. Son gros défaut avait toujours été cette confiance donnée trop facilement.

Elle lui demanda ensuite de quoi il souhaitait lui parler. Le borgne soupira légèrement. Le moment des questions était enfin arrivé et il ne pouvait pas vraiment l'éviter maintenant. A moins qu'il ne veuille passer pour un lâche, ce qu'il aimerait éviter. Il l'avait trop été par le passé et voulait se débarrasser de ça, à commencer par assumer ses faits et gestes. Kaneki tourna ensuite la tête vers elle, la fixant de son seul iris gris visible. Puis il se tourna vers elle, tout en réajustant un peu son gilet avant de prendre une bonne inspiration pour se lancer.

"E-en fait c'était pour vous demander... Connaîtriez-vous par hasard une certaine Rize Kamishiro...?"

Voilà c'était sorti. Maintenant Kaneki avait un peu peur de la réponse, de ce qu'il allait apprendre de cette femme ou juste du ridicule dont il risquait de se couvrir s'il s'était trompé et ne la connaissait pas. Du coup il se triturait un peu nerveusement les doigts tout en faisant craquer ses index de temps à autre sans pouvoir vraiment s'en empêcher. Son regard se fit à nouveau fuyant également. Il espérait quand même réussir à avoir des informations sur Rize si cette femme la connaissait. Après tout, il en avait cherché pour mieux comprendre pourquoi cette opération lui était arrivée à lui, mais à part les informations de Banjo qui étaient assez maigres il n'avait jamais rien trouvé. Aucuns indices potables et ça le faisait rester dans l'ignorance totale. Il ajouta tout de même:

"C'était une cliente régulière de l'Anteiku et on a plus entendu parler d'elle du jour au lendemain... Je me disais que comme vous lui ressemblez, vous étiez une de ses proches... Désolé si ce n'est pas ça du tout..."

Tant qu'à faire, autant le lui dire tout de suite. Si nécessaire il se couvrirait de honte après mais au moins l'ensemble de ses pensées depuis qu'il l'avait aperçue dans l'établissement étaient sorties. Se frottant la nuque, Kaneki rigola un peu nerveusement, les traits du visage crispé. Au fond il ne savait pas s'il avait vraiment envie d'entendre la réponse ou non, avait peur que ça ne lui donne des cauchemars encore plus intense de s'intéresser d'encore plus près au cas de Rize. Enfin au point où il en était maintenant, il pouvait bien toujours plonger un peu plus en Enfer...




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Dim 21 Juin - 19:56

 

Illusion or Reality?

Kaneki


Nagisa observait le jeune homme sans trop savoir à quoi s'attendre de sa part. C'était assez soudain, en fait, et puis c'était aussi la première fois qu'on la prenait à part pour lui parler. On ne venait jamais la voir, normalement; les gens devaient probablement la confondre avec sa soeur qui, normalement, ne faisait que charmer ses proies avant de les dévorer alors qu'elles ne s'y attendent pas. C'était une image qui avait déteint sur elle peu importe ce qu'elle avait fait pour ne pas y être associée, seulement... comment ne pas se faire passer pour Rize alors qu'elle lui ressemblait autant? C'était espérer un peu trop de dire qu'elle ne voulait pas que cette image affecte sa réputation, en réalité, et la preuve était devant elle à cet instant. Il n'y avait pas de doutes à se faire sur ce point, tout était clair à présent; l'albinos qui l'avait prise à part pour lui adresser quelques mots devait certainement connaître la frangine, et peu importe ce qui lui était arrivé par rapport à celle-ci, elle lui avait certainement laissé une mauvaise impression pour qu'il soit aussi nerveux autour d'elle.

Ce qui amena notre chère Ghost à se poser quelques questions. Qu'est-ce qui avait bien pu se passer? Pour que lui soit encore vivant, Rize avait dû avoir une bonne raison de lui laisser la vie sauve. À moins que ce ne soit pas du tout cela et qu'en fait, quelque chose lui était arrivé? Il était vrai qu'elle ne lui répondait plus depuis des mois, mais encore? La jeune femme aux cheveux violets décida d'écarter ces questions qui ne faisaient que la stresser de ses pensées, décidant à la place de tenter de se concentrer sur la situation actuelle. Avec un peu de chance, elle en apprendrait plus sur les raisons pour lesquelles sa jumelle ne communiquait plus avec elle.

La question du jeune homme et ce qu'il rajouta ensuite firent arquer un sourcil à la jeune goule, qui hocha doucement la tête. C'était bien la première fois que quelqu'un qu'elle ne connaissait pas lui pose une telle question. Normalement, on ne faisait qu'assumer qu'elle était Rize et on n'osait pas l'approcher. Chose qu'elle n'avait pas compris d'ailleurs, parce qu'il était facile de voir qu'elle n'était pas du tout comme ça soeur, autant au niveau de la personnalité que par traits physiques. Malgré qu'il est assez difficile de remarquer les yeux d'une jeune femme de loin. Enfin... le seul autre trait physique qui les différenciait, c'est leur kagune, Rize ayant un Rinkaku alors qu'elle possédait un Ukaku, mais elle n'allait pas risquer de le prouver en public quand même, par peur de se faire retrouver par le CCG. Certes, elle avait été remarquée à plusieurs reprises mais jamais elle ne s'était faite attraper; pas pour rien qu'on l'appela Ghost après un temps. Mais encore. La jeune femme sourit légèrement.

«En fait, ce n'est pas dû au hasard si je lui ressemble. Rize est ma soeur. Enfin... ma jumelle, plutôt.»

Nagisa espérait ne pas trop choquer son interlocuteur avec cette révélation. Il avait bien dit qu'elle avait l'air de lui ressembler et qu'il pensait qu'elle était probablement l'une de ses proches. Ce qui était bien vrai au vu de leur ressemblance un peu trop flagrante. La jeune femme soupira légèrement.

«Je n'ai aucune idée d'où elle pourait bien être, tout ce que je sais c'est qu'elle n'essaie plus de communiquer avec moi depuis quelques mois déjà... J'essaie de la retrouver mais mes efforts sont vains pour le moment.»

Elle se gratta doucement la joue du bout des doigts, réfléchissant visiblement à quelque chose. En réalité, elle se demandait si elle posait la question qui lui brûlait les lèvres depuis un moment ou pas. Elle savait très bien que c'était assez personnel comme affaire mais elle se le devait. Elle avait cet étrange impression que Rize n'avait pas juste disparu. Dans sa tête, sa frangine refusait seulement de communiquer avec elle. Peut-être leurs parents qui ont découvert qu'elles entretenaient toujours un lien et qui lui ont fait comprendre qu'elle ne devait plus lui parler? Enfin. La jeune goule se décida bien vite à poser la question, triturant légèrement un bout du tissu de sa robe. Elle se le devait.

«Eh... J'espère ne pas vous poser une question trop personnelle mais... c'est évident que vous avez bien connu Rize. Vous portez son odeur... Est-ce que vous auriez eu vent de ce qui lui est arrivé?»

La jeune femme l'observa un instant avant de détourner le regard.

«Ça fait quand même des mois qu'elle ne me parle plus... je voudrais simplement savoir si elle est toujours vivante ou si elle est morte. Après tout... il ne faut pas écarter les possibilités...»

La goule aux yeux bleus savait pertinement que cette possibilité était bien grande, et qu'il ne fallait surtout pas la mettre de côté. Dans un monde envahi par les colombes qui traquent les goules à tous bouts de champ, peu importe si elles sont pacifiques ou ennemies, où chez les goules c'était kill or be killed pour ainsi dire, la loi du plus fort; dans un monde aussi dégoûtant que celui-ci... il fallait quand même le prendre en compte. Et puis... ce n'était pas comme si la mort de Rize affecterait énormément Nagisa; ça fait quand même assez longtemps depuis la dernière fois où elles s'étaient vues de face, parlé directement l'une et l'autre.

Elle ne regretterait pas sa perte.



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Ven 3 Juil - 2:10

Illusion or reality?




L'albinos s'était attendu à a peu près tout sauf la révélation qui vint juste après qu'il ait posé sa question. A peine les mots furent prononcés par la jeune femme et assimilés ensuite que ça lui fit l'impression d'une décharge électrique. Donc Rize, cette goule qui était la source de ses soucis actuellement avait une jumelle. Et cette jumelle lui faisait face actuellement. Kaneki avait soupçonné des liens de parenté certes, mais pas d'aussi importants. Il aurait plutôt dit une cousine ou quelque chose du genre mais pas une sœur.

Le choc dura un petit instant pour le jeune homme et ça devait certainement se voir sur son visage. Il avait beau vouloir être impassible on finissait toujours par apercevoir ses vraies émotions sous le masque et à vrai dire dans une situation aussi sérieuse il ne pouvait nier aucunes d'entre elles. On lisait donc en lui comme dans un livre ouvert, ce qu'il détestait vraiment car il se sentait vulnérable, sujet à toutes les perfidies possibles et imaginables. Oh il était plus que certain que c'était de la paranoïa de sa part, mais ses jours de torture l'avaient rendu ainsi et il ne pouvait plus rien y faire maintenant.

La goule aux cheveux violets semblait en revanche ne rien savoir du décès de sa sœur. Elle avait juste cessé d'avoir de ses nouvelles d'un coup, mais l'albinos savait pertinemment pourquoi. Et ça allait sûrement devoir être lui qui devrait lui annoncer la nouvelle mais aussi lui expliquer toute l'affaire pour qu'elle comprenne les circonstances du décès de sa jumelle. En plus désormais il devait lui expliquer la raison pour laquelle il était marqué de l'odeur de la Goinfre et se demandait si elle allait le croire ou non. Elle allait sûrement croire qu'il était un peu fou sur les bords pour raconter un truc pareil. Toutefois Kaneki finit par se lancer après avoir laisser planer un long silence un peu gênant.

"… C-ça peut paraître absurde voir improbable mais… En fait je ne suis pas vraiment une goule et… Et c'est à cause de Rize que j'en suis là aujourd'hui..."

Il soupira légèrement, se frottant la joue du bout de l'index avant de reprendre.

"Elle m'avait leurré quand j'étais humain, en me faisant croire qu'elle m'appréciait beaucoup… Le jour où j'aurais dû me faire bouffer il y a eu un accident de poutrelles sur le chantier où elle m'avait acculé. Elle est morte sur le coup apparemment et j'ai été sauvé in extremis en me faisant greffer certains de ses organes dans l'urgence. Seulement..."

Il marqua une nouvelle pause. Juste le fait d'en parler le faisait se sentir mal à l'aise et le faisait ressasser l'Enfer qu'il avait vécu depuis le jour où il était devenu une goule.

"Seulement cette greffe m'a transformé en hybride humain/goule. C'est certainement pour ça que j'ai l'odeur de Rize sur moi, après tout j'ai reçu des organes d'elle et mon kagune est similaire au sien..."

Après avoir fait cette révélation son visage s'assombrit légèrement, se faisant encore un poil plus triste que d'accoutumée alors qu'il regardait dans les yeux la jeune goule face à lui, un regard légèrement mélancolique, presque dépressif, reflétant un peu son état moral depuis quelques semaines.

"Je suis vraiment désolé que personne ne vous ait prévenu plus tôt, vous avez dû vous faire du souci pendant tout ce temps sans savoir ce qu'était devenu Rize..."




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Ven 3 Juil - 3:42

 

Illusion or Reality?

Kaneki


Il était facile de savoir que le jeune serveur ne s'attendait pas à la révélation qu'elle lui eut faite, et elle comprenait très bien que ce soit le cas. Elle savait que la plupart des gens qui connaissaient Rize ne s'attendait pas à ce qu'elle ait une soeur aussi similaire; après tout, comment le savoir quand en réalité, sa famille l'avait cachée dès qu'on avait su qu'elle détestait tuer, qu'elle avait une nature profondément... humaine pour ainsi dire, alors qu'elle était physiquement une goule à part entière? Même elle ne savait pas comment on aurait pu le savoir. On ne faisait qu'assumer qu'elle était Rize, jusqu'à temps qu'on fasse attention aux détails et qu'on remarque que le bleu de ses iris était tout à fait naturel, que ce n'étaient pas des contacts de couleur que sa jumelle aurait pu porter.

Un petit soupir s'échappa des lèvres de Nagisa en voyant qu'il demeura choqué un instant. Elle n'était tellement pas habituée à ce genre de réaction de la part des gens, après tout, comme dit auparavant, on ne faisait que la prendre pour sa soeur et l'histoire finissait là, fin, point final. Personne n'osait l'approcher, lui demander poliment si elle était vraiment Rize. Bien sûr que non. Avec la réputation que l'autre Kamishiro avait, c'était certain qu'on allait éviter tout ce qui lui ressemble. Dont elle. Et disons simplement que ça l'avait blessée énormément, elle qui pourtant ne ferait jamais de mal à un insecte.

Enfin, revenons à la situation actuelle. La jeune goule finit par se tirer de ses pensées après quelques secondes, juste à temps pour entendre les paroles de son interlocuteur. Paroles qui lui firent froncer les sourcils et pencher la tête de côté, ses yeux brillants de questions. Seulement, elle le laissa raconter son histoire sans l'interrompre une seule fois, bien que son expression passa de curieuse à complètement neutre au fur et à mesure qu'il lui dévoilait ce qui était arrivé à sa soeur.

Elle mit un moment à analyzer l'information. Comme ça... Rize était morte? Et on lui avait pris de ses organes... pour sauver ce jeune homme, qui était devenu une demi-goule par la suite... C'était vraiment absurde comme affaire mais... pour une raison qui échappait à Ghost, elle ne pouvait que le croire. Elle avait entendu parler de trucs dans ce genre, enfin, des bribes de conversations consernant ces créatures à mi-chemin entre le prédateur et la proie, qui appartenaient aux deux mondes sans pour autant avoir de place définie au sein de ces deux univers complètement différents. Et comme c'était dans sa nature anormalement humaine pour une goule, Nagisa baissa les yeux, l'air légèrement triste. Pas parce qu'elle était affligée par la mort de Rize, non. Il est certain que ça la peinait d'apprendre des mois plus tard la mort de sa soeur, mais elle avait eu le temps de se détacher de leur relation dans les derniers mois, au point où sa mort ne l'affectait plus vraiment. Non, en fait, elle était surtout chagrinée par rapport au sort que le destin avait si cruellement réservé à ce jeune homme. Elle ne pouvait qu'imaginer ce que c'était, de devenir une goule alors qu'on était humain auparavant. La souffrance que ce fut que de devoir manger la chair de ceux qui nous ressemblent pour vivre. Elle-même avait quelque peu souffert d'un traumatisme similaire quand elle avait appris d'où lui venait la nourriture qu'elle mangeait, et en comprenant que ses camarades auraient pu constituer son prochain repas elle n'avait qu'eu envie de vomir. Rien ne l'avait préparée à ça. Savoir qu'elle mangeait un être humain qui avait probablement été tué simplement pour subvenir aux besoins spéciaux de sa famille l'avait dégoûtée au plus haut point, tellement qu'elle avait juré ne manger ou chasser seulement lorsqu'elle en aurait sérieusement besoin. Et c'était un peu le cas à l'instant, mais encore, en apprenant que lui avait été humain auparavant, elle avait l'impression de ne plus ressentir la faim qui lui tiraillait les tripes, et qu'une vague de tristesse la prenait. Surtout en voyant l'air sombre et triste qu'il affichait maintenant. La goule soupira légèrement.

«Eh... ce n'est rien, ne vous en faites surtout pas pour ça. Je l'aurais su d'une manière ou d'une autre, seulement... pas de la part de ma famille.»

Ça, c'était un fait courant chez elle. Depuis qu'elle avait quitté les siens pour vivre sa vie comme elle l'entendait, où elle ne se faisait pas traiter comme une copie ratée, comme une erreur de la nature parce qu'elle refusait tout simplement de tuer pour survivre, elle n'avait plus de nouvelles de sa famille. Sauf pour Rize, qui était la seule qui avait voulu volontairement conserver un certain lien avec elle. Mais maintenant, elle était complètement seule; elle n'avait pas d'amis vers qui se tourner, aucune connaissance qui accepterait de l'aider dans ces temps difficiles qu'elle traversait, autant dans sa vie privée qu'académique. À rajouter la mort de Rize sur sa conscience et on a un magnifique cocktail mélangeant dépression et chaos en même temps, représentant très bien la situation actuelle de la jeune femme. Pas qu'elle irait l'avouer, cependant.

Nagisa soupira légèrement sur le coup. Elle ne savait plus quoi dire, ni quoi faire. Elle aurait bien voulu aider mais... comment aider quelqu'un que l'on connaît à peine? Une personne dont on ne sait rien de leur passé à part ce qu'elle nous a révélé, et qui plus est, qu'on vient pratiquement tout juste de rencontrer? Ghost n'en savait rien et, honnêtement, si elle aurait pu échanger n'importe quoi en sa possession pour un indice quant à ce qu'elle pourait faire pour aider ce jeune homme, elle l'aurait échangé sans hésiter une seconde. Parce qu'elle est juste comme ça, une goule pacifique au coeur probablement trop grand, coeur trop grand qui causera très probablement sa perte à un moment ou un autre. Elle finit par baisser les yeux au sol sans daigner les relever, laissant un silence un peu lourd planer dans la pièce un moment, frottant doucement un pied au dos de sa cheville nerveusement alors qu'elle croisait les bras dans son dos, tic nerveux qu'elle n'avait jamais perdu. Elle cherchait visiblement ses mots et les choisissait soigneusement, histoire de ne pas réveiller de douloureux souvenir chez son interlocuteur. Parce que d'une manière ou d'une autre, il avait dû vivre des évènements traumatisants, surtout pour lui qui avait été humain avant de devenir l'hybride qu'il est maintenant.

«Je... suis désolée pour ce qui vous est arrivé. Je ne peux qu'imaginer ce que c'est que de devenir goule à moitié du jour au lendemain...»

Et elle poussa de nouveau un petit soupir.

«Et surtout, je suis désolée du fait que c'était Rize qui en soit la cause. Ma soeur... elle était une bonne personne par le passé, vous savez. Elle n'a pas toujours été comme ça. Avec ce qui est arrivé je comprendrai bien que vous ne me croyiez pas. C'est normal, après tout.»



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Lun 13 Juil - 22:56

Illusion or reality?




Apparemment la jeune femme ne prenait pas si mal le fait de savoir que sa soeur n'était plus de ce monde via un parfait inconnu. Apparemment elle ne l'aurait jamais su même par sa famille selon ses mots. En l'observant Kaneki remarqua qu'elle avait l'air un peu triste. En même temps si sa famille lui avait causé des soucis c'était compréhensible. L'albinos se disait que lui avait eu la chance d'avoir une mère aimante même si elle était morte lorsqu'il était encore enfant et pas une famille qui le rejetait, à part peut être sa tante qui ne cessait de le comparer à son propre fils qui était son opposé. Mais il ne l'avait pas supportée bien longtemps vu qu'il était parti vivre dans sa propre résidence une fois en âge donc ça allait encore. Du coup il ne pouvait qu'imaginer le calvaire d'une famille qui vous reniait. Ca il ne l'aurait probablement jamais supporté, sachant qu'il avait déjà peur que les êtres chers à son coeur ne disparaissent et qu'il se retrouve seul...

Kaneki ne savait pas quoi dire pour briser le silence qui s'était installé entre eux ensuite. A vrai dire, il n'avait plus rien à ajouter. Rien à confier, aucun sujet de discussion. Il ne la connaissait pas, et tout ce qu'il avait à dire avait été dit. De plus il ne voulait pas s'attarder sur le sujet de Rize qui le mettait toujours mal à l'aise, ni sur son calvaire lorsqu'il était devenu une goule. Il allait dire à la jeune femme qu'il allait retourner travailler lorsque celle-ci reprit la parole. Elle lui disait être désolée pour ce qui lui était arriver. L'albinos soupira. Elle n'avait pas à l'être, ce n'était pas de sa faute s'il était comme ça aujourd'hui et puis le calvaire de la faim qui tiraillait l'estomac et des odeurs humaines qui affolaient les sens était passé depuis quelques semaines, cela depuis qu'il avait adopté un régime... Particulier pour devenir plus fort.

Elle ajouta ensuite qu'elle était désolée pour ce que Rize lui avait fait subir, ajoutant qu'elle n'avait pas toujours été comme ça. Kaneki avait un peu de mal à croire ça, mais pourquoi pas. Après tout pour l'avoir dupé comme la goule l'avait fait, il fallait bien avoir été gentil et doux un jour et Rize avait su prendre cette façade, au point où lui était tombé amoureux avant de connaître l'Enfer. Il s'en mordait encore les doigts aujourd'hui, même si cette transformation lui avait permis de rencontrer les goules de l'Anteiku qui l'avaient empêcher de devenir totalement fou. Et c'était ces mêmes goules qui le gardait sain d'esprit aujourd'hui, après la torture infligée par Yamori. Elles et Hide, même si ce dernier ne savait rien de ce qu'on avait fait de lui et même s'il ne le voyait plus aussi souvent qu'avant. Un léger sourire triste s'afficha sur les lèvres de l'albinos, ses mains serrant désormais légèrement son tablier.

"Même si Rize m'a dupé je peux conclure que ce que vous dîtes est la vérité... La gentillesse dont elle avait fait preuve au début semblait vraiment naturelle alors que pourtant elle s'amusait avec sa nourriture si on peut dire..."

Puis son unique oeil visible croisa le regard bleu océan de la jeune femme.

"Et ne soyez pas désolée pour ma condition, je commence à m'y faire grâce aux goules de ce café et au manager..."

Il laissa ensuite planer un nouveau silence avant de se rendre compte qu'il n'avait même pas donné son identité à la jeune femme depuis le début de leur conversation, ce qu'il s'empressa de corriger.

"Au fait c'est un peu rude de ma part je ne me suis même pas présenté... Je m'appelle Ken. Kaneki Ken. Et vous?"




© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Sam 18 Juil - 5:12

 

Illusion or Reality?

Kaneki


La réponse que lui donna l'albinos ne la surprit pas tant que ça. Elle savait que les gens connaissaient Rize pour sa façon de choisir ses victimes, soit en se présentant à elles comme une fille parfaitement normale qui pourrait potentiellement chercher un partenaire... et qu'elle finissait par les décevoir en les tuant à la fin. Et c'était probablement l'une des raisons pourquoi la jumelle de la Binge Eater avait toujours été seule et rejetée par les autres goules; sa soeur avait une réputation beaucoup trop répandue, et avec leur ressemblance frappante bah... difficile de ne pas effrayer les goules qui sont au courant de l'affaire, quoi. Ce raisonnement fit pousser un léger soupir à la jeune femme, qui reporta ensuite son attention sur le jeune homme, qui avait repris la parole. Elle eut le réflexe de sourire légèrement en entendant ce qu'il lui dit par la suite, même si elle ne comprenait pas comment c'était possible.

Comment pouvait-on accepter une telle chose, d'être devenu une créature qui ne peut se nourrir que d'autres créatures qui nous ressemblent? Qui ont un coeur, une conscience comme celle que l'on possède? Dans l'esprit de Nagisa, qui depuis toujours rejette une telle idée, c'était inconcevable qu'elle arriverait un jour à faire la paix avec ces faits. Elle n'avait jamais demandé à ce qu'une telle chose lui arrive, et ce surtout parce qu'en étant enfant, elle avait été élevée de façon à ce qu'elle n'apprenne pas que les repas qu'ils avaient à la maison, ç'auraient bien pu être l'une de ses camarades de classe, ou l'un des voisins. Elle avait toujours pensé être totalement humaine, et quand la vérité est ressortie bah... le choc avait été énorme. Du coup ce sourire qu'elle affichait semblait un peu nerveux, un peu... faux, si l'on veut.

«J'imagine que c'est assez difficile quand même... mais c'est déjà bien d'apprendre à s'y faire. Moi-même c'est quelque chose à quoi je ne m'habitue toujours pas...»

Elle porta doucement une main à son cou, grattant doucement la peau du bout des doigts. Tic nerveux qu'elle n'avait jamais perdu, en fait, et qu'elle ne comprenait pas pourquoi il la prenait à ce moment précis. Peut-être avait-elle une impression étrange, ou c'était simplement le fait qu'elle venait inconsciemment de confier à un inconnu l'un des nombreux trucs qui la dérangeaient dans sa vie de tous les jours. D'une manière ou d'une autre, le fil de ses pensées fut interrompu après un court instant, son attention se reposant une fois de plus sur le jeune employé, qui se présenta, s'excusant de ne pas l'avoir fait plus tôt. Ce seul petit truc suffit à rendre le sourire à notre chère Ghost, un sourire plus sincère et vrai. Kaneki Ken... ça sonnait bien dans ses oreilles, ce nom. Elle inclina doucement la tête en guise de salutation, puis se présenta à son tour, tendant doucement la main vers lui, comme pour l'inviter à la lui serrer.

«Kamishiro Nagisa. Enchantée de faire votre connaissance~»

Peut-être était-ce une impression simplement étrange qu'elle avait, mais la jeune femme se sentait un peu responsable de ce qui était arrivé. Et si elle était restée avec sa famille à la place de l'avoir quittée? Rize aurait peut-être été différente, beaucoup plus influencée par le caractère doux et passif de sa soeur plutôt que d'être devenue la chasseresse ayant la piqûre pour la chair humaine qu'elle fut pendant un temps avant d'avoir rencontré la mort un peu trop tôt. Tout ceci aurait peut-être pu être évité, si seulement elle avait su résister aux injures constants de la part de sa famille, et si elle avait pu conserver son influence sur sa jumelle. Seulement, Nagisa avait choisi le chemin du lâche, de celui qui abandonne tout au lieu de trouver une solution au problème. Et voilà ce qui était arrivé; une demi-goule artificielle créée à partir des organes de sa soeur, des gens qui la détestaient parce qu'elle n'était pas comme Rize, et autres choses, plus nombreuses les unes que les autres et qui ne cessent de s'empiler sur son dos. De quoi faire crouler n'importe qui sous le poids des responsabilités de ça implique.

Puis de toute façon, elle savait que ça pouvait arriver n'importe quand maintenant.



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Mer 12 Aoû - 12:15

Illusion or reality?




La réponse de la goule eut pour effet de surprendre un peu l'albinos, et ça se voyait. Car pour une goule cette jeune femme avait un comportement plus qu'humain, au point où Kaneki aurait pu penser qu'au final elle était humaine s'il n'avait pas connu Rize et sa méthode de chasse... Virulente. En tout cas entendre dire qu'une goule avait du mal à se faire à son régime basé de chair humaine était rare. Même les gens de l'Antique, qui pourtant ne chassaient pas à outrance et uniquement en cas de besoin lorsqu'ils ne récupéraient pas les cadavres de suicidés, n'avaient jamais dit que la chair les répugnaient de la façon dont son interlocutrice le lui disait. Peut être qu'il faisait confiance trop rapidement encore une fois pour le coup, mais en tout cas il avait l'impression qu'avec cette fille il n'y aurait aucuns soucis à parler librement, comme il le faisait avec Toka ou Hinami. Enfin... Plus ou moins librement vu qu'il préférait garder ses tourments pour lui afin de ne pas inquiéter son entourage.

Malgré tout il ne put s'empêcher de baisser le regard et de penser peut être un peu fort 'J'ai été forcé de m'y faire plutôt...'. Il ne s'en rendit pas compte à vrai dire qu'il avait marmonné cette phrase qu'il pensait avoir juste pensée. Le Borgne se faisait du mal seul à vrai dire puisqu'il ressassait tout ce qu'il avait vécu en tant que prisonnier d'Aogiri. A cause de son incapacité à faire des choix une mère et son fils avaient trouvé la mort  et de là le seul moyen qu'il avait trouvé pour éviter que cela ne se reproduise pour ses amis retenus prisonniers par Aogiri ou encore en vie hors de l'organisation avait été de tout accepter, de 'dévorer' Rize pour s'approprier son pouvoir. Il soupira légèrement avant de relever un peu la tête lorsque la jeune femme se présenta à son tour en lui tendant la main. Donc elle c'était Nagisa. Il trouvait que ça lui allait bien. Après quelques secondes Kaneki lui serra la main en lui rendant son sourire, bien que le sien paraissait un peu plus triste.

"Enchanté également."

Il laissa planer un silence pendant lequel son regard semblait perdu dans celui azuré de la goule aux cheveux violets. Oui, plus il y pensait plus son prénom lui allait bien. Un nom marin qui allait parfaitement avec le bleu océan de ses yeux, couleur peu commune pour une personne japonaise. Et à vrai dire le littéraire qu'il avait toujours été ne put s'empêcher de faire la remarque.

"Votre nom vous va très bien... Ca rappelle la couleur de vos yeux, d'autant plus que la signification des kanjis de 'Nagisa' se rapporte à l'océan."

Un nouveau silence plana pendant lequel Kaneki se rendit compte de ce qu'il venait de dire. Et ça le fit légèrement paniquer, et même rougir un peu. Sérieusement, qu'est-ce qu'il lui avait pris de dire ça, et pour quoi allait-il passer ensuite? Il sourit un peu nerveusement à Nagisa.

"D-désolé, c'est peut être un peu familier de ma part de vous dire ça comme ça..."



© Truth.

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Kamishiro Nagisa
Rang C || The Ghost
avatar
Messages : 59
Date d'inscription : 15/03/2015
Jeu 13 Aoû - 8:14

 

Illusion or Reality?

Kaneki


Elle avait bien vu que sa réponse l'avait choqué, ça, c'était évident sur ses traits. Après tout, ce n'était pas tous les jours qu'une goule avouait ne pas aimer tuer. Enfin, ne pas aimer tuer, au point où même tuer pour se nourrir la répugnait, point final, Car oui, Nagisa n'aimait pas, ne voulait pas tuer. Et si elle tuait quelqu'un un jour ce serait parce que la faim aura pris le contrôle de sa raison et qu'elle n'avait pas d'autre alternative.

Les mots qu'elle capta de son interlocuteur lui firent pencher doucement la tête de côté. Il les avait murmurés, à peine assez fort pour qu'une personne normale puisse entendre. Mais elle avait entendu et elle ne pouvait s'empêcher de penser que, d'une manière, ils avaient ça en commun, en fait. Avoir été forcé de se faire à un tel régime... elle ne pouvait que trop bien comprendre, mais en même temps elle savait qu'elle ne pouvait pas prendre pour acquis qu'elle comprenait bien sa situation. La jeune goule n'aurait pu dire ce que c'était que d'être humain, manger des aliments et des mets humains. Elle ne pourait pas dire ce que c'était que de devenir une goule par greffe d'organe. Mais elle savait ce qu'était le choc de comprendre du jour au lendemain que la personne qui était assise à côté de soi pourait très bien finir dans son assiette si l'on apprenait pas à contrôler sa faim et à passer inaperçu. Pour le moment, Nagisa se débrouillait très bien avec ces quelques détails; elle avait toujours un café dans les mains lorsqu'elle était en cours, et passait souvent à l'Antique pour quémander de quoi satisfaire sa faim quand elle devenait trop intense. Car oui, elle avait la mauvaise habitude de se laisser crever de faim jusqu'à temps qu'elle n'en soit plus capable, et c'était pratiquement le cas à cet instant. Elle n'avait pas bouffé depuis des semaines, vidant tasse de café après tasse de café pour tenter de calmer son estomac au mieux le plus longtemps possible. Mais elle ne tenait plus. Elle n'osait juste pas en parler à Kaneki pour l'instant, par peur que son affirmation de plus tôt ne se défasse en miettes dans son esprit vu qu'elle avait bien remarqué qu'il ne lui faisait pas totalement confiance pour le moment.

La jeune femme fut tirée de ses pensées dès que la voix de sa nouvelle connaissance résonna de nouveau dans ses oreilles. Elle ne s'était pas réellement rendue compte que lui s'était perdu dans son regard alors qu'elle était perdue dans sa propre tête, et c'était probablement mieux ainsi; elle serait probablement devenue toute rouge et chaude. Mais bon. Elle l'observait d'un air un peu surpris sur le coup, surtout parce qu'il lui avait sorti quelques informations sur son nom dont elle n'était pas totalement au courant, mais qui la fit sourire légèrement, et qui firent monter le rose à ses joues. Elle allait le remercier au bout d'un petit moment de silence, mais il dit quelque chose avant qu'elle ne puisse parler... et la seule chose qu'elle put faire sur le coup, c'était rire. Mais pas un rire d'hystérique dérangée, non. Un petit rire, doux, à peine audible, comparable au tintement de petites clochettes ou au gazouillis d'un oiseau qui chante au matin. Pas un rire moqueur, mais sincère, léger.

«M-merci... Vous voyez, vous m'en apprenez une, en fait. Je ne m'étais jamais vraiment penchée sur la signification de mon prénom auparavant... J'imagine que je vous le redevrai. Et puis vous n'avez pas besoin de vous sentir embarrassé pour ça, vous savez. C'est chou, je trouve, ça montre que vous faites attention aux détails.»

Puis elle lui sourit d'un air qui se voulait sincère, mais qui au final sembla davantage heureux et radieux qu'autre chose. En fait, elle n'allait pas chercher à savoir pourquoi mais... cette rencontre avait bien illuminé sa journée, qui lui avait semblée horriblement normale au départ. Et ce jeune homme, elle le trouvait intéressant, au point où elle prit mentalement note de revenir quelques fois dans l'espoir de possiblement le croiser à nouveau et peut-être lui parler. Pour le moment, cependant, elle se contenterait de passer un certain temps ici, à apprécier sa compagnie, s'il le voulait bien, on s'entend.

«E-eh, vous savez, il n'y a pas besoin d'être aussi formel non plus! J'aime mieux qu'on m'adresse de façon plus familière aussi. Après tout je ne suis personne d'important et je n'ai que 19 ans...»

Puis elle soupira légèrement, tout sourire. Oui, décidément, ce garçon avait fait impression plus que positive sur elle, en fait. Elle n'avait aucune idée pourquoi mais elle avait ce sentiment qu'elle pouvait lui faire confiance, probablement parler librement avec lui aussi. Et c'était très rare qu'elle se sentait ainsi avec quelqu'un. Personne ne l'approchait en général, par peur plus que pour d'autres raisons. Mais elle n'aimait pas bien cela. Surtout que dans ces situations elle devait faire le premier pas pour aller s'adresser à quelqu'un d'autre, et même là on lui parlait de manière froide, distante. Mais pas lui, pas Kaneki. Il lui semblait être différent, mais différent dans un bon sens. Nagisa ne savait trop comment l'expliquer mais... simplement, pour une fois depuis bien longtemps, elle ne se sentait plus aussi seule.

Ce petit moment de bonheur intérieur prit fin rapidement, par contre, lorsqu'un gargouillement plus ou moins sonore, et qu'une sensation étrange s'attaqua à l'estomac pratiquement vide de la jeune goule aux yeux bleus, comme si on s'amusait à lui tordre les entrailles. Ça lui faisait mal en fait, si bien que ça suffit à lui soutirer une grimace et le réflexe de croiser ses bras sur son ventre en se courbant le dos pour que ç'arrête. Nagisa se fit aussi immobile que possible, bien qu'on pouvait parfois voir qu'elle tremblait de temps en temps.

«Et m-merde... D-désolée, eh... la faim commence vraiment à se faire sentir, en fait... »

La jeune femme affichait un air visiblement nerveux. Et elle se sentait visiblement coupable aussi. Encore une fois... Elle allait devoir goûter la chair humaine une fois de plus. Elle n'avait jamais demandé de devoir tuer pour vivre, et encore moins devoir manger ses semblables pour survivre. Elle n'aimait pas ce concept et ça se voyait très biens sur son visage alors qu'elle tentait de se faire à l'idée qu'elle ne pouvait pas continuer sans au moins en avaler quelques bouts. Mais en même temps, elle n'avait pas envie de s'y résigner. Manger la chair d'un humain... c'était dégoûtant. Autant la bouffe humaine était mauvaise au goût des goules, la chair humaine l'était pour elle.

C'était clair qu'elle ne voulait pas de cette vie, de tout ce qu'elle était; elle renoncerait volontiers aux défenses que lui permettent son kagune si elle pouvait devenir humaine.

Mais ça n'est pas possible, apparement.



(c)LOKIA

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ange F. Ingemar
Quinx || Inspecteur 1ère classe
avatar
Messages : 336
Date d'inscription : 09/02/2015
Age : 21
Mar 25 Aoû - 21:26

Illusion or reality?




A vrai dire Kaneki ne s'était pas attendu à ce que Nagisa prenne aussi bien l'analyse qu'il venait de faire de son nom. Il avait même un peu paniqué pendant un moment, pensant que ça lui ferait un peu peur venant d'un étranger qu'elle venait à peine de rencontrer. Mais non, pas du tout. Son regard se posa de nouveau sur la jeune femme lorsqu'il l'entendit rire d'un rire absolument doux, qui le surprit un peu. A vrai dire il n'aurait pas pensé qu'un rire si léger pouvait exister et c'était fort agréable à entendre pensa-t-il. Puis elle lui dit qu'elle avait ignoré jusqu'à présent la signification de son prénom, qu'il n'avait pas à se sentir gêné et qu'au contraire, à ses yeux c'était "chou" puis que ça montrait qu'il avait le sens du détail. La demi-goule se sentit rougir légèrement, tout en demeurant silencieux. Il ne savait pas quoi lui répondre à vrai dire, à part quelques bégaiements incompréhensibles qui sortirent de sa bouche et un petit rire légèrement nerveux.

Puis la jeune goule face à lui dit à l'albinos qu'il n'avait pas à être aussi formel envers elle. Pas une personne importante? Pourtant aux yeux de la demi-goule, Nagisa avait quelque chose de spécial. Elle était vraiment gentille, ce n'était pas une façade et même le méfiant qu'il était au début avec elle commençait à s'endormir. Et Kaneki était déjà visiblement plus détendu que lorsqu'il l'avait vue la première fois et l'avait prise pour Rize. C'était rare que ça arrive et c'était compliqué à faire arriver, mais Kaneki se sentait mis en confiance avec la goule aux cheveux violets alors que d'ordinaire il aurait fui depuis longtemps. Mais cette douceur et cette gentillesse étaient tellement sincères que sa vigilance naturelle s'en était endormie.

Un gargouillement sonore retentit ensuite et Kaneki vit le sourire de Nagisa s'effacer alors qu'elle semblait ne pas vraiment se sentir bien. Il afficha une mine un peu inquiète tandis qu'elle s'excusait pour le fait que la faim la rattrapait. Mais pourquoi lui en vouloir, ce n'était pas de sa faute si elle avait faim. Surtout que l'albinos se doutait que vu qu'elle détestait avoir à manger des humains, elle devait se priver jusqu'à la famine et ça expliquait aussi la raison de sa présence ici vu que l'Antique fournissait de la viande venue de cadavres de suicidés aux goules dans le besoin. Il s'approcha un peu d'elle et posa une main hésitante sur son épaule.

"Ne vous... Ne t'excuse pas pour ça, c'est normal au bout d'un moment..."

Oh il aurait eu le temps il serait descendu à la cave lui chercher de quoi se sustenter. Seulement la demi-goule se souvint qu'on l'attendait certainement en salle pour le service ou la préparation des commandes, sa pause avait déjà duré plus longtemps que prévu. Il se recula donc et observa la jeune femme d'un air un peu désolé.

"Par contre je vais devoir te rediriger vers le manager pour te ravitailler en chair... Je n'étais pas sensé prendre une pause aussi longue, les autres doivent m'attendre en salle."

Il la lâcha ensuite et s'éloigna de quelques pas, s'arrêtant près de la porte menant au café et se tourna vers elle en lui souriant un peu plus sincèrement qu'auparavant.

"Je vais le chercher, ça ne sera pas long. En tout cas... J'espère qu'on aura l'occasion de se revoir Nagisa..."

Il quitta ensuite la pièce pour aller prévenir le manager de la présence de la goule aux cheveux violets et une fois cela fait, retourna au travail en s'excusant de sa longue absence. Malgré tout, il repensait à ce qui venait d'arriver. Et Kaneki espérait vraiment sincèrement pouvoir reparler à la jeune femme dans les semaines qui viendraient, malgré qu'il ait eu peur d'elle comme pas possible au début en la prenant pour sa jumelle.




© Truth.

HRP:
 

_________________
Compte fondateur, merci de ne pas MP. Personnage RP occasionnellement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Qui ose troubler ma tranquillité ? {Pour Illusion}
» La musique est une illusion qui rachète toutes les autres • Astoria
» L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité. [PM] & Dorian
» Un entrainement à l'ombre d'une illusion [Pv: Eldaln Silhae et Roy Shinku Hibana]
» La vie n'est qu'illusion ... [END] / Imani || Validé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: City of Ghouls :: Fosse des Rps-
Sauter vers: